L'alcool est-elle la plus dangereuse des drogues ?

Proposé par
le
dans

Certaines études, comme celle menée par le neuropsychopharmacologue britannique David Nutt, affirment que la drogue la plus dangereuse pour l'Homme est l'alcool (évalué à 72 sur 100). À la seconde place arriverait l'héroïne avec un score de 55. Quant au cannabis, il n'arrive qu'à la 8ème place. Cette échelle de la nocivité prend en compte les dangers qu'encourt l'utilisateur du produit mais aussi les troubles qu'il cause à son entourage et à la société en général.


Tous les commentaires (160)

a écrit : La dangerosité de l'alcool n'est-elle pas justement liée à son côté légal ?
Sous-entendu, si l'héroïne serait légal, ne serait-elle pas plus dangereuse que l'alcool ?
En tous cas "si l'héroïne serait" est infiniment plus dangereux que "si l'héroïne était"

a écrit : Je précise que je ne fais pas l'éloge des drogues, je dis qu'il y a du bon et du mauvais dans tout y compris dans les drogues. J'ai dis ça suite à de nombreux commentaires très virulent contre l'alcool notamment. Quand tu te nois, tu n'incrimine pas l'eau, c'est toi qui est allé dans l'eau. Si tu sombres dans la drogue c'est pas à cause de la drogue que tu coules, c'est à cause de toi. Donc ça ne sert à rien d'être aussi dure envers les drogues (alcool cannabis, les drogues dure je sais pas).
Par exemple toi qui a remonté la pente. Tu dois en tenir de la fierté, ça vient de toi. Alors pourquoi quand tu descendais cette même pente ça ne serait pas de ta faute, de la même façon que c'est grâce à toi et toi seul que tu as réussi à t'en sortir. Ca n'a rien avoir avec une quelconque culpabilité de la drogue. C'est tout ce que je veux dire.
D'ailleurs on semble être plutôt d'accord, toi même tu dis qu'il y a du bon, au début de ton commentaire. Et la preuve tu en consommes encore, c'est que tu y trouve un intérêt.

Les procureurs ne gâchent rien, il ne faut pas renverser les responsabilité quand même ! Ils n'y sont pour rien, il faut tout simplement légalisé le cannabis.
Afficher tout
Salut ! Je suis d'accord avec toi, sur les bon côtés et les mauvais côtés. Je pensais pas a toi en particulier pour l'éloge aux drogues mais plus a certain musiciens (ou autres)qui tirent la jeunesse vers le bas. La descente en enfer pour moi était général. Et oui c'est ma faute et seulement de ma faute pour la drogue. J'en tire aucune fierté mais des bons souvenirs et de funèbres souvenirs. Quand on se retrouve au plus bas de l'échelle sociale, on pense qu'a la grimper, aujourd'hui je suis smicard, les fins de mois sont difficiles mais je m'en sort j'ai une femme, un toit et a manger.

Je suis pas fiers d'avoir remonter la pente, je suis plutôt rassuré d'avoir murie et d'avoir des gens autours de moi qui m'aiment.

Mon message je l'ai écris en pensant a ses jeunes en manquent de repères, qui pensent que la drogue c'est la solution, qui voient seulement les bon côtés et pas l'avenir qu'ils se préparent si ils en abusent.

La ou je ne suis pas d'accord c'est sur la culpabilité, quand on est défoncé on culpabilise a un moment quand on peut pas regarder sa famille dans les yeux, ou son employeur, quand tu as un corps maigre ou on peut voir tes os, quand tu pètes un plomb et qu'après coups tu regrettes tes dires ou actions.

Je ne te connais pas je ne peux donc pas me permettre de te juger, mais les procureurs qui exigent des années fermes pour des consommateurs adolescents récidivistes, c'est extrêmes et complètement disproportionnée.

Et pour finir si je suis aussi dure avec les drogues, c'est que tous le monde n'est pas comme toi ou moi a l'heure d'aujourd'hui en terme de modération.

Bonne soirée Terrevermeil

a écrit : @TerreVermeil Je ne comprends absolument pas ton commentaire mais je ne suis pas dans votre débat donc je ne veux pas m'interposer mais une substance psychotrope ou toxique l'est d'elle-meme, pas a cause de celui qui l'utilise. Si l'alcool et les drogues n'étaient pas nocifs, il n'y aurait pas de problème. Si tu te retrouves au milieu d'une guerre civile face à du gaz moutarde ou du sarin, ce n'est pas ta faute, c'est celle de l'agent toxique. Pour moi ton commentaire insinue que tout ce qu'on inhalé, boit ou mange, toutes les conséquences sont de notre faute. Je trouve ça très étrange... Afficher tout Parce que personne n'inhale du gaz sarin intentionnellement, contrairement à l'alcool et au cannabis...

a écrit : Et le sucre, est-ce qu'il fait partie du classement ?
Il n'a pas d'effet psychotrope et donc n'engendre pas de comportements dangereux mais il doit tuer indirectement pas mal de monde avec les maladies cardio-vasculaires et autres qu'il engendre...
Et selon certains chercheurs il serait plus addictif que la cocaïne...
Je vous conseil de lire le sciences et vie juniors, il explique, bien le sujet du sucre. Pour info, des scientifiques ont démontré que les rats préféraient le sucre à la cocaine. En fait chaque matin ils déverser de la cocaïne et du sucre, le sucre à droite la coc a gauche et ça pendant deux semaines et le rats prenait le sucre en premier. Puis ils ont enlevé le sucre et le rat continuait à chercher le sucre quite à laisser la coc.

Posté le

windowsphone

(8)

Répondre

L'alcool est aussi la seule drogue qui provoque un danger de mort pendant le sevrage. Un grand alcoolique qui arrêterait d'un coup risque de mourir. Ceci n'existe avec aucune autre drogue

a écrit : Et le sucre, est-ce qu'il fait partie du classement ?
Il n'a pas d'effet psychotrope et donc n'engendre pas de comportements dangereux mais il doit tuer indirectement pas mal de monde avec les maladies cardio-vasculaires et autres qu'il engendre...
Et selon certains chercheurs il serait plus addictif que la cocaïne...
Je pense qu’il ne fait pas partie du classement sinon il serait numéro 1

a écrit : La dangerosité de l'alcool n'est-elle pas justement liée à son côté légal ?
Sous-entendu, si l'héroïne serait légal, ne serait-elle pas plus dangereuse que l'alcool ?
Étant donné que l'étude tient compte des dégâts sur la société, il est clair que cela explique la position occupée par l'alcool.

a écrit : Les effet du canabis sont tellement sous estimés encore de nos jours quand je vois l'état d'apathie dans lequel il met et les sautes d'humeur qu'il genère. Sans parler de l'isolement social et de la difficulté à arrêter... Ceci n'est vrai que pour une consommation excessive, et la encore les méfaits, s'ils ne sont pas anodins sont fortement minorés en comparaison de ceux provoqués par l'alcool.

a écrit : Ceci dit tout est question de modération (bon pour l’héroïne j'ai quelques doutes). Fumer un pétard de temps à autres ou boire une coupe de champagne pour un mariage ne fait pas de nous des toxicomanes ou des alcooliques...

Par ailleurs la lutte contre la drogue n'a jamais eu les résultats esco
mptés (bien au contraire) quant à l'interdiction de l'alcool, il suffit de voir ce qu'il s'est passé aux états unis de 1920 à 1933 pour comprendre que c'était un combat perdu d'avance. Afficher tout
A condition de ne pas prendre le volant après avoir fumé le cannabis

a écrit : Et ça soigné tellement de maladie, ralentie tellement l évolution de certaines....la cannabis une drogue d utilité public Et les accidents de la route dus au cannabis c’est d’utilité publique ?

a écrit : Les effet du canabis sont tellement sous estimés encore de nos jours quand je vois l'état d'apathie dans lequel il met et les sautes d'humeur qu'il genère. Sans parler de l'isolement social et de la difficulté à arrêter... Je pense au contraire qu'ils sont surestimé, j'ai été consommateur quotidien durant 10 ans quand j'étais jeune, j'ai arrêté du jour au lendemain et ça ne m'a jamais empêché d'avoir de bonne relations sociales et de faire des études supérieures. De plus je ne crois pas qu'on puisse mourir d'une overdose due au cannabis, tandis qu'on peut faire un coma éthylique. Mais la France vous une adoration à l'alcool car notre patrimoine c'est le pinard, Johnny et le camembert (lol)

a écrit : Le sucre n'est pas une drogue puisqu'il n'est pas une substance exogène dispensable à la vie. Le sucre est l'essence même de la vie ( dans toute des formes biochimiques)....il ne faut pas croire les études de n'importe qui Peux tu m'en dire plus? Ça m'intéresse :)

a écrit : La dangerosité de l'alcool n'est-elle pas justement liée à son côté légal ?
Sous-entendu, si l'héroïne serait légal, ne serait-elle pas plus dangereuse que l'alcool ?
L’alcool est une des drogues dont il est le plus difficiles de se sevrer. A l’opposé l’herbe (et ses dérivés) dont il est le plus facile de se sevrer.
Ton interrogation est légitime mais la réponse est non.
Certains pays ont répondu non à ta question, et lea faits leur donnent raisons, l’alcoolisme fait toujours plus de dégâts dans ces pays que l’alcoolisme !
Légaliser pose un vrai problème : le trafic en prendrait un sérieux cou. Cet argent ne circulant plus, mettrait des quartiers entiers en difficultés !!!

Dommage que la malbouffe ne soit pas invitée au classement. Elle a pourtant tous les critères pour être classifiée comme drogue, et sa nocivité est bien avérée.

Pourquoi est-ce licite au fait ?
Haaaa le capital...

Me font rire les mecs qui défendent la légalisation de la weed, ou la weed en général.
Ils ont pour simple argument, le fait que tu fais pas d'overdose et que c'est mieux par rapport à l'alcool qui lui est légal. D'ailleurs toutes les personnes présentent ici ( mise a part 1 ou 2 ) sont obligées de cité l'alcool pour défendre cette merde.

Le pire c'est l'incohérence de leur argument, parce que la weed c'est "moins pire" que l'alcool, il faudrait légaliser. Mais en aucun cas c'est logique ça, au mieux tu interdis l'alcool, Mais en aucun cas tu autorises un truc de merde en plus.


Au apprentis sorciers, arrêtez de vous improviser chercheur ou scientifique, et recroisez vos sources, surtout quand certains articles viennent de "chercheur" aussi stone que le mec qui lit l'article.

Au faite, les vrais dealers ne fument pas leur came, et ce n'est pas que pour des raisons financières.

a écrit : Mais, contrairement à l'alcool, il est quasiment impossible de faire une overdose de cannabis. A vérifier. Il me semble que des chercheurs se sont penchés sur la question et que la quantité menant à l overdose reviendrait à fumer 400+ kg en l espace de 1/4 d heure

a écrit : Dans le titre ne serait-il pas plus judicieux de dire " L'alcool est-il la plus ..." et non "L'alcool est-elle....." ? Non car dans la phrase c'est "la drogue la plus dangereuse" et non l'alcool.

a écrit : Donc avec le dernier critère on est bien loin de la science. Par exemple il suffirait de rendre le cannabis légal, ainsi les dommages qu'il causerait à la société serait rendu minime, vu que ces dommages procèdent essentiellement de son interdiction, et des moyens mis en œuvre pour cela. Le cannabis chuterais donc au plus bas du classement. Enfin si j'ai bien compris.

En tout cas, on a tendance à négliger les vertues de la drogue. Combien d'œuvres et de grandes décisions ont été prisent sous leur emprise ? On peut citer Rimbaud avec l'absinte, les fleurs du mal de Baudelaire accro a l'opium, bien sûr Churchill qui a mené la 2eme guerre mondiale complètement soûl, Hemingway... Je crois qu'un réalisateur danois va faire un film à ce sujet. Les drogues sont comme toutes choses : elles ont un côté bien et un côté mal.

Évidemment, l'abus d'alcool, et autres drogues, est dangereux pour la santé.
Afficher tout
Je peux pas croire qu'on puisse faire l'apologie des drogues...c hallucinant de dire des bêtises pareil.
Ce n'est pas la drogue qui rend talentueux!

a écrit : La dangerosité de l'alcool n'est-elle pas justement liée à son côté légal ?
Sous-entendu, si l'héroïne serait légal, ne serait-elle pas plus dangereuse que l'alcool ?
Je dirais même plus si elle était légal et incluse dans la coutume comme l’est l’alcool, alors effectivement l’héroïne ferait des ravages considérables. Osez organiser une réception sans alcool et les critiques de vos convives en diront long sur la place de l’alcool.

a écrit : Et ça soigné tellement de maladie, ralentie tellement l évolution de certaines....la cannabis une drogue d utilité public Euh ? Le cannabis soigne quoi exactement ? Et je parle pas de l'étouffement transitoire de symptômes type douleurs hein, quelle pathologie ça soigne ??