Alternance entre un président chauve et un chevelu en Russie

Proposé par
le
dans

En Russie, depuis 1917, un président chauve succède à un président chevelu et réciproquement. Cet enchainement est si parfait et improbable qu'une partie de la population y voit une nécessité pour être élu. Une croyance populaire veut que le président qui briserait la chaîne soit un mauvais dirigeant.


Commentaires préférés (3)

Apparemment ils n'ont pas attendus de briser la chaîne pour avoir un mauvais président ..

a écrit : La série commence même en 1825, a l'époque des tsars russes. Mais a l'époque on régnait pour 30 ans, ça facilite. Oui mais en 30 ans on peut commencer a régner à la beatles et finir à la barthez.

Posté le

android

(449)

Répondre

Étant moi même d'origine russe, même si je suis très loin d'apprécier Poutine, j'en ai marre des critiques faciles sur la Russie d'aujourd'hui. Quand on connaît l'histoire de ce pays, qui n'est une "démocratie" que depuis 20 ans, ça va peut être en choquer certains mais Poutine c'est déjà un progrès par rapport à elstine qui était déjà un progrès par rapport à Gorbatchev qui était un énorme progrès par rapport à Brejnev etc... Le problème c'est que de nos jours on demande, que ce soit à la Russie ou aux pays arabes ayant récemment chassé leurs tyrans, à des régimes historiquement autoritaires de devenir du jour au lendemain des démocraties exemplaires, alors que nous meme on a mis plus de 100 ans (et encore je compte pas Vichy "nul et non avenu") à le devenir. Pas du tout pour défendre un État russe encore très perfectible, mais je pense qu'il faut laisser du temps au temps et surtout se souvenir de notre propre histoire avant de juger celle des autres. Mir

Posté le

android

(1305)

Répondre


Tous les commentaires (128)

Et après y a eu la communisme ^^ ils ont du briser la chaîne !

Posté le

android

(12)

Répondre

Apparemment ils n'ont pas attendus de briser la chaîne pour avoir un mauvais président ..

C est sûr que c est improbable, mais quand on voit comment est faite leur "démocratie" on se dit que de nos jours c est sûrement voulu

Posté le

android

(9)

Répondre

La série commence même en 1825, a l'époque des tsars russes. Mais a l'époque on régnait pour 30 ans, ça facilite.

On peut vraiment dire que cette histoire est tirée par les cheveux !

Poutine et medvedev sont tous les deux chevelus, à moins que le premier ne soit considéré comme chauve???

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Poutine et medvedev sont tous les deux chevelus, à moins que le premier ne soit considéré comme chauve??? Poutine est considéré comme chauve ou au moins dégarni !

a écrit : La série commence même en 1825, a l'époque des tsars russes. Mais a l'époque on régnait pour 30 ans, ça facilite. Oui mais en 30 ans on peut commencer a régner à la beatles et finir à la barthez.

Posté le

android

(449)

Répondre

Bizarre comme les croyances les plus farfelues sont les plus vites encrées dans l'esprit des gens

Posté le

android

(13)

Répondre

Comme quoi, aujourd'hui, le symbolisme a énormément changé dans les esprits : autrefois et pour de nombreux peuples, la chevelure était un symbole de puissance. A titre d'exemple, les romains tondaient les vaincus en gage de déshonneur et de défaite; au moyen âge, la longue chevelure était réservée aux rois et aux nobles.

Posté le

android

(28)

Répondre

Étant moi même d'origine russe, même si je suis très loin d'apprécier Poutine, j'en ai marre des critiques faciles sur la Russie d'aujourd'hui. Quand on connaît l'histoire de ce pays, qui n'est une "démocratie" que depuis 20 ans, ça va peut être en choquer certains mais Poutine c'est déjà un progrès par rapport à elstine qui était déjà un progrès par rapport à Gorbatchev qui était un énorme progrès par rapport à Brejnev etc... Le problème c'est que de nos jours on demande, que ce soit à la Russie ou aux pays arabes ayant récemment chassé leurs tyrans, à des régimes historiquement autoritaires de devenir du jour au lendemain des démocraties exemplaires, alors que nous meme on a mis plus de 100 ans (et encore je compte pas Vichy "nul et non avenu") à le devenir. Pas du tout pour défendre un État russe encore très perfectible, mais je pense qu'il faut laisser du temps au temps et surtout se souvenir de notre propre histoire avant de juger celle des autres. Mir

Posté le

android

(1305)

Répondre

a écrit : Apparemment ils n'ont pas attendus de briser la chaîne pour avoir un mauvais président .. Non mais faut se dire que si ils considèrent la qu'ils ont un bon dirigeant, qu'est ce que ça va être quand ça sera un mauvais dirigeant !

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Et après y a eu la communisme ^^ ils ont du briser la chaîne ! Avant d'écrire, il faut apprendre à lire : "Depuis 1917" (soit la révolution russe>chute des tsars> bolcheviks contre mencheviks>dictature soviétique "communiste"). Mes guillemets sont justifiées par le fait que toutes ces dictatures n'ont rien de communiste (sinon, ce serait depuis longtemps un paradis terrestre !). Il n'y a pas plus de pays communistes que de républiques en ce monde. Juste des dictatures, des monarchies ou des oligarchies. Et ces dictatures que vous nommez "communistes", vous les nommez ainsi car vous êtes faible et naïf, que depuis votre berceau on vous envenime de préjugés et que, parce que vous êtes sot/te, vous n'avez jamais rien appris d'autre du terme "Communisme" que la définition de vos livres scolaires, soit : "Communisme : mode de fonctionnement tyrannique d'une société appauvrie contre lequel nous, braves "occidentaux", nous luttons pour mettre fin à l'oppression et l'exploitation d'un peuple de peu d'esprit. Amen." (Hilarant, n'est-ce pas ?). Lisez Marx, Hengel, Bakounine, Lafargue, Proudhon, Kropotkine, Thoreau [...] et on reparlera de tout cela.

Pour me recentrer plus dans le sujet initial, je pense qu'au contraire, celui qui brisera la chaîne sera (enfin) un bon dirigeant russe (ou d'URSS. C'est pareil, sauf sur le papier. Hum !)

a écrit : Étant moi même d'origine russe, même si je suis très loin d'apprécier Poutine, j'en ai marre des critiques faciles sur la Russie d'aujourd'hui. Quand on connaît l'histoire de ce pays, qui n'est une "démocratie" que depuis 20 ans, ça va peut être en choquer certains mais Poutine c'est déjà un progrès par rapport à elstine qui était déjà un progrès par rapport à Gorbatchev qui était un énorme progrès par rapport à Brejnev etc... Le problème c'est que de nos jours on demande, que ce soit à la Russie ou aux pays arabes ayant récemment chassé leurs tyrans, à des régimes historiquement autoritaires de devenir du jour au lendemain des démocraties exemplaires, alors que nous meme on a mis plus de 100 ans (et encore je compte pas Vichy "nul et non avenu") à le devenir. Pas du tout pour défendre un État russe encore très perfectible, mais je pense qu'il faut laisser du temps au temps et surtout se souvenir de notre propre histoire avant de juger celle des autres. Mir Afficher tout Et on a pas eu qu'une révolution, et pas qu'une république, faut faire des erreurs pour s'améliorer

Posté le

android

(10)

Répondre

Poutine a pas était élu deux fois de suite ?

a écrit : Étant moi même d'origine russe, même si je suis très loin d'apprécier Poutine, j'en ai marre des critiques faciles sur la Russie d'aujourd'hui. Quand on connaît l'histoire de ce pays, qui n'est une "démocratie" que depuis 20 ans, ça va peut être en choquer certains mais Poutine c'est déjà un progrès par rapport à elstine qui était déjà un progrès par rapport à Gorbatchev qui était un énorme progrès par rapport à Brejnev etc... Le problème c'est que de nos jours on demande, que ce soit à la Russie ou aux pays arabes ayant récemment chassé leurs tyrans, à des régimes historiquement autoritaires de devenir du jour au lendemain des démocraties exemplaires, alors que nous meme on a mis plus de 100 ans (et encore je compte pas Vichy "nul et non avenu") à le devenir. Pas du tout pour défendre un État russe encore très perfectible, mais je pense qu'il faut laisser du temps au temps et surtout se souvenir de notre propre histoire avant de juger celle des autres. Mir Afficher tout Je n'ai jamais compris ce rejet de Gorbatchev par les Russes. A l'étranger il est plutôt vu comme un grand du XXe siècle. La glasnost c'est pourtant lui en partie.

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Avant d'écrire, il faut apprendre à lire : "Depuis 1917" (soit la révolution russe>chute des tsars> bolcheviks contre mencheviks>dictature soviétique "communiste"). Mes guillemets sont justifiées par le fait que toutes ces dictatures n'ont rien de communiste (sinon, ce serait depuis longtemps un paradis terrestre !). Il n'y a pas plus de pays communistes que de républiques en ce monde. Juste des dictatures, des monarchies ou des oligarchies. Et ces dictatures que vous nommez "communistes", vous les nommez ainsi car vous êtes faible et naïf, que depuis votre berceau on vous envenime de préjugés et que, parce que vous êtes sot/te, vous n'avez jamais rien appris d'autre du terme "Communisme" que la définition de vos livres scolaires, soit : "Communisme : mode de fonctionnement tyrannique d'une société appauvrie contre lequel nous, braves "occidentaux", nous luttons pour mettre fin à l'oppression et l'exploitation d'un peuple de peu d'esprit. Amen." (Hilarant, n'est-ce pas ?). Lisez Marx, Hengel, Bakounine, Lafargue, Proudhon, Kropotkine, Thoreau [...] et on reparlera de tout cela.

Pour me recentrer plus dans le sujet initial, je pense qu'au contraire, celui qui brisera la chaîne sera (enfin) un bon dirigeant russe (ou d'URSS. C'est pareil, sauf sur le papier. Hum !)
Afficher tout
Et toi que pense tu de l'anarchisme ?? =)

Et peut on considérer poutine comme chauve ou chevelue parce que si on regarde les quelques dernier présidents j'ai du mal a voir qui est le chauve et qui est le chevelue..

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Poutine a pas était élu deux fois de suite ? Oui il a eu deux mandats de suite en tant que président de Russie puis il a eu un mandat de président du gouvernement pendant la période Medvedev avant de redevenir président de Russie
Mais dans l'anecdote on considère pas la reconduite d'un mandat comme une alternance de président puisque s'en est pas une.

a écrit : Étant moi même d'origine russe, même si je suis très loin d'apprécier Poutine, j'en ai marre des critiques faciles sur la Russie d'aujourd'hui. Quand on connaît l'histoire de ce pays, qui n'est une "démocratie" que depuis 20 ans, ça va peut être en choquer certains mais Poutine c'est déjà un progrès par rapport à elstine qui était déjà un progrès par rapport à Gorbatchev qui était un énorme progrès par rapport à Brejnev etc... Le problème c'est que de nos jours on demande, que ce soit à la Russie ou aux pays arabes ayant récemment chassé leurs tyrans, à des régimes historiquement autoritaires de devenir du jour au lendemain des démocraties exemplaires, alors que nous meme on a mis plus de 100 ans (et encore je compte pas Vichy "nul et non avenu") à le devenir. Pas du tout pour défendre un État russe encore très perfectible, mais je pense qu'il faut laisser du temps au temps et surtout se souvenir de notre propre histoire avant de juger celle des autres. Mir Afficher tout N'étant pas nous mêmes en démocratie on serait bien mal placés de vous demander de l'être...

Posté le

android

(53)

Répondre

a écrit : N'étant pas nous mêmes en démocratie on serait bien mal placés de vous demander de l'être... Intéressant ? Quel est le régime français actuel alors ?

Posté le

android

(26)

Répondre