Un véhicule électrique est-il vraiment bon pour la planète ?

Proposé par
le

Sur l’ensemble de son cycle de vie, la consommation énergétique d’un véhicule électrique est globalement proche de celle d’un véhicule diesel. Il faut en effet 2 fois plus d'énergie pour construire une voiture électrique qu'une voiture thermique, notamment à cause des batteries extrêmement énergivores.


Tous les commentaires (102)

a écrit : Il a dû le lire et constater que tu compares le coût d'une Tesla qui parcours 25 000 km / an et une voiture à essence qui parcours seulement 15 000 km / an, et que la moitié du coût que tu annonces pour la Tesla vient de l'abonnement EDF... Alors il s'est dit qu'il valait mieux qu'il refasse son propre calcul pour obtenir un résultat correct. Et on constate que la Tesla coûte 3 fois mois cher en énergie pour la même distance parcourue que la voiture à essence, si on ne biaise pas le calcul avec des erreurs grossières. Afficher tout Parce que les gens qui achètent une voiture électrique ne paient pas de contrat d’électricité ? Parce que la puissance réduite ne se facture pas ? Parce que les gens vont uniquement recharger aux bornes gratuites ?
Le problème de la voiture doit se prendre de façon globale que ce soit pour l’essence ou l’électrique. Tous les coûts doivent être pris en compte. On pourrait rajouter la location de la batterie et l’entretien d’un moteur électrique ou à essence. Je ne défend aucune des deux technologies. Je dis que dire que la voiture électrique est moins cher aujourd’hui en €/km n’est pas vrai dans tous les cas.

Pour le calcul, 25000 km x 6L / 100 km x 1,5 €/L = 2250€

a écrit : Le bar du coin est à 7km de chez moi, j'ai Internet (depuis 1996), mais je n'ai pas une vocation d'ermite.
Je te donnes un exemple : j'habite une commune qui a été obligée de fusionner avec deux autres en 2016. Aucun commerce dans aucune des trois, sauf un restau "gastro" ouvert les
vendredi, samedi et dimanche midi. On y mange pour beaucoup moins de 100€ par personne, mais même 35€/p, quand on est trois...
C'est Vallées en Champagne, dans l'Aisne. Si j'ai un accident bénin (fracture, commotion etc) je peux aller à l'hôpital de Château-Thierry - 30km, ZÉRO transport
Si c'est plus grave (accouchement, accident cardiaque ou blessure de diabétique par exemple), c'est Amiens, 250km 16 € de péage (500km A/R) pas de liaison Sncf de Château-Thierry à Amiens, il faut passer par Paris
Pour les cas de grands brulés, on est à 90km de Paris, mais l'hôpital référent est à Nancy. 300km, 18€ de péage.
Donc, ou on laisse les gens seuls pendant leur hospitalisation, ou on prend sa voiture.
Quand tu fais tes courses, n'oublie pas le pain, le boulanger est à 15km A/R, ça revient cher la baguette.
Ça se passe à moins de 100km de Paris, pas de services publics, un 8 à 8 aux tarifs d'épiciers de banlieue, une Poste ouverte 4 demies journées par semaine, La perception fermée depuis le 31/12/2016, un tabac ouvert le WE...
Afficher tout
Je parle de supprimer les trajets travail-maison qui sont inutiles pour la grande majorité des métiers de service qui se font très bien aujourd’hui sur ordinateur et à distance.
Cela n’empêche pas d’avoir une voiture pour les gens qui en ont besoin pour les urgences et les loisirs. Tu me compares des trajets exceptionnels vitales avec des trajets réguliers inutiles.

a écrit : Même si c'est recyclable, encore faut il savoir si c'est recyclé et dans quelles conditions parce que, actuellement, pour tout ce qui est électronique, une grosse partie part dans les ordures ménagères (brûlé ou enfoui) et ce qui est déposé dans les filières de recyclage est démonté et trié à mains nues par des enfants dans des pays pauvres dans des conditions d'exposition à des produits chimiques et métaux lourds qui font peur à voir ! Afficher tout Je ne vois pas le rapport. C’est un autre sujet.
Ce qui est certain en tout cas c’est que si on ne rend pas les choses recyclables à la conception, elles ne seront pas recyclées dans tous les cas.

Le problème du véhicule électrique est sa pollution pré et post fonctionnement (notamment les batteries)
Mais il ne faut pas oublier que à l’heure d’aujourd’hui la majorité de l’électricité est produite par des centrales nucléaires (en France).
Après on pourrais dire que pour recharger les batteries on pourrait utiliser les énergies propres (éoliennes, panneaux solaires etc), ces derniers d’ailleurs qui sont aussi polluant.
Tout ça pour qu’au final, une fois que la majorité des véhicules en circulation soit électriques, on nous officialise que finalement la voiture électrique n’est pas si propre que ça.
Ça me rappel une certaine prime sur les diesel ...
Bref rien ne vaut un bon moteur essence ;-)

Au passage je trouve que l’on ne parle pas assez de l’hydrogène ... étrange

Cette anecdote est tellement biaisé et simpliste.
Une analyse de cycle de vie dépend d’énormément de paramètres qui sont discutés pendant des jours par des experts (et pas par les journalistes de LCI ou libération qui n’y connaissent rien...).

Par exemple, une voiture électrique en France est bien meilleure qu’une voiture thermique en terme de cycle de vie (prise en compte de toutes les émissions polluantes, de la construction à l’utilisation jusqu’au déchet). Cela grâce au mix énergétique Français qui est très peu carboné, avec le nucléaire. En allemagne, une voiture électrique revient en effet à une voiture thermique, toujours en terme de cycle de vie, à cause de leur production électrique basée sur le charbon.

Je vous mets en lien une synthèse d’analyse de cycle de vie réalisée par une entreprise indépendante. Elle a regroupé comité d’experts de TOUT BORD, et cette expertise est ensuite critiquée par d’autres experts.

www.fondation-nature-homme.org/sites/default/files/vehicule_electrique_synthese.pdf

Je trouve ça vraiment dommage d’avoir une anecdote avec un avis si tranché sur un sujet très complexe. Les deux sources cités sont des journaux pas du tout spécialisés alors qu’il existe de nombreuses revues scientifiques qui abordent ce sujet.

La tournure de l’anecdote me gêne vraiment car elle apporte un avis biaisé, basé sur deux articles. SCMB a une influence non négligeable sur ses lecteurs car son contenu est souvent pertinent. Cela que cela me chagrine d’autant plus.

L’article de la source de Libération est extrêmement intéressant et choquant. En fait on nous vend vraiment la voiture électrique comme le remède miracle à la pollution. Mais en vérité si on réfléchie à tous ce que ça a coûté pour l’avoir on découvre vraiment qu’on nous prend limite pour des cons de par le prix à l’achat d’une voiture électrique et de par sa production tout autant néfaste sur le plan écologique. Ça prend un sens incroyable en ces temps ...

C'est la première fois que je suis déçu par Se Coucher Moins bête.
Le sujet est très controversé, comme dit dans d'autre commentaires, on peut trouver des sources qui disent que la voiture électrique pollue 2 fois moins (www.liberation.fr/planete/2018/02/07/finalement-la-voiture-electrique-deux-a-trois-fois-moins-emettrice-que-les-vehicules-essence-et-dies_1627853), autant (voir els sources de l'anecdote) ou 2 fois plus (Pas forcément une source fiable mais une source quand même : rpmweb.ca/fr/actualites/environnement/les-voitures-electriques-moins-propres-que-les-diesel)

Et chaque étude paraît sérieuse, mais c'est très compliqué de prendre tout en compte. Dans d'autres commentaire, on a parlé :
- Des plaquettes freins qui s'usent moins sur une voiture électrique
- Du carburant qu'il faut extraire/transporter/raffiner
- De la production d'électricité qui ne pollue pas autant selon si elle est faite au charbon, au nucléaire, au solaire...
- ...

Autres infos méconnu en vrac sur les voiture électrique :
- On dit les batteries au lithium pollue parce que le lithium pollue. Pour info, y'a environ 2% de lithium dans une batterie au lithium (www.automobile-propre.com/vehicules-electriques-terres-rares-florilege-fake-news/)
- Une batterie de voiture électrique est recyclable à 98% (www.automobile-propre.com/recyclage-des-batteries-notre-visite-au-coeur-dune-usine-francaise/)
- Du coup, question : vu que la batterie est recyclable à 98%, faut il compter le même impact écologique que si elle n'était pas recyclable ?
- La production de 7 litres d'essence (qui permet de faire ~100km) nécessite autant d'électricité que ce qu'une voiture électrique consomme pour faire 65km (www.automobile-propre.com/consommations-energetiques-cachees-vehicules-moteur-thermique/)

Bref, je pense que pour l'instant, on ne sait pas qui a raison et qui a tord entre la voiture électrique est plus/moins polluante. Y'a énormément de facteur à prendre en compte et beaucoup de façon de compter différente.
Mais ce qui est sur, c'est qu'il est scandaleux d'avoir sur un site comme celui-ci ce genre d'anecdote qui est tellement sujet à débat.

a écrit : C'est fou la puissance des lobbies.
La première étude dresse un bilan très controversé sur la bonne pensée de "l'électrique c'est propre" et une seconde étude vient contredire ce qu'à dit la première étude en affirmant que finalement, l'électrique produit 2 fois moins de carbon
e que le thermique.
J'aurais pu gober la chose si la seconde étude avait démontré des erreurs dans la première, mais la c'est tellement grossier, "finalement on revient sur ce qu'on a dit avant, l'électrique c'est bien".
J'aurais vraiment aimé avoir plusieurs études sérieuses sur ce sujet, à l'abris de tout type de lobbying mais je vois qu'avec un sujet autant d'actualité et avec des composantes économique et écologique aussi importantes, c'est peine perdu...
Afficher tout
Tes sérieux là?
Lis la deuxième étude de l’Ademe, ils expliquent bien que dans la première étude, ils n’avaient pas pris en compte les facteurs liés à la transition écologique, ce qui a du sens.

a écrit : Au delà des questions de pollution, il ne faut pas oublier que le pétrole est une énergie voué à disparaître d'ici quelques décennies.
Quelle alternative est plus crédible que l'électrique en ce moment ?
Je sais pas, accepter l'idée qu'en 2100 les voitures n'existeront plus que pour quelques privilégiés, comme les carrosses d'antan?

a écrit : Ce que vous ignorez sans doute est qu'une voiture électrique correctement conçue a un système de récupération de l'énergie qui limite fortement l'utilisation de la pédale de frein (et donc de l'usure des plaquettes)
J'ai une Tesla et il m'arrive de faire tout un trajet sans utilise
r ma pédale de frein car le "frein moteur" ralentit la voiture très fortement (d'une manière générale, le frein moteur s'arrête à 7 km/h et la pédale sert à immobiliser la voiture quand elle roule à 5-6 km/h)
J'ai Presque 50.000 km au compteur de ma voiture et mes plaquettes sont à peine à la moitié de leur usure. Donc une voiture électrique bien pensée rejette moins de particules fines au niveau du freinage qu'une voiture thermique.
Afficher tout
heuuu, ca va, j'ai une ZX et ca fait 100 000 kilomètres que j'ai pas changé mes plaquettes, faut juste conduire intelligement et anticiper
Par contre pour la récupération d'énergie la j'avoue que j'ai pas encrore trouvé le moyen d'injecter du hus dans la batterie!^^

Une tesla a 45 000 euros, ouais, me manque que 43 000 euros et je la prends ;)

bon j'ai la flemme de lire tous les commentaires, je ne dirai qu'une chose: la bagnole, si ca roule encore pour 50% des êtres humains en 2050 je me fais moine. Point final.

P.S j'ai déja prévu le coup, j'ai prévu d’acheter un appartement en centre ville, comme on le faisait dans le temps où les transports se limitaient au chemin de fer, aux charrettes et aux godasses ^^

a écrit : Le gros avantage des batteries des voitures électriques (de même que celui des panneaux solaires photovoltaïques d'ailleurs) c'est que c'est fabriqué en Chine alors c'est beaucoup plus facile de détourner le regard sur la pollution engendrée par la fabrication (et l'extraction des matières premières par des enfants en Afrique) et de s'émerveiller de l'absence de fumées chez nous... Pour croire qu'une voiture électrique ne pollue pas, Il faut aussi oublier qu'une bonne partie des particules fines produites par une voiture provient de l'usure des plaquettes de frein lors du freinage, mais c'est tellement facile à oublier ! Afficher tout A moindre échelle, je vous présente le FAP: il bloque les particules a allure normale (souvent en agglomération) et se régénère sur autoroute en relâchant tout ce petit monde pendant plusieurs kms. Ou comment débarrasser les villes de la pollution automobile en la déplaçant à la campagne...

a écrit : C'est la première fois que je suis déçu par Se Coucher Moins bête.
Le sujet est très controversé, comme dit dans d'autre commentaires, on peut trouver des sources qui disent que la voiture électrique pollue 2 fois moins (www.liberation.fr/planete/2018/02/07/finalement-la-voiture-electrique-deux-
a-trois-fois-moins-emettrice-que-les-vehicules-essence-et-dies_1627853), autant (voir els sources de l'anecdote) ou 2 fois plus (Pas forcément une source fiable mais une source quand même : rpmweb.ca/fr/actualites/environnement/les-voitures-electriques-moins-propres-que-les-diesel)

Et chaque étude paraît sérieuse, mais c'est très compliqué de prendre tout en compte. Dans d'autres commentaire, on a parlé :
- Des plaquettes freins qui s'usent moins sur une voiture électrique
- Du carburant qu'il faut extraire/transporter/raffiner
- De la production d'électricité qui ne pollue pas autant selon si elle est faite au charbon, au nucléaire, au solaire...
- ...

Autres infos méconnu en vrac sur les voiture électrique :
- On dit les batteries au lithium pollue parce que le lithium pollue. Pour info, y'a environ 2% de lithium dans une batterie au lithium (www.automobile-propre.com/vehicules-electriques-terres-rares-florilege-fake-news/)
- Une batterie de voiture électrique est recyclable à 98% (www.automobile-propre.com/recyclage-des-batteries-notre-visite-au-coeur-dune-usine-francaise/)
- Du coup, question : vu que la batterie est recyclable à 98%, faut il compter le même impact écologique que si elle n'était pas recyclable ?
- La production de 7 litres d'essence (qui permet de faire ~100km) nécessite autant d'électricité que ce qu'une voiture électrique consomme pour faire 65km (www.automobile-propre.com/consommations-energetiques-cachees-vehicules-moteur-thermique/)

Bref, je pense que pour l'instant, on ne sait pas qui a raison et qui a tord entre la voiture électrique est plus/moins polluante. Y'a énormément de facteur à prendre en compte et beaucoup de façon de compter différente.
Mais ce qui est sur, c'est qu'il est scandaleux d'avoir sur un site comme celui-ci ce genre d'anecdote qui est tellement sujet à débat.
Afficher tout
En effet, personne ne peut savoir aujourd'hui qui a raison et qui a tord tellement le sujet est complexe. Si les lecteurs en débattent dans les commentaires, cela pourrait avoir sa place sur ce site. Personnellement, j'apprends bien plus en lisant les commentaires qu'en lisant l'anecdote.
Sur le sujet de la voiture, je trouve qu'on oublie tout de même un aspect important du problème, c'est de qualifier exactement ce qu'on considère comme une pollution. Rejeter du CO2 en soi, ce n'est pas grave. Beaucoup d'espèces animales et végétales le font. C'est la quantité qui est polluante.
Je redoute de la même façon le moment ou on se rendra compte que recycler un objet coûte de l'énergie et rejette du coup encore du CO2...

Affirmation sur la consommation d'énergie comparée entre thermique et électrique pas vraiment pertinente : la première source est un article faisant référence à Guillaume Pitron qui a sorti un bouquin rempli d'erreurs et mainte fois contredit par plein d'autres études. La deuxième source est partiale puisqu'elle ne prend pas en compte l'énergie nécessaire à l'acheminement du carburant.... Donc faux.

La consommation d’énergie a peu d’intérêt si cette dernière est produite « proprement ».

a écrit : J'ai une voiture équipée pour rouler au bioéthanol. Ca coûte un millier d'€ pour installer le système (petit boitier) sur n'importe quelle voiture essence, on peut mélanger les carburants (le système fait le tri), c'est génial à l'utilisation. On n'en trouve pas encore partout mais ça vient. Coût : de l'ordre de 80cts le litre (à certains endroits moins cher encore). Je sais que c'est aussi controversé : plantations nécessaires pour une utilisation mondiale, etc... Mais c'est déjà partiellement une solution de sérieuse économie d'énergies fossiles.
Il y aurait aussi peut-être l'idée de l'hydrogène à creuser ; certains constructeurs allemands ont développé des véhicules qui fonctionnent bien.
Rien ne sera jamais parfait ; si toutes les voitures de la planète devaient demain rouler à l'électricité, outre le problème dont parle l'anecdote, il nous faudrait créer tellement d'électricité que je me pose la question de la production massive nécessaire. Le nucléaire (pas dans le sens de l'histoire) ? Le charbon (rien de plus polluant pour la planète) ?
Ou alors on revient aux chars à boeufs ! Mais il aura encore des controverses sur les pets qui détruisent la couche d'ozone :)
Afficher tout
Le moteur à air comprimé, qui fonctionnait fin 19e sur des locos, qui fonctionnerait aujourd'hui si les lobbies petroliers ne verrouillaient pas toute innovation.
Revoltant que ceci ne soit pas d'actualité : fr.m.wikipedia.org/wiki/Moteur_%C3%A0_air_comprim%C3%A9

Le jour où on comprendra que développer des trains de proximité ( comme on en avait dans chaque petit village il y a 1 siècle ) résoudrais l’immense majorité de nos problèmes... (gilets jaunes compris)

Mais bon. Il faut bien engraisser les gros industriels qui se foutent royalement de l’environnement au moins autant que de notre bien être. Et ne se préoccupent que de comment nous appauvrir le plus possible à leur avantage. (Et celui qui me sort que le but d’une entreprise n’est pas de faire du profit, mais le bien de ses clients, je l’envoie boire une tasse de gasoil vert. )

a écrit : Je parle de supprimer les trajets travail-maison qui sont inutiles pour la grande majorité des métiers de service qui se font très bien aujourd’hui sur ordinateur et à distance.
Cela n’empêche pas d’avoir une voiture pour les gens qui en ont besoin pour les urgences et les loisirs. Tu me compares des trajets ex
ceptionnels vitales avec des trajets réguliers inutiles. Afficher tout
Je travaille chez Carrefour, je suis donc dans le commerce... Vérification des stocks, commandes, réceptions (vider les camions + vérifier la.marchandise), mises en rayon, management du personnel, passage en caisse, entretien du magasin? de chez moi? du lundi 06h00 au samedi 22h30, en ce moment le dimanche...
Quand on a besoin d'un comptable ou du RH, c'est en temps réel et sur place, pas derrière un écran, même avec la fibre. Les gars de la sécurité sont derrière des écrans, eux, mais pas à la maison. Le ménage et l'entretien... bon je m’arrête
Dans ce centre commercial, on est 1200 personnes, on pourrait peut-être en mettre 15 chez eux. et on n'est pas les seuls
Les gens de chez Amazon, ou Cdiscount, ou Rue du Commerce, ce sont des prestataires que tu ne verras jamais, mais qui ne peuvent pas bosser depuis chez eux, comme 75% des gens travaillant dans les "services".
D'ailleurs, à part les services informatiques (et encore, il y a des urgences, il faudra toujours quelqu'un pour mettre du papier ou changer les cartouches, sans aucun mépris pour les SI), je ne vois pas qui pourrait se "passer de passer" très régulièrement à la boite qui les paie

a écrit : Au delà des questions de pollution, il ne faut pas oublier que le pétrole est une énergie voué à disparaître d'ici quelques décennies.
Quelle alternative est plus crédible que l'électrique en ce moment ?
D ailleurs quand j étais petit on me disait qu il n y aurait plus de pétrole au début du 3ème millénaire...
blague à part c est vrai que c est une énergie fossile mais à ce jour, les batteries des voitures électrique sont aussi faites avec des matières première épuisables