L'homéopathie, juste un placebo ?

Proposé par
le
dans

En mars 2015, le National Health and Medical Research Council australien (équivalent de l'INSERM français) a publié une analyse de 225 études concernant l'efficacité de l'homéopathie. Les résultats indiquent qu'aucun effet supérieur à celui de l'effet placebo n'a pu être démontré. Sans pour autant nier la réalité de l'effet placebo, les chercheurs conseillent aux utilisateurs de ne pas traiter les maladies chroniques, graves ou pouvant le devenir uniquement par homéopathie.


Tous les commentaires (159)

Pour
Quoi il y a débat ?
Parce qu'il y a confusion entre croyance et savoir.
On sait que l'homéopathie ne marche pas. C'est un fait. Aussi sur que 12+12=24
Mais certains y croient. Libre à eux. Par contre, en tant que scientifique, je ne comprends pas comment on peut croire ce qui est démontré faux. Mais bon.

Posté le

android

(1)

Répondre

m.youtube.com/watch?v=PdRCgnkIX_I

Comment Rockfeller a compris, au début du XXe siècle, qu'il ne fallait plus laisser le choix au peuple entre les différentes "médecines" car seules les molécules brevetées étaient rentables (par le biais des labos... On ne peut pas breveter une plante...)
Cela n'étonne personne que seule la médecine classique soit reconnue et remboursée?

Comment font les asiatiques, les peuples de l'autre bout du monde, ils ne sont pourtant pas tous malades?
Leurs médecines qui ont des millénaires ne sont que des balivernes?
C'est encore "l'effet placebo" qui guérit ces milliards de personnes?

Allons, un peu d'ouverture d'esprit et d'intérêt pour les nombreuses façons de se soigner et de se maintenir en bonne santé au lieu de réagir en élèves modèles qui gobent des milliards de pilules qu'ils ne remettent jamais en cause...

a écrit : Mon père travaille en ferme. Il lui est déjà arrivé de soigner des vaches par l'homéopathie et les résultats ont été positifs. Vous pensez que les vaches (ou autres animaux ) sont au courant de l'effet placebo? Des études sur l'effet placebo montrent que, si on te donnent un placebo, en te disant bien que c'est un placebo, l'effet placebo marche quand même. En fait, meme si on te dit que c'est un smarties, alors qu'en fait il s'agit d'un placebo, et bien ca marche quand même.
Il s'agit d'un effet qui est lié aux couleurs et formes des cellules, et c'est la réaction qu'a le cerveau face a ces critères qui créer un effet placebo.
Donc non, ça ne m'étonnerait pas le moins du monde que les vaches puissent avoir cet effet placebo

a écrit : Quand j'avais 14 ans, j'ai eu un gros problème à l'œil qui a duré plusieurs mois, il était tout gonflé, rouge, je pouvais à peine l'ouvrir. Mes parents m'ont fait voir plein de médecins conventionnels, j'ai testé plein de médicaments mais rien à faire, ce truc ne voulait pas partir, et on ne savait pas ce que c'était. En dernier recours, ma mère m'envoie chez un homéopathe, sans me dire que s'en est un, qui me prescrit une boisson complètement infecte (rien à voir avec les pilules de sucre) et j'étais guérie en quelques jours. Comment expliquer ça ? Je ne crois toujours pas à l'homéopathie mais je reconnais que c'est la seule chose qui a été efficace à ce moment là. Afficher tout C'est très simple: ce n'etait pas un homéopathe, vu que l'homéopathie repose sur le principe d'une distillation extrême, si un homéopathe te faisais boire quoi que ce soit, ça aurait eu le goût d'eau.
Après, il est probable que ce qu'il t'a fait boire était juste une décoction de plantes (la médecine moderne, c'est juste enlevé LA molécule d'une plante pour te la mettre dans une gélule après tout)

a écrit : J'aimerais savoir alors pourquoi l'homéopathie fonctionne sur les animaux et même sur les plantes? Et pourquoi certains remèdes ne fonctionnent pas sur nous car ils ne correspondent pas exactement à notre état général et d'autres sont efficaces en quelques heures?
Un médecin homéopathe m'a exp
liqué comment pouvait-on savoir ce qu'un remède homéopathique peut guérir, il suffit de prendre ce remède pendant un certain temps (plusieurs semaines) et tous les symptômes qui se manifestent seront les symptômes que le remède pourra soigner... alors quand intervient l'effet placebo?... pour moi l'homéopathie n'est pas une croyance mais une médecine naturelle, comme les huiles essentielles les tisanes etc. C'est une médecine très complexe qui soigne pas seulement des maux mais un état général. Bien sûr parfois la médecine allopathique est indispensable et en général même les homéopathes le savent. Après chacun son avis... Afficher tout
Contrairement aux tisanes et aux huiles essentielles qui sont plus ou moins reconnus par la médecine moderne (ils ont pas tellement le choix, la médecine moderne, c'est juste reproduire la molécule d'une plante artificiellement et en faire des cellules après tout), l'homéopathie n'a absolument rien de scientifique, et il n'y a jamais eu d'étude sérieuse (par sérieuse j'entends qui respecte un protocole stricte) qui prouvait que cela marchait.
En fait, le principe mêle de l'homéopathie (la mémoire de l'eau) est un principe qui viole les théorie qu'Einstein a élaboré.
Donc, entre les théories d'Einstein et l'homéopathie qui n'a jamais été prouvé, je sais en qui j'ai le plus confiance.
Après, je ne suis pas contre. Même si ça guérie grâce a l'effet placebo, et bien ça guérie quand même.
Juste, faut pas essayer de soigner un cancer ou le sida avec ça...

a écrit : Cette façon de chercher à résumer l'homéopathe juste à un effet placebo, ne provoque et sert qu'à une chose : détruire l'effet placebo lui-même, et donc ce traitement.
Je ne peux pas croire que ces études, statiques et ces personnes prêchant cette "bonne parole" - la plus part du temps n&
#039;ayant aucune connaissance médicale ou même lu ces études - n'agissent de la sorte uniquement pour informer et empêcher qu'un malade ne fasse des bêtises en se soignant sans médicament classique.

Et même si c'était vrai, je n'ai jamais lu ou entendu quelqu'un mourir par overdose d'homéopathie.
Alors que des études régulières démontrent que les médicaments dit classique sont dangereux, voir mortel, même avec certains génériques (source sciences&vie), on ne parle et on propage que la dangerosité de l'homéopathie, comme si cela dérangeait.

Posez-vous les bonnes questions, quel réelle interêt avez-vous à propager cette "bonne parole" ?

Dernièrement, j'accompagnais mon épouse et ma petite de 2 ans qui allait prendre un avion, j'ai donné à mon enfant qui courrait de partout dans l'aéroport, un médicament (*****PC) relaxant pour tenir durant les 10 heures de vol qui l'attendait, sans savoir que c'était de l'homéopathie, l'effet a été flagrant, en 3 minutes elle était calme dans mes bras. Je n'ai su qu'après que c'était homéopathique.

Laisser la medecine avoir plus de possibilité de guérir les gens, que leur imposer des médicaments de synthèse, crée de plus en plus uniquement pour le profit, et qui n'existe que depuis le début du XXe siècle, ce qui est peu sur l'échelle de la vie.
Afficher tout
Le fait que l'on ne puisse pas mourir par overdose d'homéopathie n'est il pas une preuve de son inefficacité?
Et l'effet placebo marche même si l'on est au courant que l'on prend un placebo, au passage. (Voir "FAKE? #8.1" et "FAKE? #8.2" sur YouTube, qui en parle)

La Federal Trade Commission aux USA souhaite d'ailleurs que soit inscrit sur chaque boite de médicaments homéopathiques "n'a pas fait preuve de son efficacité". En cas d'absence elle propose des poursuites pour publicité mensongère.

Posté le

android

(1)

Répondre

Je suis d'accord pour dire que l'homéopathie n'est pas un médicament et que ça reste du sucre. Mais ce qui est fou c'est que ça marche dans certains cas. J'ai pris de l'homéopathie pour éviter d'être enrhumé l'hiver et ce que je trouve fou c'est que en effet je ne me suis pas enrhumé de l'hiver. Ce que je trouve génial c'est que même si je le sais que c'est inutile ton corps lui il croit que c'est un médicament du coup il stimule peut être plus t'es défense immunitaire et en effet on crois que ça marche. Donc perso si ça peut m'éviter des petits bobos du quotidien en prenant des billes de sucre pourquoi pas. =)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : C'est très simple: ce n'etait pas un homéopathe, vu que l'homéopathie repose sur le principe d'une distillation extrême, si un homéopathe te faisais boire quoi que ce soit, ça aurait eu le goût d'eau.
Après, il est probable que ce qu'il t'a fait boire était juste une décoction d
e plantes (la médecine moderne, c'est juste enlevé LA molécule d'une plante pour te la mettre dans une gélule après tout) Afficher tout
En fait il n'y a pas que les petits granulés de boiron. Une fois j'ai pris un truc homeopathique contre l'état grippal qui était vraiment infect, parce que ça contenait de l'alcool (peut être en conservateur je ne sais pas). Le nom est en général L suivi de eux chiffres je ne sais plus la marque

a écrit : En fait il n'y a pas que les petits granulés de boiron. Une fois j'ai pris un truc homeopathique contre l'état grippal qui était vraiment infect, parce que ça contenait de l'alcool (peut être en conservateur je ne sais pas). Le nom est en général L suivi de eux chiffres je ne sais plus la marque Oui l'arnica est une pommade homéopathique par exemple ! Ce qui est à dose homéopathique c'est seulement le principe actif de ton medicament.

a écrit : Mon père travaille en ferme. Il lui est déjà arrivé de soigner des vaches par l'homéopathie et les résultats ont été positifs. Vous pensez que les vaches (ou autres animaux ) sont au courant de l'effet placebo? Bien sûr !

L'effet placebo, c'est ce que l'on appelle aussi l'effet contextuel : si on prend soin de toi et que l'on te rassure, ça aura un effet bénéfique.

a écrit : J'aimerais savoir alors pourquoi l'homéopathie fonctionne sur les animaux et même sur les plantes? Et pourquoi certains remèdes ne fonctionnent pas sur nous car ils ne correspondent pas exactement à notre état général et d'autres sont efficaces en quelques heures?
Un médecin homéopathe m'a exp
liqué comment pouvait-on savoir ce qu'un remède homéopathique peut guérir, il suffit de prendre ce remède pendant un certain temps (plusieurs semaines) et tous les symptômes qui se manifestent seront les symptômes que le remède pourra soigner... alors quand intervient l'effet placebo?... pour moi l'homéopathie n'est pas une croyance mais une médecine naturelle, comme les huiles essentielles les tisanes etc. C'est une médecine très complexe qui soigne pas seulement des maux mais un état général. Bien sûr parfois la médecine allopathique est indispensable et en général même les homéopathes le savent. Après chacun son avis... Afficher tout
Quelques exemples de substances avec lesquelles sont réalisées les préparations homéopathiques, je te laisse voir si ça relève plus de la médecine ou de la sorcellerie : du nitrate d'argent, de l'or en feuilles, du mercure, de la ciguë, du cœur et du foie de canard, venin de serpent / cobra / vipère, extrait de plaie de syphilis (MST aussi appelée "vérole" , vésicule de galle (maladie de peau due à un parasite), lichen pulmonaire.

Et non, ça ne "marche" pas sur les animaux ou les plantes. Lorsque les études sont correctement contrôlées, il n'y a aucune différence de résultat entre l'homéopathie et aucune substance active.

a écrit : Ma ayant une poussée dentaire, je lui ai donné de l'homéopathie et ça marche vraiment . Elle n'a pas conscience de telle ou telle médicaments. Mais toi oui, ça participe à l'effet placebo

a écrit : Mais je ne dis pas qu'il faut rejetter la médecine allopatique. (Même si je constate que de plus en plus de monde le fait et il serait bon de se demander pourquoi). Par contre je lui reproche à elle de rejetter toute alternative et de clamer sa supériorité et d'être l'unique forme valable. Et je reproche que lorsque la médecine allopathique est incapable d'aider malade (à une échelle anecdotique car il ne s'agit que de mes constatation) plutôt que de le reconnaître elle va quand même imposer un traitement inefficace et interdire toute alternative meme dietetique au cas où il y aurait des interaction. J'aimerais juste plus d'ouverture d'esprit dans le corps médical comme c'est par exemple largement le cas en Allemagne. Et pour le côté complotiste, je pense qu'il est intelligent de se demander à qui profite le de remboursement des médecines alternatives, à savoir qu'elles ont failli être tout bonnement interdites alors que des tas de gens préfère l'utiliser pour des maux mineurs. Et des médecins que je connais, certes ils ont sacrifié au minimum 10 ans de leur vie à étudier dans des conditions difficiles, mais ça ne leur donne pas un pouvoir divin de savoir tout sur toutes les sortes de medecines. Il n'ont étudié qu'un point de vue et ça ne signifie pas que le reste est obligatoirement faut sois prétexte qu'ils ne connaissent pas Afficher tout Si une médecine est appelée "alternative", c'est quelle n'a tout simplement pas fait ses preuves.

Les thérapies et pratiques qui ont fait leurs preuves sont incluses dans la médecine scientifique.

a écrit : Ce n'est pas à vous que j'adrdssais cette réponse mais comme je l'ai dit plusieurs fois j'aimerais juste plus d'ouverture vis à vis des médecines alternatives en général (pas l'homéopathie en particulier que je n'ai pas souvent utilisée). Et plus d'ouverture vis à vis d'eux même pour ne pas se sentir tout puissant et infaillible. Et oui selon moi les médecins devraient faire quelque chose, soigner leurs patients du mieux qu'ils peuvent, en reconnaissant leurs limites et incompétence le cas échéant s'il se trouvent impuissant à soulager le patient. Et ne pas décréter à son patient que c'est dans sa tête / l'envoyer chez le psy mais plutôt le référer à un specialiste, voire se renseigner lui même si possible. Les médecins qui ont cette humilité et cet intérêt sincère pour le patient sont trop rares ssuf si vraiment je n'ai pas eu de chance ainsi que la plupart des personnes avec qui j'en ai parlé Afficher tout L'ouverture, c'est quoi selon toi ?
C'est accepter l'éventualité que ça puisse marcher, et faire des études pour tester l'efficacité.

Dans le cas de l'homéopathie, du reiki, de l'acuponcture, et bien d'autres médecines alternatives, les tests ont été réalisés. Maintes et maintes fois.

Et à chaque fois, lorsque l'étude était bien réalisée (cohortes suffisantes, groupes témoins, double aveugle, etc), les résultats étaient négatifs : ces traitements ne marchent pas, point barre.

L'ouverture a été faite, dans les règles de la médecine basée sur la science.

a écrit : m.youtube.com/watch?v=PdRCgnkIX_I

Comment Rockfeller a compris, au début du XXe siècle, qu'il ne fallait plus laisser le choix au peuple entre les différentes "médecines" car seules les molécules brevetées étaient rentables (par le biais des labos... On ne peut pas breveter une plant
e...)
Cela n'étonne personne que seule la médecine classique soit reconnue et remboursée?

Comment font les asiatiques, les peuples de l'autre bout du monde, ils ne sont pourtant pas tous malades?
Leurs médecines qui ont des millénaires ne sont que des balivernes?
C'est encore "l'effet placebo" qui guérit ces milliards de personnes?

Allons, un peu d'ouverture d'esprit et d'intérêt pour les nombreuses façons de se soigner et de se maintenir en bonne santé au lieu de réagir en élèves modèles qui gobent des milliards de pilules qu'ils ne remettent jamais en cause...
Afficher tout
On te parle de résultat d'études scientifiques, et tu sors le complot mondial... redescend un peu ;) !

a écrit : En fait il n'y a pas que les petits granulés de boiron. Une fois j'ai pris un truc homeopathique contre l'état grippal qui était vraiment infect, parce que ça contenait de l'alcool (peut être en conservateur je ne sais pas). Le nom est en général L suivi de eux chiffres je ne sais plus la marque Il s'agit probablement du L52, qui n'a pas non plus réussi à démontrer son efficacité.

a écrit : L'ouverture, c'est quoi selon toi ?
C'est accepter l'éventualité que ça puisse marcher, et faire des études pour tester l'efficacité.

Dans le cas de l'homéopathie, du reiki, de l'acuponcture, et bien d'autres médecines alternatives, les tests ont été réalisés.
Maintes et maintes fois.

Et à chaque fois, lorsque l'étude était bien réalisée (cohortes suffisantes, groupes témoins, double aveugle, etc), les résultats étaient négatifs : ces traitements ne marchent pas, point barre.

L'ouverture a été faite, dans les règles de la médecine basée sur la science.
Afficher tout
Moi je te trouve réducteur de mettre toutes les médecines alternatives dans le même sac. Effectivement sur l'homéopathie il peut y avoir controverse puisque tout le monde est d'accord pour dire qu'il ne reste plus de molécules du principe actif dans le produit final. Mais à l'opposé les huiles essentielles par exemple en sont remplies, et les bonnes marques proposent des huiles chemotypees. Certaines sont extrêmement puissantes comme par exemple la tea tree qui est une des seules armes parfois efficace contre les bactéries multiresistantes, et également très efficace contre les staphylocoque dorés et si je me souviens il y a même des hôpitaux qui parfois l'utilisent. Et pour aller dans du carrément pas scientifique du tout mais qui marche quand même, et là j'en suis certaine, il y a des hôpitaux en France, en Auvergne qui font très régulièrement appel à des coupeurs de feu pour leur grands brulés, en raison de l'efficacité de ce traitement et du bénéfice pour les patients.
Tu vis je suppose en France, dans une société où il y a un seul type de médecine considéré comme sérieux et dont il n'est pas nécessaire de rire, mais la France c'est tout petit à échelle du monde. Dire qu'il n'existe rien d'autre de valable c'est comme affirmer que nous sommes seuls dans l'univers: l'inverse me semble plus plausible vu sa taille, même si je ne pense pas croiser un extra terrestre de si tôt toujours vu la taille de l'univers. Et si nous nous croisions, pas sur du tout que mes 5 sens seraient capable de le percevoir il y a peut être d'autre types de perceptions que nous n'imaginons même pas.

a écrit : Moi je te trouve réducteur de mettre toutes les médecines alternatives dans le même sac. Effectivement sur l'homéopathie il peut y avoir controverse puisque tout le monde est d'accord pour dire qu'il ne reste plus de molécules du principe actif dans le produit final. Mais à l'opposé les huiles essentielles par exemple en sont remplies, et les bonnes marques proposent des huiles chemotypees. Certaines sont extrêmement puissantes comme par exemple la tea tree qui est une des seules armes parfois efficace contre les bactéries multiresistantes, et également très efficace contre les staphylocoque dorés et si je me souviens il y a même des hôpitaux qui parfois l'utilisent. Et pour aller dans du carrément pas scientifique du tout mais qui marche quand même, et là j'en suis certaine, il y a des hôpitaux en France, en Auvergne qui font très régulièrement appel à des coupeurs de feu pour leur grands brulés, en raison de l'efficacité de ce traitement et du bénéfice pour les patients.
Tu vis je suppose en France, dans une société où il y a un seul type de médecine considéré comme sérieux et dont il n'est pas nécessaire de rire, mais la France c'est tout petit à échelle du monde. Dire qu'il n'existe rien d'autre de valable c'est comme affirmer que nous sommes seuls dans l'univers: l'inverse me semble plus plausible vu sa taille, même si je ne pense pas croiser un extra terrestre de si tôt toujours vu la taille de l'univers. Et si nous nous croisions, pas sur du tout que mes 5 sens seraient capable de le percevoir il y a peut être d'autre types de perceptions que nous n'imaginons même pas.
Afficher tout
En fait le problème c'est que vous fantasmez une incompétence et une fermeture d'esprit qui ne sont pas représentatives de ce que la médecine tend à être aujourd'hui.
Sans rire c'est peut être la quatrième fois que vous postez un message pour dire exactement pareil :
"Il y a d'autres médecines que la medecine scientifique"
Et ça personne ne vous l'enlève. Seulement vous vous doutez bien que si une personne sans connaissances médicales comme vous se pose ce genre de questions, des chercheurs se les sont posées également. Et ont pondu des tonnes d'études que vous pourriez faire l'effort de consulter.
En fait vous vous trompez. Ce que vous dites ne se base que sur ce que vous ressentez et pas sur la preuve. Vous avez décidé que la medecine était comme ça et pas autrement quoi que puissent vous dire des personnes connaissant mieux ce milieu que vous...

Faites aussi l'effort de lire les commentaires précédents puisque plusieurs contre argumentent assez fortement ce que vous rabâchez inlassablement.

a écrit : Tout à fait d'accord. De plus une étude avait démontrée que les sirops étaient inefficaces. Les anciens, tout comme certaines tribus , utilisaient et utilisent des plantes pour se soigner. Les molécules actives issues des plantes sont une part importante de la pharmacopée de la médecine scientifique.

Et dans ces cas, c'est une molécule que l'on a extraite, purifiée, testée, avant d'en faire un médicament.

Dans le cas de l'homéopathie, il n'y a pas de molécule. C'est basé sur des notions pré-scientifiques réfutées par 200 ans de physique et de chimie.