Le syndrome d'Asperger, une forme d'autisme

Proposé par
le
dans

Le syndrome d'Asperger est un trouble neurologique proche de l'autisme, relativement peu connu en France. Les personnes atteintes de ce trouble d'origine génétique sont pourvues d'une sensibilité élevée et excellent souvent dans certains domaines : de nombreux prix Nobel et artistes souffriraient de ce syndrome.


Tous les commentaires (118)

Ils sont souvent surrefficients mentaux. Malheureusement beaucoup de surrefficients souffrent des mêmes problèmes relationnels a echelle différentes. Il existe le gappesm groupement d'aide pour les personnes encombrees de surefficience mentale.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est assez marqué par le fait que ces enfants ne comprennent pas forcément le langage non verbal, peuvent ne pas comprendre l'ironie, et n'arrivent pas à mentir, ce qui peut poser des problèmes avec leurs camarades de classe (la maîtresse : "Qui a fait ça ?!" -> "C'est lui !") ok en fait les fayots c ca leur maladie

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

c'est un trouble tout a fait fascinant. Dans le sens où, on peut rencontrer certains aspi qui peuvent te donner le jour de la semaine en fonction de ta date de naissance, te donner tous les details de l'histoire meme jusqu'a la couleur de la robe de marie antoinette a son execution, te reciter l'encyclopédie à la virgule pres, dessiner des villes de memoire dans les moindre detail... et tant d'autres exploits de memorisation, d'intelligence, mais àcôté, peuvent etre incapable de differencier gauche et droite, ou encore de faire ses lacets

Posté le

windowsphone

(4)

Répondre

Aleksander Vinter, qui compose de la musique électronique et est lui aussi atteint du syndrome d'Asperger, a pour le moins qu'on puisse dire bien choisi son nom d'artiste... Savant!

a écrit : Et bélà Bartòk ? Si le pianiste canadien Glenn Gould était bien atteint de ce syndrome (ce que pensent nombre de spécialistes), alors ce que vous dites est faux. Gould avait développé une hypersensibilité à la musique et au toucher mais a contrario, ne manifestait aucun intérêt pour la nourriture (il mangeait des oeufs brouillés à tous les repas), avait des routines vestimentaires et refusait entre autre, de se séparer de sa célèbre chaise pliante qui, à la fin de sa vie, n'était d'ailleurs plus qu'un cadre en bois complètement rafistolé.

Dites moi si je me trompe, mais en plus d'être plus difficilement acceptés socialement, les personnes atteintes ont tendance à faire davantage de fixettes sur des choses qui peuvent sembler futiles pour les non atteints! On peut les croire maniaques.
Ce syndrome n est pas une maladie, mais plutôt issue d un non tri des neurones après la naissance. Les personnes atteintes peuvent réfléchir sur des choses très complexes (en Mathématiques par exemple) mais un simple câlin peut les terrifier.
Sans les connaitre, on peut parfois penser qu'ils sont justes lent à la détente, maniaques ou naïfs.

J'ai un syndrome comme tel. Ça n'a rien de drôle, rien d'exceptionnel et rien de vraiment plaisant. Les autres me voient comme un handicapé (ce que je refuse d'être) et on détecte immédiatement ma différence. Je n'ai donc aucune relation normale et ne peux donc progresser dans ce sens.

Posté le

android

(2)

Répondre

Il y'a des rumeurs sur le fait que Messi le joueur de foot argentin le serait.

a écrit : Fait chier, pourquoi j'ai pas cette maladie ! tu te rend compte de se que tu dis ?!

Posté le

windowsphone

(5)

Répondre

Dans prison break le personnage principal est atteint du syndrome d'asperger

a écrit : Aujourd'hui, on pense qu'Albert Einstein était atteint... Impossible qu'il en soit atteint
C'était tout Simplement un génie.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je suis atteint du Syndrome d'Asperger, et je ne suis pas un de ces génies, même si je suis loin d'être bête. Ce qui est dur avec, comme il a été dit, c'est de communiquer oralement aux autres : on bégaie, on trouve pas les mots , on ne regarde pas la personne. On a peur du monde, pour résumer, et on exprime aussi tres mal ses sentiments. Et dans une société telle que la notre, c'est tres handicapant. Et le Q.I. d'un Aspi' est impossible a déterminer, tant les tests ne sont pas adaptés. Afficher tout Tu ne fais pas de fautes en écrivant, c'est déjà du génie pour moi.

Posté le

android

(1)

Répondre

Un bon ami a moi est atteint cependant il a une excellente mémoire

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : Enfin une maladie que beaucoup voudrait avoir ^^ Les Aspies n'ont pas tous la cervelle d'Einstein ou Marie Curie. Il y a des Apserger parfaitement stupides. J'en suis atteinte et j'aimerais beaucoup mieux être "normale", si je puis dire. Ça n'a pas que des avantages, particulièrement pour les collégiens comme moi car ils ne parviennent pas a se faire des amis, ou alors avec beaucoup de difficultés, et ils prennent la moindre remarque comme une critique, même si ça n'en est pas une, ce qui les blesse profondément. Et ce n'est pas une maladie, c'est un TED.

a écrit : Impossible qu'il en soit atteint
C'était tout Simplement un génie.
L'un n'empêche pas l'autre.

J'en suis atteinte et mon copain aussi, ne dites pas 'oh la chance' car nous ne sommes pas des génies (ce n'est pas systématique, malheureusement) et nous avons des difficultés de communication, moi pour effectuer des démarches et me faire des amis, lui plutôt pour comprendre le second degré et certaines règles de politesse. Je précise aussi qu'il a l'oreille absolue, moi je n'ai pas de talent particulier, si ce n'est que je suis assez forte en maths.

Posté le

windowsphone

(2)

Répondre

Bonjour !
Étant atteints aussi de ce syndrome je tiens à préciser deux trois choses. Être aspi,c'est pas forcément avoir des problèmes sociaux loin de là. Au contraire, certains aspi on souvent des problèmes sociaux du fait qu'il y à un décalage avec les personnes non atteinte, on ne porte pas le regard de la même manière et beaucoup ont tendances à être hautain du fait qu'ils ont une bonne capacité d'analyse sur le comportement des autres. Les aspis sont très observateur et utiliser le a bonne escient. Pour ma part, je m'intégre facilement en société car je porte une grande attention au gens et je m'adapte selon eux. S'adapter, c'est le remède miracle même si on est sujet au dépression car on sait que l'on est jamais soit même de peur d'être pris pour un fou.. J'écris ce pavé uniquement pour sa, si des aspi passe par ici sachez que l'adaptation est le remède miracle et profitez du fait que vous soyez très observateur. J'écris en ce moment un bouquin à ce sujet, écrire c'est bien sa libere. Si vous voulez plus de détails n'hésitez pas je serais ravi de partager ce que je sait à ce sujet ! Bon courage !

Posté le

android

(1)

Répondre

En étant moi même atteint , je tiens à préciser (et à confirmer) que les personnes atteintes par ce syndrome ne sont pas forcement amener à exceller dans un domaine , mais plus exactement à éprouver un profond intérêt pour un ou plusieurs domaines, ce qui amène à avoir une certaine maîtrise ou expérience .
Les miens sont le dessin, la gastronomie, la musique , l'escalade, le patinage, dans lesquels je peux passer le plus clair de mon temps sans jamais m'en lasser.
En revanche tous ont un certain handicap concernant les interactions sociales , car souvent incapables de percevoir les émotions de la personne qui se trouve en face ou encore de mesurer l'impact que peut avoir une parole qui pourra donc offenser.
Dans certains cas , ça peut donc se révéler être un réel handicap.
C'est très résumé et je vous invite à chercher sur internet pour en savoir plus.

a écrit : Je voudrai tout de même préciser que toutes les personnes atteintes d'un syndrome d'Asperger ne deviennent pas des génies. De plus c'est une maladie qui peut être très handicapante car elle limite les possibilités d'interaction sociale Ce n'est pas une maladie mais un état neurologique différent. Le handicap vient de la façon dont la société est structurée.

Posté le

android

(3)

Répondre

si je ne me trompe pas lionel messi est atteint par ce sydrome

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre