EInstein est-il l'inventeur de la formule e=mc2 ?

Proposé par
le
dans

La formule E=mc² est souvent attribuée immanquablement à Albert Einstein, mais il y a une controverse sur qui a découvert cette formule en premier. Une des thèses dissidentes est qu'elle pourrait venir de Poincaré, un polytechnicien français. D'ailleurs, Einstein n'a pas eu le prix Nobel de physique pour la relativité, mais pour une autre découverte, l'effet photoélectrique.


Commentaires préférés (3)

Ils n'ont pas du tout collaborés ensemble ! Einstein a été distingué par la communauté scientifique pour son étude de l'effet photo-voltaique, ce qui lui a légitimement valu le prix Nobel. Le grand public confond systématiquement cela avec la mise au point de la théorie de la relativité, pour laquelle il est acquis aujourd'hui qu'Einstein est au mieux l'un des maillons, et que Poincaré, Hilbert, Lorentz ou encore Planck méritent tout autant de récolter les lauriers pour leurs travaux sur le sujet. Selon les recherches historiques actuelles, on peut dire qu'Einstein n'a pas essayé de tirer la converture à lui, toutefois il a eu plusieurs occasions de mettre en avant ses éminents collègues et n'a pas fait grand-chose pour rétablir la vérité.

Posté le

unknown

(138)

Répondre

De toute façon si c'est rond, c'est Poincaré !

Posté le

unknown

(204)

Répondre

La relativité ce n'est pas seulement E=mc2. Michelson et Morley ont fait dans les années 1880 une expérience qui devait démontrer (pour faire simple) que les ondes électromagnétiques (dont la lumière) se propages "dans l’éther" (disons l'équivalent de l'air pour le son).
Le but était de mesurer la différence des vitesses de la lumière en se basant sur la physique classique (la seule à l'époque). Et là, grosse surprise - les résultats mesurés étaient les mêmes que l'on ajoute ou soustrait les vitesses.
C'était l'une des deux grosses révolutions de la physique de ce temps. Pendant une conférence Lord Kelvin disait (je cite de mémoire :)) que la physique d'aujourd'hui ressemble à une mer tranquille avec un ciel bleu.Il ne reste plus rien à découvrir. Les seuls deux petits nuages qui restent sur ce ciel bleu c'est l'expérience de Michelson-Morley et celle de Planck (rayonnement d'un corps noir).

Celle de Michelson-Morley -> relativité
Celle de Planck -> la mécanique quantique

:)

Posté le

unknown

(80)

Répondre


Tous les commentaires (41)

Ils n'ont pas du tout collaborés ensemble ! Einstein a été distingué par la communauté scientifique pour son étude de l'effet photo-voltaique, ce qui lui a légitimement valu le prix Nobel. Le grand public confond systématiquement cela avec la mise au point de la théorie de la relativité, pour laquelle il est acquis aujourd'hui qu'Einstein est au mieux l'un des maillons, et que Poincaré, Hilbert, Lorentz ou encore Planck méritent tout autant de récolter les lauriers pour leurs travaux sur le sujet. Selon les recherches historiques actuelles, on peut dire qu'Einstein n'a pas essayé de tirer la converture à lui, toutefois il a eu plusieurs occasions de mettre en avant ses éminents collègues et n'a pas fait grand-chose pour rétablir la vérité.

Posté le

unknown

(138)

Répondre

De toute façon si c'est rond, c'est Poincaré !

Posté le

unknown

(204)

Répondre

Sauf si c'est un point Bost one, sauf si c'est un point.:-)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

En ce qui concerne la théorie de la relativité Einstein racontait qu'elle lui avait été suggéré par un rêve en 1894, alors qu'il avait 15 ans. C'est en 1905, alors qu'il était ingénieur au Bureau des inventions de Berne, qu'il rédigeait ses premiers mémoires, dont le 5ème jettent les bases de la relativité restreinte. C'est-il inspiré d'autres travaux ? On ne le saura jamais.

Posté le

unknown

(12)

Répondre

La relativité ce n'est pas seulement E=mc2. Michelson et Morley ont fait dans les années 1880 une expérience qui devait démontrer (pour faire simple) que les ondes électromagnétiques (dont la lumière) se propages "dans l’éther" (disons l'équivalent de l'air pour le son).
Le but était de mesurer la différence des vitesses de la lumière en se basant sur la physique classique (la seule à l'époque). Et là, grosse surprise - les résultats mesurés étaient les mêmes que l'on ajoute ou soustrait les vitesses.
C'était l'une des deux grosses révolutions de la physique de ce temps. Pendant une conférence Lord Kelvin disait (je cite de mémoire :)) que la physique d'aujourd'hui ressemble à une mer tranquille avec un ciel bleu.Il ne reste plus rien à découvrir. Les seuls deux petits nuages qui restent sur ce ciel bleu c'est l'expérience de Michelson-Morley et celle de Planck (rayonnement d'un corps noir).

Celle de Michelson-Morley -> relativité
Celle de Planck -> la mécanique quantique

:)

Posté le

unknown

(80)

Répondre

Et c'est bien plus tard, en 1991, qu'M6 s'inspira de la célèbre formule mathématique pour le titre de son émission hebdomadaire phare E=m6 !

Posté le

unknown

(1)

Répondre

> Checkmate : Planck mérite absolument son prix Nobel ( la constante de Planck :o )

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Il l'on peut être découvert tout les deux séparément ? Après tout c'est bien le cas pour les lois de Snell-Descartes

Posté le

unknown

(2)

Répondre

E=mc² n'est pas la relativité. c'est une de ses formules, mais fort heureusement, la relativité n'est pas que cela.
Concernant la paternité de relativité restreinte, certains physiciens français l'attribuent en effet à Lorentz et Poincaré. Sauf que Lorentz et Poincaré n'avaient que les formules, ce qui ne suffit pas pour faire une théorie physique. Le cadre dans lequel Poincaré appliquait les formules était affreusement alambiqué et, à dire vrai, mal fichu. Seul Einstein a su formuler simplement et sans hypothèse superflue le principe de relativité. C'est donc bien Einstein qui est le père de la relativité restreinte, sans parler de relativité générale que Poincaré avait entrevu, mais sans faire le pas décisif de l'espace-temps courbe.

Posté le

unknown

(17)

Répondre

a écrit : E=mc² n'est pas la relativité. c'est une de ses formules, mais fort heureusement, la relativité n'est pas que cela.
Concernant la paternité de relativité restreinte, certains physiciens français l'attribuent en effet à Lorentz et Poincaré. Sauf que Lorentz et Poincaré n'avaient que les fo
rmules, ce qui ne suffit pas pour faire une théorie physique. Le cadre dans lequel Poincaré appliquait les formules était affreusement alambiqué et, à dire vrai, mal fichu. Seul Einstein a su formuler simplement et sans hypothèse superflue le principe de relativité. C'est donc bien Einstein qui est le père de la relativité restreinte, sans parler de relativité générale que Poincaré avait entrevu, mais sans faire le pas décisif de l'espace-temps courbe. Afficher tout
C'est vrai que la relativité d'après Einstein était plus "pensée" (et moins le résultat de calculs héroïques qui hantent les cauchemars des étudiants en physique) mais Poincaré a quand même introduit la simplicité dans les équations finales(en particulier leur symétrie).

Posté le

unknown

(3)

Répondre

En realité, Leibnitz a etait le premier a penser que c'etait E=mc2 avant lui newton penser que cetait seulement e=mc. Einstein a reussi a la demontrer theoriquement en une page ( elle avait deja etait demontée empiriquement au par avant... )

Posté le

unknown

(4)

Répondre

La théorie d'Einstein est le fruit de plusieurs années de travaux de plusieurs scientifiques.
Il est vrai que Pointcarré avait énoncé la théorie, mais il ne l'avait pas écrit clairement sous la forme E=mc2. Einstein s'est totalement inspiré des travaux de Pointcarré. Mais il ne s'en est jamais caché, et Pointcarré ne lui en a jamais voulu.

Posté le

unknown

(7)

Répondre

la relativite restreinte explique le fonctionnement des gros objets dans l univers (etoiles, galaxies etc) alors que la mecanique quantique explique le fonctionnement de notre monde a l echelle sub atomique.
Le reve d Einstein etait de trouver une formule globale qui puisse expliquer le fonctionnement du monde a toute les echelles et qui unifie les 4 grandes forces de l univers mais il s est toujours oppose avec violence a la physique quantique ( sauf a la fin de vie devant l evidence).

Posté le

unknown

(4)

Répondre

a écrit : la relativite restreinte explique le fonctionnement des gros objets dans l univers (etoiles, galaxies etc) alors que la mecanique quantique explique le fonctionnement de notre monde a l echelle sub atomique.
Le reve d Einstein etait de trouver une formule globale qui puisse expliquer le fonctionnement du monde a
toute les echelles et qui unifie les 4 grandes forces de l univers mais il s est toujours oppose avec violence a la physique quantique ( sauf a la fin de vie devant l evidence). Afficher tout
Non, il ne s'est pas opposé avec violence à la physique quantique. Son prix Nobel est d'ailleurs en physique quantique.

Ce à quoi il s'est opposé (et cela n'a pas changé jusqu'à sa mort) c'est à l'interprétation de certaines formules, notablement tout ce qui tourne autour de l'incertitude de Heisenberg et en général de l'interprétation de la statistique (en gros que rien n'existe tant que l'on ne le mesure).

Posté le

unknown

(5)

Répondre

TRES ETONNANT

Cette équation explique que la matière : c'est de l'énergie

La matière est une certaine forme d'éxpression de l'énergie

donc dans peut de matière il y a beaucoup d'énergie............

Posté le

unknown

(0)

Répondre

E=Mc2 veut dire l'énergie est égale masse multiplie par la vitesse de la lumière au carre

Posté le

unknown

(2)

Répondre

On attribue un truc a Einstein mais c'est a un autre? Poincaré va être content!

Posté le

unknown

(0)

Répondre