L'Eglise catholique ne rejette pas le Big Bang et l'évolution

Proposé par
le

L'Église catholique atteste que c'est Dieu, et non pas le hasard, qui est à l'origine de la création de l'Univers et de toute forme de vie. Cependant, contrairement à ce que l'on pourrait croire, l'Église a reconnu par le passé et reconnaît par son pape actuel François la théorie du Big Bang ainsi que celle de l'évolution.

Le pape François a ainsi déclaré que le Big Bang "n'est pas en contradiction avec l'intervention créative de Dieu, au contraire, il la nécessite". Quant à la théorie de l'évolution, il juge qu'elle "n'est pas incompatible avec la notion de création, parce que l'évolution requiert la création de choses qui évoluent".


Tous les commentaires (83)

a écrit : Oui effectivement. Il est indéniable que l’usage sera plus fort que tout et que c’est aussi l’usage qui a donné à notre langue ces particularités.
J’ai aussi pris conscience qu’il n’est pas impossible de juger l’orthographe. Pas celle des gens mais l’orthographe en général. Et on peut affirmer que pas mal de rè
gles en français sont inutiles voire même un peu stupides et issus d’erreurs passées. Elles existent pourtant et on se doit de les respecter.

Finalement, défendre bec et ongle une langue comme si elle était figée est irréaliste et même impossible.
Afficher tout
Oui, je me souviens de tes débuts sur SCMB, ou tu défendais à fond la langue française et, à moindre échelle, il faut l'avouer, j'étais dans la même veine. Puis, tu as compris le premier qu'une langue vivante ... ben elle vit. Et tu me l'as fait comprendre à ton tour. Je pense avoir eu plus de mal que toi à l'accepter

a écrit : Oui effectivement. Il est indéniable que l’usage sera plus fort que tout et que c’est aussi l’usage qui a donné à notre langue ces particularités.
J’ai aussi pris conscience qu’il n’est pas impossible de juger l’orthographe. Pas celle des gens mais l’orthographe en général. Et on peut affirmer que pas mal de rè
gles en français sont inutiles voire même un peu stupides et issus d’erreurs passées. Elles existent pourtant et on se doit de les respecter.

Finalement, défendre bec et ongle une langue comme si elle était figée est irréaliste et même impossible.
Afficher tout
:D :D

a écrit : Ça a longtemps été nécessaire pour expliquer ce qui était inexplicable, et je suis convaincue que ça a souvent évité aux foules de sombrer dans la folie collective, bien que ça y ait parfois conduit... Moi même, j'ai accès à toutes sortes d'informations aujourd'hui, mais certaines sont trop complexes pour moi, alors, souvent, face à un événement improbable, bien qu'au fond de mon petit cerveau je sache qu'il existe la théorie du Chaos, je réponds "c'est le Karma". Est-ce que j'y crois vraiment ? Moins qu'à la théorie du Chaos bien sûr, mais le concept me séduit et il est plus abordable au quotidien. Traitez moi d'ignare ou de feignasse, je comprendrais. N'empêche j'aime bien, quand quelqu'un se comporte de manière douteuse et se claque un orteil dans la foulée, lui envoyer un petit "c'est le Karma". Ça me fait du bien et ça ne fait pas de mal. Je pense qu'à l'origine les religions avaient un rôle similaire, moraliser la société, culpabiliser les mauvaises actions, encourager les bonnes, quand on regarde, ça a mis des siècles à dévier vers les guerres de religions les exterminations et les horreurs qu'on leur assimile aujourd'hui. Ça a quand même eu longtemps un rôle unificateur et même pacificateur, et encore aujourd'hui je ne crois pas que ce soit les religions le souci, mais leurs dirigeants. D'ailleurs toutes les principales croyances, les monothéistes j'entends, condamnent la violence et le meurtre. L'ancien testament intime "tu ne tueras point ", et le Coran précise avec poésie "celui qui tue un homme tue l'humanité toute entière ". Le problème n'est donc pas le Livre, que certains trouveront toujours un moyen de détourner pour lui faire dire ce qui les arrange... Non je ne suis pas croyante, pour tout dire j'ai perdu la foi ce jour de grande mascarade qu'était ma communion, mais j'ai du mal à croire que le concept aurait pu s'étendre sur une si large plage de l'histoire sans aucune utilité pour les individus... si on s'y est accroché si longtemps, c'est qu'on en avait besoin. Au même titre que l'espoir je dirais. Concrètement l'espoir est une arnaque aussi, toujours espérer un lendemain meilleur, alors qu'au bout on est toujours déçus, n'empêche si tout le monde devenait dépressif suicidaire l'espèce ne ferait pas long feu! Et quand on voit le comportement humain alors que la plupart ont encore peur de l'enfer, des fois je me surprends à imaginer ce que ce serait le monde sans ce genre de menaces... dans ma tête ça finit toujours en beau bordel en tous cas! Afficher tout Vous savez, moi je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd'hui avec vous, je dirais que c'est d'abord des rencontres…