L'Eglise catholique ne rejette pas le Big Bang et l'évolution

Proposé par
le

L'Église catholique atteste que c'est Dieu, et non pas le hasard, qui est à l'origine de la création de l'Univers et de toute forme de vie. Cependant, contrairement à ce que l'on pourrait croire, l'Église a reconnu par le passé et reconnaît par son pape actuel François la théorie du Big Bang ainsi que celle de l'évolution.

Le pape François a ainsi déclaré que le Big Bang "n'est pas en contradiction avec l'intervention créative de Dieu, au contraire, il la nécessite". Quant à la théorie de l'évolution, il juge qu'elle "n'est pas incompatible avec la notion de création, parce que l'évolution requiert la création de choses qui évoluent".


Tous les commentaires (86)

a écrit : Question : la théorie de l'évolution a t'elle été prouvé ? Puisque qu'elle se nomme toujours théorie L'évolution des espèces a été scientifiquement prouvée, mais n'explique pas tout, le puzzle étant encore incomplet sur pas mal de point, tant qu'on aura pas rassemblé l'intégralité des pièces, on ne peut objectivement appeler ceci autrement qu'une théorie, tout comme pour celle du Big Bang, elle explique certaines choses que l'on peut voir, constater, mesurer mais il y a encore tellement de trous que ca fous le vertige à nos plus éminents chercheurs...

Par exemple, si je ne peux expliquer comment chaque détail d'une construction a été fait et pourquoi, je ne peux expliquer la totalité de cette construction (c'est ce qui se passe avec les grandes pyramides, c'est incomplet)

A part cela, et comme dit plus haut, il est dans l'intérêt des religions, quelles qu'elles soient... d'évoluer^^, de suivre le mouvement, et je rejoins cette pensée citée plus haut: la science explique comment, la religion explique pourquoi. ^^

a écrit : Il y a déjà un commentaire qui y répond, mais bon... fr.wikipedia.org/wiki/Giordano_Bruno il n'a pas été exécuté pour ses propos sur l'univers... il faut se renseigner un peu avant de dire des bêtises. Au temps j'aime bien Wiki et je le défends souvent, autant l'article sur Bruno est torché en deux coups de cuiller à pot.

En 1592, lorsque Bruno est arrêté, le cardinal Bellarmin retient 8 accusations, dont celles-ci :

1 - Prétendre avoir démontré le mouvement de la Terre sans contredire les écritures ;
2 - Avoir opposé l’idée d’un univers infini, éternel et composé de mondes innombrables à l’idée de la Création

Comme ses théories n'étaient pas (encore) décrétée officiellement hérétiques (elles le seront quelques années plus tard), il faut bien trouver quelque chose à lui mettre sur le dos.

PS Je vous défie de me trouver un seul propos tiré des œuvres de Giordano Bruno, en dehors du champ de la cosmologie, qui est d'ordre blasphématoire.

a écrit : L'apostasie est l'acte consistant à rejeter publiquement une religion ou une doctrine.

Bien sûr que Bruno était un apostat puisqu'il rejetait la doctrine officielle du géocentrisme. Mais il n'a pas quitté son monastère dominicain par choix mais parce qu'on l'a viré. Et on ne
l'a pas viré pour ses idées mais parce qu'il était insubordonné, tout simplement.

Bruno n'a jamais renié la Trinité, la virginité de Marie ou que sais-je encore. Dans aucune de ses œuvres on ne trouve trace de cela. Par contre on l'a accusé de l'avoir fait.

Durant son interminable procès de 8 année, les chefs d'accusation n'ont cessé d'être modifiés. On l'accusait de tout et n'importe quoi, on convoquait de nouveaux témoins chaque mois, témoins qui n'avaient jamais croisé la route de Bruno, on lui demandait de récapituler depuis le début ses arguments en défense...
Afficher tout
Où comment transformer un procès en mascarade.

a écrit : Question : la théorie de l'évolution a t'elle été prouvé ? Puisque qu'elle se nomme toujours théorie C'est une question qui revient souvent et qui est dû à une confusion entre la définition du mot théorie et son usage commun. Dans le sens commun une théorie désigne une ou des hypothèses. Une théorie scientifique est un ensemble d'hypothèses et de lois qui sont vérifiées par des faits et permettent des prédictions expérimentales.
Ca n'empêche qu'elle peut-être réfutée ou corrigée par la suite. On peut citer la theorie de la gravitation selon newton. On sait aujourd'hui qu'elle est limitée et ne décrit que partiellement la gravitation mais on l'utilise toujours dans certains cadres parce que ca marche.

C'est également le cas pour le Judaïsme et l'Islam.

Sinon je trouve navrant d'avoir supprimé ce premier commentaire. Non pas qu'il amenait quelque chose d’intéressant, mais il n'était pas plus irrespectueux ou contraire à la charte que des centaines d'autres.

a écrit : Ceux qui savent de qui provient la théorie du Big Bang ne seront pas étonnés.
No offense aux athées qui y croient sur comme fer : cette théorie vient de Georges Lemaitre un -> chanoine catholique <- belge...
ne t'en déplaise, la science ne fonctionne pas comme ça. la religion non plus d'ailleurs.
la religion affirme, la science fait des théories.
la différence?
la religion ne fait des concessions que contrainte et forcée, la science revoit sa copie constamment avec les nouvelles avancée.
et je te rappelle deux choses: pendant longtemps, les religieux étaient les seuls à avoir accès au savoir, donc, rien d'étonnant que les anciennes connaissances viennent de religieux. qui ont souvent très mal finis, genre Giordano Bruno.
et lemaitre, lui même, était en désaccord avec le pape Pi XII qui rejetait sa théorie.
si un croyant doit contredire sa religion pour faire avancer la science, c'est quand même un signe.

Ca me fera toujours tout doucement rire (pour ne pas pleurer) de voir qu'on oppose toujours la science et le religion.
J'ai suivi pas mal de cours de théologie et plus on étudie les Écritures plus on comprend les aspects imagé des textes.
Ce n'est pas une désillusion d'apprendre que la terre à été crée en plus de 6 jours ou que Moïse, qui ne represente sûrement pas qu'une seule personne historique, n'est pas mort à 120 ans. Ce sont de textes très complexes et très riches. S'ils avaient été écrit uniquement pour asservir et s'enrichir, ils n'auraient surement pas été rédigés et compilés de cette façon. On n'aurait pas exemple pas choisi quatre Évangiles qui ne disent pas toujours la même chose. On n'auraient pas choisi comme premier roi d'Israël un homme qui envoie un soldat à la mort pour marier sa femme. On aurait choisi un Messie un peu plus fringuant qu'un charpentier mort trahi, insulté et torturé si on voulait amener à soi tous les juifs de la région. Si c'était pour s'enrichir on lui aurait fait dire de donner de l'argent au Temple ou aux notables plutôt qu'au pauvres.
La Bible est très complexe et pourtant le message est très court et tient en deux commandements, mais les Hommes sont compliqué et on doit leur dire de mille façons différentes, en trouvant des exemples, racontant des d'histoires, donnant des ordres,... et encore ils ne cesseront de trouver des moyens de changer le sens à leur profits, pour légitimer des guerres, des prises de pouvoir...
Sur tout ça la religion n'a rien à envier à la science, il suffit de voir tout le monde tirer la couverture à lui lorsqu'on parle de climat.
La religion et la science sont deux facettes d'une réalité qui touche nos sens. Pas opposés mais complémentaires.

a écrit : C'est une question qui revient souvent et qui est dû à une confusion entre la définition du mot théorie et son usage commun. Dans le sens commun une théorie désigne une ou des hypothèses. Une théorie scientifique est un ensemble d'hypothèses et de lois qui sont vérifiées par des faits et permettent des prédictions expérimentales.
Ca n'empêche qu'elle peut-être réfutée ou corrigée par la suite. On peut citer la theorie de la gravitation selon newton. On sait aujourd'hui qu'elle est limitée et ne décrit que partiellement la gravitation mais on l'utilise toujours dans certains cadres parce que ca marche.
Afficher tout
Absolument. On pense souvent que la science (la vérité), c'est le monde or ce n'est qu'un discours sur le monde et ce discours est toujours susceptible d'être amélioré, renouvelé et remplacé.

"Le monde ne parle pas. C'est nous qui le faisons parler"
Richard Rorty.

Pour avoir une idée un peu plus actuelle de la façon dont l'église et la science entrent en dialogue, en particulier comment l'église reçoit les résultats de l'astrophysique, je vous invite fortement à écouter un interview de l'astronome du Vatican ! Quelqu'un il me semble l'avais déjà mentionné ici.
On en trouve plein YouTube ;)

EDIT: pour les anglophones youtu.be/Z0DAKaR16cY
De la très bonne chaîne sixty symbols!

a écrit : En quoi le fait qu'un moine ait énoncée la théorie fait qu'elle ne s'accorde qu'aux thèses catholiques ? En quoi ai-je indiqué une exclusivité de cette théorie?
J'ai juste écrit que Lemaitre a un background religieux,donc pas très surprenant que l'enceinte de sa religion soit d'accord...

L’anecdote mentionne deux choses différentes :
- le big-bang => aucune contradiction avec la Bible. Et c’est là que l’Eglise montre de la cohérence : il n’est pas préciser comment Dieu créa la Terre etc dans la Bible.
- la théorie de l’évolution => en opposition complète avec les premiers chapitres de la Genèse… L’Eglise admet donc que Dieu n’a pas créé l’homme or Genèse 1:26-27…

J’ai déjà eu l’occasion de discuter et échanger avec des responsables de certains mouvement religieux Chrétien notamment protestant. Je fus surpris d’apprendre qu’il considérait comme légende/fable les premiers livres de la Bible.
Comment peut on croire à moitié ? Comment peut on admettre et affirmer au monde l’existence de Dieu, la véracité de la Bible si nous rejetons les premiers chapitres ?
Aucune prise de position, juste des remarques et interrogations

a écrit : En quoi ai-je indiqué une exclusivité de cette théorie?
J'ai juste écrit que Lemaitre a un background religieux,donc pas très surprenant que l'enceinte de sa religion soit d'accord...
J’ai été catholique.
J’ai toujours su que Adam et Ève était une fable.
J’ai toujours cru en la théorie du big bang.
En fait, je voyais la science comme un outil de dieu. Et c’est pareil pour tous les catholiques.
Ceux qui remettent en cause tout cela sont plutôt des protestant en général.

Quand à la bible, j’ai lu un jour qu’il fallait la voir, non pas comme un livre, mais plutôt comme une bibliothèque. Avec à l’intérieur des ouvrages fantastiques, des ouvrages réels…

Voilà voilà.
Enfin bref, je suis cette application depuis 2010 ou 2011, et je viens tout juste de m’abonner, et j’en suis pas mécontent.

Et je sais pas pourquoi mon commentaire répond à lionight… j’ai dû faire une mauvaise manip j’imagine…

Et d’ailleurs, je ne pense plus être catholique tout simplement parce que je n’ai plus la foi.
Mais quand j’y réfléchis, je me dis qu’il est bien plus censé de croire en un être « supérieur », que juste au « hasard ».
Ça expliquerai tout, et la seule question qui resterait alors serait « qui est ce dieu? »

a écrit : A l'instar de cette anecdote, les scientifiques s'accordent (dans une mesure large) à dire qu'on a tout à y gagner à croire en dieu...

On a en effet 1 chance sur 2 qu'il existe,

- Si on ne croit pas en lui et qu'il existe bel et bien, nous avons perdu tous les bénéfic
es de la foi...

- Si on croit en lui et qu'il existe, on a tout à y gagner

- Si on ne croit pas en lui et qu'il n'existe pas, on aura rien perdu non plus

D'où la phrase (reprise dans The Big Bang Theory ou Young Sheldon, je ne sais plus) "on a tout à y gagner"
Afficher tout
Autant citer le pari de Pascal plutôt que Sheldon ;)

fr.m.wikipedia.org/wiki/Pari_de_Pascal

a écrit : Non, cela ne va pas de soi.

Giordano Bruno, s'appuyant sur les travaux de Copernic (qui a toujours pris soin de ne rien publier de son vivant, rappelons le) a publiquement affirmé que l'univers était infini, qu'il n'avait pas de centre, que la Terre tournait autour du soleil et qu
9;il existait certainement une multitude d'astres analogues à la Terre.

L'Église l'a condamné à être brûlé vif, en prenant bien soin de lui arracher sa langue avant.

Bruno était moine dominicain.
Afficher tout
C’est à peine orienté comme commentaire. Si vous vous intéressez aux minutes du procès, vous verrez que Giordano Bruno a été plus condamné pour ses propos hérétiques et provocateurs contre l’Église (ex : Jésus est un « mage habile ») que pour ses réflexions scientifiques. De plus, il a eu comme Galilée plusieurs occasions de s’amender. Sa condamnation au bûcher en 1600 relève plus de l’exception que de la règle.

a écrit : La science n'est pas incompatible avec une forme de certaine spiritualité.
On parle souvent du Big bang comme étant l'origine de l'Univers, mais non, le consensus scientifique admet qu'il s'agit d'une singularité. En gros, ça veut dire qu'il nous est impossible, pour le moment
, de savoir ce qui il y avait avant.
Beaucoup d'hypothèses plus ou moins crédibles existent oscillant entre un Univers fini et un Univers infini, celle d'un Univers cyclique qui s'étend puis se rétracte à l'extrême pour ré-exploser en Big bang, celle de notre Univers étant le rejet d'un autre Univers et le Big ban un trou blanc, celle du Big bang étant l'instant 0 de notre Univers etc.
Mais peu importe notre obédience, aussi loin qu'on remonte, les questions : d'où ? Comment ? Pourquoi ? restent sans réel réponses.
Dans ce cas là je crois que c'était Saint Augustin qui avait apportée une réponse toute simple mais un peu du genre "ta gueule c'est magique" : il y a un Dieu, celui ci, a tout créé, la matière, la vie mais aussi le temps et l'espace. La question de ce qui le précède ne se pose pas puisqu'il n'y avait pas de temps, la question du comment ne se pose pas puisqu'il est omnipotent et omniscient, la question du pourquoi ne se pose pas car il est transcendant.

L'Eglise, si elle veut survivre dans les centaines d'années qui viennent (faudrait déjà que l'Humanité survive), fait bien d'aller de l'avant et plutôt que de chercher à apporter des réponses à la foudre, les crues et les nuées de sauterelles, ferait mieux de chercher à apporter un réconfort sur ces questions qui amènent de nombreux scientifiques à passer d'athée à agnostique.
Afficher tout
Il me semble que, selon la théorie du big-bang, le temps nait en même temps que lui. Alors parler de ce qui se passe avant n'a aucun sens.

a écrit : C’est à peine orienté comme commentaire. Si vous vous intéressez aux minutes du procès, vous verrez que Giordano Bruno a été plus condamné pour ses propos hérétiques et provocateurs contre l’Église (ex : Jésus est un « mage habile ») que pour ses réflexions scientifiques. De plus, il a eu comme Galilée plusieurs occasions de s’amender. Sa condamnation au bûcher en 1600 relève plus de l’exception que de la règle. Afficher tout Et pourquoi aurait dû-t-il abjurer ??
Soit tu renies ton convictions, soit on t'exécute. Cela laisse une idée sur le climat de sérénité de ce procès et sur l'impartialité des juges.

Et pour s'intéresser aux minutes du procès (qui elles ne sont pas du tout orientées on en est sûr et tout ce qui y est écrit est vrai...), faudrait déjà les avoir. Je parle italien mais pas assez bien pour les lire. Il n'existe aucune traduction en anglais et la traduction en français est toute récente. Et il faut débourser 30€ pour se la procurer.
Si vous les avez ces fameuses minutes, je suis preneur.
Bizarrement, tous les mémoires en défense de Bruno restent introuvables nous apprend le traducteur français, comme s'ils avaient été détruits, c'est ballot ça...

Lisez l'ensemble de la chaîne des commentaires avant de poster, vous apprendrez sûrement des choses.