En 1961, un couvre-feu envers les musulmans

Proposé par
le
dans

Le 5 octobre 1961 fut instauré à Paris un couvre-feu interdisant la circulation dans les rues la nuit. Il visait les musulmans d'origine algérienne, Français ou non. Le 17 octobre, 30 000 personnes manifestèrent contre cette mesure, manifestation qui fut très durement réprimée : la police tua et jeta à la Seine plusieurs dizaines de manifestants.


Tous les commentaires (83)

a écrit : Je n'aurai pas fait autant de mauvais esprit mais j'aime bien pour le trait d'humour.

Tu caricatures mais pourtant l'IDH est l'un des rares indicateurs de la qualité de vie, et on peut douter des résultats donnés.
Je me serai tourné vers la délinquance pour qualifier les pays
scandinaves, depuis quelques années, ils ont une délinquance dont on a rien à envier. L’Allemagne, les récents faits divers remettent en perspective leur rigueur allemande, la Belgique avec ses banlieues ne fait pas rêver, les Pays Bas : narco trafique...

On peut continuer la liste avec des faits moins amusants que ton post mais la conclusion est presque la même, avant de se plaindre et de voir l'herbe plus verte ailleurs, il faut ouvrir les yeux et se demander ce que l'on peut faire soit même pour améliorer notre quotidien.
Afficher tout
Perso je préfère le coefficient de gini. Mais les deux combinés en effet on commence à avoir une vraie vision....(on est pas top sur gini non plus)

Écouter "Paris, octobre 61" du 1er album de La Tordue

a écrit : Je suis assez d'accord avec votre commentaire que je relativiserai néanmoins. Je vous précise que je suis fonctionnaire de police en île de france et que je n'ai jamais eu à frapper qui que ce soit en 14 ans de service. Je pense que les chiffres du directeur général de la police parle d'eux même: 39 révocations en 2020 sur 150000 fonctionnaires de police soit 0.026% de brebis galeuses. Comparé à d'autres démocratie je trouve ça honnête. Afficher tout Ces chiffres ne sont pas fiables sachant que des fonctionnaires innocents sont révoqués pour satisfaire l opinion publique et que d autres sont au contraire couverts pour ne pas entacher la reputation de la police...