Les enfants voyagent parfois dos à la route grâce à Apollo

Proposé par
Invité
le

La Suède s'est inspirée de la mission Apollo en matière de sécurité routière. La NASA avait alors démontré qu'en positionnant les astronautes sur le dos, les effets ressentis de l'accélération étaient amoindris. Les enfants suédois voyagent ainsi dos à la route jusqu'à leur 4 ans contre 15 mois en France.

Des études ont en effet démontré que la pression exercée sur la zone cervicale de l'enfant était 5 fois moins importante lorsqu'il est placé dos à la route.


Tous les commentaires (62)

a écrit : et @ Shampoo

La décélération en voiture (suite à un coup de freinage ou carrément un accident) entraine une poussée (une force) exprimée en G (pour gravité 1 G = 1 fois le poids)
Dans le cas d'un accident de la route :
Si l'enfant est ASSIS face à la route et qu'un accident
se produit. La poussée arrive par l'arrière du corps, c'est ses cervicales qui vont trinquer imaginons, il se prend 5G dans le cou, de quoi se faire le coup du lapin et y rester. .

Maintenant, le même accident, mais assis DOS à la route (et là shampoo à aucun moment l'anecdote ne parle d'un enfant couché sur le dos...) La poussée arrive face au corps (écrasant l'enfant dans son siège) au lieu de se prendre ses 5G il en prendra 5 fois moins comme dit dans l'anecdote donc moins de chance de se faire très mal.

La comparaison avec Apollo, tient au fait que :
Dans ces fusées les passagers sont assis face au ciel, et la poussée se fera elle aussi face à la personne, donc les passagers seront moins touchés par l'effet de la poussée sur leur corps...
Afficher tout
Ah merci! Le fait que se soit lors d'une forte décélération change tout! C'est le seul mot qu'il manquait anecdote tres mal écrite. Merci a toi

a écrit : Ah merci! Le fait que se soit lors d'une forte décélération change tout! C'est le seul mot qu'il manquait anecdote tres mal écrite. Merci a toi De rien ;)
Pour la petite histoire, j'avais vu un reportage sur un accident ferroviaire en Allemagne où des experts avaient constaté que 80% des survivants (ou pas blessés je sais plus) étaient assis dans des sièges dos au sens de circulation.
Dommage pour moi, ça me fout la gerbe d'être à l'envers !!!

a écrit : et @ Shampoo

La décélération en voiture (suite à un coup de freinage ou carrément un accident) entraine une poussée (une force) exprimée en G (pour gravité 1 G = 1 fois le poids)
Dans le cas d'un accident de la route :
Si l'enfant est ASSIS face à la route et qu'un accident
se produit. La poussée arrive par l'arrière du corps, c'est ses cervicales qui vont trinquer imaginons, il se prend 5G dans le cou, de quoi se faire le coup du lapin et y rester. .

Maintenant, le même accident, mais assis DOS à la route (et là shampoo à aucun moment l'anecdote ne parle d'un enfant couché sur le dos...) La poussée arrive face au corps (écrasant l'enfant dans son siège) au lieu de se prendre ses 5G il en prendra 5 fois moins comme dit dans l'anecdote donc moins de chance de se faire très mal.

La comparaison avec Apollo, tient au fait que :
Dans ces fusées les passagers sont assis face au ciel, et la poussée se fera elle aussi face à la personne, donc les passagers seront moins touchés par l'effet de la poussée sur leur corps...
Afficher tout
Mais imaginons .... Si Apollo se fesait coupé la route par un astéroïde les pilotes se serait fait le coup du lapin (à moins qu'il y'a des airbags dans la fusée) :)

Posté le

android

(1)

Répondre

Pourquoi se limiter aux enfants
Tout le monde dos à la route et il n’y aura plus morts du tout
Imaginer le monde entier en marche arrière !!

Plus personne ne dépassera les 10 km/h
Ah un soucis les piétons les vélos on ne les verra plus


Dommage

a écrit : Fini (le contraire d'infini) ne veut pas dire identique.
La décélération est forcément finie, c'est-à-dire qu'elle a un terme, une FIN: c'est l'arrêt complet.
Une décélération infinie voudrait dire qu'on ne cesse de ralentir, que la vitesse ne fait que de diminuer ET que PO
URTANT on ne s'arrête jamais. C'est tout à fait impossible, même potentiellement. Afficher tout
FAUX ! une décélération infini signifie que tu perds une vitesse fini pendant une durée infiniment petite qui dépend du choc et non à un ralentissement constant (perte constante de vitesse), qui est équivalent à une décélération constante. Une accélération, c'est une unité dont le 1 signifie le gain de 1 m/s chaque seconde, tu confonds vitesse et accélération.

Posté le

android

(4)

Répondre

Si on est assis sur le dos on est pas dos à la route mais face à la route (le dos étant posé sur le dossier du siège, une position normale quoi), l'anecdote est mal formulée ou c'est moi qui ne comprends pas ?

a écrit : Je comprend toujours pas Pour t'expliquer très simplement :
Quand on freine la tête part vers l'avant et cela tire sur les cervicales (la fameuse force accélératrices exprimée par G... ils en parlent beaucoup lors des démonstrations de la patrouille de France ou dans les fêtes foraines)...
Si tu te mets dos à la route la tête reposant sur l'appui-tête elle ne tire pas sur les cervicales en cas de freinage.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Si on est assis sur le dos on est pas dos à la route mais face à la route (le dos étant posé sur le dossier du siège, une position normale quoi), l'anecdote est mal formulée ou c'est moi qui ne comprends pas ? On est assis dos à la route, tu peux pas être assis de face, ça a pas de sens.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Si on est assis sur le dos on est pas dos à la route mais face à la route (le dos étant posé sur le dossier du siège, une position normale quoi), l'anecdote est mal formulée ou c'est moi qui ne comprends pas ? En même temps l'anecdote précise que les enfants Français sont dos à la route jusqu'à 15 mois. Avec un peu de jugeote ça va tout seul

a écrit : On est assis dos à la route, tu peux pas être assis de face, ça a pas de sens. Tapez siège auto dos route sur Google, vous comprendrez plus facilement. Y'a pas beaucoup de parents par ici on dirait ^^

a écrit : FAUX ! une décélération infini signifie que tu perds une vitesse fini pendant une durée infiniment petite qui dépend du choc et non à un ralentissement constant (perte constante de vitesse), qui est équivalent à une décélération constante. Une accélération, c'est une unité dont le 1 signifie le gain de 1 m/s chaque seconde, tu confonds vitesse et accélération. Afficher tout Ce que tu dis n'a pas de sens. Décélération veut dire ralentissement et nul besoin de choc pour ça.v

a écrit : FAUX ! une décélération infini signifie que tu perds une vitesse fini pendant une durée infiniment petite qui dépend du choc et non à un ralentissement constant (perte constante de vitesse), qui est équivalent à une décélération constante. Une accélération, c'est une unité dont le 1 signifie le gain de 1 m/s chaque seconde, tu confonds vitesse et accélération. Afficher tout Explique moi clairement et sans verbiage non nécessaire qu'on peut décélérer sans fin.

Et en cas de choc arrière,qu'est-ce qui se passe alors ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Explique moi clairement et sans verbiage non nécessaire qu'on peut décélérer sans fin. Je crois que j'ai compris ce qui te bloque :
Décélérer (automobile ) : Perte de vitesse du aux freinages ou au frein moteur ou au frottement. Celui-ci ne peut donc être infini puisqu'à un moment, tu t'arrêtes.
Deceleration : Inverse d'une accélération, issu d'une force qui s'oppose au mouvement et qui définit une perte de vitesse par unité de temps. La perte de vitesse ne peut être infini mais l'unité de temps peut, lors d'un choc, peut être considéré comme infiniment petite, donnant une décélération infiniment grande donc potentiellement infini, si ta voiture passe de 0 à 300 km/h en 4 ms, l'accélération est très grande.
Ceci sera mon dernier commentaire car je ne peux pas être plus explicite.

Posté le

android

(3)

Répondre

Et une accélération trop forte,ça fait quoi ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je crois que j'ai compris ce qui te bloque :
Décélérer (automobile ) : Perte de vitesse du aux freinages ou au frein moteur ou au frottement. Celui-ci ne peut donc être infini puisqu'à un moment, tu t'arrêtes.
Deceleration : Inverse d'une accélération, issu d'une force qui s'op
pose au mouvement et qui définit une perte de vitesse par unité de temps. La perte de vitesse ne peut être infini mais l'unité de temps peut, lors d'un choc, peut être considéré comme infiniment petite, donnant une décélération infiniment grande donc potentiellement infini, si ta voiture passe de 0 à 300 km/h en 4 ms, l'accélération est très grande.
Ceci sera mon dernier commentaire car je ne peux pas être plus explicite.
Afficher tout
Ah ben ça y est j'ai compris.
Tu confonds "extrêmement" avec "infini". "Infiniment petit" est un abus de langage, cela n'est pas réellement "infini" cela veut dire "extrêmement petit".
Merci pour cette discussion.

a écrit : Et une accélération trop forte,ça fait quoi ? Ça peut faire beaucoup de dégâts : fractures et hémorragies internes entrainant la mort si tu t'écrases au sol en tombant d'un immeuble (c'est une décélération brutale lorsque tu es stoppé par la rencontre avec le sol), problèmes de cervicales ou dans les artères du cou, si ta tête est ballotée parce ton corps est mieux maintenu que ta tête (coup du lapin si c'est vers l'arrière mais vers l'avant, ça peut aussi faire des dégâts même si le cou est plus flexible dans cette direction, c'est aussi le problème des "bébés secoués"), perte de connaissance si le sang afflue dans les jambes et quitte donc le cerveau parce que l'accélération est vers la tête (d'où les combinaisons qui compriment automatiquement les jambes des pilotes de chasse lors des ressources pour éviter ce phénomène), risque d'anévrisme dans le cerveau (la pression du sang qui afflue fait éclater les petites artères) si au contraire l'accélération est vers le bas, etc.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Je comprend pas, les astronaute était positionné de façon a avoir l'avant de la navette fans leur dos alors? a mon avis, l'anecdote fait le parallele entre la fusee au decollage (acceleration qui plaque le corps au fauteuil) et la voiture au freinage (decceleration qui plaque aussi le corps au fauteuil en rear facing).

Posté le

windowsphone

(8)

Répondre

a écrit : Justement, que tu t'arrête en 5 s ou en 10 MS, ta décélération ne sera pas du tout identique. Oui mais pour une déclaration infinie il faudrait s'arrêter en 0 temps de Planck.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : T'inquiète, moi non plus.
De toute façon, comment un enfant de 4 ans peut-il rester allongé sur le dos pendant un trajet en voiture.
Tu peux me dire où est il marqué que les enfants voyagent sur le dos en voiture ??

Posté le

android

(4)

Répondre