L'euro n'a pas augmenté les prix de manière spectaculaire

Proposé par
le

Contrairement à ce que l'on entend souvent, le pouvoir d'achat n'a pas baissé de manière spectaculaire avec le passage à l'Euro. Les prix n'ont pas évolué de manière significative par rapport aux autres années, et les études estiment que le passage à l'euro n'a été responsable que d'une hausse de 0,1 à 0,3% des prix.


Tous les commentaires (213)

a écrit : Bah relit l'anecdote il y es bien dit que l'augmentation n'est que de 0,1 à 0,3% donc soit tu ne sais pas lire ou soit tu le fais exprès Et bien non, tu as tort, je vais décrypter avec toi la phrase, en t'expliquant le sens des mots et le raisonnement qu'il faut conduire après, en te tenant la main comme ça on va y arriver.

L'anecdote dit que le passage à l'euro à entrainé une hausse de 0.3%. Ça ne signifie pas que la hausse est de 0.3% sur la période mais que la part de la hausse due au passage à l'euro est de 0.3%, le reste de la hausse étant du à d'autres facteurs.

a écrit : Oui mais alors sur ce principe on constate bien qu il y a un problème non? Le prix de la baguette a plus que doublé mais le smic lui est passé de 5000 francs a 1100euros environ soit environ 7500 francs donc les prix ont augmenté plus que les salaires ce qui signifie forcément une baisse du pouvoir d achat non? Je suis pas du tout expert en économie mais j essaye de comprendre et la j avoue ne pas etre convaincu par les arguments avancés (inflation et dépréciation de la monnaie) Afficher tout L'anecdote ne parle pas de pouvoir d'achat, en supposant que tes chiffres soient vrais (je ne dis pas qu'ils ne le sont pas) alors effectivement, comme tu le dis, on aurait une détérioration du pouvoir d'achat, mais ce n'est pas le propos de l'anecdote.

L'idée est ici de dire que la hausse des prix n'est pas due au passage à l'euro, on ne dit rien d'autre.

a écrit : La baguette était à 4,48F en 2002 soit 0,68€. En 2002 avec 3 francs j allais acheter une baguette. Apres t habites peut etre a paris je ne sais pas c est peut-être plus cher.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : www.bdm.insee.fr/bdm2/affichageSeries?idbank=000442615&codeGroupe=165

Je te laisse faire les calculs. Entre 2,73 et 3,47 ça ne fait pas +600%.
Ces données disent qu'en 2016 la baguette serait à 86 cts d'euro (car 4 baguettes par kilo de pain), dans ma réalité, si je vais à la boulangerie, la baguette est à 90 cts minimum, et si je veux que ma baguette soit bonne, il faut payer 1,10 ou 1,20 pour une tradition ou autre version surfacturée qui n'existait pas dans le années 1990 !

Posté le

android

(0)

Répondre

Wafeul, tu sembles brillant et sans ironies aucune , quid de la prise en compte de l'évolution des diverses variables à observer depuis ? J'entends par là , fiscalité , coût du travail , matières premières et autres... difficile de rationaliser tout cela finalement je suppose.

a écrit : Enfin cette anecdote ! Il y a en effet ce lieu commun qui dit que l’euro est responsable en grande partie de la hausse des prix, le souci c’est qu’une large partie de la population ne connaît pas le principe de l’inflation (les prix augmentent de manière mécanique, notamment à cause de la dépréciation monétaire).

J’ai déjà lu dans un des commentaires que pourtant « ils l’ont dit aux infos ». Qu’on soit très clair : pour comprendre les principes économiques de base, il ne faut pas regarder les infos, qui plutôt que d’effectuer des reportages sérieux sur le sujet préfèrent, comme je l’ai vu l’autre jour, nous parler des prénoms d’enfants à la mode (clin d’œil clin d’œil TF1).

Plutôt que d’écouter bêtement les infos, il vaut mieux acheter un livre d'économie de base sur Amazon et apprendre un peu à réfléchir par soi-même. Dans ce cas précis on peut aussi aller directement sur le site de l’INSEE qui dispose de quantités de données en la matière, notamment sur l’IPC (indice des prix à la consommation) qui nous montre l’évolution des prix depuis 1990 :
www.bdm.insee.fr/bdm2/affichageSeries?idbank=001763866&codeGroupe=1743
(Cliquez sur l'onglet "Graphique" c'est plus parlant qu'un tableau de chiffres).

Si vous voyez une quelconque évolution plus ou moins forte après la mise en circulation de l’euro en 2002, faites-moi signe ! Les seules évolutions un peu marquantes que l’on voit sont en 2001 et en 2008 dû aux deux crises financières (bulle internet et crise des subprimes). La courbe est une jolie courbe LINEAIRE (pour les matheux vous pouvez essayer de faire un ajustement linéaire sur Excel) qui montre que l’évolution des prix est donc stable.

Je ne dis pas que l’euro c’est super, et d’ailleurs mon message est purement apolitique. Ça m’agace juste de lire des bêtises et des lieux communs non-argumentés (le niveau d'économie du français lambda est à mon sens le même que le niveau d'anglais, c'est-à-dire à ras les pacrettes).

Le gros souci est que l'on a trop souvent tendance à raisonner via des tautologies ou de purs sophismes, alors que l'économie est une discipline complexe (Alfred NOBEL n'a pas créé de prix Nobel dans cette discipline car il la jugeait trop complexe). Exemple de sophisme ou de tautologie :

- L’euro a été émis en 2002
- Depuis 2002 les prix ont augmenté
- La hausse des prix est donc dû à l’émission de l’euro

C’est un mode de pensé basique qui ne prouve rien du tout, et qui malheureusement est affreusement répendu notamment en politiquevet en économie. Ça permet de raisonner par l'exemple et de dégager des vérités à partir d'observations, sauf que ce sont les exemples qui doivent découler d'une pensé plus large et non l'inverse. On peut faire pareil avec moi :

- Je suis né le 17 janvier 1994 (c’est bientôt mon anniversaire !)
- Depuis le 17 janvier 1994 les prix ont augmenté
- Donc Wafeul est responsable de la hausse des prix

On ne peut pas avoir de débat sérieux sans avoir un minimum de connaissances sur le sujet, notamment sur l’inflation et la dépréciation monétaire (c’est la même chose lorsque les gens s’offusquent quand le taux du livret A baisse, alors qu’un livret A à 0,5 % rapporte exactement la même chose qu’un livret A à 10 %).

Une petite vidéo assez amusante qui montre la méconnaissance de certains, ou un faux journaliste fait signer une pétition à des passants pour "augmenter l'inflation à 100%" ahahah
youtu.be/vJtS9CuyuaU

Pour ce qui est de savoir si les salaires ont globalement suivi l'évolution des prix après l'euro, ceci est un autre débat (qui n'a rien à voir avec l'euro en l'occurence).
Afficher tout
Merci, enfin un qui a un esprit critique un minimum développé. Ça fait du bien de voir que l'effet mouton ou "la déduction hâtive" n'est pas de mise.

C'est vrai que le carambar qui coûtait 0,15F qui coûte maintenant 0,15€ ça fait pas une grosse différence...

a écrit : Hum tu connais le principe de pouvoir d'achat ? Si les salaires suivent l'augmentation des prix alors il reste constant ce qui est bien dit dans l'anecdote Oui, mais non. Absolument pas en fait.
En 2002, le smic mensuel était de 1000€, peu ou prou, soit environ 6,700F.
En 2015, il était de 1450€.
Il a donc été multiplié par 1,4.

La baguette de pain, puisqu'on est sur cet exemple, était de 1F50 environ, en 2002. Soit 0,20€ peu ou prou.
En 2015, elle coûte 1€ en moyenne.
Multipliée par 5, donc.
Et divisée par 2 pour sa taille, mais passons...

Salaires multipliés par 1,5 et pain multiplié par 5, trouves-tu toujours que les coûts de la vie suivent l'évolution des salaires?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Oui, mais non. Absolument pas en fait.
En 2002, le smic mensuel était de 1000€, peu ou prou, soit environ 6,700F.
En 2015, il était de 1450€.
Il a donc été multiplié par 1,4.

La baguette de pain, puisqu'on est sur cet exemple, était de 1F50 environ, en 2002. Soit 0,20€ peu ou prou.r /> En 2015, elle coûte 1€ en moyenne.
Multipliée par 5, donc.
Et divisée par 2 pour sa taille, mais passons...

Salaires multipliés par 1,5 et pain multiplié par 5, trouves-tu toujours que les coûts de la vie suivent l'évolution des salaires?
Afficher tout
Le smic actuel est de 1100€ environ, dans les alentours de 7,60€/h net, nos salaire sont basé sur un taux horaire.
La baguette c'est entre 200g et 250g, si la boulangerie fait moins pour une baguette il faut en changer, le prix d'une baguette est contrôler et ne peut dépasser le prix fixé par l'état.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Wafeul, tu sembles brillant et sans ironies aucune , quid de la prise en compte de l'évolution des diverses variables à observer depuis ? J'entends par là , fiscalité , coût du travail , matières premières et autres... difficile de rationaliser tout cela finalement je suppose. Comme tu dis rationaliser le tout est très complexe voire impossible, comme je l'ai dit l'économie est une discipline compliquée.

Si on veut analyser l'évolution du niveau de vie il faut prendre en compte deux grands aspects :
1) l'évolution des prix
2) l'évolution du revenu et du niveau de vie au sens très large du terme

Beaucoup m'ont contredit en disant que le niveau de vie avait pourtant bel et bien diminué, ce que je ne remets pas en cause, sauf que l'anecdote ne parle pas de cet aspect, et je préfère me concentrer uniquement sur la première composante qui est BIEN PLUS SIMPLE à analyser que la seconde.

Si on veut s'amuser à analyser l'évolution du revenu et niveau de vie il faut prendre tout ce qui a impacté le revenu ces dernières années, à savoir :
- fiscalité de l'impôt sur le revenu (rien que ça on en a pour des heures)
- évolution du salaire minimum et du salaire moyen
- évolution des inégalités (idem ça prend du temps, Thomas PIKETTY a écrit un gros pavé de 800 pages là dessus)
- prise en compte du chômage et de l'évolution du marché du travail
- etc

Je passe outre tous les aspects sociologiques et les indicateurs de développement (éducation, santé, démographie...).

Quand je vois que déjà certains ont du mal a argumenter sur la première composante (alors que très franchement l'inflation et l'évolution des prix c'est à la portée de tous, avec un peu d'effort), je préfère ne pas imaginer pour la seconde.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Enfin cette anecdote ! Il y a en effet ce lieu commun qui dit que l’euro est responsable en grande partie de la hausse des prix, le souci c’est qu’une large partie de la population ne connaît pas le principe de l’inflation (les prix augmentent de manière mécanique, notamment à cause de la dépréciation monétaire).

J’ai déjà lu dans un des commentaires que pourtant « ils l’ont dit aux infos ». Qu’on soit très clair : pour comprendre les principes économiques de base, il ne faut pas regarder les infos, qui plutôt que d’effectuer des reportages sérieux sur le sujet préfèrent, comme je l’ai vu l’autre jour, nous parler des prénoms d’enfants à la mode (clin d’œil clin d’œil TF1).

Plutôt que d’écouter bêtement les infos, il vaut mieux acheter un livre d'économie de base sur Amazon et apprendre un peu à réfléchir par soi-même. Dans ce cas précis on peut aussi aller directement sur le site de l’INSEE qui dispose de quantités de données en la matière, notamment sur l’IPC (indice des prix à la consommation) qui nous montre l’évolution des prix depuis 1990 :
www.bdm.insee.fr/bdm2/affichageSeries?idbank=001763866&codeGroupe=1743
(Cliquez sur l'onglet "Graphique" c'est plus parlant qu'un tableau de chiffres).

Si vous voyez une quelconque évolution plus ou moins forte après la mise en circulation de l’euro en 2002, faites-moi signe ! Les seules évolutions un peu marquantes que l’on voit sont en 2001 et en 2008 dû aux deux crises financières (bulle internet et crise des subprimes). La courbe est une jolie courbe LINEAIRE (pour les matheux vous pouvez essayer de faire un ajustement linéaire sur Excel) qui montre que l’évolution des prix est donc stable.

Je ne dis pas que l’euro c’est super, et d’ailleurs mon message est purement apolitique. Ça m’agace juste de lire des bêtises et des lieux communs non-argumentés (le niveau d'économie du français lambda est à mon sens le même que le niveau d'anglais, c'est-à-dire à ras les pacrettes).

Le gros souci est que l'on a trop souvent tendance à raisonner via des tautologies ou de purs sophismes, alors que l'économie est une discipline complexe (Alfred NOBEL n'a pas créé de prix Nobel dans cette discipline car il la jugeait trop complexe). Exemple de sophisme ou de tautologie :

- L’euro a été émis en 2002
- Depuis 2002 les prix ont augmenté
- La hausse des prix est donc dû à l’émission de l’euro

C’est un mode de pensé basique qui ne prouve rien du tout, et qui malheureusement est affreusement répendu notamment en politiquevet en économie. Ça permet de raisonner par l'exemple et de dégager des vérités à partir d'observations, sauf que ce sont les exemples qui doivent découler d'une pensé plus large et non l'inverse. On peut faire pareil avec moi :

- Je suis né le 17 janvier 1994 (c’est bientôt mon anniversaire !)
- Depuis le 17 janvier 1994 les prix ont augmenté
- Donc Wafeul est responsable de la hausse des prix

On ne peut pas avoir de débat sérieux sans avoir un minimum de connaissances sur le sujet, notamment sur l’inflation et la dépréciation monétaire (c’est la même chose lorsque les gens s’offusquent quand le taux du livret A baisse, alors qu’un livret A à 0,5 % rapporte exactement la même chose qu’un livret A à 10 %).

Une petite vidéo assez amusante qui montre la méconnaissance de certains, ou un faux journaliste fait signer une pétition à des passants pour "augmenter l'inflation à 100%" ahahah
youtu.be/vJtS9CuyuaU

Pour ce qui est de savoir si les salaires ont globalement suivi l'évolution des prix après l'euro, ceci est un autre débat (qui n'a rien à voir avec l'euro en l'occurence).
Afficher tout
Salut !
Je ne sais pas si tu vas voir mon message mais il y a quelque chose que je ne comprends pas : pourquoi dis tu qu'un livret A à 0,5% rapporte autant qu'une livret A à 10% ?
Mathématiquement parlant quand on a une augmentation de 10% on gagne plus qu'une augmentation de 0,5% pour un même prix de base...
Et en plus j'ai reçu moins d'intérêts cette année alors que j'ai plus d'argent que l'année dernière sur mon compte...
Et en plus, si ça ne changeait rien pourquoi les banques ont elle baissé le pourcentage d'intérêt ?

Ouf, je suis rassuré.
Mes fins de mois me semblaient de plus en plus difficiles, mais un économiste me dit que mon pouvoir d'achat n'a pas diminué depuis le passage à l'euro. Et d'ailleurs, si je pense le contraire c'est parceque je n'y connais rien en économie.
Donc mes difficultés de fin de mois sont simplement dues à mon ignorance. Parce qu'en réalité, selon les specialistes, tout va bien.
Ouf ! Merci monsieur l'économiste.

Posté le

android

(0)

Répondre

C'est dommage que le principe d'inflation échappe à tant de monde... ça permet aux discours démagos de toucher trop de monde...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ouf, je suis rassuré.
Mes fins de mois me semblaient de plus en plus difficiles, mais un économiste me dit que mon pouvoir d'achat n'a pas diminué depuis le passage à l'euro. Et d'ailleurs, si je pense le contraire c'est parceque je n'y connais rien en économie.
Donc mes diffi
cultés de fin de mois sont simplement dues à mon ignorance. Parce qu'en réalité, selon les specialistes, tout va bien.
Ouf ! Merci monsieur l'économiste.
Afficher tout
Et encore un qui ne comprend rien à l'anecdote...
Apprend la différence entre inflation (ce dont parle l'anecdote) et pouvoir d'achat, et reviens nous parler ;)

Juste pour rappeler à nouveau (peut-être de manière différente, moins blessante) :
l'anecdote, ainsi que les quelques SCMBciens qui la "défendent" ne font que défendre des faits "réels" et chiffrés. Mais ils ne vous certifient en aucun cas que vos fins de mois ne sont pas plus difficiles ou que ce n'est qu'illusion, que vos salaires, que le panier, que votre "pouvoir d'achat" n'a pas diminué. Juste que ce n'est pas la faute du passage à l'Euro.
C'est tout (et certains ne comprennent pas que les gens puissent être bernés, pourtant, même des gens très intelligents ont été bernés, ça arrive à tout le monde et il ne faut pas se montrer blessant).

Ca veut absolument pas dire que les "pouvoirs financiers", "des gens mal intentionnés", l'Etat dans une certaine mesure, ne sont pas responsables de vos fins de mois difficiles. Ni que le coût de la vie a augmenté plus que les salaires, ni que les entreprises, la société (dont on fait tous partis, ou presque, accessoirement), tiennent à ce que vous achetiez plus d'objets dispensables mais absolument indispensables (je suis geek, je sais donc très bien ce que cela veut dire ;) ), pour une raison, bonne ou mauvaise.

C'est plein d'autres problèmes, qui ne sont pas le sujet de l'anecdote. Ce n'est pas pour cela qu'ils n'existent pas. Juste que ça n'a rien à voir avec le passage à l'Euro.

Et que mettre tout le dos sur ce fameux passage à l'Euro, ça, c'est vous tromper (et quand vous vous y tenez, c'est justement être pris dans les filets). C'est vous cacher la réalité. Vous prendre pour des moutons, des idiots. Vous pouvez casser cela. Vous n'êtes pas des idiots. La réalité, c'est que y'a des mecs qui vous bernent pour s'en mettre plein les poches par d'autres moyens qui eux, sont responsables des problèmes, et qui auront toujours courts si on supprimait l'Euro (ça ne date pas de 2002). Juste qu'aujourd'hui, ça semble encore plus simple de berner les populations. Les fins de mois ont l'air d'être plus difficiles pour beaucoup dans le Monde, donc en dehors de l'Euro. Pointer l'Euro, c'est faire oublier "tout le reste", même si c'est ce "tout le reste" qui est responsable de vos problèmes et que l'Euro n'a jamais rien fait de plus que diviser des nombres par un nombre fixe (le même partout). "Pendant et tant que la masse se bat sur un faux problème, et que nous les divisons, nous pouvons prospérer"

a écrit : Salut !
Je ne sais pas si tu vas voir mon message mais il y a quelque chose que je ne comprends pas : pourquoi dis tu qu'un livret A à 0,5% rapporte autant qu'une livret A à 10% ?
Mathématiquement parlant quand on a une augmentation de 10% on gagne plus qu'une augmentation de 0,5% pour un mêm
e prix de base...
Et en plus j'ai reçu moins d'intérêts cette année alors que j'ai plus d'argent que l'année dernière sur mon compte...
Et en plus, si ça ne changeait rien pourquoi les banques ont elle baissé le pourcentage d'intérêt ?
Afficher tout
Hum je voudrais bien voir ta démonstration mathématique, ça doit être compliqué de montrer que 10% de croissance c'est plus que 0.5 non ?

Plus sérieusement ce n'est pas ce qu'il a dit, ce que tu gagnes au finale sera la différence entre ton livret A et l'inflation, un livret A à 10% signifie un inflation à 10% et donc tu ne gagnes rien au finish.

a écrit : Hum tu connais le principe de pouvoir d'achat ? Si les salaires suivent l'augmentation des prix alors il reste constant ce qui est bien dit dans l'anecdote Bonsoir, il est évident que vous connaissez parfaitement le principe du pouvoir d'achat, je suis heureux pour vous ..heureux d'apprendre que votre salaire tout comme le prix de la baguette de 2002 à augmenter de 600%..
N'hésitez surtout pas à m'informer sur votre employeur ..ça m'intéresse

a écrit : Salut !
Je ne sais pas si tu vas voir mon message mais il y a quelque chose que je ne comprends pas : pourquoi dis tu qu'un livret A à 0,5% rapporte autant qu'une livret A à 10% ?
Mathématiquement parlant quand on a une augmentation de 10% on gagne plus qu'une augmentation de 0,5% pour un mêm
e prix de base...
Et en plus j'ai reçu moins d'intérêts cette année alors que j'ai plus d'argent que l'année dernière sur mon compte...
Et en plus, si ça ne changeait rien pourquoi les banques ont elle baissé le pourcentage d'intérêt ?
Afficher tout
Comme précisé déjà plus haut tu dois mettre en rapport le taux d'intérêt et l'inflation. Pour schématiser : aujourd'hui ton livret te rapporte que 0,75% mais l'inflation étant quasi nulle tu fais du +0,75% sur ton livret. Si ton taux d'intérêt est à 10% mais que l'inflation est à 9,7% tu ne fais que du +0,3%...Par le passé l'inflation a déjà été supérieure aux taux des livrets donc même si ton taux te paraissait intéressant tu perdais de l'argent à épargner sur un livret.
Pour les taux d'intérêts des banques c'est compliqué pour le coup^^ ils sont fixés par la BCE et on applique des taux bas pour espérer relancer le crédit afin de favoriser la consommation et l'investissement dont dépend largement la croissance... Je te le fais en ultra simplifié et théorique pck si on regarde en pratique c'est évidemment plus compliqué et si baisser les taux était suffisant ça se saurait^^

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Salut Wafeul, super explication !Tu apportes de nombreux compléments d'infos et une belle philosophie pour couronner le tout !En revanche, si tu pouvais être plus precis par le fait de gagner autant avec 0.5% que 10% sur le livret A serait un plus, si ce n'est pas trop demandé. A moins que c'etait une métaphore ou autre, j'arrive toujours pas à saisir ... Merci en tout cas :) Afficher tout C'est fait, il l'a expliqué plus haut ...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Oui, mais non. Absolument pas en fait.
En 2002, le smic mensuel était de 1000€, peu ou prou, soit environ 6,700F.
En 2015, il était de 1450€.
Il a donc été multiplié par 1,4.

La baguette de pain, puisqu'on est sur cet exemple, était de 1F50 environ, en 2002. Soit 0,20€ peu ou prou.r /> En 2015, elle coûte 1€ en moyenne.
Multipliée par 5, donc.
Et divisée par 2 pour sa taille, mais passons...

Salaires multipliés par 1,5 et pain multiplié par 5, trouves-tu toujours que les coûts de la vie suivent l'évolution des salaires?
Afficher tout
Encore avec sa baguette à 20cts d'euros ... faut me dire ou vous les avez trouvé à ce prix là car moi je n'en ai jamais vu !!

Posté le

android

(3)

Répondre