L'euro n'a pas augmenté les prix de manière spectaculaire

Proposé par
le

Contrairement à ce que l'on entend souvent, le pouvoir d'achat n'a pas baissé de manière spectaculaire avec le passage à l'Euro. Les prix n'ont pas évolué de manière significative par rapport aux autres années, et les études estiment que le passage à l'euro n'a été responsable que d'une hausse de 0,1 à 0,3% des prix.


Tous les commentaires (213)

a écrit : Enfin cette anecdote ! Il y a en effet ce lieu commun qui dit que l’euro est responsable en grande partie de la hausse des prix, le souci c’est qu’une large partie de la population ne connaît pas le principe de l’inflation (les prix augmentent de manière mécanique, notamment à cause de la dépréciation monétaire).

J’ai déjà lu dans un des commentaires que pourtant « ils l’ont dit aux infos ». Qu’on soit très clair : pour comprendre les principes économiques de base, il ne faut pas regarder les infos, qui plutôt que d’effectuer des reportages sérieux sur le sujet préfèrent, comme je l’ai vu l’autre jour, nous parler des prénoms d’enfants à la mode (clin d’œil clin d’œil TF1).

Plutôt que d’écouter bêtement les infos, il vaut mieux acheter un livre d'économie de base sur Amazon et apprendre un peu à réfléchir par soi-même. Dans ce cas précis on peut aussi aller directement sur le site de l’INSEE qui dispose de quantités de données en la matière, notamment sur l’IPC (indice des prix à la consommation) qui nous montre l’évolution des prix depuis 1990 :
www.bdm.insee.fr/bdm2/affichageSeries?idbank=001763866&codeGroupe=1743
(Cliquez sur l'onglet "Graphique" c'est plus parlant qu'un tableau de chiffres).

Si vous voyez une quelconque évolution plus ou moins forte après la mise en circulation de l’euro en 2002, faites-moi signe ! Les seules évolutions un peu marquantes que l’on voit sont en 2001 et en 2008 dû aux deux crises financières (bulle internet et crise des subprimes). La courbe est une jolie courbe LINEAIRE (pour les matheux vous pouvez essayer de faire un ajustement linéaire sur Excel) qui montre que l’évolution des prix est donc stable.

Je ne dis pas que l’euro c’est super, et d’ailleurs mon message est purement apolitique. Ça m’agace juste de lire des bêtises et des lieux communs non-argumentés (le niveau d'économie du français lambda est à mon sens le même que le niveau d'anglais, c'est-à-dire à ras les pacrettes).

Le gros souci est que l'on a trop souvent tendance à raisonner via des tautologies ou de purs sophismes, alors que l'économie est une discipline complexe (Alfred NOBEL n'a pas créé de prix Nobel dans cette discipline car il la jugeait trop complexe). Exemple de sophisme ou de tautologie :

- L’euro a été émis en 2002
- Depuis 2002 les prix ont augmenté
- La hausse des prix est donc dû à l’émission de l’euro

C’est un mode de pensé basique qui ne prouve rien du tout, et qui malheureusement est affreusement répendu notamment en politiquevet en économie. Ça permet de raisonner par l'exemple et de dégager des vérités à partir d'observations, sauf que ce sont les exemples qui doivent découler d'une pensé plus large et non l'inverse. On peut faire pareil avec moi :

- Je suis né le 17 janvier 1994 (c’est bientôt mon anniversaire !)
- Depuis le 17 janvier 1994 les prix ont augmenté
- Donc Wafeul est responsable de la hausse des prix

On ne peut pas avoir de débat sérieux sans avoir un minimum de connaissances sur le sujet, notamment sur l’inflation et la dépréciation monétaire (c’est la même chose lorsque les gens s’offusquent quand le taux du livret A baisse, alors qu’un livret A à 0,5 % rapporte exactement la même chose qu’un livret A à 10 %).

Une petite vidéo assez amusante qui montre la méconnaissance de certains, ou un faux journaliste fait signer une pétition à des passants pour "augmenter l'inflation à 100%" ahahah
youtu.be/vJtS9CuyuaU

Pour ce qui est de savoir si les salaires ont globalement suivi l'évolution des prix après l'euro, ceci est un autre débat (qui n'a rien à voir avec l'euro en l'occurence).
Afficher tout
Dommage d'expliquer une chose aussi simple d'une façon si arrogante. Je pense qu'une large partie de la population sait ce que c'est que l'évolution des prix, de même que les français savent ce qu'est une augmentation de salaire par exemple. Et puis tout le monde n'a pas forcément envie d'être économiste (j'en suis un). Et je vois mal comment tu peux proposer à ceux qui selon toi ne connaissent pas le mot inflation d'aller etudier des BDD sur l'insee.fr.
On prend l'info où on peut...on ne peut en vouloir à personne de s'être fait avoir par le passage à l'euro. Il est vrai que les produits de base ont augmenté et ca a ete compensé par d'autres baisses (téléphonie, informatique, loisirs, voitures etc.), simplement ces références n'ont pas le même poids dans l'imagerie populaire.
La faute aussi aux médias qui ont tendance à expliquer l'évolution de l'IPC par le pain et le big mac.
Enfin on peut aussi étudier d'autres graphiques qui sont très intéressants comme celui du revenu disponible annuel moyen qui a stagné entre 2001 et 2015 on peut dire, alors que l'IPC n'a fait qu'augmenter. A noter aussi que le panier moyen comme on dit a tendance à grossir, et finalement si on achète une tablette ou un drone on trouve que bizarrement le pain n'est pas donné. Mais la ce n'est plus de l'économie c'est de la psychologie. Et en matière de pouvoir d'achat, c'est la base. On ne peut pas évaluer le pouvoir d'achat sans d'abord se préoccuper de ce que les gens achètent et de ce que ça leur procure.
Il faudrait aussi se demander qui mange du pain en France...entre mon grand-père ouvrier qui mange 400g de pain de campagne par jour et un cadre sup à Paris qui mange au restau d'entreprise et paye son pain du samedi matin en tickets restau, là encore on n'a pas la même perception. Donc au lieu de sortir bêtement la courbe du prix du pain comparée a celle de l'ensemble des prix, vaut mieux faire une analyse qualitative et psycho/sociologique dans ce genre de cas.

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Enfin cette anecdote ! Il y a en effet ce lieu commun qui dit que l’euro est responsable en grande partie de la hausse des prix, le souci c’est qu’une large partie de la population ne connaît pas le principe de l’inflation (les prix augmentent de manière mécanique, notamment à cause de la dépréciation monétaire).

J’ai déjà lu dans un des commentaires que pourtant « ils l’ont dit aux infos ». Qu’on soit très clair : pour comprendre les principes économiques de base, il ne faut pas regarder les infos, qui plutôt que d’effectuer des reportages sérieux sur le sujet préfèrent, comme je l’ai vu l’autre jour, nous parler des prénoms d’enfants à la mode (clin d’œil clin d’œil TF1).

Plutôt que d’écouter bêtement les infos, il vaut mieux acheter un livre d'économie de base sur Amazon et apprendre un peu à réfléchir par soi-même. Dans ce cas précis on peut aussi aller directement sur le site de l’INSEE qui dispose de quantités de données en la matière, notamment sur l’IPC (indice des prix à la consommation) qui nous montre l’évolution des prix depuis 1990 :
www.bdm.insee.fr/bdm2/affichageSeries?idbank=001763866&codeGroupe=1743
(Cliquez sur l'onglet "Graphique" c'est plus parlant qu'un tableau de chiffres).

Si vous voyez une quelconque évolution plus ou moins forte après la mise en circulation de l’euro en 2002, faites-moi signe ! Les seules évolutions un peu marquantes que l’on voit sont en 2001 et en 2008 dû aux deux crises financières (bulle internet et crise des subprimes). La courbe est une jolie courbe LINEAIRE (pour les matheux vous pouvez essayer de faire un ajustement linéaire sur Excel) qui montre que l’évolution des prix est donc stable.

Je ne dis pas que l’euro c’est super, et d’ailleurs mon message est purement apolitique. Ça m’agace juste de lire des bêtises et des lieux communs non-argumentés (le niveau d'économie du français lambda est à mon sens le même que le niveau d'anglais, c'est-à-dire à ras les pacrettes).

Le gros souci est que l'on a trop souvent tendance à raisonner via des tautologies ou de purs sophismes, alors que l'économie est une discipline complexe (Alfred NOBEL n'a pas créé de prix Nobel dans cette discipline car il la jugeait trop complexe). Exemple de sophisme ou de tautologie :

- L’euro a été émis en 2002
- Depuis 2002 les prix ont augmenté
- La hausse des prix est donc dû à l’émission de l’euro

C’est un mode de pensé basique qui ne prouve rien du tout, et qui malheureusement est affreusement répendu notamment en politiquevet en économie. Ça permet de raisonner par l'exemple et de dégager des vérités à partir d'observations, sauf que ce sont les exemples qui doivent découler d'une pensé plus large et non l'inverse. On peut faire pareil avec moi :

- Je suis né le 17 janvier 1994 (c’est bientôt mon anniversaire !)
- Depuis le 17 janvier 1994 les prix ont augmenté
- Donc Wafeul est responsable de la hausse des prix

On ne peut pas avoir de débat sérieux sans avoir un minimum de connaissances sur le sujet, notamment sur l’inflation et la dépréciation monétaire (c’est la même chose lorsque les gens s’offusquent quand le taux du livret A baisse, alors qu’un livret A à 0,5 % rapporte exactement la même chose qu’un livret A à 10 %).

Une petite vidéo assez amusante qui montre la méconnaissance de certains, ou un faux journaliste fait signer une pétition à des passants pour "augmenter l'inflation à 100%" ahahah
youtu.be/vJtS9CuyuaU

Pour ce qui est de savoir si les salaires ont globalement suivi l'évolution des prix après l'euro, ceci est un autre débat (qui n'a rien à voir avec l'euro en l'occurence).
Afficher tout
Ras les pacrettes ..... Mon niveau d'économie doit être aussi bas que le niveau de vocabulaire de certains..

a écrit : Je prends souvent l'exemple d'un banco à gratter. Avant, il coûtait une pièce de 5 frs, désormais, il coûte toujours une pièce, mais de 1€, soit une augmentation de 33%, je m'en sortais mieux en 2000, qu'aujourd'hui gagnant beaucoup plus. C'est de l'enfumage cette anecdote... C'est pas de l'enfumage c'est une simple réalité qui est difficile à avaler pour les gens qui ne réfléchissent pas.

L'anecdote ne dit pas que les prix n'ont pas augmenté, elle dit qu'ils ont augmenté mais que ce n'est pas à cause de l'euro (du moins l'euro n'a eu qu'un très léger impact). Et au passage elle ne parle même pas de pouvoir d'achat.

Si ton ticket à gratter coûte plus cher, c'est-à-cause de l'inflation. C'est pas parce que les prix ont augmenté depuis 2002 que c'est à cause de l'euro, c'est un raccourci très facile, pour la simple et bonne raison que l'augmentation des prix est plutôt stable depuis 1990 (voir mon premier graphique dans mon premier message).

Selon les économistes une économie saine doit avoir un niveau d'inflation compris entre 2 et 3 %. Si on prend une inflation à 2,5 sur 15 ans ça fait une évolution globale des prix de :

(1,025^15) -1 = 44% (bizzare, presque comme ton ticket à gratter...)

Comme je l'ai dit on ne peut pas avoir de débat sérieux sans savoir ce qu'est un taux d'inflation qui est une donnée économique basique de chez basique. Du coup les gens se contentent souvent , à défaut de comprendre, d'utiliser "un exemple". Sauf qu'un exemple ne prouve rien.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Hum tu connais le principe de pouvoir d'achat ? Si les salaires suivent l'augmentation des prix alors il reste constant ce qui est bien dit dans l'anecdote Pile poil au changement de monnaie, il ya eu une forte augmentation des prix. C'est facile ensuite de parler d'inflation de crise (2007) ou d'autres bêtises mais les commerçants de la vie quotidienne en ont profité.
En 2000 le menu Big mac était aux alentours des 25 francs. L'euro arrive. Le menu coûte 5 euros ( environ 30 francs)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Dommage d'expliquer une chose aussi simple d'une façon si arrogante. Je pense qu'une large partie de la population sait ce que c'est que l'évolution des prix, de même que les français savent ce qu'est une augmentation de salaire par exemple. Et puis tout le monde n'a pas forcément envie d'être économiste (j'en suis un). Et je vois mal comment tu peux proposer à ceux qui selon toi ne connaissent pas le mot inflation d'aller etudier des BDD sur l'insee.fr.
On prend l'info où on peut...on ne peut en vouloir à personne de s'être fait avoir par le passage à l'euro. Il est vrai que les produits de base ont augmenté et ca a ete compensé par d'autres baisses (téléphonie, informatique, loisirs, voitures etc.), simplement ces références n'ont pas le même poids dans l'imagerie populaire.
La faute aussi aux médias qui ont tendance à expliquer l'évolution de l'IPC par le pain et le big mac.
Enfin on peut aussi étudier d'autres graphiques qui sont très intéressants comme celui du revenu disponible annuel moyen qui a stagné entre 2001 et 2015 on peut dire, alors que l'IPC n'a fait qu'augmenter. A noter aussi que le panier moyen comme on dit a tendance à grossir, et finalement si on achète une tablette ou un drone on trouve que bizarrement le pain n'est pas donné. Mais la ce n'est plus de l'économie c'est de la psychologie. Et en matière de pouvoir d'achat, c'est la base. On ne peut pas évaluer le pouvoir d'achat sans d'abord se préoccuper de ce que les gens achètent et de ce que ça leur procure.
Il faudrait aussi se demander qui mange du pain en France...entre mon grand-père ouvrier qui mange 400g de pain de campagne par jour et un cadre sup à Paris qui mange au restau d'entreprise et paye son pain du samedi matin en tickets restau, là encore on n'a pas la même perception. Donc au lieu de sortir bêtement la courbe du prix du pain comparée a celle de l'ensemble des prix, vaut mieux faire une analyse qualitative et psycho/sociologique dans ce genre de cas.
Afficher tout
Je ne vois pas ce qu'il y a d'arrogant à dire que le niveau d'économie ne vole pas haut. C'est la même chose pour la médecine, la plomberie. Sinon on aurait pas besoin d'économistes, de médecins ou de plombiers.

La grande différence c'est qu'on ne voit que rarement des personnes qui n'y connaissent rien en médecine ou en plomberie s'essayer à débattre pour dire des bétises.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Ras les pacrettes ..... Mon niveau d'économie doit être aussi bas que le niveau de vocabulaire de certains.. Ma foie si tu me contredis sur mon orthographe (d'autant plus sur un pavé que je n'ai même pas relu, contrairement à toi qui a surement pris le soin et le temps de bien relire tes 4 lignes), ça a au moins le mérite de redorer un peu la partie économique.

Et c'est un peu comme je le disais, le raisonnement par l'exemple, quelqu'un qui orthographie mal "pâquerette", qui est un mot ô combien utilisé dans la vie de tous les jours, a forcément une orthographe désastreuse.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Dommage d'expliquer une chose aussi simple d'une façon si arrogante. Je pense qu'une large partie de la population sait ce que c'est que l'évolution des prix, de même que les français savent ce qu'est une augmentation de salaire par exemple. Et puis tout le monde n'a pas forcément envie d'être économiste (j'en suis un). Et je vois mal comment tu peux proposer à ceux qui selon toi ne connaissent pas le mot inflation d'aller etudier des BDD sur l'insee.fr.
On prend l'info où on peut...on ne peut en vouloir à personne de s'être fait avoir par le passage à l'euro. Il est vrai que les produits de base ont augmenté et ca a ete compensé par d'autres baisses (téléphonie, informatique, loisirs, voitures etc.), simplement ces références n'ont pas le même poids dans l'imagerie populaire.
La faute aussi aux médias qui ont tendance à expliquer l'évolution de l'IPC par le pain et le big mac.
Enfin on peut aussi étudier d'autres graphiques qui sont très intéressants comme celui du revenu disponible annuel moyen qui a stagné entre 2001 et 2015 on peut dire, alors que l'IPC n'a fait qu'augmenter. A noter aussi que le panier moyen comme on dit a tendance à grossir, et finalement si on achète une tablette ou un drone on trouve que bizarrement le pain n'est pas donné. Mais la ce n'est plus de l'économie c'est de la psychologie. Et en matière de pouvoir d'achat, c'est la base. On ne peut pas évaluer le pouvoir d'achat sans d'abord se préoccuper de ce que les gens achètent et de ce que ça leur procure.
Il faudrait aussi se demander qui mange du pain en France...entre mon grand-père ouvrier qui mange 400g de pain de campagne par jour et un cadre sup à Paris qui mange au restau d'entreprise et paye son pain du samedi matin en tickets restau, là encore on n'a pas la même perception. Donc au lieu de sortir bêtement la courbe du prix du pain comparée a celle de l'ensemble des prix, vaut mieux faire une analyse qualitative et psycho/sociologique dans ce genre de cas.
Afficher tout
Pour ce qui est de la courbe du pain je me contentais simplement de contredire les affirmations du type "le prix a augmenté de 400%" ou autre bêtises du genre.

L'analyse chiffrée est la base, l'analyse psychologique est aussi importante, sauf que j'ai pas le temps de repondre un autre pavé là dessus.

Mon message n'affirme rien sur le pouvoir d'achat (vous en parlez tous mais au fond ça n'a rien à voir avec l'anecdote). L'anecdote porte sur l'impact de l'euro sur les prix (oui oui on le sait ils ont augmenté, sauf que ça fait des siècles qu'ils augmentent).

Toute la deuxième partie de ton message est donc hors-sujet (ça pour le coup c'est dit d'une façon arrogante).

Posté le

android

(4)

Répondre

Faux selon les régions le prix de l'immobilier à été triplé la cote d'Azur, L'IIe de France.
Rhone Alpes, en Haute Savoie 10 % par ans...influence du franc Suisse, le pays Basque, En contre partie la Creuse. l'Ardéche, le Massif Centrale. le prix est resté stable.. ,

a écrit : Hum tu connais le principe de pouvoir d'achat ? Si les salaires suivent l'augmentation des prix alors il reste constant ce qui est bien dit dans l'anecdote Le pouvoir d'achat n'a pas été multiplié par 5...

une baguette ordinaire en 1999: 4,20F. la même en 2016: 0,95 €...mais ça n'a pas augmenté bien sur... la mesure du pouvoir d'achat est calculée sur le prix de différents produits dont les ordinateurs qui à eux seuls font que le panier semble ne pas avoir augmenté. sauf qu'on en achète pas tous les jours. du pain, du lait, de la viande, des fruits si et eux sont réellement plus chers.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pile poil au changement de monnaie, il ya eu une forte augmentation des prix. C'est facile ensuite de parler d'inflation de crise (2007) ou d'autres bêtises mais les commerçants de la vie quotidienne en ont profité.
En 2000 le menu Big mac était aux alentours des 25 francs. L'euro arrive. Le
menu coûte 5 euros ( environ 30 francs) Afficher tout
Raisonnement par l'exemple encore une fois, quand c'est pas la baguette c'est le Big Mac avec des chiffres sortis à la râche.

www.google.it/search?q=%C3%A9volution+prix+du+big+mac+france&client=ms-android-samsung&source=lnms&prmd=nisv&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwiU_eWm2cTRAhVlC8AKHfe7CRAQ_AUICCgC&biw=360&bih=512#imgrc=JLRQ-ZgEKEPFCM%3A

Je te laisse observer la jolie courbe plate en 2002. La plus forte hausse est en 2004, du coup l'euro a dû être émis à cette date et on nous aurait donc menti ? Ou alors il y a simplement des tas de raisons autres que l'Euro qui expliquent que Mc Do puisse augmenter ses prix ?

Posté le

android

(1)

Répondre

l'Euro n'en est pas responsable mais le coût des produits alimentaires de base ont bien augmenté.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : une baguette ordinaire en 1999: 4,20F. la même en 2016: 0,95 €...mais ça n'a pas augmenté bien sur... la mesure du pouvoir d'achat est calculée sur le prix de différents produits dont les ordinateurs qui à eux seuls font que le panier semble ne pas avoir augmenté. sauf qu'on en achète pas tous les jours. du pain, du lait, de la viande, des fruits si et eux sont réellement plus chers. Afficher tout Tiens tiens encore un message sur la baguette...

www.bdm.insee.fr/bdm2/affichageSeries?idbank=000442615&codeGroupe=165

Prix de 1kg de baguette selon l'INSEE:
- 2,50 € en 1999
- 3,47 € en 2016

Évolution globale : 39%
Évolution annuelle : 2%

Soit un niveau annuelle d'inflation sain selon les économistes.

Les prix ont augmenté ont le sais bien, l'anecdote ne dit absoluement pas le contraire. Le souci est de dire qu'ils ont augmenté à cause de l'euro. Je le redis jusqu'à ce que ça rentre : les prix augmentent de façon mécanique depuis des siècles, à cause de la dépréciation monétaire.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Enfin cette anecdote ! Il y a en effet ce lieu commun qui dit que l’euro est responsable en grande partie de la hausse des prix, le souci c’est qu’une large partie de la population ne connaît pas le principe de l’inflation (les prix augmentent de manière mécanique, notamment à cause de la dépréciation monétaire).

J’ai déjà lu dans un des commentaires que pourtant « ils l’ont dit aux infos ». Qu’on soit très clair : pour comprendre les principes économiques de base, il ne faut pas regarder les infos, qui plutôt que d’effectuer des reportages sérieux sur le sujet préfèrent, comme je l’ai vu l’autre jour, nous parler des prénoms d’enfants à la mode (clin d’œil clin d’œil TF1).

Plutôt que d’écouter bêtement les infos, il vaut mieux acheter un livre d'économie de base sur Amazon et apprendre un peu à réfléchir par soi-même. Dans ce cas précis on peut aussi aller directement sur le site de l’INSEE qui dispose de quantités de données en la matière, notamment sur l’IPC (indice des prix à la consommation) qui nous montre l’évolution des prix depuis 1990 :
www.bdm.insee.fr/bdm2/affichageSeries?idbank=001763866&codeGroupe=1743
(Cliquez sur l'onglet "Graphique" c'est plus parlant qu'un tableau de chiffres).

Si vous voyez une quelconque évolution plus ou moins forte après la mise en circulation de l’euro en 2002, faites-moi signe ! Les seules évolutions un peu marquantes que l’on voit sont en 2001 et en 2008 dû aux deux crises financières (bulle internet et crise des subprimes). La courbe est une jolie courbe LINEAIRE (pour les matheux vous pouvez essayer de faire un ajustement linéaire sur Excel) qui montre que l’évolution des prix est donc stable.

Je ne dis pas que l’euro c’est super, et d’ailleurs mon message est purement apolitique. Ça m’agace juste de lire des bêtises et des lieux communs non-argumentés (le niveau d'économie du français lambda est à mon sens le même que le niveau d'anglais, c'est-à-dire à ras les pacrettes).

Le gros souci est que l'on a trop souvent tendance à raisonner via des tautologies ou de purs sophismes, alors que l'économie est une discipline complexe (Alfred NOBEL n'a pas créé de prix Nobel dans cette discipline car il la jugeait trop complexe). Exemple de sophisme ou de tautologie :

- L’euro a été émis en 2002
- Depuis 2002 les prix ont augmenté
- La hausse des prix est donc dû à l’émission de l’euro

C’est un mode de pensé basique qui ne prouve rien du tout, et qui malheureusement est affreusement répendu notamment en politiquevet en économie. Ça permet de raisonner par l'exemple et de dégager des vérités à partir d'observations, sauf que ce sont les exemples qui doivent découler d'une pensé plus large et non l'inverse. On peut faire pareil avec moi :

- Je suis né le 17 janvier 1994 (c’est bientôt mon anniversaire !)
- Depuis le 17 janvier 1994 les prix ont augmenté
- Donc Wafeul est responsable de la hausse des prix

On ne peut pas avoir de débat sérieux sans avoir un minimum de connaissances sur le sujet, notamment sur l’inflation et la dépréciation monétaire (c’est la même chose lorsque les gens s’offusquent quand le taux du livret A baisse, alors qu’un livret A à 0,5 % rapporte exactement la même chose qu’un livret A à 10 %).

Une petite vidéo assez amusante qui montre la méconnaissance de certains, ou un faux journaliste fait signer une pétition à des passants pour "augmenter l'inflation à 100%" ahahah
youtu.be/vJtS9CuyuaU

Pour ce qui est de savoir si les salaires ont globalement suivi l'évolution des prix après l'euro, ceci est un autre débat (qui n'a rien à voir avec l'euro en l'occurence).
Afficher tout
Je rejoins electroncube car déjà quand on parle d'augmentation il faut bien la mettre par rapport à quelque chose en l'occurrence des salaires. En effet les prix évoluent peut être de manière linéaire sans que finalement l'euro soit en cause, mais cette courbe est complètement faussée car on s'aperçoit que dans le budget des ménages ce qui rentre en compte en premier et bien souvent l'immobilier et l'augmentation a été enorme, alors sûrement l'euro n'était pas fautif mais il a permi de mieux faire passer la pilule dans ce domaine.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je rejoins electroncube car déjà quand on parle d'augmentation il faut bien la mettre par rapport à quelque chose en l'occurrence des salaires. En effet les prix évoluent peut être de manière linéaire sans que finalement l'euro soit en cause, mais cette courbe est complètement faussée car on s'aperçoit que dans le budget des ménages ce qui rentre en compte en premier et bien souvent l'immobilier et l'augmentation a été enorme, alors sûrement l'euro n'était pas fautif mais il a permi de mieux faire passer la pilule dans ce domaine. Afficher tout Je ne vois pas l'intérêt d'argumenter sur le pouvoir d'achat puisque l'anedocte ne porte pas là dessus, même si c'est intéressant.

Je n'ai jamais dit, à aucun moment, que le pouvoir d'achat avait augmenté ou diminué (et très franchement je n'en ai aucune idée, je ne me suis pas assez penché là dessus).

Tu l'écris toi-même, l'euro n'est que peu en cause dans l'évolution des prix qui n'est qu'UNE COMPOSANTE du pouvoir d'achat.

Si le pouvoir d'achat a baissé ce n'est à priori pas à cause des prix (et donc de l'Euro !) mais de la deuxième composante à savoir le revenu au sens très large du terme qui n'a pas augmenté aussi vite que les prix. Mais comme je l'ai très exactement écrit dans mon premier message, c'est un autre débat que l'anecdote n'évoque pas et qui n'a rien à voir avec l'Euro.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : se-preparer-aux-crises.fr/wp-content/uploads/2012/10/hausse-des-produits-alimentaires-depuis-10-ans1.jpg

Ça résume à peu près rien que sur l'alimentaire..
Rien ne prouve la véracité de ma source mais je la pense plus proche de la réalité que l'Anecdote.
Oui et ? Il faut tenir compte de l'inflation et de la hausse des salaires aussi. Que les prix augmentent régulièrement est normal. Si les prix et les salaires augmentent à la même allure : aucune incidence sur le pouvoir d'achat !!
C'est ce qui est expliqué dans plusieurs commentaires avant moi, faut juste les lire avant de poster ..

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Mais les salaires non pas bougés ils ont juste été convertis Le salaire de base augmente chaque année quasiment

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je rejoins electroncube car déjà quand on parle d'augmentation il faut bien la mettre par rapport à quelque chose en l'occurrence des salaires. En effet les prix évoluent peut être de manière linéaire sans que finalement l'euro soit en cause, mais cette courbe est complètement faussée car on s'aperçoit que dans le budget des ménages ce qui rentre en compte en premier et bien souvent l'immobilier et l'augmentation a été enorme, alors sûrement l'euro n'était pas fautif mais il a permi de mieux faire passer la pilule dans ce domaine. Afficher tout J'ai mal lu la fin, mais en quoi l'euro fait mieux "passer la pilule" en termes d'immobilier s'il n'est pas responsable de la hausse des prix ? :|

Posté le

android

(1)

Répondre

Alors. Merci à Wafeul pour son dévouement à la cause des factuels et pondérateurs. (Juste, pâquerettes, comme ça a déjà été dit, et surtout à l'arrache :D Mais pas grand chose à redire sur le reste)

Merci à ceux qui achetaient leurs baguettes à 80 centimes en 2002, et sans doute leurs maisons à 350 francs clés en main. C'était très intéressant, mais imaginer un passé qui n'a jamais existé et le comparer à l'arrache (clind'oeilclind'oeil) à une situation réelle actuelle, ça ne sert qu'à se créer de la souffrance.

Le prix des portables a baissé alors ? Ça c'est marrant, je cherche "Nokia 3310 prix de lancement" sur google, et rapidement je sors 303€. Je n'ai pas trop gratté, mais je me dis qu'au pire, si erreur il y a, ça doit plutôt majorer la vérité. Ensuite je cherche (décidément, quel travail) "iPhone 7 prix de lancement" sur google. Et là, selon les modèles, on est à plus de 900€ de moyenne. Ah. Mince. En plus, tout le monde n'avait pas de portable en 2000. Donc la "dépense moyenne" était diminuée par ce facteur. Fichtre. J'ai mis l'équivalent de 70% du salaire minimum dans un téléphone. Saleté d'euro.

Je ne suis pas économiste, et n'y entends pas grand chose. Mais dans ce grand débat, je trouve que les arguments du "mais siiii ça a augmenté" manquent de concret.

Les fins de mois sont plus difficiles ? Quid du "sens de l'essentiel" ? Internet faisait-il partie des indispensables de vie avant l'euro ? La TNT avec des centaines de chaines ? Un téléphone ultraplat plus rapide qu'un ordinateur avec la technologie d'un avion de chasse ? (Ceci est une métaphore, merci de ne pas partir dans la technique de l'avion de chasse)

Balancer des chiffres au hasard est simple : moi je payais ma baguette entre 10 et 20F à l'époque. Je suis content du passage à l'euro. En plus près de chez moi l'essence était à 60F le litre. Le facteur bossait à perte. Le boulanger par contre ça allait.

Et surtout, SURTOUT, le propos de l'anecdote n'est PAS : "Rien n'a changé depuis 2002".

Il est de dire : "Des études ont montré que les changements survenus depuis 2002 ne sont pas causés par le changement de monnaie"

Pour faire quelques études dans mon métier, que je tente de faire sérieuses et chiffrées, argumentées et propres, avec des incertitudes clairement chiffrées, il n'y a rien de tel que quelqu'un qui n'a rien pesé, qui a juste pour lui le "sentiment d'avoir raison" et qui me répond sans aucun argument : "hmmmmm..... nan".

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Pourtant une baguette qui était à 2 francs est maintenant à 1€! Donc plus de 50%
Pareille pour les pains au chocolat (chocolatine pour nos amis les sudistes) qui etait à 1francs et qui est maintenant à 1€.
Autre exemple, une partie de billard c'etait 5 ou 10f maintenant c'est 1 ou 2€
Donc dans ton exemple, le boulanger est un voleur et un profiteur. Il n'a pas juste converti les francs en euros, il en a profité pour s'en mettre plein les poches.
2 francs la baguette et 1 franc le pain au chocolat, je nen ai jamais vu.
D'ailleurs y a déjà un truc qui cloche : une baguette plus chère qu'un pain au chocolat ?!

Posté le

android

(5)

Répondre