L'antisémitisme n'est pas dirigé que contre les juifs

Proposé par
chpiz
le

La discrimination ou l'hostilité contre les juifs est couramment appelée antisémitisme. Les Sémites sont les peuples parlant le sémitique, or l'arabe, le maltais, l'amharique sont comme l'hébreu des langues sémitiques. L'antisémitisme est donc dans son sens strict un racisme envers les communautés parlant ces langues, et pas seulement la communauté juive.


Tous les commentaires (63)

a écrit : Dire qu'il y a des hommes politiques "qualifiés" font cette erreur et vous avez toutes a fait raison sur le fait que les "3/4" des juifs sont des converties peu de gens le savent Archi faux, citez vos source. La conversion au judaïsme est extrême compliqué et prend de nombreuses année, il faut alors étudier la torah et montrer sa détermination, le processus peut prendre jusqu'à 10 ans.

a écrit : Une question : pourquoi différencie-t-on racisme et antisémitisme?
Tout le monde n'est pas logé à la même enseigne?
Et l'islamophobie ?

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Une question : pourquoi différencie-t-on racisme et antisémitisme?
Tout le monde n'est pas logé à la même enseigne?
Racisme : couleur de peau.
Antisémitisme : langue.
Ça fait quand même une grosse différence non?

Faux l antisémitisme est la discrimination des semites le mot "semites" fait référence a sem un des trois fils de noé (sem kham et yafet) celui dont descent le peuple juif d apres la torah car c est le seul qui ait suivit l enseignement de son pere donc on fait en réalité référence a celui qui a suivit les lois de la torah et non au lien de parenté.

Posté le

android

(0)

Répondre

Sem est en effet le fils de noe or ce n est pas ce lien de parenté qui fait le lien entre le mot semite et les juifs mais bien le fait que sem fut le seul des trois fils de noe ( sem kham et yafet) a suivre ses valeurs celle de la torah .Le mot antisemite fait donc reference au personne qui suivent les valeurs de la torah bien qu il n est pas le plus approprie du fait des racines encore floue du mot semite a cause de nombreuses interprétations.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Rem170: Peux tu ajouter des sources à propos des descendants de Sem? Merci C'est dans la Bible

Je rappelle que l'islam est une religion sémitique mais le mot a pris un sens et ne désigne plus que les juifs

a écrit : Rien à voir avec la langue. Les sémites sont, pour leur religion, les descendants de Sem ; seul la religion juive est concernée. Et puis il a effectivement amalgame : on peut être de n'importe quelle nationalité et subir l'antisémitisme, pour peux qu'on soit juif. "antisémitisme" qui est à coup sûr une forme de racisme primaire. Afficher tout si il y a racisme primaire, il devrais y avoir racisme secondaire ? me tromp-je ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : si il y a racisme primaire, il devrais y avoir racisme secondaire ? me tromp-je ? Oui tu te tromp-je. ;)
Primaire a le sens ici de simpliste, irréfléchi, qui est l'une des acceptions de ce mot (et non pas dans le sens de "premier").
(Cf Larousse: Primaire: Qui est la manifestation d'un dogmatisme simpliste, sans vraie réflexion ni culture : Anticommunisme primaire.)

a écrit : Bon c'est n'importe quoi . Alors exceptionnellement pour cette anecdote, tous les commentaires qui ne sont pas liés à l'étymologie du mot seront supprimés.

Quant à l'anecdote elle-même, on a 50 anecdotes sur l'étymologie des mots, même si ça ne désigne pas ce que son étymologie dés
igne, je trouve ça intéressant de savoir que ce mot a une origine sémantique englobant des communautés bien plus larges. Si ca ne vous intéresse pas vous zappez, ce n'est pas sorcier, mais ce n'est surement pas ici qu'on va discuter de l'antisémitisme en lui-même puisque c'est impossible sans que ça tourne au n'importe quoi, quelques heures ici ont suffit pour que ça soit le cas. Afficher tout
Par rapport aux ethymologies justement je me demande pourquoi un propos/acte raciste envers un juif est qualifié d'antisemitisme tandis qu'un propos/acte raciste envers un musulman se nomme islamophobie ? Quelle est la nuance et pourquoi utiliser le prefixe "anti" pour les juifs et le suffixe "phobie" pour les musulmans ? Merci de m'éclaircir à ce sujet.

Je suis désolée de vous dire que vous êtes dans le faux bien que selon votre logique tout est obsolument vraie. A vrai dire, selon l'ancien testament ( et les commentaires ) SEM fils de noah serait le seul parmis ses frères Kham et Yafet à avoir suivit les principes religieux de son père. Le terme Semite est donc correctement employés ( symboliquement) pour parler de ceux qui, suivent les enseignement de l'ancien testament et croient en un éternel unique.
Pour approfondir votre approche si on se fie au lien de parenté il est très facile de trouver des racines commune en partant du premier homme : Adam.
En réponse aux autres commentaire parlant du fait de l'existence d'un racisme specifique visant un unique groupement de personne et l'universalité du racisme je vous renvoie à l'histoire de ce mot: Employé pour la première fois suite aux actes nazis pendant la seconde guerre mondiale. Le racisme n'est propriété de personnes et personne ne veux s'en approprier parceque c'est un chariot qui ne contient que des désavantages.
Par ailleurs ce sont les journalistes qui ont instaurer ce mot dans la vie de tout les jours comme signe aux origines poignante (l'holocauste) pour avoir un impact importantet pour designer un groupe de personnes ,qu'il faut avouer, est une cible spécifique du racisme. Au delat des préjugés mais sur le plan de la haine qui mène à la violence.
Si, pour pallier à cette "injustice" quelqu'un voudrai a son tour vivre une période aussi dure que la shoa afin que l'on invente des notions specifique aux racisme (envers: les afro-américain, les musulmans, les chrétiens, les extremistes de toutes les ethnies, les roux où les originaire d'un pays critiqué ), je vous prie d'élever votre voix pour essayer de vous faire entendre: aujourd'hui ou jamais.

Cordialement

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Une question : pourquoi différencie-t-on racisme et antisémitisme?
Tout le monde n'est pas logé à la même enseigne?
L'invention du terme "antisémitisme" serait attribuée à un allemand non-juif, Marr. Donc ce que sous-entend votre commentaire est déplacé.

a écrit : @Rem170 :

Ridicule même d'un point de vue des Textes. Si je me réfère à la définition que vous en donnez, on accepte donc que les sémites sont les descendants de Sem fils de Noé. Donc j'en conclu qu'Abraham descend de Sem et que ses deux enfants, Ismael et Issac aussi. A partir de la sachan
t que Moïse et Jésus descendent, selon les Textes, de Issac et que Mohammed descend d'Ismael, il est tout à fait naturel que les 3 grandes religions monothéistes descendent de Sem.

Pour terminer selon votre point de vue, les descendant de Sem sont les habitant du Shem, donc vous approuverez que vous parlez de la zone située au Moyen Orient (la grande péninsule arabique). Si on regarde votre point de vue (donc uniquement d'un regard ethnique) sachant plus du 3/4 des juifs du monde n'ont aucunes racine sémite (parce que la majorité des juifs sont historiquement issus de converties d'Europe Oriental) les juifs ne peuvent plus se prévaloir(en tout cas pour la quasi majorité) être des descendant de Sem. Par contre les arabes issue du Shem oui...

PS : C'est vraiment fatiguant de lire ou d'entendre des bêtises voulant faire des juifs les seul légitimes de tout. Après ce commentaire je vois que certains veulent même s'approprier le racisme...
Afficher tout
Pour le juif que je suis ton Post Criptum est tres derengeant...


Aussi, les 3/4 des juifs du monde ne sont pas issus de convertis mais sont restés juifs au court du temps et ont simplement habité dans des pays de l'Europe Oriental...
Je ne vais pas rentrer dans un débat politique, mais simplement t'expliquer que tu confonds l'adjectif lié au fils de Noé a l'adjectif utilisé pour décrire des contrées linguistiques du monde

a écrit : Une question : pourquoi différencie-t-on racisme et antisémitisme?
Tout le monde n'est pas logé à la même enseigne?
L'antisémitisme réfère au rejet d'un peuple tandis que le racisme réfère au rejet d'une "race".

a écrit : En ce qui concerne le mot holocauste si tu parle du massacre des juifs il faut mettre une majuscule, sinon le terme s'applique à n'importe quel massacre d'une ethnie. Pourquoi une majuscule?

a écrit : Une question : pourquoi différencie-t-on racisme et antisémitisme?
Tout le monde n'est pas logé à la même enseigne?
Si j'ai bien compris, c'est parce que le racisme est un terme general et l'antisémitisme est le racisme envers les peuples Sémites.
De toutes façon, le racisme, ça sert à rien ...

Posté le

android

(0)

Répondre

Je viens de découvrir ce site, et je suis halluciné de découvrir que la signification du mot "antisémite" fasse encore débat...
Même si, en effet, le mot "sémite" désigne de nombreux peuples, le mot "antisémite" désigne la haine des Juifs, et ce dans TOUTES les langues du monde...!
On pourrait faire le même parallèle concernant l'anti-américanisme. Cette dernière est une attitude d'hostilité contre les Etats-Unis et non contre les peuples et les nations de tout le continent américain du nord au sud. Le président vénézuélien Chavez, bien qu'américain en tant qu'habitant du contient américain est bel et bien anti-américain par son hostilité envers les Etats-Unis.
Mais l'entretien, ou la revendication de cette extension "étymologique" n'a rien à voir avec une quelconque préoccupation sémantique...!

a écrit : Archi faux, citez vos source. La conversion au judaïsme est extrême compliqué et prend de nombreuses année, il faut alors étudier la torah et montrer sa détermination, le processus peut prendre jusqu'à 10 ans. Non seulement ça, mais cette théorie sert aux antisionistes (qui serait une attitude tout à fait honorable si elle ne servait pas à dissimuler un antisémitisme). Cette théorie prétend que les Juifs Ashkénazes sont des convertis khazars (ce qui permet aux mêmes "antisionistes" d'affirmer que ces Juifs n'ont rien à faire en Palestine...)
Malheureusement pour eux, les dernières analyses ADN indiquent que les Juifs Ashkenazes n'ont que 10% de gènes européens,
Toutes les études ont montré qu'il existait un patrimoine génétique paternel commun entre les Ashkénazes et les autres communautés juives et que ce patrimoine provenait du Moyen-Orient.
Le patrimoine génétique maternel de 40 % des Ashkénazes proviendrait « de 4 ancêtres femmes » vivant il y a 2000 ans dont l'origine n'est pas européenne. De plus, la présence de lignées maternelles « sœurs » parmi les Juifs d'Afrique du nord, de France, d'Italie et du Portugal suggère une origine hébraïque ou levantine

c'est vrai je suis sémite même en étant musulmans ( je suis chiite ) donc il n'y a pas que les juif qui sont touchés j'en suis la preuve vivante

a écrit : Non seulement ça, mais cette théorie sert aux antisionistes (qui serait une attitude tout à fait honorable si elle ne servait pas à dissimuler un antisémitisme). Cette théorie prétend que les Juifs Ashkénazes sont des convertis khazars (ce qui permet aux mêmes "antisionistes" d'affirmer que ces Juifs n'ont rien à faire en Palestine...)
Malheureusement pour eux, les dernières analyses ADN indiquent que les Juifs Ashkenazes n'ont que 10% de gènes européens,
Toutes les études ont montré qu'il existait un patrimoine génétique paternel commun entre les Ashkénazes et les autres communautés juives et que ce patrimoine provenait du Moyen-Orient.
Le patrimoine génétique maternel de 40 % des Ashkénazes proviendrait « de 4 ancêtres femmes » vivant il y a 2000 ans dont l'origine n'est pas européenne. De plus, la présence de lignées maternelles « sœurs » parmi les Juifs d'Afrique du nord, de France, d'Italie et du Portugal suggère une origine hébraïque ou levantine
Afficher tout
Ton histoire de gène est étonnante puisque les scientifiques ont démontré que justement les races n'existaient pas du fait qu'il y avait souvent plus de similitudes dans les gènes entre personnes de peuples différents qu'entre peuple commun
Les allèles ne dépendent que très peu du peuple
En fait ton "etude" nous parle de 90% partagés entre les ashkenazes convertis et les "vrais juifs de peuple" et 10% avec les europeens ALORS QUE 99,9% du génome humain est commun à tous les hommes xD
m.huffpost.com/fr/entry/3302987