Dire "à vos souhaits" n'est pas poli

Proposé par
le

Vous pensez sans doute respecter les bonnes manières en disant "à vos souhaits" lorsque quelqu'un éternue, mais ce n'est pourtant pas le cas. C'est en effet une façon détournée de faire remarquer à la personne qu'elle nous a importuné en émettant ce bruit. Selon les règles de politesse, il faut rester sans réaction.


Tous les commentaires (125)

a écrit : Quelqu'un pourrait me dire où trouver les règle de politesse nationale en vigueur en France ? Car bon. J'ai beau chercher trouve pas... Bonsoir.

J'ai cherché longtemps...
Rien trouvé.

Par contre un livre par Nadine de Rotchild est paru il y a quelques années répertoriant les règles en société.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Quelqu'un pourrait me dire où trouver les règle de politesse nationale en vigueur en France ? Car bon. J'ai beau chercher trouve pas... La politesse est un ensemble de règles de savoir vivre entre individus d'une même communauté/société qui ne sont pas inscrites formellement comme le sont les lois.

Autrefois des auteurs écrivaient des sortes de traité de savoir vivre, encore aujourd'hui il y a un certain nombre de livres récent qui recensent les comportements à adopter afin de suivre les règles de politesse.
Tu ne trouvera rien qui recense tout, mais tu peux multiplier tes recherches afin de te faire une idée plutôt fiable de ce qui se fait en France. (Normalement il y a quand même un grand nombre de règles que la majorité des français et toi connaissez déjà)

;-)

Et l'anecdote a oubliée de mentionner aussi le fait que cela "animalise" la personne. C'est qui est très impoli.

a écrit : Deux autres techniques pour s'empêcher d'éternuer, il faut soit prononcer le mot "ananas" a plusieurs reprises, soit ce frotter le nez avec les mains. Ces deux techniques ne m'ont jamais fait défaut non plus Et aussi tout simplement se boucher le nez. Pour étre totalement discret il suffit de placer discretement le dos de sa main sous les narines. Des annees de non-éternuement en cours! ;)

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : Tout comme dire "bon appétit", c'est un manque de politesse. Pour certains repas : bon courage serait plus approprié ! (je viens de lire une anecdote sur les oeufs cuits dans de l'urine...)

Posté le

blackberry

(2)

Répondre

J'ai plutôt entendu que cette formule viens du moyen âge quand on mourrait de la grippe ou peste. Quand quelqu'un éternuait c''etait signe qu'il allait bientôt mourir et on lui souhaitait qu'il puisse effectuer ses derniers souhaits

Posté le

android

(0)

Répondre

Sauf qu'en réalitée, la vraie histoire des "à vos souhaits" est originaire d'Angleterre, les anglais disaient "Bless you" (à vos souhaits en anglais), car les étérnuments signifiait que la personne était atteinte d'une maladie et qu'elle allait mourir.

a écrit : Non cela viens de l'antiquitée et quand on éternuait les gens croyaient que c'était un dieux qui passait par notre nez. Il fallait donc faire un souhait. Ça n'a rien d'impoli ! Du coup si il y avait des allergiques ils devaient se dire que les dieux aimaient beaucoup le printemps pour passer par leur nez

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Bonjour, j'ai malheureusement retiré le s mais la règle que vous énoncez ne m'a pas été apprise ou je l'ai peut-être oublié (ça doit être ça) donc auriez-vous une source de ce que vous avancez ? Vous avez bien fait de me reprendre (cela vaut pour d'autres qui en ont fait tout autant, mais je ne peux répondre qu'à un seul commentaire) , la règle que j'ai citée plus tôt était erronée, elle est valable uniquement lorsque le verbe à l'impératif est suivi de "-en" ou "-y" : "vas-y", "amènes-m'en"... Je ne peux pas supprimer ou modifier mon commentaire précédent mais merci de ne pas en prendre compte !
Je m'excuse de ce fait auprès de Léoperez puisque c'est moi qui avais tort...

Dans beaucoup de restaurants étoilé il est interdit de dire "à vos souhaits" aux clients.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est parce que cette règle n'existe pas. Oui, je m'en excuse je me suis bel et bien trompé.

a écrit : Petit rappel pour certains usagers qui débattent sur le "s" à l'impératif : Il n'y a pas de "s" à la 2eme personne du singulier pour tout les verbes du 1er groupe ou se terminant par un "e", il y a néanmoins quelques exceptions comme le verbe cueillir. A noter que le "s"; réapparaîtra si le verbe précède le mot "en" (pour des raison d'élocution et de liaison). Exemple : - Parle à ton frère ! / Parles en à ton frère ! Afficher tout Exact c'est moi qui ai lancé cette polémique alors que c'était pourtant moi qui me trompais...

a écrit : Bonjour,

J'ai bien cru découvrir une règle de conjugaison en lisant votre commentaire.

Je ne parviens cependant pas à en trouver la confirmation.

Pourriez-vous m'indiquer une source confirmant ce que vous écriviez, ou dois-je continuer à écrire : "ne parle pas" et "tu ne parles pas" ?
En réalité, ma règle n'existe pas, j'ai dû la rêver, je suis très surpris... J'étais pourtant si sûr de moi

Au ou en âge, quand quelqu'un éternuait, cela signifiais qu'il était malade et, au vu de la médecine de l'époque, qu'il avait de forte de chance de mourir. "À vos souhaits" voulais alors dire, "je vous souhaite d'aller au paradis"

L'éternuement était l'un des premiers symptômes à se manifester chez les personnes atteintes de la peste noire. La formule "A tes souhaits" était prononcée lorsqu'une personne éternuait pour lui signifier qu'on espérait que ses souhaits se réalise avant son décès imminent.

Posté le

android

(0)

Répondre

Wait , la tradition veut que l'on dise à tes souhaits quand quelqu'un éternue et les règles de politesse , qui sont d'une certaine manière une tradition , veulent que l'on se taise . Laquelle écouter ?



Dois-je dire <<A tes .... ( silence )>> , ou <<Souhaits !>> ? :D

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

a écrit : Voilà ce qui se passe vraiment de nos jours :

Atchoum!

Les Français répondent à quelqu’un qui éternue par l’expression “A tes Souhaits!”. Cela viendrait des épidémies de peste bubonique du début du Moyen-Age. L’éternuement était alors l’un des premiers symptômes de la peste. Le pape lui-même o
rdonna au IVème siècle de bénir immédiatement quelqu’un qui éternuerait. De nos jours, les rituels autour de l’éternuement continuent, mais de manière plus légère : si une personne éternue une deuxième fois, les francophones diront “à tes amours”. Si la même personne éternue une troisième fois, alors il répondra “et Que les tiens durent toujours”.

Source: europeisnotdead.com/europe-is-not-deadfr/audiof/sons-europeens/eternuements-europeens/
Afficher tout
"Que les tiennent durent toujours" car le mot amour devient féminin au pluriel, tout comme délice :)

Posté le

android

(0)

Répondre

Les sources sont des blogs... Vous êtes sûrs qu'elle est fiable cette info?

Nous les musulmans par contre on dit alhamdoulilah ce qui veut dire #Dieu !merci# et cela a une cause

Posté le

android

(1)

Répondre

A la limite qui se préoccupe de respecter des règles émisent on ne sait même pas quand, par on ne sait même pas qui ? Les temps changent, si on commence à chercher l'origine de toutes nos expressions il y en a pas mal qu'on devrait oublier je pense ...