Dire "à vos souhaits" n'est pas poli

Proposé par
le

Vous pensez sans doute respecter les bonnes manières en disant "à vos souhaits" lorsque quelqu'un éternue, mais ce n'est pourtant pas le cas. C'est en effet une façon détournée de faire remarquer à la personne qu'elle nous a importuné en émettant ce bruit. Selon les règles de politesse, il faut rester sans réaction.


Tous les commentaires (125)

a écrit : Tout comme dire "bon appétit", c'est un manque de politesse. Oui aussi, mais ça par contre j ai jamais compris pourquoi

Posté le

android

(2)

Répondre

Pour info : On ne doit pas s'excuser lorsque l'on éternue.

Le 8 octobre 2014, un passager du vol Airways 850 reliant Philadelphie à Punta Cana, a éternué et s'est excusé en disant : " Désolé je reviens d'Afrique ".

Résultat : Lorsque l'avion a atterri
à Punta Cana en République Dominicaine, haut lieu de villégiature, une équipe munie de vêtements de protection est montée à bord, a débarqué l'éternueur pour examen, les 250 passagers sont restés 2 heures bloqués dans l'avion avant de pouvoir sortir .

On ne rigole pas avec Ebola .

a écrit : À l'origine il est aussi impoli d'attendre que tout le monde soit servit pour manger car le repas devient froid ce qui ruine les efforts de l'hôte. Enfin c'est ce que j'ai entendu Tu ne peux t'assoir que quand le maitre de maison s'est assis, et tu peux commencé a manger qu'après qu'il ait commencé. Mais c'est comme pour beaucoup de règles il faut adapter selon a qui tu as a faire. C'est comme racler le fond de l'assiette ce qui est normalement d'une grande impolitesse mais parfois bien vue chez certaines familles modestes. Donc le mieux c'est de faire comme l'épouse comme ça tu passe partout. (Enfin si ce n'est pas une maitresse de maison... Dans ce cas l'ainé peut t'en dire long sur leurs habitudes).

Pour les éternuements personnellement j'adapte aussi en fonction de l'entourage. Si c'est monsieur tout le monde je vais dire a vos souhaits car pour lui ça semblera une politesse, mais si j'ai a faire a des gens plus bourgeois alors je ne dirais rien.

A mes yeux la politesse c'est donc de faire ce qui semble polit aux yeux de l'autre. C'est juste pas évident de jongler quand tu côtoie différentes catégories socio-culturelles.

Je pensais qu'on disait à vos souhaits pour dire adieu à un mourant lol

Posté le

android

(2)

Répondre

Nous respectons les règles de politesses qui on apparemment changées je crois car l'on ne reste pas sans réaction.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ok, donc dans 3000 ans :
Quelqu'un éternue.
"Ferme ta gueule, n'éternues pas, tu me gènes"
"Merci."
Salut à toi, grammaire-man va encore frapper : éternue ne prend pas de "s" à la deuxième personne de l'impératif.
Et dans un dialogue, on ne remet pas de guillemets pour une réponse mais un tiret.
Ce qui donne : "...
- ..."

Bonne journée !

Je le savais. Au collège, mon prof d'histoire a éternué et moi bêtement, je lui ai dit "a vos souhaits". Je me suis pris une sacré engueulade : "On ne dit pas à vos souhaits, c'est malpoli de faire remarquer à la personne qu'elle dérange à cause de son éternuement". Le tout sur un ton d'un commander allemand et bien je peux vous dire, que j'ai arrêté de souhaiter quoi que ce soit depuis. Ça vous calme à vie quand vous avez 12 ans !!!

a écrit : Une technique si vous voulez éviter d'éternuer. Quand vous le sentez venir, plaquez votre langue sur votre palet en appuyant bien et en l'étalant le plus possible. Rester comme ça jusqu'à ce que l'envie parte. Cette technique ne m'a jamais fait défaut. Aussi, pour forcer l'éternuement a venir pour ne plus avoir cette sensation désagréable, vous pouvez regarder vers le haut, avec moi ça marche toujours.

a écrit : Je pensais qu'on disait à vos souhaits pour dire adieu à un mourant lol C'est presque ça, a l'origine lorsque quelqu'un éternuait, on pensait que son âme commençait a s'échapper de son corps

a écrit : Les sources sont plus que douteuse au point de se plagier les une les autres!

À ce compte là on oublie les "pardon", "merci" et autre signe de politesse communément accepté! Et on se tait!
J'ai pas compris la seconde partie de votre commentaire, vous pouvez reformuler ?

a écrit : Salut à toi, grammaire-man va encore frapper : éternue ne prend pas de "s" à la deuxième personne de l'impératif.
Et dans un dialogue, on ne remet pas de guillemets pour une réponse mais un tiret.
Ce qui donne : "...
- ..."

Bonne journée !
Salut grammaire-man, on garde le "s" pour la 2ème personne du singulier à la forme négative de l'impératif, il n'avait donc pas fait d'erreur. Je te l'accorde en français on utilise des tirets dans un dialogue mais à titre purement indicatif les anglais, eux, écrivent leurs dialogues comme l'a fait la personne que tu corrigeais. Ton intervention était si peu pertinente, d'autant que la faute corrigée n'en était pas une, que je me devais de te le faire remarquer à mon tour.
Bonne soirée!

a écrit : C'est pareil pour bon appétit qui ce dit pas chez les aristocrate
Mais aussi il ne faut jamais laisser une femmes si vous êtes en compagnie de cet dernière rentrée en 1er au restaurant l'homme pour une fois doit rentrer pour voir si l'endroit n'est pas "insalubre"
Au restaurant, la règle veut que le premier qui entre est celui qui invite, c'est un signe pour le restaurateur, qui sait à qui donner l'addition. Mais cette courtoisie n'est plus respectée.

Posté le

android

(10)

Répondre

Il est également étrange de dire "à vos souhaits". En effet, la personne qui éternue souhaite peut être vous faire du mal. :)

Posté le

android

(2)

Répondre

Comme au Japon, on ne rappel pas a quelqu'un qu'il en mauvaise posture après avoir éternué !
De plus pour rester sur les bonne manière a la française, il est très déplacé de dire " bon appétit " cela reviendrai a dire " bon transite " et c'est pas très glorieux

Il est impoli de manifester une réaction à n'importe quel bruit ou fonctionnement corporel. On part du principe que la personne n'a pas fait exprès, donc pas la peine d'en rajouter...

C'est amusant, parce que c'est une chose que j'ai toujours sue et qui me semble évidente (et je suis loin d'être issu d'un milieu social élevé), mais à lire les commentaires c'est loin d'être la norme !
Jmcmb du coup !

Oui, on ne relève pas normalement...

Et sinon, dans le lot : On précède une personne dans les escaliers pour l'amortir dans la descente et ne pas mater son cul dans la montée.

On rentre en premier dans un restaurant/bar. On ne tient pas la porte. (historiquement pour juger de la fréquentabilité de l'établissement sans avoir à imposer à sa compagnie de rentrer...).
Je me suis déjà fait engueuler pour être entré en premier...

Pas d'étiquettes sur un plateau de fromage (c'est évident qu'on sert pas de la merde à ses invités... Les laisser ça fait mesquin...).

Jamais de couteau avec la salade. (historiquement, la vinaigrette oxide l'argenterie...)

Et la dernière... Qui paie ?
Et ben, dans la mesure où la courtoisie veut que l'on n'offense pas les gens, si la personne souhaite payer, qu'elle paie ! Si elle souhaite partager, on partage.

Par chez nous on dit "Santé" lorsque quelqu'un éternue, cela ne semble gêner personne. Rien à avoir avec le moment où on trinque, mais ça m'intéresserait de savoir d'où ça provient.
(Si l'on souhaite juste la santé à notre interlocuteur, ou autre)

a écrit : Traditionnellement,on disais "Jésus" (prononcé Résus) quand quelqu'un éternuait. C'est parce que quand on éternue le coeur s'arrête une fraction de seconde puis redémarre, comme Jésus et sa soit disant résurrection.

Posté le

android

(3)

Répondre

d'après mes sources, ce n'est pas ça du tout.

dans l'antiquité, quand on éternuait, on considérait qu'un esprit malin était chassé, et les autres bénissaient donc celui qui éternuait, par un "Que Jupiter te conserve" qui est devenu "Que Dieu te bénisse", et ainsi de suite..

les anglais disent d’ailleurs toujours "God bless you"

www.projet-voltaire.fr/blog/origines/expression-a-tes-souhaits

www.jesuiscultive.com/spip.php?article511