Dire "à vos souhaits" n'est pas poli

Proposé par
le

Vous pensez sans doute respecter les bonnes manières en disant "à vos souhaits" lorsque quelqu'un éternue, mais ce n'est pourtant pas le cas. C'est en effet une façon détournée de faire remarquer à la personne qu'elle nous a importuné en émettant ce bruit. Selon les règles de politesse, il faut rester sans réaction.


Tous les commentaires (125)

a écrit : Cela dépend de l éducation reçue. "bon appétit", "de rien" semblent normaux à beaucoup et pourtant sont contraires aux bonnes manières.
Il en va de même pour la grammaire => "le vélo à Kevin" par exemple... Ce qui est populaire ou d usage courant ne signifie pas pour autant être
la bonne manière de se comporter ou de s exprimer. Afficher tout
On écrit "la bicyclette de Charles-Édouard" pour respecter la grammaire, mais on peut également écrire "le vélo à Kévin" parce que tout le monde s'en fout, et particulièrement Kévin, qui n'a jamais ouvert un Bescherelle de sa vie...

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Salut grammaire-man, on garde le "s" pour la 2ème personne du singulier à la forme négative de l'impératif, il n'avait donc pas fait d'erreur. Je te l'accorde en français on utilise des tirets dans un dialogue mais à titre purement indicatif les anglais, eux, écrivent leurs dialogues comme l'a fait la personne que tu corrigeais. Ton intervention était si peu pertinente, d'autant que la faute corrigée n'en était pas une, que je me devais de te le faire remarquer à mon tour.
Bonne soirée!
Afficher tout
Non l'impératif à la 2ème pers du singulier pour les verbes du 1 er groupe à la forme négative ne prennent pas de s

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : A tous ceux qui se couvrent le nez et la bouche quand ils éternuent : ce geste protège l'entourage des virus et des bactéries que vous expulsez mais en laisse en grande quantité sur vos mains ce qui n'est pas du tout hygiénique.
Il est en effet préférable d'éternuer dans son coude, le bras plié
devant soi ou d'éternuer dans les deux coudes, les deux bras croisés devant soi, les mains sur le côté, en arrière ou sur son épaule.
La pratique de mettre sa main devant la bouche a commencé il y a plusieurs siècles mais c'était à l'époque par peur que le diable n'entre dans la bouche.
Afficher tout
L'histoire du diable c'est quant on baille.

a écrit : Bonjour,

J'ai bien cru découvrir une règle de conjugaison en lisant votre commentaire.

Je ne parviens cependant pas à en trouver la confirmation.

Pourriez-vous m'indiquer une source confirmant ce que vous écriviez, ou dois-je continuer à écrire : "ne parle pas" et "tu ne parles pas" ?
C'est parce que cette règle n'existe pas.

a écrit : Je me demande à quel moment la signification s'est inversée Elle ne s'est jamais inversé, ça ne se fait simplement pas.

a écrit : Tout comme dire "bon appétit", c'est un manque de politesse. Exactement! Ça revient à souhaiter un bon transit à quelqu'un :)

Bonjour, je suis l'auteure de cette anecdote et je m'aperçois que beaucoup d'entre vous restent sceptiques.
Tout d'abord, vous devez savoir que les sources ne sont pas toutes de moi
Ensuite, j'ai juste voulu vérifier quelque chose que mon prof m'a fait remarquer et plusieurs personnes et plusieurs sites Internet m'ont confirmé que c'était VRAI
Ensuite, si l'application a garde l'anecdote, c'est qu'elle est correcte !!!!!!!!!!!!!!!!!
Cordialement et bonne journée.

a écrit : Salut à toi, grammaire-man va encore frapper : éternue ne prend pas de "s" à la deuxième personne de l'impératif.
Et dans un dialogue, on ne remet pas de guillemets pour une réponse mais un tiret.
Ce qui donne : "...
- ..."

Bonne journée !
Bonjour,

Déjà, "éternuer" n'est pas à la deuxième personne de l'impératif mais c'est plutôt "faire" et merci de me désintégrer alors que le s est apparu 3s sur le coup d'une hésitation et que je l'ai enlevé juste après. Pour les guillemets, tu as cependant raison.

a écrit : Il est impoli de manifester une réaction à n'importe quel bruit ou fonctionnement corporel. On part du principe que la personne n'a pas fait exprès, donc pas la peine d'en rajouter...

C'est amusant, parce que c'est une chose que j'ai toujours sue et qui me semble évidente (et
je suis loin d'être issu d'un milieu social élevé), mais à lire les commentaires c'est loin d'être la norme !
Jmcmb du coup !

Oui, on ne relève pas normalement...

Et sinon, dans le lot : On précède une personne dans les escaliers pour l'amortir dans la descente et ne pas mater son cul dans la montée.

On rentre en premier dans un restaurant/bar. On ne tient pas la porte. (historiquement pour juger de la fréquentabilité de l'établissement sans avoir à imposer à sa compagnie de rentrer...).
Je me suis déjà fait engueuler pour être entré en premier...

Pas d'étiquettes sur un plateau de fromage (c'est évident qu'on sert pas de la merde à ses invités... Les laisser ça fait mesquin...).

Jamais de couteau avec la salade. (historiquement, la vinaigrette oxide l'argenterie...)

Et la dernière... Qui paie ?
Et ben, dans la mesure où la courtoisie veut que l'on n'offense pas les gens, si la personne souhaite payer, qu'elle paie ! Si elle souhaite partager, on partage.
Afficher tout
Merci pour ses informations, jmcmb !

Je connaissais que la deuxième mais pour une raison, l'homme devait rentrer en premier pour éviter que sa femmes soit pris dans les querelles physiques régulières.

a écrit : Salut grammaire-man, on garde le "s" pour la 2ème personne du singulier à la forme négative de l'impératif, il n'avait donc pas fait d'erreur. Je te l'accorde en français on utilise des tirets dans un dialogue mais à titre purement indicatif les anglais, eux, écrivent leurs dialogues comme l'a fait la personne que tu corrigeais. Ton intervention était si peu pertinente, d'autant que la faute corrigée n'en était pas une, que je me devais de te le faire remarquer à mon tour.
Bonne soirée!
Afficher tout
Bonjour, j'ai malheureusement retiré le s mais la règle que vous énoncez ne m'a pas été apprise ou je l'ai peut-être oublié (ça doit être ça) donc auriez-vous une source de ce que vous avancez ?

Je crois la vraie raison n'est pas cela...
Le a vos souhaits vient de plusieurs choses
Une qui dit de ça vient d'à l'époque de la peste. Quand une personne éternuait, c'était les premier signe de la peste. Et la personne disait a vos souhaits pour savoir les derniers souhaits du malade.
www.projet-voltaire.fr/blog/origines/expression-a-tes-souhaits

Posté le

android

(0)

Répondre

En fait au moyen âge on pensait que l'éternuement faisait sortir l'âme du corps, le "Jésus" permettait de protéger la personne qui venait de perdre son âme! Je pense qu'ils étaient peu coutumiers des allergies à l'époque!

a écrit : A tous ceux qui se couvrent le nez et la bouche quand ils éternuent : ce geste protège l'entourage des virus et des bactéries que vous expulsez mais en laisse en grande quantité sur vos mains ce qui n'est pas du tout hygiénique.
Il est en effet préférable d'éternuer dans son coude, le bras plié
devant soi ou d'éternuer dans les deux coudes, les deux bras croisés devant soi, les mains sur le côté, en arrière ou sur son épaule.
La pratique de mettre sa main devant la bouche a commencé il y a plusieurs siècles mais c'était à l'époque par peur que le diable n'entre dans la bouche.
Afficher tout
Eh oui c'est à mon avis l'histoire la plus plausible. En anglais on dit "bless you!" soit "Dieu vous bénisse!" En effet cela empêche les vilains démons d'entrer par la bouche.

Posté le

android

(0)

Répondre

C'est comme quand on répond "de rien" à une personne qui nous dit "merci".. parce que ça fait comme si on disais "bah c'est normal / il y a rien d'extraordinaire dans ce que je viens de faire / je m'en fous... "

Posté le

android

(0)

Répondre

"Que les TIENNES durent toujours" puisqu'amour est féminin au pluriel ;)

Quelqu'un pourrait me dire où trouver les règle de politesse nationale en vigueur en France ? Car bon. J'ai beau chercher trouve pas...

Posté le

android

(0)

Répondre

Petit rappel pour certains usagers qui débattent sur le "s" à l'impératif : Il n'y a pas de "s" à la 2eme personne du singulier pour tout les verbes du 1er groupe ou se terminant par un "e", il y a néanmoins quelques exceptions comme le verbe cueillir. A noter que le "s" réapparaîtra si le verbe précède le mot "en" (pour des raison d'élocution et de liaison). Exemple : - Parle à ton frère ! / Parles en à ton frère !

Posté le

android

(2)

Répondre

C'est exact pour le français mais pas pour d'autres langues dont l'anglais.

Posté le

android

(1)

Répondre