Dire "à vos souhaits" n'est pas poli

Proposé par
le

Vous pensez sans doute respecter les bonnes manières en disant "à vos souhaits" lorsque quelqu'un éternue, mais ce n'est pourtant pas le cas. C'est en effet une façon détournée de faire remarquer à la personne qu'elle nous a importuné en émettant ce bruit. Selon les règles de politesse, il faut rester sans réaction.


Commentaires préférés (3)

Ok, donc dans 3000 ans :
Quelqu'un éternue.
"Ferme ta gueule, n'éternues pas, tu me gènes"
"Merci."

Sauf qu'en restant sans réaction on paraît impoli comme ce fait n'est pas connu de tous ^^

Posté le

android

(449)

Répondre


Tous les commentaires (124)

Faut que j'arrête d'être impoli!

Posté le

android

(42)

Répondre

Ok, donc dans 3000 ans :
Quelqu'un éternue.
"Ferme ta gueule, n'éternues pas, tu me gènes"
"Merci."

Quand je repense a ce que me disais ma mère et ses règles de politesse...

Posté le

windowsphone

(30)

Répondre

Sauf qu'en restant sans réaction on paraît impoli comme ce fait n'est pas connu de tous ^^

Posté le

android

(449)

Répondre

Je me demande à quel moment la signification s'est inversée

Et dire que, petit, mes parents me disputés quand j'oubliais de dire "a tes souhaits".. J'étais juste trop poli pour eux en fait !

Posté le

android

(100)

Répondre

En gros soit on la ferme soit on dit CHUT !!!

Posté le

android

(9)

Répondre

Traditionnellement,on disais "Jésus" (prononcé Résus) quand quelqu'un éternuait.

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Traditionnellement,on disais "Jésus" (prononcé Résus) quand quelqu'un éternuait. En espagne on dis Jesus !!!

Posté le

android

(28)

Répondre

a écrit : En espagne on dis Jesus !!! Je comprend pourquoi ma prof d'espagnol le dit tout le temps!

Posté le

android

(13)

Répondre

Moi j'ai entendu dire que c'est poli de le dire, mais quand on nous le dis, ça veux dire qu'on a pas été assez discret. Ducoup ça peut être pris comme un reproche (d'où l'anecdote) . Dites moi que je suis pas le seule :)

Posté le

android

(14)

Répondre

A tous ceux qui se couvrent le nez et la bouche quand ils éternuent : ce geste protège l'entourage des virus et des bactéries que vous expulsez mais en laisse en grande quantité sur vos mains ce qui n'est pas du tout hygiénique.
Il est en effet préférable d'éternuer dans son coude, le bras plié devant soi ou d'éternuer dans les deux coudes, les deux bras croisés devant soi, les mains sur le côté, en arrière ou sur son épaule.
La pratique de mettre sa main devant la bouche a commencé il y a plusieurs siècles mais c'était à l'époque par peur que le diable n'entre dans la bouche.

Je ne le savais pas mais ça parait logique car imaginez c est comme si on disait quand quelqu'un pétait " à vos souffles ou à votre délivrance "... En vrai on fait tous genre qu'on n'a rien entendu ^^

Voilà ce qui se passe vraiment de nos jours :

Atchoum!

Les Français répondent à quelqu’un qui éternue par l’expression “A tes Souhaits!”. Cela viendrait des épidémies de peste bubonique du début du Moyen-Age. L’éternuement était alors l’un des premiers symptômes de la peste. Le pape lui-même ordonna au IVème siècle de bénir immédiatement quelqu’un qui éternuerait. De nos jours, les rituels autour de l’éternuement continuent, mais de manière plus légère : si une personne éternue une deuxième fois, les francophones diront “à tes amours”. Si la même personne éternue une troisième fois, alors il répondra “et Que les tiens durent toujours”.

Source: europeisnotdead.com/europe-is-not-deadfr/audiof/sons-europeens/eternuements-europeens/

Posté le

android

(52)

Répondre

En lisant les sources et en googolant on remarque que c'est très nuancé.
En effet si on remonte aux origines religieuses de cette locution là règle de politesse veut que l'on dise "à tes/vos souhaits". De plus une simple recherche sur Google montre que tout les dictionnaires considèrent "à vos souhaits" comme étant une formule de politesse. Si on regarde de plus près les sources, notamment l'article de Slate, cette locution est considéré comme impoli par une élite/certains intellectuels n'aimant pas le rapprochement religieux de ces trois mots et donc une minorité.
J'aurais donc tendance à dire que l'anecdote est erronée.

On ne dit pas " à vos souhaits " à une personne qui éternue tout simplement parcequ'on ne sait pas si les pensées de cette personne sont mauvaises, et si tel est le cas, la moindre des choses est de ne pas l'encourager. Donc on s'abstient en se taisant .

Tout comme dire "bon appétit", c'est un manque de politesse.

Posté le

android

(21)

Répondre

a écrit : Voilà ce qui se passe vraiment de nos jours :

Atchoum!

Les Français répondent à quelqu’un qui éternue par l’expression “A tes Souhaits!”. Cela viendrait des épidémies de peste bubonique du début du Moyen-Age. L’éternuement était alors l’un des premiers symptômes de la peste. Le pape lui-même o
rdonna au IVème siècle de bénir immédiatement quelqu’un qui éternuerait. De nos jours, les rituels autour de l’éternuement continuent, mais de manière plus légère : si une personne éternue une deuxième fois, les francophones diront “à tes amours”. Si la même personne éternue une troisième fois, alors il répondra “et Que les tiens durent toujours”.

Source: europeisnotdead.com/europe-is-not-deadfr/audiof/sons-europeens/eternuements-europeens/
Afficher tout
La phrase exacte c'est "que les tiennes durent toujours"
Le mot amour a la particularité d'être au masculin quand il est singulier et au féminin quand il est au pluriel. Tout comme les mots "délice" et "orgue" (cf : secouchermoinsbete.fr/16559-les-assourdissantes-orgues-de-staline )

Posté le

android

(28)

Répondre

C'est don de ca que mon prof parlait la dernière fois lorsqu'il a mit une sauce à la classe parce quelle a dit " à tes souhait " à un camarade ^^

Posté le

android

(2)

Répondre