4 milliards d'euros dorment sur des comptes de personnes décédées

Proposé par
le
dans

D'après la Cour des comptes, en France, 654 000 centenaires ont toujours un compte en banque. Sachant que la France a environ 20 000 centenaires vivants, l'écart appartient à des personnes aujourd'hui décédées. Entre ce compte en banque et leur assurance vie, ce sont plus de 4 milliards d'euros qui dorment aujourd'hui, au grand profit des banques.


Tous les commentaires (131)

a écrit : Et les descendants alors ? Bah c'est très certainement l'absence de descendants qui a causé cette situation.

a écrit : Sauf si tu ne peut prédire ta mort ;-) T'en fait pas je suis devin ... ;)

Posté le

android

(0)

Répondre

Arrêtons de tirer sur les banques en permanence... Arrêtez surtout de dire n'importe quoi! Les banques ne font pas ce qu'elles veulent!
La prescription trentenaire prévoit la clôture des comptes "inactifs" depuis plus de 30 ans. Les fonds sont alors reversés au TRÉSOR PUBLIC, à l'Etat donc! Qui, normalement, s'en sert pour des œuvres sociales.
Les assurances vies ne sont pas concernées par la prescription trentenaire mais cela est notamment dû au fait que l'assurance vie est un contrat qui lie le client et la banque et que ce contrat ne prévoit rien pour les inactifs... A l'avantage des banques certes, mais l'argent ne leur appartient quand même pas!
Si les Notaires font bien leur travail, ce genre d'oubli n'arrive pas.

Pas tout à fait:
Depuis la loi de juin 2014, passé un certain délai, l argent revient à l état... Alors ? C est qui qui s enrichi ?!?!?
JORF n°0137 du 15 juin 2014 page 9951
texte n° 1


LOI
LOI n° 2014-617 du 13 juin 2014 relative aux comptes bancaires inactifs et aux contrats d'assurance vie en déshérence (1)

NOR: FCPX1402615L
ELI: www.legifrance.gouv.fr/eli/loi/2014/6/13/FCPX1402615L/jo/texte
ELI: www.legifrance.gouv.fr/eli/loi/2014/6/13/2014-617/jo/texte

a écrit : Je pense que c'est justement parce qu'il n'y a pas de descendants que tout cet argent dort sous les couettes des banquiers.. Ou alors que les descendants en tirent un quelconque profit ! Je vois que ça. . Ou que les banques n'ont pas envie de trouver les descendants ce qui est aussi très probable ^^

Acharnement sur les banques dans 3,2,1.
Ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas.

a écrit : Si les banques ne disent rien la dessus, c'est par pur opportunisme.. Il y'a eu dans les journaux de gauche ces derniers mois des voix pour s'élever contre les banques, puisque toutes ces fortunes qui dorment au bout de 30 ans reviennent aux banques, sans que l'Etat n'y touche un centime.. Du coup tous les comptes éteins et inactifs depuis les années 70 et 80 vont tous prochainement revenir à ces dernières puisqu'elles oublient "malencontreusement" de prévenir les héritiers concernés.. Afficher tout J'arrive pas à le croire !! C'est du vol !!

a écrit : Bin oui ça aussi c'est pas normal les banquiers se gardent bien de le dire au héritier. Car même sans être utilisé l'argent rapporte par des placements, comme les assureurs le font avec nos mensualités. Pour information ce n'est pas à la banque d'avertir les héritiers. C'est au notaire de faire les recherches et d'attester les ayant-droit afin que la banque règle aux bons héritiers. Tu as peut être cru que les banques lorsqu'elles ouvrent un compte elle demande l'arbre généalogique mdr!!!

a écrit : Et alors ? Je ne veux pas faire le procès des banques mais les banquiers ont parfois des comportements inacceptables (spéculation, titrisation, etc...). On peut aujourd'hui avoir accès au financement par d'autres moyens, le financement participatif par exemple. Je ne sais pas si cela existe pour les entreprises, mais ça existe en tous cas pour les particuliers. Afficher tout Je suis tout à fait d'accord avec toi il y a certains comportement qui sont nuisibles. Et c'est pour cela que c'est un secteur où la réglementation évolue très souvent. Malheureusement il aura fallu que les crises diverses révèlent ces comportements pour que les réglementation évoluent dans le bon sens. Quand aux outils que tu cites et notamment la titrisation, c'est un outil très utile, pour repartir le risque associé aux crédits notamment. C'est encore une fois l'utilisation qui en faites par certains acteurs qui est critiquable (certains s'en servent seulement pour être en conformité avec les réglementations prudentielles et sont donc moins regardant sur la qualité des actifs cédés.)
Enfin tu as tout à fait raison sur le financement participatif mais c'est un moyen pour des sommes relativement modeste. Les gros investissement ne peuvent être financés par ce moyen.

a écrit : Avant de mourir, je viderais tout l'argent de mon compte ! Ils peuvent rêver les banquiers pour avoir mon argent ! Encore faut il savoir à l'avance quand est ce que tu vas mourrir...

Et ben moi je risque plutôt de laisser mon découvert et ses agio dormir sur mon compte après mon décès!! Et c'est sûr que personne ne viendra rien réclamer

Le problème est le même pour les comptes bancaires et les assurances - vie ...

Posté le

android

(1)

Répondre

Bonjour à tous j'interviens en tant qu ancien banquier enfin conseiller financier, , j'ai démissionné de ce travail car ce n'est pas le métier que j'avais imaginer (docteur du porte monnaie en gros) ce métier c'est du commerce on est poussé par notre hiérarchie a vendre des produits financiers au client même si ce n'est pas adaptés (argument. ..pour préparer la retraite).. je n'attaque pas les banquiers mais les banques car ils ne pensent qu'à leurs énorme profit il n'ont aucune considération pour leur clients ou pour leur salarié

Pour les centenaire ils savent tres bien qu'ils sont morts ils gardent les fonds pour travailler avec

Ce système financier qui est le notre engendrera notre perte

Posté le

android

(3)

Répondre

N'allez pas croire que les banques soient aussi avares. La plupart de ces centenaires sont des pieds noirs venus travailler en France et qui sont répartis dans leur pays d'origine une fois à la retraite pour y couler leurs vieux jours. Sauf qu'au bout de dizaine d'années, les descendants ne pensent pas forcément à envoyer le certificat de décès aux établissements bancaires qui ne peuvent donc pas légalement démarrer les démarches administratives lourdes pour le versement des fonds. Je travaille dans une banque et nous envoyons régulièrement des courriers vers l'Algérie notamment à des personnes que l'on sait décédées (107 ans par exemple) mais dont ceux ci restent toujours sans réponse. Et sans certificat de décès, impossible de faire quoique ce soit !

Et pour répondre aux commentaires sur les comptes sans mouvement : oui les banques facturent des frais car il y a de nouveau une lourde réglementation pour tous les comptes ne présentant aucun mouvement sur l'année passée. C'est une procédure horriblement lourde et complexe qui ennuient autant les clients que les conseillers (ils doivent être placés dans des fonds de commerce dédiés et gérés par une personne particulière en fonction des contrats détenus par ailleurs). C'est un vrai micmac juridique.

Idem sur les contrats d'assurance vie ! Encore une fois c'est une hérésie ce que j'ai lu. Si le contrat ne peut être dévolu aux bénéficiaires désignés c'est d'abord les héritiers légaux qui touchent le gros lot !! Ca rentre dans la succession comme n'importe quel actif ! Ca ne reste sûrement dans les livres de la banque ! Et ensuite, à défaut, c'est l'état.

a écrit : Je t'admire : tu es capable de savoir quand tu mourras :-) Admirez-moi ! :)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : 4 milliards partagés sur 20 000 comptes ça fait 200 000 par compte en moyenne.. je pense que pour cette somme ( je rappelle que c'est une moyenne tirée sur les chiffres de l'anecdote d'où doivent se déduire des frais de succession j'imagine) toute personne connaissant le décédé doit bien se douter qu'il a un joli compte en banque.. Maintenant, il faut savoir si les descendants ne peuvent pas tirer profit de ça sur le dos de papi.. si j'était sans scrupules, c'est ce que je ferai sans hésiter.. Afficher tout Tu as fait un mauvais calcul, c'est 4milliard / 634000 est cela fait une moyenne de 6309 € par compte ce qui paraît plus plausible.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Avant de mourir, je viderais tout l'argent de mon compte ! Ils peuvent rêver les banquiers pour avoir mon argent ! Ça voudrait dire que tu sais quand tu vas mourrir... Pour retirer tes sous avant de mourrir... Faut une mort prévisible... Pas une comme ça qui vient un matin... Toc toc ton heure est venue... Attendez mme la faucheuse je dois retirer mon blé du compte en banque...

a écrit : On peut dire que c'est de leur "faute" par omission, en fait, pour ce qui est des assurances-vie, c'est aux bénéficiaires de se manifester, autrement, la banque conserve l'argent et n'est d'ailleurs pas tenu de rechercher les bénéficiaires.
Évidemment, il y a le cas où le bénéf
iciaire n'en sait rien, et dans ce cas, personne n'ira jamais réclamé cet argent.

Je crois me souvenir à ce propos, que l'État voulait récupérer tout cet argent.
Afficher tout
Faute par omission... Non... Descendants ca peut être direct et beaucoup plus éloigné...

On ne connaît pas toujours toute sa famille et il faut aussi savoir qu'ils sont décédés... Et en plus savoir qu'on est l'héritier...
Si demain j'ai une arrière grande tante cousine germaine de ma grand mère qui décède et dont je suis l'unique héritière je passerai à côté car j'ignore déjà qu'elle existe lol et que en plus c'est a moi que reviennent des biens...
Je ne suis pas responsable de pas connaître tout l'arbre généalogique de la famille dans les moindre détails...
Il y a aussi parfois des héritiers enfants qui ne peuvent pas s'intéresser au succession et qui tombe dans l'oubli... ( c'est arrivé dans ma famille, je dis pas récemment mais c'est arrivé ...).

a écrit : Avant de mourir, je viderais tout l'argent de mon compte ! Ils peuvent rêver les banquiers pour avoir mon argent ! Encore faut-il savoir quand tu vas mourir ...

a écrit : Tu devrais te renseigner avant de dire des conneries. Si une banque ne prévient pas les héritiers c'est peut être parce qu'elle n'a pas ses coordonnées. Mieux la banque peut ne pas être au courant que son client est décédé. Tu les vois faire des campagnes "que tous nos clients de plus de 100 ans se manifestent sinon nous virons leurs avoirs à leurs enfants!" ?
Et pour les "banquiers = voleurs" qu on peut lire dans les commentaires, réfléchissez un peu. Vous insultez des gens a cause de leur appartenance à un corps de métier... c'est d'un niveau intellectuel navrant
Afficher tout
Tu es banquier ? ;)