4 milliards d'euros dorment sur des comptes de personnes décédées

Proposé par
le
dans

D'après la Cour des comptes, en France, 654 000 centenaires ont toujours un compte en banque. Sachant que la France a environ 20 000 centenaires vivants, l'écart appartient à des personnes aujourd'hui décédées. Entre ce compte en banque et leur assurance vie, ce sont plus de 4 milliards d'euros qui dorment aujourd'hui, au grand profit des banques.


Tous les commentaires (131)

a écrit : 4 milliards partagés sur 20 000 comptes ça fait 200 000 par compte en moyenne.. je pense que pour cette somme ( je rappelle que c'est une moyenne tirée sur les chiffres de l'anecdote d'où doivent se déduire des frais de succession j'imagine) toute personne connaissant le décédé doit bien se douter qu'il a un joli compte en banque.. Maintenant, il faut savoir si les descendants ne peuvent pas tirer profit de ça sur le dos de papi.. si j'était sans scrupules, c'est ce que je ferai sans hésiter.. Afficher tout C'est 4 milliards partagé sur 634000 comptes ce qui fais 6400€ en moyenne par comptes certes ce n'est pas négligeable mais pas mal de personnes âgées peuvent mettre ça de côté

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : 4 milliards partagés sur 20 000 comptes ça fait 200 000 par compte en moyenne.. je pense que pour cette somme ( je rappelle que c'est une moyenne tirée sur les chiffres de l'anecdote d'où doivent se déduire des frais de succession j'imagine) toute personne connaissant le décédé doit bien se douter qu'il a un joli compte en banque.. Maintenant, il faut savoir si les descendants ne peuvent pas tirer profit de ça sur le dos de papi.. si j'était sans scrupules, c'est ce que je ferai sans hésiter.. Afficher tout Relis l'anecdote, c'est 654 000 comptes qui sont possedé par des centenaires, les 20 000 ce sont ceux toujours en vie, il y a donc 634 000 comptes dormant
D'apres ma calculette ça fait 6 400 euros en moyenne sur les comptes

Quand on ouvre un compte en Suisse, on est presque lynché mais bon, si y'en à 634000 non actifs en France qui peuvent rapporter, on va rien dire (a)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Tu devrais te renseigner avant de dire des conneries. Si une banque ne prévient pas les héritiers c'est peut être parce qu'elle n'a pas ses coordonnées. Mieux la banque peut ne pas être au courant que son client est décédé. Tu les vois faire des campagnes "que tous nos clients de plus de 100 ans se manifestent sinon nous virons leurs avoirs à leurs enfants!" ?
Et pour les "banquiers = voleurs" qu on peut lire dans les commentaires, réfléchissez un peu. Vous insultez des gens a cause de leur appartenance à un corps de métier... c'est d'un niveau intellectuel navrant
Afficher tout
T'as naïveté me fais peur, tout le monde en France a un compte bancaire, et toute les informations sont connus des banques. Et pour moi faire de l'argent en la créant de toute pièce par le jeux de l'argent dette sur le dos de travailleurs c'est du vol... Apres tu pense ce que tu veux, mais argumente au lieu de dire que les gens disent des 'conneries' ; ça fait douter de ton intelligence suprême ;)

Les oiseaux volent de temps en temps, les banques volent toujours

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : 4 milliards partagés sur 20 000 comptes ça fait 200 000 par compte en moyenne.. je pense que pour cette somme ( je rappelle que c'est une moyenne tirée sur les chiffres de l'anecdote d'où doivent se déduire des frais de succession j'imagine) toute personne connaissant le décédé doit bien se douter qu'il a un joli compte en banque.. Maintenant, il faut savoir si les descendants ne peuvent pas tirer profit de ça sur le dos de papi.. si j'était sans scrupules, c'est ce que je ferai sans hésiter.. Afficher tout ca fait un peu plus de 6 300 par compte en moyenne plutot :)
20 000 ce sont les vivants

Posté le

windowsphone

(2)

Répondre

En Belgique, les banques et assurances doivent rechercher les bénéficiaires, et s'assurer que les personnes de plus de 95 ans sont toujours de ce monde..

Si elles ne trouvent personne de légitime à qui verser les fonds dans les 6mois, ils sont versés à l'état...

Et à partir de là, c'est un peu plus compliqué pour les ayant droit et autres bénéficiaires de pouvoir récupérer les fonds!

Posté le

android

(11)

Répondre

On n'en sait rien quant à la répartition de cette argent ; suffit qu'il y'ait 4 milliardaires parmi ces centenaires ...

a écrit : 4 milliards partagés sur 20 000 comptes ça fait 200 000 par compte en moyenne.. je pense que pour cette somme ( je rappelle que c'est une moyenne tirée sur les chiffres de l'anecdote d'où doivent se déduire des frais de succession j'imagine) toute personne connaissant le décédé doit bien se douter qu'il a un joli compte en banque.. Maintenant, il faut savoir si les descendants ne peuvent pas tirer profit de ça sur le dos de papi.. si j'était sans scrupules, c'est ce que je ferai sans hésiter.. Afficher tout Je crois que tu n'as rien compris / mal lu l'anecdote!

On parle pas de 20 000 compte mais de 20 000 centenaire vivant, alors que la cours des compte en trouve 650 000 dans ses papiers.
On peut imaginer que ces centenaire avaient plusieurs comptes aussi, donc arrondissons a 1 millions de comptes, ça fait plus que 4000€ par compte.
Tu te doutes bien que très peu de personne ont 200k sur leur compte...

Saisie, confiscation, pour la communauté nationale!

Posté le

android

(1)

Répondre

Cette anecdote se base sur des sources datant de fin 2013 !! Elle est par conséquent fausse, puisque la législation a évolué depuis!
Et les banques et assurances ne se feront plus d'argent sur les contrats en desherence (ex CNP et son amende de 40 M€)!
Je vous renvoie à des articles plus recent :
www.argusdelassurance.com/institutions/assurance-vie-la-desherence-revient-dans-le-debat-parlementaire.71788
www.argusdelassurance.com/acteurs/compagnies-bancassureurs/desherence-pourquoi-cnp-ecope-d-une-amende-record-de-40-m.85243

On dit que c'est ce qui a fait la fortune des banques suisses !!!

Et les oeuvres caritatives ?? Elles peuvent pas en profiter ??
Ah oui.. Désolé , j'ai oublié que l'on été dans la vie réel..

Des entreprisent mandaté par les banques sont chargé de trouver les ayant droit. Mais les banques le font tres peux meme si elle sont obligé normalement.

Je pense que 4 milliards par rapport aux masses que brassent les banques francaises sur les marchés internationaux, ça doit représenter 5 centimes dans la poche d'un smicard...

Posté le

android

(0)

Répondre

La cour des comptes ferait bien de se pencher sur les budgets de fonctionnement de l'Elysée et du Sénat, même si cela est légalement impossible dans le cadre du respect de la séparation des pouvoirs entre l'exécutif et le législatif.

Et également les assureurs, la preuve en est que l'autorité de contrôle leur a infligé trois grandes amendes en 2014, pour non respect de la loi obligeant à la recherche de bénéficiaire (loi TEPA de 2007).
Elles furent respectivement de 10, 40 et 50 millions d'euros pour Cardif, CNP et Allianz.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Je pense que c'est justement parce qu'il n'y a pas de descendants que tout cet argent dort sous les couettes des banquiers.. Ou alors que les descendants en tirent un quelconque profit ! Je vois que ça. . Les descendants peuvent ne pas être au courant du fait qu'un proche possédait un contrat d'assurance vie dont ils étaient bénéficiaires.
De même, si le défunt avait des comptes dans une ou plusieurs autres banques que sa principale, personne ne peut les retrouver, sauf s'il a laissé une indication à ses descendants.

Posté le

android

(4)

Répondre

On ne pourrait pas plutôt mettre les 3 quarts chez la famille et le reste a l'Etat ? Cela ferai déjà 1 Million dans la poche du Gouvernement.

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre