4 milliards d'euros dorment sur des comptes de personnes décédées

Proposé par
le
dans

D'après la Cour des comptes, en France, 654 000 centenaires ont toujours un compte en banque. Sachant que la France a environ 20 000 centenaires vivants, l'écart appartient à des personnes aujourd'hui décédées. Entre ce compte en banque et leur assurance vie, ce sont plus de 4 milliards d'euros qui dorment aujourd'hui, au grand profit des banques.


Tous les commentaires (131)

Si les banquiers voient qu'il y a de l'argent en trop ce seront les premiers a vous informer, par contre si c'est l'inverse..... Et ça marche avec EDF aussi!

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Et les descendants alors ? Les ayant droits. Il n y pas que les descendants qui peuvent prétendre à un héritage ;)

a écrit : Pas forcement. Parfois, les descendants ne sont pas au courant de l'existance de ces comptes. L'argent reste donc dedans sans jamais en sortir.
Il faut toujours gérer à l'avance ces histoires de succession, sinon ça risque de mal se passer d'une façon ou d'une autre
Bin oui ça aussi c'est pas normal les banquiers se gardent bien de le dire au héritier. Car même sans être utilisé l'argent rapporte par des placements, comme les assureurs le font avec nos mensualités.

a écrit : «Votre argent m'intéresse», disait la pub des banques dans les années 70... Eh bien les banques sont toujours intéressées !!! Et à l'époque elles avaient le mérite d'être franches... "Votre argent m'intéresse": tout est dit.
De toute manière, une banque est une banque.

Je ne comprends pas normalement lors de la succession ces comptes auraient du être transmis à la descendance ou au plus proche parent les notaires n'ont pas fait leur boulot là !

Il y a aussi ce genre d'affaires (volontaires cette fois) avec les caisses de retraites... Des héritiers qui "oublient" de déclarer le décès du parent, et qui peuvent ainsi continuer à profiter des allocations... À la caisse de retraite des artisans il y a longtemps eu des dizaines d'allocataires de 120-130 ans. Ils ont fait le ménage il y a quelques années, mais je crois que le record était une personne de 154 ans touchant encore sa retraite (grosse crédibilité)
Ça se fait aussi avec les HLM je crois

Source : Une responsable de la caisse de retraite des artisans

Non, c'est l'héritage du compte qui n'a pas été appliqué, et non pas un profit des banquiers.
Cette anecdote n'a pas de sens.

Posté le

android

(3)

Répondre

N'y a t'il pas une sorte d'héritage pour les enfants ( même si le défunt n'as pas clairement exprimé son avis avant )?

a écrit : Si les banques ne disent rien la dessus, c'est par pur opportunisme.. Il y'a eu dans les journaux de gauche ces derniers mois des voix pour s'élever contre les banques, puisque toutes ces fortunes qui dorment au bout de 30 ans reviennent aux banques, sans que l'Etat n'y touche un centime.. Du coup tous les comptes éteins et inactifs depuis les années 70 et 80 vont tous prochainement revenir à ces dernières puisqu'elles oublient "malencontreusement" de prévenir les héritiers concernés.. Afficher tout Tu devrais te renseigner avant de dire des conneries. Si une banque ne prévient pas les héritiers c'est peut être parce qu'elle n'a pas ses coordonnées. Mieux la banque peut ne pas être au courant que son client est décédé. Tu les vois faire des campagnes "que tous nos clients de plus de 100 ans se manifestent sinon nous virons leurs avoirs à leurs enfants!" ?
Et pour les "banquiers = voleurs" qu on peut lire dans les commentaires, réfléchissez un peu. Vous insultez des gens a cause de leur appartenance à un corps de métier... c'est d'un niveau intellectuel navrant

Posté le

android

(23)

Répondre

"Il est une chance que les gens de la nation ne comprennent pas notre système bancaire et monétaire, parce que si tel était le cas, je crois qu'il y aurait une révolution avant demain matin."  Henry Ford (1863-1947)


C'est pas trop le sujet, mais je trouve ca assez balaise pour devoir le placer... ya un film, inside job, pas trop dur a trouver, passionnant, et assez affligeant de verité sur la crise creee par ces banques de merrrrrrrr..............

Posté le

android

(24)

Répondre

a écrit : Bin oui ça aussi c'est pas normal les banquiers se gardent bien de le dire au héritier. Car même sans être utilisé l'argent rapporte par des placements, comme les assureurs le font avec nos mensualités. Ouais en gros tu n'as rien compris à comment marchait l'économie bancaire toi.
Une assurance et une banque c'est vraiment deux choses opposées avec une gestion très différente de l'argent.
Un assureur va gagner son argent du fait du différentiel entre le cumul des primes payées par les assurés et des montants qu'il devra rembourser. Les seuls placements qu'un assureur pourra faire sont des placements dits très liquides et à faible rendement (en gros ils veulent simplement au moins suivre l'inflation et que leur argent soir très facilement disponible afin de pouvoir rembourser facilement). D'autre part un assureur brassera finalement beaucoup plus d'argent qu'un banquier (n'oublions pas que les particuliers ne sont pas les seuls à être assurés...) mais n'aura pas nécessairement un bénéfice de loin supérieur. C'est en fait assez équivalent.

Je résume : tu paies les assurances pour avoir un service que tu exerceras ou pas, c'est là-dessus qu'elles font leur argent, pas en investissant.

Au contraire les banques de voient de la manière inverse : quand tu déposes ton argent c'est toi qui leur rend un service, tu es donc rémunéré à ce titre.
Ce point de vue a deux raisons d'être : le premier est le mécanisme de création monétaire. Pour faire simple les banques se doivent légalement d'avoir un tapis de fonds propres pour pouvoir prêter de l'argent (et non elles ne prêtent pas l'argent des épargnants, c'est plus complexe. Quand vous faites un prêt, de l'argent est en fait créé en avance de celui que vous gagneriez sur la durée du prêt). D'un autre côté les activités de marché, surtout depuis l'émergence de la régulation des banques (Comité de Bâle) ont autant besoin desdits fonds propres pour garantir que les banques ne fassent pas faillite.
Donc : tu veux investir dans les entreprises, en bourse, dans des produits financiers -> tu as besoin de capitaux. Tu veux prêter tu as besoin de capitaux.

NB : si vous vous sentez de dire que c'est une honte que les banques "jouent" sur les marchés avec votre argent, alors renoncez à la rémunération de vos livrets A et autre PEL. C'est comme ça qu'ils sont financés.

Si ce n'est pas clair il y a un topic sur la finance dans le forum tout beau tout neuf de scmb où je serais ravi de donner des explications.

Posté le

android

(35)

Répondre

a écrit : Si les banques ne disent rien la dessus, c'est par pur opportunisme.. Il y'a eu dans les journaux de gauche ces derniers mois des voix pour s'élever contre les banques, puisque toutes ces fortunes qui dorment au bout de 30 ans reviennent aux banques, sans que l'Etat n'y touche un centime.. Du coup tous les comptes éteins et inactifs depuis les années 70 et 80 vont tous prochainement revenir à ces dernières puisqu'elles oublient "malencontreusement" de prévenir les héritiers concernés.. Afficher tout En quoi c'est aux banques de faire ça ? Elles en envoient une lettre recommandée avant la clôture du compte à la dernière adresse connue. Ce n'est quand même pas à elles d'embaucher un détective, un notaire et que sais-je encore pour s'occuper d'héritages qui ne les regardent pas. Elles font déjà plus que les centres d'objets perdus en France en te prévenant par recommandé. Une banque c'est un commerçant comme un autre, quoi que veuillent vous faire croire nos deux extrêmes politiques. La seule différence c'est le produit traité : dans ce cas l'argent. Et un commerçant n'est pas tenu de faire 15000 démarches administratives pour retrouver ses clients, ou pire les enfants de ses clients.
Si vous voulez qu'elles fassent plus, c'est simple il faudra les payer plus (en étant rémunéré moins sur les comptes) puisqu'il y aura besoin d'embaucher régulièrement des personnes en plus.

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Et voilà un nouveau concept : «Qui veut gagner des milliards ???» Pour information 4 milliards répartis sur l'ensemble des banques en France ce n'est pas grand chose en fait... Le chiffre d'affaire d'une année pour l'ensemble des banques française (et je parle même pas des banques simplement implantées en France) dépasse les 100 milliards. Sauf que typiquement ces comptes sont immobilisés pendant plusieurs années, disons au moins 10 (sinon ils ne seraient pas centenaires) on a donc 4 milliards pour au moins 1000 milliards. Alors OK c'est intéressant (et encore, une augmentation de 4‰ de ton salaire tu ferais pas un peu la gueule ?), mais ce n'est pas possédé en propre par la banque, donc elle ne peut pas s'en servir comme si c'était à elle (en gros un compte bancaire vaut dans les actifs de la banque 1/4 de sa valeur réelle -je n'ai plus les chiffres en tête mais c'est cet ordre de grandeur). Donc tant que les comptes ne sont pas clôturés ça vaut pas grand chose, et une fois clôturé ça vaudra à peine plus.

Je reste tout de même d'accord quant au fait qu'elles ne vont pas cracher dessus.

Posté le

android

(6)

Répondre

Les anecdotes de Fancat sont toujours aussi interessantes, merci.

Posté le

android

(8)

Répondre

Et compter pas sur les banques pour prévenir qui que soit ...

Nous ne sommes pas du tout dans une logique keynésienne de relance...

a écrit : En quoi c'est aux banques de faire ça ? Elles en envoient une lettre recommandée avant la clôture du compte à la dernière adresse connue. Ce n'est quand même pas à elles d'embaucher un détective, un notaire et que sais-je encore pour s'occuper d'héritages qui ne les regardent pas. Elles font déjà plus que les centres d'objets perdus en France en te prévenant par recommandé. Une banque c'est un commerçant comme un autre, quoi que veuillent vous faire croire nos deux extrêmes politiques. La seule différence c'est le produit traité : dans ce cas l'argent. Et un commerçant n'est pas tenu de faire 15000 démarches administratives pour retrouver ses clients, ou pire les enfants de ses clients.
Si vous voulez qu'elles fassent plus, c'est simple il faudra les payer plus (en étant rémunéré moins sur les comptes) puisqu'il y aura besoin d'embaucher régulièrement des personnes en plus.
Afficher tout
Il y a une loi du 17 décembre 2007 qui impose aux banques et assurances de rechercher les bénéficiaires potentiels d'une assurance vie, loi qui n'est pas réellement respecté par les banques en raison du coût que cela peut engendrer car il y a quelques fois des recherches complexes sur plusieurs générations mais depuis mai 2014, l'ACPR (autorité de contrôle prudentiel et de résolution ) s'est penchée sur le problème et a déjà sanctionné 3 banques-assurances par des blâmes ou des amendes. Les banques vont donc devoir mettre en place des organisations pour remédier à ce problème.

a écrit : Et les descendants alors ? On peut dire que c'est de leur "faute" par omission, en fait, pour ce qui est des assurances-vie, c'est aux bénéficiaires de se manifester, autrement, la banque conserve l'argent et n'est d'ailleurs pas tenu de rechercher les bénéficiaires.
Évidemment, il y a le cas où le bénéficiaire n'en sait rien, et dans ce cas, personne n'ira jamais réclamé cet argent.

Je crois me souvenir à ce propos, que l'État voulait récupérer tout cet argent.

Posté le

android

(3)

Répondre

Cela fait environ 6410,25€ par compte de personne centenaire décédée.

Pourquoi ne pas donner cet argent à l'Etat pour éponger une partie de la dette ? Les banques n'ont pas besoin de cet argent, elles cassent déja assez de sucre sur notre dos...

Posté le

android

(5)

Répondre