La peine de mort coûte plus cher que la prison à vie

Proposé par
le
dans

Contrairement aux idées reçues, la peine de mort se révèle plus coûteuse pour un état que l'emprisonnement à vie d'un détenu. En effet, les condamnés à mort bénéficient de nombreuses procédures et de protections qui sont propres à ce cas de figure. D'après des études réalisées aux États-Unis, cela peut correspondre à un coût 3 fois plus élevé que la prison.


Tous les commentaires (163)

a écrit : Ca me fait de la peine pour les états qui doivent payer de tel prix.
Plus sérieusement, lorsque l'on voit la justice qui emprisonne des personnes innocentes. Encore récemment, un homme détenu pendant 39 ans puis innocenté. C'est à se moment que l'on se demande si certains condamnés ne se sont pas
fais exécuter un peu rapidement ( même si c'est verfié, revérifié, re revérifié...).
A croire qu'il ne connaisse pas le bénéfice du doute ou la présomption d'innocence.
( enfin, ça doit être un peu plus compliqué que ça, je l'espère !)
Afficher tout
Au USA,la présemption d'innocence n'existe pas...Là-bas vous êtes coupable et vous devez prouver que vous êtes innocent.

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

C'est marrant, le nombre de "je le savais déjà" est assez élevé alors que quand on parle de cette anecdote en vrai, personne ne s'en doute.

a écrit : Dans l'état islamique c'est beaucoup moins cher ! Ce n'est pas un état, eux s'appellent de cette façon, mais c'est tout, ils n'ont pas d'état, avec un gouvernement tout ça

Posté le

android

(1)

Répondre

Ce n'est pas une anecdote sur l'euthanasie, fin du hors sujet là-dessus svp, merci.

a écrit : Dans l'état islamique c'est beaucoup moins cher ! Normal le condamnés ne passent pas par les cases tribunal et prison ! :p

Posté le

android

(0)

Répondre

Arrêtez de chercher toujours des solutions économiques à tous vos problèmes et raisonner en termes d'ouverture : aimez vous les uns les autres. ( un certain Jean-Paul ).

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ce n'est pas un état, eux s'appellent de cette façon, mais c'est tout, ils n'ont pas d'état, avec un gouvernement tout ça Il n'a pas prétendu le contraire...

Posté le

android

(1)

Répondre

" Lorsqu'un homme est mort , enveloppé dans son linceuil, qu'il repose dans l'ordre et le calme , il émane de lui une extraordinaire dignité et en même temps quelque chose de paisible et de libre de toute contrainte ."
Presque personne ne peut échapper à cette impression. De là vient probablement que parmi les gens qui gouvernent ce monde, ce sont surtout ceux qui ont déjà mis beaucoup d'êtres humains dans cette position qui ont tendance à parler d'ordre et de calme en même temps que de dignité humaine , de paix et de liberté ...

a écrit : C'est marrant, le nombre de "je le savais déjà" est assez élevé alors que quand on parle de cette anecdote en vrai, personne ne s'en doute. C'est le cas sur pas mal d'anecdotes en fait.
Je suis sûr que si l'équipe de SCMB faisait un jour une fausse anecdote bidon... on verrait quand même 8 à 10% de votes "Je le savais déjà" lol

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : A la différence que dans nos hôpitaux l'euthanasie est interdite et ne sera pas autorisée avant un certain temps du fait de considérations éthiques (contradiction logique entre le rôle du médecin qui par essence sauve des vies et le fait de commetre un meurtre, etc...).
Dans tous les cas je te remercie. Tu m
ets bien en exergue la méconnaissance profonde de la population en général concernant le/les rôle(s) du personnel hospitalier (infirmières/aides soignants/médecins...) dans l'accompagnement du malade dans sa fin de vie. Afficher tout
En même temps ça devrait être simple. Le médecin sauve les vies de ceux qui veulent être sauvé. Et d'ailleurs le médecin est censé apporter sa "médecine" et non ses propres considérations éthique.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : C'est un peu facile de dire ça, la justice ne peut pas être parfaite et sûre ..
Il arrive parfois des erreurs dramatiques c'est vraie ..
Il y en aura toujours d'ailleurs, mais c'est le risque .. et c'est le risque que j'accepte .. je préfère voir un % d'erreur que de j
uger de manière trop légère et laisser un % en liberté des personnes qui sont des monstres ..

En France la perpétuelle n'existe pas réellement. . Il y a peu l'affaire du mec qui a prêt une "perpet" mais sa revient à dire 20 ans ..
Dans 20 ans il pourra sortir .. d'ailleurs sûrement avant pour bonne conduite .. Le mec a violé et torture une femme pendant des jours .. recouvrant sont corps entier de cicatrice. . Si je me trompe pas + de 200 ..

Que peut il apporter à la société vivante ?
Si sa coûte plus cher de le tuer si la peine existait en France .. et bah je préfère payer plus d'impôt que de laisser cet homme sortir dans 20 ans .. la ou mes enfants pourraient avoir l'âge de la victime ..
Afficher tout
Pour moi le monstre est celui qui est capable de parler en terme de chiffres et de pourcentages d'hommes qui sont morts alors qu'ils étaient innocents, celui qui est capable de mesurer la valeur d'une vie humaine selon ce qu'elle apporte à la société.

a écrit : C'est exactement l'inverse pour l'euthanasie dans nos hôpitaux . À méditer . Je ne vois pas ce qu'il y a à méditer là dessus.
La question du coût n'entre pas dans la balance pour savoir s'il faut ou non euthanasier une personne.

a écrit : C'est le cas sur pas mal d'anecdotes en fait.
Je suis sûr que si l'équipe de SCMB faisait un jour une fausse anecdote bidon... on verrait quand même 8 à 10% de votes "Je le savais déjà" lol
Ou comme Socrate l'a dit : "Je sais que je ne sais rien".
Mais ton idée est intéressante. Je suis persuadé que ça en piègerais plus d'un. :)
Exemple: "Contrairement aux croyances populaires, le père Noël, ainsi que la petite souris, le père fouettard, le marchand de sable et le croque-mitaine sont des personnages fictifs inventés pour les enfants afin de préserver leurs imaginations."
Ah non, du coup, les "jlsd" seraient peut être justifiés!;)

a écrit : Ca me fait de la peine pour les états qui doivent payer de tel prix.
Plus sérieusement, lorsque l'on voit la justice qui emprisonne des personnes innocentes. Encore récemment, un homme détenu pendant 39 ans puis innocenté. C'est à se moment que l'on se demande si certains condamnés ne se sont pas
fais exécuter un peu rapidement ( même si c'est verfié, revérifié, re revérifié...).
A croire qu'il ne connaisse pas le bénéfice du doute ou la présomption d'innocence.
( enfin, ça doit être un peu plus compliqué que ça, je l'espère !)
Afficher tout
Surtout quand les experts médicaux clâment réussir à extraire de l'ADN d'une seule cellule. Que l'ADN est considéré par des gens qui (n'étant pas scientifique, on pourrait le comprendre) considère à tort cela non plus comme un indice mais comme une preuve formelle.
Même si l'on sait que l'on fait très peu de tests (car très long et très couteux) et que les experts les juges non concluant en tant que preuves dû à la très grande facilité de trouver l'ADN de tout le monde sur tout le monde...

Je digresse, mais trouver un postillon sur un manteau ou un cheveu, ce n'est PAS comme des fluides corporels. C'est MAL d'envoyer des gens en prison sans preuves formelles.

Bref, sinon l'annedocte est la raison même pour laquelle de plus en plus d'états aux états-unis abolissent la peine de mort indeed...

a écrit : La France veut faire des économies Sauf que la France a déjà aboli la peine de mort, donc elle les faits déjà les économies.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : En Corée du Nord également... Petite pensée aux Chinois qui facturent la balle à la famille du condamné...

a écrit : Dans l'état islamique c'est beaucoup moins cher ! rappelez vous l'affaire ranucci en france , il a été guillotiné mais rien ne prouve qu'il était coupable ...

a écrit : En même temps ça devrait être simple. Le médecin sauve les vies de ceux qui veulent être sauvé. Et d'ailleurs le médecin est censé apporter sa "médecine" et non ses propres considérations éthique. Non, pas forçèment.
J'ai beau ne pas vouloir me faire soigner, si j'ai une pathologie de type infectieuse avec un haut risque de contamination dans la population (innoculum extrèmement faible et contamination par voie aerienne+ contact par exemple), ainsi qu'une dangerosité telle que Ebola c'est bambi à côté, si ça venait à se faire savoir, je pense que les autorités ne me laisseront pas vraiment le choix.

Rien n'est simple dans la vie. Rien.

Ce que j'ai dit auparavant, peut etre de manière un peu maladroite et imprecise, que BabyGyneco a très bien expliqué, c'est ce qu'on appelle la loi. Ce n'est en aucun cas mon avis. La seule fois où j'ai donné mon avis, c'est lorsque j'ai dit que cette loi (Leonetti au passage) me convenait : pas d'euthanasie mais pas d'acharnement thérapeutique non plus.

J'en profite pour switcher sur le dernier post de Norton qui a, pour ma part, raison quant elle dit que l'argent passe avant tout et que la mort est devenue anodine. Beaucoup de personnes meurent seules de nos jours. Pas dans l'indifference, mais parce que les gens ne supportent plus de voir la mort. A l'époque, lorsqu'une personne mourait, tout le village venait à son chevet pour les derniers moments.
Plus ignoble encore, la commercialisation de la mort avec les promos et les pubs sur les cercueils. Il n'y a pas de petit profit.
Et puis oui, il y a aussi l'inégalité d'accès aux soins avec une médecine à deux visages : les services côtés, avec du matériel performant pour les riches. Et les moins équipés pour les moins riches.

a écrit : Je suis entièrement d'accord avec ce que tu tu dis (j'avais peut-être du mal m'exprimer avant). A l'exception près que je suis simplement en faveur du fait de laisser les choses se dérouler comme elle devrait se dérouler.
A savoir d'endormir le patient avant de le débrancher et laisser l
e processus se dérouler jusqu'à la fin, à savoir la mort par insuffisance respiratoire. Le patient part dans le calme et c'est fini.
Pour ma part j'espère que l'on ne m'obligera jamais à "pousser la seringue".
Et ho tu fais référence à mes grands-parents dans ta dernière phrase:) ? Ils ne sont pas en état de mort cérébrale hein. En dehors des crises de démence, l'un se porte plutôt pas mal (se nourrit tout seul, parle). Et puis je ne vois pas où tu vois qu'il y a acharnement (ce qui est interdit par la loi d'ailleurs). Ils ne sont pas intubés ni sous antalgiques types morphiniques majeurs.
Afficher tout
Non je faisait référence a des patients que j'ai vu en réanimation ... et j'ai vu que tout le monde n'acceptait pas la réalité !! Quand on te dit "d'accord son cerveau est mort, mais il peut quand même ce réveiller?? " ça fait tout drôle!

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Dans l'état islamique c'est beaucoup moins cher ! Tu n'es même pas obligé d'être coupable pour être exécuté. ......

Posté le

android

(3)

Répondre