La peine de mort coûte plus cher que la prison à vie

Proposé par
le
dans

Contrairement aux idées reçues, la peine de mort se révèle plus coûteuse pour un état que l'emprisonnement à vie d'un détenu. En effet, les condamnés à mort bénéficient de nombreuses procédures et de protections qui sont propres à ce cas de figure. D'après des études réalisées aux États-Unis, cela peut correspondre à un coût 3 fois plus élevé que la prison.


Tous les commentaires (163)

a écrit : Ca me fait de la peine pour les états qui doivent payer de tel prix.
Plus sérieusement, lorsque l'on voit la justice qui emprisonne des personnes innocentes. Encore récemment, un homme détenu pendant 39 ans puis innocenté. C'est à se moment que l'on se demande si certains condamnés ne se sont pas
fais exécuter un peu rapidement ( même si c'est verfié, revérifié, re revérifié...).
A croire qu'il ne connaisse pas le bénéfice du doute ou la présomption d'innocence.
( enfin, ça doit être un peu plus compliqué que ça, je l'espère !)
Afficher tout
Personnellement je pense qu'après avoir été emprisonné 39 ans en étant non coupable, j'aurais préféré la peine de mort ...
Sa vie a été détruite, et ça a duré 39 ans au lieu d'une seconde.

Oui, c'est sur que quand on voit l'État des prisons on comprends ...
OK, elles ne doivent pas correspondre à l'idéalisation parfaite du paradis mais tout de même !! Il n'y a qu'a voir l'État des Beaumettes (Marseille) pour comprendre :/

Posté le

android

(3)

Répondre

Tenez j'y pense, pas grand chose à voir avec l'anecdote, mais puisqu'on parle de justice.. On voit souvent dans les séries, même françaises, le juge se faire appeler "votre Honneur". Or c'est une erreur terrible, si c'est bien ainsi qu'il faut dire au Etats-Unis, en France nous nous contenterons plus sobrement d'un "Monsieur ou Madame le juge" ( ou "la juge" d'ailleurs, je ne suis pas trop sur de moi sur ce point ).

a écrit : Tenez j'y pense, pas grand chose à voir avec l'anecdote, mais puisqu'on parle de justice.. On voit souvent dans les séries, même françaises, le juge se faire appeler "votre Honneur". Or c'est une erreur terrible, si c'est bien ainsi qu'il faut dire au Etats-Unis, en France nous nous contenterons plus sobrement d'un "Monsieur ou Madame le juge" ( ou "la juge" d'ailleurs, je ne suis pas trop sur de moi sur ce point ). Afficher tout Effectivement, votre honneur ce n est qu aux USA, c est soit monsieur ou madame le ou la juge
Ou monsieur ou madame le ou la president (e) de la cour

a écrit : l'amérique c'est plus ce que c'était. Une bonne corde bien solide un chêne centenaire et hop justice était faite. Sur la place du village !

En fait c'est simple à comprendre : un condamné à mort est exécuté au bout de plusieurs années. Comme il est dans une prison de plus haute sécurité le prendre en charge coûte plus cher chaque année.

a écrit : Dans l'état islamique c'est beaucoup moins cher ! L'état islamique n'existe pas, si tu parle de se qui le proclame en tuant des gens. Ils n'ont pas de législation et ne respecte pas les règles qui leurs sont imposés.

Posté le

android

(37)

Répondre

a écrit : C'est exactement l'inverse pour l'euthanasie dans nos hôpitaux . À méditer . En même temps les personnes âgées c'est la gagne pain des hôpitaux c'est pour sa qu'il ne veulent pas de l'euthanasie juste pour le fric .

a écrit : Personnellement je pense qu'après avoir été emprisonné 39 ans en étant non coupable, j'aurais préféré la peine de mort ...
Sa vie a été détruite, et ça a duré 39 ans au lieu d'une seconde.
Oui mais pour citer Tyrion Lannister: "Le mort est définitive, tandis que la vie est riche en possibilités" ou alors "La mort, c'est tellement ennuyeux. Surtout maintenant qu'il y a tant d'animations de par le monde." :)

a écrit : C'est exactement l'inverse pour l'euthanasie dans nos hôpitaux . À méditer . A la différence que dans nos hôpitaux l'euthanasie est interdite et ne sera pas autorisée avant un certain temps du fait de considérations éthiques (contradiction logique entre le rôle du médecin qui par essence sauve des vies et le fait de commetre un meurtre, etc...).
Dans tous les cas je te remercie. Tu mets bien en exergue la méconnaissance profonde de la population en général concernant le/les rôle(s) du personnel hospitalier (infirmières/aides soignants/médecins...) dans l'accompagnement du malade dans sa fin de vie.

Ça serait pas plus facile de l'abandonner internationalement !

a écrit : Ca me fait de la peine pour les états qui doivent payer de tel prix.
Plus sérieusement, lorsque l'on voit la justice qui emprisonne des personnes innocentes. Encore récemment, un homme détenu pendant 39 ans puis innocenté. C'est à se moment que l'on se demande si certains condamnés ne se sont pas
fais exécuter un peu rapidement ( même si c'est verfié, revérifié, re revérifié...).
A croire qu'il ne connaisse pas le bénéfice du doute ou la présomption d'innocence.
( enfin, ça doit être un peu plus compliqué que ça, je l'espère !)
Afficher tout
quel est le rapport avec la présomption d'innocence?
S'il est condamné à mort c'est qu'il a été jugé coupable donc...
Après c'est sur qu'à partir du moment ou la justice n'est pas infaillible la peine de mort n'a pas lieu d'être. Et même si celle ci etait infaillible elle doit montrer l'exemple, on ne peut pas punir le meurtre et tuer au nom de la société cela n'a aucun sens pour moi.
Je pense que de rester enfermé 40ans entre 4 murs c'est beaucoup plus dur que la mort! Si j'avais à choisir je préférerai mourir sans hésiter.
La peine de mort c'est la facilité et la simplicité mais en aucun cas une solution "civilisé"

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Ca me fait de la peine pour les états qui doivent payer de tel prix.
Plus sérieusement, lorsque l'on voit la justice qui emprisonne des personnes innocentes. Encore récemment, un homme détenu pendant 39 ans puis innocenté. C'est à se moment que l'on se demande si certains condamnés ne se sont pas
fais exécuter un peu rapidement ( même si c'est verfié, revérifié, re revérifié...).
A croire qu'il ne connaisse pas le bénéfice du doute ou la présomption d'innocence.
( enfin, ça doit être un peu plus compliqué que ça, je l'espère !)
Afficher tout
C'est un peu facile de dire ça, la justice ne peut pas être parfaite et sûre ..
Il arrive parfois des erreurs dramatiques c'est vraie ..
Il y en aura toujours d'ailleurs, mais c'est le risque .. et c'est le risque que j'accepte .. je préfère voir un % d'erreur que de juger de manière trop légère et laisser un % en liberté des personnes qui sont des monstres ..

En France la perpétuelle n'existe pas réellement. . Il y a peu l'affaire du mec qui a prêt une "perpet" mais sa revient à dire 20 ans ..
Dans 20 ans il pourra sortir .. d'ailleurs sûrement avant pour bonne conduite .. Le mec a violé et torture une femme pendant des jours .. recouvrant sont corps entier de cicatrice. . Si je me trompe pas + de 200 ..

Que peut il apporter à la société vivante ?
Si sa coûte plus cher de le tuer si la peine existait en France .. et bah je préfère payer plus d'impôt que de laisser cet homme sortir dans 20 ans .. la ou mes enfants pourraient avoir l'âge de la victime ..

Posté le

android

(28)

Répondre

a écrit : C'est exactement l'inverse pour l'euthanasie dans nos hôpitaux . À méditer . Un ministre japonais avais même déclaré a son pays qu il serait un devoir civique de ne pas se soigner dans les dernières semaines de ça vie car 50 pourcent du budget santé du pays y passe !

a écrit : Oui, c'est sur que quand on voit l'État des prisons on comprends ...
OK, elles ne doivent pas correspondre à l'idéalisation parfaite du paradis mais tout de même !! Il n'y a qu'a voir l'État des Beaumettes (Marseille) pour comprendre :/
Ça n'a pas vraiment de rapport avec ce qui est écrit dans l'anecdote.

C'est pas étonnant en se basant sur UNE pauvre étude faites aux US. Les mecs avant d'êtres zigouillés passent des fois 20 ans dans les couloirs de la mort donc évidement ça coûte plus cher.
On les tuerai tout de suite ça coûterais que dale

a écrit : A la différence que dans nos hôpitaux l'euthanasie est interdite et ne sera pas autorisée avant un certain temps du fait de considérations éthiques (contradiction logique entre le rôle du médecin qui par essence sauve des vies et le fait de commetre un meurtre, etc...).
Dans tous les cas je te remercie. Tu m
ets bien en exergue la méconnaissance profonde de la population en général concernant le/les rôle(s) du personnel hospitalier (infirmières/aides soignants/médecins...) dans l'accompagnement du malade dans sa fin de vie. Afficher tout
Svp , pour avoir tenu le rôle d' " accompagnante de fin de vie" durant quatre ans, abstraction faite de l'aspect sentimental ,d'une belle carrière foutue en l'air, et des plus belles années de ma jeunesse aussi , compte tenu de la sécurité sociale et d'une très bonne mutuelle , je sais exactement financièrement ce qu'il en coûte à la famille et à l'État . Respectueusement . Norton .

a écrit : Sauf que pour l euthanasie est réalisée pour des personnes malades mais innocents de tout crime. C est pas la même chose.
Pour revenir sur l anecdote, il faut savoir que les condamnés à mort ne sont vraiment pas nombreuse. Que le procureur ne requiert la peine capital que dans de très rare cas.
La personne voulait juste dire que des personnes condamnées coutent très cher en soin pour rien lorsqu'elles souffrent et voudraient en finir.
L'acharnement thérapeutique a un coup énorme... il faut faire respirer et nourir le patient artificiellement.
Quand une personne saine de 20 ans se trouve en état de mort cérébrale, on ne peut le débrancher et on attend que le coeur cesse de battre. Mais ça peut prendre des années... en vain!
C'est, je crois, le parallèle que cherchait à faire la personne ayant écrit le commentaire auquel tu réagissais. ;-)

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : quel est le rapport avec la présomption d'innocence?
S'il est condamné à mort c'est qu'il a été jugé coupable donc...
Après c'est sur qu'à partir du moment ou la justice n'est pas infaillible la peine de mort n'a pas lieu d'être. Et même si celle ci etait infaill
ible elle doit montrer l'exemple, on ne peut pas punir le meurtre et tuer au nom de la société cela n'a aucun sens pour moi.
Je pense que de rester enfermé 40ans entre 4 murs c'est beaucoup plus dur que la mort! Si j'avais à choisir je préférerai mourir sans hésiter.
La peine de mort c'est la facilité et la simplicité mais en aucun cas une solution "civilisé"
Afficher tout
Oui... pour la personne emprisonnée la peine de mort est unem moindre mal comparé à 40 ans entre "4 murs".
Enfin, le "entre 4 murs" est à relativiser quand on compare les conditions de détentions dans certains établissement avec certaines maisons de retraites... des criminels ont des Iphones et Canal + et plus de douches par semaines que nos grands parents ou parents... triste.
La prison est une punition. Comprend-on forcément la leçon quand on a qu'un bracelet à la cheville ou quand on demeure libre toute la journée et qu'on se fait un sona le soir (cf : "prisons" nordiques) ?
En temps de crises, certains condamnés auraient presque une meilleure vie dans ces nouvelles prisons qu'en étant dans la vie active...

Le vrai soucis n'est pas tant l'emprisonnement que l'après.
Un mec qui prend perpet à 18 ou 20 ans... qui n'a pas fait d'études, qui est un psychopathe notoire... quand on le relache à 50 balais. Il va faire quoi? Peut-il vraiment se réinsérer ?
Un violeur pédophile de 50 ou 60 ans est tout aussi dangereux qu'à 20 ans pour les minots. Voir plus car on se méfie moins des papys quand on est gamin.
Or, une fois le jugement prononcé, on ne peut rallonger la peine même si les psy jugent le condamné toujours inapte à la vie en société au moment de sa libération et qu'il présente de forts risques de récidive...

Posté le

android

(12)

Répondre

En Amerique la procedure de mise a mort coute plus cher que la prison. Mais en France entre le RSA et la couverture sociale et la nourriture et l electricité ET la mise en emplacement... je pense que la procedure coute 20fois moins cher que la prison ^^

Posté le

android

(5)

Répondre