Le mariage entre femmes est légal chez les Nuer

Proposé par
le
dans

Il existe un peuple, les Nuer du Soudan, chez qui le mariage entre femmes est légal si l'une d'elles est stérile. Elles choisissent un homme souvent pauvre pour vivre avec elles, qui sera un simple serviteur ayant pour rôle de mettre enceinte la femme fertile. La femme stérile donnera son nom à l'enfant et sera considérée officiellement comme son père.


Tous les commentaires (78)

a écrit : Clair qu'ils vont pas venir directement du couple d'homo… Ca dépend...
Les conservateurs croient que la filiation ne repose que sur des liens du sang.
Les progressistes pensent que c'est une émotion.
Tous les enfants adoptés qui disent aimer leurs parents, peu importe leur couple tendent à prouver par l'expérience que la Nature donnerait finalement raison aux seconds.

On peut donc "venir" d'un couple d'homo.

a écrit : Il n'y a aucun problème de santé dû à ce que NOUS appelons inceste. Rien n'a prouvé ces dires et jusqu'à preuve du contraire, l'inceste n'est qu'une règle sociale, peu importe qu'on la tourne comme Lévi-Strauss l'a fait, ou comme les marxistes l'ont fait. Les problèmes de santé ou autres ne sont qu'un mythe servant à justifier cet aspect fondamental (quoique cette théorie reste controversée) de la création de toute société.

Pour en revenir au débat de base, l'inceste est culturel, c'est à dire qu'il dépendra des classifications de parenté de la dite société.
De là à vouloir classer, ou pas, les sociétés selon un présumé degré de développement, je ne me lancerai pas dans ce débat stérile car tout est une question de position individuelle. Car dans l'absolu il est difficile de contredire le fait que le capitalisme est malgré ses tares le mode de production le plus mieux si je puis dire. Malgré tout, dire cela renvoie à nos manières historiques de penser le temps, le progrès et la vie tout simplement, et en ce sens ce n'est même plus un jugement de valeurs, mais juste une idéologie. Donc chacun se fera son avis.
Afficher tout
Je suis totalement d'accord avec toi ,sauf sur le fait que l'inceste n'engendre pas de problemes de sante.
Cela est faut pense tu vraiment que si par exemple un frere et sa soeur ont un enfant ensemble. Pense tu reelement que l'enfant n'en patiras pas ??
Je suis ouverte a toute suggestion .

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ouah on va loin quand même vous trouvez pas? Je disais juste que ça devait être dur à vivre je ne pesai pas mes mots à ce point mais je ferai plus attention la prochaine fois… zen hein! Oh Pauvre PerledeLait ..Je n'ai pas particulièrement été virulente , j'expliquais juste que ne pas peser ces mots dans ce genre de cas entraîne automatiquement des réactions... Certes je veux bien assumer un léger abus sur le developpement du commentaire;

Stupéfiant ce genre d'homosexualité! Dans cette société il y'a vraiment l'égalité pour tous!

a écrit : C'est passionnant d'étudier d'un point de vue anthropologique les cultures. Il n'y a pas de sociétés plus développées que d'autres, elles sont chacune différentes et se basent sur des fondements communs qui font l'unité culturelle de l'homme (comme l'interdit de l'inceste, Claude LEvi-Strauss).

Cette anecdote est un exemple, une civilisation "traditionnelle" possède bien un système complexe de mariage, et des codes/normes qui lui sont propres, tout comme notre société "moderne" possède ses moeurs évoluantes (le mariage pour tous mais encore mal accepté à l' unanimité).

Nota bene : "moderne" et "traditionnel" ne sont ni des termes péjoratif/ mélioratif et ne connote pas d'idée de classement.

Pour les sceptiques partisans du"on est plus évolué indubitablement (par nos avancées techniques et scientifiques)" ==> FAUX
Reponse : La société et la culture d'une civilisation ne s'articule pas autour de la science, on ne peut penser (pour le profane) par des normes scientifiques.
Ex : Pour le domaine de la maladie : Qui pense la maladie comme une atteinte de telle ou telle fonction physiologique ? Personne, et d'après Claudine Herzlich, le profane pense la maladie (dans nos sociétés modernes) d'après la gravité, la durée, les symptômes, l'inactivité et les soins que la maladie entraîne.
Pour finir, dans les sociétés traditionnelles on pense la maladie comme un malheur parmi d'autres.

N'hésitez pas à réagir :)
Afficher tout
Ce qui est rejeté dans notre société n'est pas tant le mariage pour tous, que la négation de la nature! Dans cette société traditionnelle, il y a un père, même si il n'est pas reconnu dans le couple officiellement. En France, on fait comme si deux femmes ou deux hommes pouvaient avoir un enfant sans l'autre sexe!

a écrit : Je suis totalement d'accord avec toi ,sauf sur le fait que l'inceste n'engendre pas de problemes de sante.
Cela est faut pense tu vraiment que si par exemple un frere et sa soeur ont un enfant ensemble. Pense tu reelement que l'enfant n'en patiras pas ??
Je suis ouverte a toute suggestion .
Jusque preuve indubitable du contraire je persisterais à penser que ce n'est qu'une sorte de mythe propre à notre système de parenté, qui fonde le développement social par l'échange de femmes. Donc l'inceste est bien une règle sociale avant d'être une règle physique. Après peut-être qu'il existe des possibilités de risques lors d'une reproduction entre un frère et sa sœur. Mais si c'est : entre frère et sœur, sur plusieurs générations, etc., autant dire que la probabilité est la même que pour une naissance hors inceste non ? Je ne sais pas à vrai dire mais j'ai du mal avec ces règles.

Et pour info : l'inceste représente le fait de se reproduire (ou en tout cas d'avoir des rapports) avec un consanguins. Et la catégorie des consanguins est variable d'une société à une autre. Par exemple, le mariage préférentiel le plus pratiqué au monde est le mariage avec la fille du frère de père (soit la cousine croisée patrilatérale). Hors chez nous ce mariage est considéré incestueux, et donc si je suis vos logiques dangereux biologiquement.

Posté le

android

(0)

Répondre

Il ne s'agit pas d'un mariage homosexuel et il n'y a pas non plus la question de l'amour. On attache à la stérilité de la femme un don voyance qu'elle peut pratiquer et gagner sa vie. Le fait qu'elle gagne de l'argent lui donne un autre statut social que celui qu'elle a connu jusque là. Elle est proche du statut qu'on les hommes. C'est pour ca que, si elle souhaite avoir des enfants (en général c'est l'ojectif de ce mariage), il lui est autorisé de prendre une épouse - du fait qu'elle ne soit plus tout à fait une femme (mais elle n'est pas non plus un homme). Pour concevoir l'enfant on fait appel a un géniteur - il n'aura aucun dans la vie de l'enfant ou pour les femmes en question. C'est le père naturel de l'enfant tandis que la femme sterile est le père social de l'enfant, c'est pour ca que le géniteur n'a pas d'autre rôle - l'enfant a déjà un père (il n'est pas serviteur non plus). Ce seront les deux femmes qui élèveront l'enfant, l'une sera sa mère naturelle et l'autre son père social. Je pense que ce mariage met surtout en avant la visée patrimoniale (le fait de vouloir transmettre son patrimoine pour le conserver) ou tout simplement de constituer un groupe l'établisement par le mariage. Ce des éléments qui n'existe pas que chez les Nuers d'ailleurs.

Avec le débat sur la théorie du genre il faudrait prendre exemple. Ce mariage signifie qu'il y a distinction entre sexe biologique et le genre. La femme stérile, de sexe féminin, est de genre masculin de part le changement de statut dû à son activité. Mais surtout il faut comprendre que cela ne peut pas aller a l'encontre des règles sociales chez les Nuers puisque s'en est une. Autrement dit,un comportement n'est pas anormal en lui-même, c'est le regard des autres qui le rend ainsi. Les comportements humains sont le fruit de la socialisation ou éducation, il ne sont pas absolus, il n'existe pas dans la nature. Et si on dit le contraire c'est parce qu'on anthropomorphise la nature.

a écrit : A titre d'info... la quasi totalité des dictateurs sanguinaires, des sociopathes, des tueurs en série, des violeurs etc... sont issu d'un foyer "normal".
Alors le "un papa, une maman" comme modèle absolu... c'est pas un gage de qualité.
De plus, si on veut vraiment défendr
e l'enfant et le mettre au coeur du problème... je me dis que quand on voit comme il est difficile pour un couple homo d'adopter... on peut etre sur qu'ils désirent être parents et que l'enfant sera aimé et choyé... ce qui n'est pas toujours le cas dans une relation hétéro où l'enfant peut etre un "accident" et peut en souffrir, même inconsciemment car non désiré.
Et BIM!

C'est quand même triste de voir, dans une société laïque, les séquelles du modèle judeo-chrétien et de se dire que la grèce antique était plus libéré que nous sexuellement.
Afficher tout
La quasi totalité des gens qui ne sont PAS dictateurs sanguinaires, sociopathes, tueurs en série ou violeurs viennent aussi de couples heterosexuels.:-) Je ne pense pas qu'il y ait de donnée statistique valable appuyant votre point.
Bien sûr, un père et une mère peuvent être de mauvais parents, mais le simple fait que les "parents" soient deux pères ou deux mères ne les transforment pas non plus en parents modèles, donc là-aussi votre argument ne me parait pas tenir.
Comparer l'adoption, certainement ultra refléchie et décidée, à une grossesse non désirée ET mal acceptée, et utiliser l'argument pour dire qu'un couple homosexuel adoptant est meilleur, c'est intellectuellement un peu bancal voire malhonnête.
On a d'ailleurs souvent tendance à oublier dans cette image du couple homo au grand coeur recueillant le pauvre enfant abandonné (séquence émotion pour manipuler les foules) .....qu'Il y a 10 fois plus de couples hétérosexuels cherchant à adopter que d'enfants adoptables, en France. (Stats officielles de l'état). Ils ont eux aussi un mal fou à adopter.
Le vrai problème n'est pas là, et j'aurais grand plaisir à discuter d'écologie humaine, de la cellule familiale et autres, mais je crois que ça va entrainer trop loin pour ce forum. :-)

a écrit : Ah j'ai cru que tu faisais de l'ironie. Parce que mettre enceinte une femme fertile est un pléonasme. Ça veut dire quoi pléonasme

a écrit : Je suis désolé mais si, il y a bien des sociétés plus développées que d'autres...
On va pas comparer l'armée de cette tribue avec celle des États Unis, il y en a une qui est un peu plus développée quand même...
Cependant la société américaine n'est forcément meilleure (ni forcément moins bonn
e d'ailleurs) parce qu'elle est plus développée... Afficher tout
Je reste sceptique quand il faut classer des personnes et leur cultures. Vous le faites ici un point de vue purement ethnocentrique. Votre raisonnement étant centré sur un seul critère et de plus très particulier.
On ne peut pas dire que nous sommes dans une culture plus développée qu'une autre. Certes nous avons une supériorité matérielle acquise en partie grâce au progrès scientifique mais de la a nous positionner en exemple a suivre de développement... Pas sûr. Et bien souvent pour nous ces tribus ou ces ethnies sont des sauvages non civilisés. Mais il faut bien voir que certaine tribus mettent en place des règles et des techniques propres a leur cultures, que ce soit concernant le mariage ou la pêche par exemple. Et alors si on prend comme critère l'aptitude à la pêche au harpon depuis une pirogue entre un GI et un papou : qui des deux sera alors le plis développé ?

Deux cultures ne sont pas comparable sur des critères discrets sans tomber dans l'éthnocentrisme de base.

Posté le

android

(0)

Répondre

L'homme au service de la femme fertile xD
Sympa comme service !! Mettre une femme enceinte

Peut-on parler d'une société matriarcale dans le cas des Nuer du Soudan? Dans ce cas je ne comprends pas le statut de "père" de la femme stérile, autrement dit ce "concept de parternité" accordé à la femme n'est-il qu'une inspiration des sociétés patriarcales où par déduction celui (ou celle) qui ne porte pas l'enfant ne peut être la mère et devient donc par opposition le père?
Pour le petit occidental élevé au sein d'une société patriarcale que je suis, le fait de qualifier une femme de "père" me perturbe, sans doute devrais-je relire Lévy-Strauss, car je sens poindre en moi un sentiment d'ethnocentrisme...

a écrit : Heu en fait fertile c'est le contraire de stérile Ma vie prend tout son sens.

Posté le

android

(0)

Répondre

Le post est assez vieux mais pour avoir étudié cet exemple en sociologie je trouve ça fascinant. A noter que les Nuers sont dès éleveur de bétail et celui ci a un rôle important dans les différentes relations sociales. La dot notamment lors dès mariage est d'une 30 aine de têtes de bétail que l'homme donne au père de la futur épouse. Dans ce cas,la femme donne la dot et se voit attribuer par la même occasion le rôle de chef de famille et exercera le travail d'homme selon la division sexuelle du travail. De plus si ce couple a une fille et que celle ci vient à se marier "le père" donnera un tête de bétail de la dot qu'il reçoit au géniteur en remerciement du service rendu si je peux le dire ainsi. En plus du mariage entre femme ils pratiquent le mariage fantôme, un homme décédé peut "se marier", un de ses frères ou proche parent épousera une femme en son nom en payant la dot avec le bétail du défunt, il l'enfantera mais le père de ces enfants sera le défunt aux yeux de tous. Dans des sociétés ou on vénère les ancêtres le fait de ne pas avoir d'enfants est vu comme une fatalité.

a écrit : Heu en fait fertile c'est le contraire de stérile Il était ironique

a écrit : Jusque preuve indubitable du contraire je persisterais à penser que ce n'est qu'une sorte de mythe propre à notre système de parenté, qui fonde le développement social par l'échange de femmes. Donc l'inceste est bien une règle sociale avant d'être une règle physique. Après peut-être qu'il existe des possibilités de risques lors d'une reproduction entre un frère et sa sœur. Mais si c'est : entre frère et sœur, sur plusieurs générations, etc., autant dire que la probabilité est la même que pour une naissance hors inceste non ? Je ne sais pas à vrai dire mais j'ai du mal avec ces règles.

Et pour info : l'inceste représente le fait de se reproduire (ou en tout cas d'avoir des rapports) avec un consanguins. Et la catégorie des consanguins est variable d'une société à une autre. Par exemple, le mariage préférentiel le plus pratiqué au monde est le mariage avec la fille du frère de père (soit la cousine croisée patrilatérale). Hors chez nous ce mariage est considéré incestueux, et donc si je suis vos logiques dangereux biologiquement.
Afficher tout
mais mec ! les chiens de race ont plus de problemes de santé que les croisés... ça vient du fait qu'il n'y a pas assez de brassage genetique. les guepards : ils sont tres fragiles aux maladies parce qu'ils ont ete obligés de se reproduire en famille parce qu'on les avaient sur-chassés. c'est meme tres dur de faire ''prendre la saillie'' (nature ou en captivité) à cause de ce manque de brassage... et on est aussi des mammiferes, ça marche pareil pour nous les gars... c'est pas juste parce que c'est mal que c'est interdit : c'est une question de survie de l'espece. il y a meme certaines especes où les individus preferent s'abstenir que se reproduire avec un parent.

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre