Le mariage entre femmes est légal chez les Nuer

Proposé par
le
dans

Il existe un peuple, les Nuer du Soudan, chez qui le mariage entre femmes est légal si l'une d'elles est stérile. Elles choisissent un homme souvent pauvre pour vivre avec elles, qui sera un simple serviteur ayant pour rôle de mettre enceinte la femme fertile. La femme stérile donnera son nom à l'enfant et sera considérée officiellement comme son père.


Commentaires préférés (3)

Et les femmes peuvent avoir du plaisir entre elles sans penser à mâle !

« [...] un simple serviteur ayant pour rôle de mettre enceinte la femme fertile. »
Il faudra m'expliquer comment on met enceinte une femme stérile...

Et pendant que j'y suis : « Il existe un peuple, les hexagonaux de France, chez qui le mariage entre femmes est légal. » ☺

a écrit : « [...] un simple serviteur ayant pour rôle de mettre enceinte la femme fertile. »
Il faudra m'expliquer comment on met enceinte une femme stérile...

Et pendant que j'y suis : « Il existe un peuple, les hexagonaux de France, chez qui le mariage entre femmes est légal. » ☺
Heu en fait fertile c'est le contraire de stérile


Tous les commentaires (77)

Et les femmes peuvent avoir du plaisir entre elles sans penser à mâle !

« [...] un simple serviteur ayant pour rôle de mettre enceinte la femme fertile. »
Il faudra m'expliquer comment on met enceinte une femme stérile...

Et pendant que j'y suis : « Il existe un peuple, les hexagonaux de France, chez qui le mariage entre femmes est légal. » ☺

J'ai l'impression qu'au Soudan, les hommes pauvres sont sexuellement plus actifs qu'en France...

a écrit : « [...] un simple serviteur ayant pour rôle de mettre enceinte la femme fertile. »
Il faudra m'expliquer comment on met enceinte une femme stérile...

Et pendant que j'y suis : « Il existe un peuple, les hexagonaux de France, chez qui le mariage entre femmes est légal. » ☺
Heu en fait fertile c'est le contraire de stérile

Le bonheur est trop souvent hors de portée des riches.

Sinon il n'est pas dit qu'on ne peut pas s'amuser avec la femme stérile ;).

Posté le

android

(24)

Répondre

C'est passionnant d'étudier d'un point de vue anthropologique les cultures. Il n'y a pas de sociétés plus développées que d'autres, elles sont chacune différentes et se basent sur des fondements communs qui font l'unité culturelle de l'homme (comme l'interdit de l'inceste, Claude LEvi-Strauss).

Cette anecdote est un exemple, une civilisation "traditionnelle" possède bien un système complexe de mariage, et des codes/normes qui lui sont propres, tout comme notre société "moderne" possède ses moeurs évoluantes (le mariage pour tous mais encore mal accepté à l' unanimité).

Nota bene : "moderne" et "traditionnel" ne sont ni des termes péjoratif/ mélioratif et ne connote pas d'idée de classement.

Pour les sceptiques partisans du"on est plus évolué indubitablement (par nos avancées techniques et scientifiques)" ==> FAUX
Reponse : La société et la culture d'une civilisation ne s'articule pas autour de la science, on ne peut penser (pour le profane) par des normes scientifiques.
Ex : Pour le domaine de la maladie : Qui pense la maladie comme une atteinte de telle ou telle fonction physiologique ? Personne, et d'après Claudine Herzlich, le profane pense la maladie (dans nos sociétés modernes) d'après la gravité, la durée, les symptômes, l'inactivité et les soins que la maladie entraîne.
Pour finir, dans les sociétés traditionnelles on pense la maladie comme un malheur parmi d'autres.

N'hésitez pas à réagir :)

Posté le

android

(57)

Répondre

a écrit : Heu en fait fertile c'est le contraire de stérile Ach ! Merci Jackouret !

Vous connaissez peut-être ce phénomène, découvert par les psychologues français Jonathan Grainger et Stanislas Dehaene qui permet de lire les mots même quand les lettres sont dans le désordre.

C'est ce qui vient de m'arriver : en ancien français, le s et le f sont très sembables et les mots stérile et fertile se composent pratiquement des mêmes lettres :
EEILRT + S
EEILRT + F

Désolé pour la méprise.

a écrit : Et les femmes peuvent avoir du plaisir entre elles sans penser à mâle ! J'avais travaillé la dessus en classe , et les esclaves en questions sont des prisonniers fait parmis les membres d'autres tribus , a savoir aussi que si le couple ne pouvait pas avoir d'enfants il en déduisait que ça ne pouvait etre que a cause de la femme , ainsi l'homme changeait de femme et si ils n'arrivaient toujours pas à avoir d'enfants la ça posait probleme : soit il font apel a un esclave pour feconder la femme soit l'homme rechange de femme et donc la femme devient un homme car considerée comme stérile.

Edit : Oups je me suis trompé c'etait a un autre com que je voulais répondre :/

"Chez les peuples vraiment libres, les femmes sont libres et adorées."

Antoine de St Just

a écrit : Ach ! Merci Jackouret !

Vous connaissez peut-être ce phénomène, découvert par les psychologues français Jonathan Grainger et Stanislas Dehaene qui permet de lire les mots même quand les lettres sont dans le désordre.

C'est ce qui vient de m'arriver : en ancien français, le s et l
e f sont très sembables et les mots stérile et fertile se composent pratiquement des mêmes lettres :
EEILRT + S
EEILRT + F

Désolé pour la méprise.
Afficher tout
Ah j'ai cru que tu faisais de l'ironie. Parce que mettre enceinte une femme fertile est un pléonasme.

Et si pour finir les deux femmes sont stériles. Feront-elles appel à une troisième pour un mariage à trois. Le serviteur va être aux anges.

a écrit : Et les femmes peuvent avoir du plaisir entre elles sans penser à mâle ! Oui comme les hommes sans femmes aussi donc...

Je sais pas de quand datent leurs coutumes mais il est intéressant de noter que dans les très anciennes cultures les femmes avaient le pouvoir sur les hommes(cultures matriarcales),en politique, religion etc.. et que tout ceci a changé avec l'apparition du monothéisme.

Posté le

android

(14)

Répondre

Pas sûre pour l'interdit de l'insecte. En Égypte par exemple, les pharaons ce mariés parfois avec leurs filles ce qui causa des problèmes de consanguinités.

a écrit : Ach ! Merci Jackouret !

Vous connaissez peut-être ce phénomène, découvert par les psychologues français Jonathan Grainger et Stanislas Dehaene qui permet de lire les mots même quand les lettres sont dans le désordre.

C'est ce qui vient de m'arriver : en ancien français, le s et l
e f sont très sembables et les mots stérile et fertile se composent pratiquement des mêmes lettres :
EEILRT + S
EEILRT + F

Désolé pour la méprise.
Afficher tout
T'excuse pas. Tu as lu trop vite. Ça arrive souvent aussi aux gens qui entendent ce qu'il lise. En l'occurrence vu que le mot stérile a été utilisé un peu avant les sons [ėr] [ile] se retrouvant dans les deux mots quand on va vite on fait une liaison directe avec un mot proche d'autant plus s'il a été lu peu

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Heu en fait fertile c'est le contraire de stérile C'est du sarcasme, Seldon ! ^^

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Ah j'ai cru que tu faisais de l'ironie. Parce que mettre enceinte une femme fertile est un pléonasme. Non, une fécondation :o)

- Il s'appelle comment ton père?
- Marie!
Pauvres gosses, partagés entre 3 parents!

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Heu en fait fertile c'est le contraire de stérile Je me suis dis pareil mais je crois que la personne voulait dire "inutile de préciser que c'est la fertile, ça ne risquait pas d'être la stérile" #Peace

Posté le

android

(11)

Répondre