Des tuiles brûlantes qui ne brûlent pas.

Proposé par
ptitourson
le
dans

Le bouclier thermique des navettes spatiales était un élément essentiel, destiné à supporter les très fortes chaleurs (jusqu'à 1500°C) lors du décollage et de l'atterrissage afin de préserver la structure en métal. Il était constitué de tuiles dont la masse volumique et la conductivité thermique sont si faibles qu'on peut les tenir en main sans se brûler même lorsqu'elles ont été chauffées à rouge.


Tous les commentaires (89)

Donc, vu qu'il a une masse volumique faible, les tuiles seraient (peut être) moins dense que l'eau et pourraient donc flotter ? :)

Posté le

iphone

(1)

Répondre

a écrit : pourquoi cette anecdote est au passé ? ce n'est plus le cas aujourd'hui ? jmcmb Surement parce que les navettes spatiales américaines ne volent plus, elles ont été retirées du service.

Posté le

website

(1)

Répondre

Ils prennent pas à pleine main non plus... Sur les coins dit le monsieur

Posté le

android

(0)

Répondre

je ne suis pas sûr que le bouclier thermique serve au décollage. il est là pour la rentrée dans l'atmosphère: l'angled'approche

Posté le

android

(0)

Répondre

@ptit.chimiste==> Certes mais les cubes sont chauffes a blanc, donc si ils étaient aussi chaud que du fer chauffé à blanc, t'approche même pas ta main et t'envisage surtout pas de le toucher...

Posté le

android

(0)

Répondre

est relativement important d'où un échauffement énorme dû aux frottements de l'air.

Posté le

android

(0)

Répondre

je crois en outre que le tefflon de nos poeles est issu de cette technologie mise au point lors des programmes geminy et appolo .

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Lis l anecdote sur le carrelage du 16/11/2010 Elle explique le phénomène. En clair, à la même température un matériau peut paraitre plus chaud qu un autre car il conduit mieux l énergie thermique. Le carrelage donne une sensation de froid par rapport à la moquette. conductivité thermique, diffusivité et effusivité thermique sont trois choses différentes.

Posté le

android

(0)

Répondre

C'est chaud ! Merci pour cette anecdote, et la vidéo aussi. On a du mal à imaginer avant de la voir.
Mieux vaut pas être petit et avoir une maman qui dit "attention faut pas toucher !" :)

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Les tuiles mentionnées dans l'anecdote sont en silice.
Et on peut les remercier car elles (et les mousses isolantes utilisées) sont responsables des deux accidents avec ces navettes (columbia et celle avant elle dans les années 80). Elles se détachent, créent des impacts et le plasma fait tout sauter lors du retour dans l'atmosphère.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : je crois en outre que le tefflon de nos poeles est issu de cette technologie mise au point lors des programmes geminy et appolo . le téflon est une découverte faite par erreur avant la seconde guerre mondiale par un homme qui chercher totalement autre chose. je pense que la NASA l'a utilisé dans les navette mais il n'en sont pas les createurs. pour info je crois que la marque tefal date des années 60. internet vous donnera sûrement des informations plus précise.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Que des liens anglais ? Je suis déçu . wall street institute modafoka :)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Un petit pas pour l'homme, un pas de géant pour l'humanité, une banalité ? Tu dis ça tous les jours toi ? Tu es au courant que c'est une phrase qu'il a improvisé au moment de sortir du LEM ?



Ce que tu quotes, c'est exactement la même chose que dire "ouah, c'
est trop beau, on a de la chance". Et pour ton info, les astronautes sont des types très intelligents, ce ne sont pas des joueurs de foot ! Et je doute que tu aies écouté beaucoup d'entre eux parler pour dire ça... Afficher tout
amen !!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Comment cela se fait que l'anecdote soit rédigée à l'imparfait ? Edit: Merci, j'essaye de battre un record Tu aurais lu la réponse postée juste avant la tienne, ça aurait évité que tu es autant de pousses rouges et en plus tu aurais la réponse.

Posté le

android

(0)

Répondre

L'anecdote est au passé car aujourd'hui l'usage des navettes spatiales a définitivement été remplacé par les fusées , plus rentables et moins dangereuses.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Sont tellement belles les navettes spatiales américaines ... dommage qu'elles soient retirées du service :/



Bon faut dire que les navettes Bourane sont tout aussi belles :D
Tape "Revell discovery space shuttle, tu verra ma video :)"

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : les tuiles sont celle qu'on a sur nos toit ? Si celles de ton toit valent chakune 300 000$ alors oui mdr

Posté le

iphone

(1)

Répondre

a écrit : Les tuiles mentionnées dans l'anecdote sont en silice.
Et on peut les remercier car elles (et les mousses isolantes utilisées) sont responsables des deux accidents avec ces navettes (columbia et celle avant elle dans les années 80). Elles se détachent, créent des impacts et le plasma fait tout sauter lors du
retour dans l'atmosphère. Afficher tout
Les tuiles sont en carbone. Challenger a explosé peu après son décollage en 1986 à cause d'un joint de booster défectueux, dû au froid. Columbia au retour, car un morceau de 800gr de mousse à tapé une tuile du bord d'attaque de l'aile gauche au décollage, ce qui a provoqué une brèche de la protection thermique fatale au retour. Ces tuiles n'apportent aucune protection structurelle, uniquement contre la chaleur. Sources: NASA et un reportage de National Geographic rediffusé il y a quelques semaines..
PS: d'après le reportage, c'est 800000 dollars pièce, pour une tuile.

Posté le

iphone

(3)

Répondre

Dans la vidéo, les gens ne tiennent les cubes que par les arêtes qui semblent avoir une couleur grise, les arêtes sont-elles moins chaudes que le centre des faces qui nous brulerait la main ?

Posté le

android

(1)

Répondre