Quand le pilote ne fait plus atterrir l'avion

Proposé par
Cullingham
le
dans

Il est connu que les avions de ligne sont équipés de pilotes automatiques, mais l'on sait moins que ceux-ci peuvent également diriger les atterrissages, et vont même jusqu'à freiner pour certains. D'ailleurs, débrayer le pilote automatique en approche finale est une manœuvre d'urgence chez certaines compagnies.


Tous les commentaires (77)

JLSD car dans le premier épisode de la série Fringe (de J J Abrams) un avion atterri mais tous les passagers sont morts, un policier dit d'ailleurs "c'est dommage, pour une fois qu'un avion arrive a l'heure !" (Ou un truc dans le genre)

Petites précisions

L'atterissage en cat3 est beacoup plus contraignant pour les pilotes que l'attero a vue : en effet c'est beaucoup plus confortable de voir la piste pour se poser!
Pendant l'approche cat 3 le pilote se concentre sur tous les parametres de l'avion et est prêt a remettre les gaz dès qu'il voit une incohérence ( sinon il risque le crash a cause d'un faux signal ILS ou un mauvais fonctionnement du PA)

Il doit egalement chercher a voir le balisage de piste pour confirmer qu'il est bien positionné.

La cat3c est interdite en france on se limite a la cat3b (en effet l'intéret de se poser sans aucune visi est limité car une fois l'avion posé il ne pourra pas rouler et donc l'aeroport fermera...)
Cela n'empèchera pas un gros porteur de toucher le sol (avant de remonter) si il remet les gaz a ses minimas cat3.

Les approche cat3 et cat2 sont interdites en cas de bonne visibilité!! En effet elles sont contraignantes au niveau protection des antennes ILS : cela limite beaucoup le nombre d'avions a l'arrivée et donc génère du retard.

Les décollages assistés existent!! Cela s'appelle décollage faible visibilité et on se sert de l'axe horizontal de l'ILS pour maintenir l'avion au milieu de la piste pendant sa course au décollage.
C'est impressionnant on a l'impression de se jetter sur un mur de brouillard...

Je déteste quand les gens aplaudissent... Souvent ils en ont rien à foutre c'est souvent un simplet qui se crois fort si les gens font comme lui une fois qu'il commence à applaudire.

a écrit : C'est rassurant... Mais le probleme, qui dit pilote automatique, dit perte de compétence des pilotes avec le temps non ? Ou ya des formations régulières ? Chez certaines compagnies les pilotes doivent respecter un quota d'atterrissage manuel par moi

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Chez certaines compagnies les pilotes doivent respecter un quota d'atterrissage manuel par moi C'est plutot l'inverse... Il doivent respecter un nombre minimal d'atteros an automatique. Parfois ils sont obligés de le faire par beau temps

a écrit : C'est plutot l'inverse... Il doivent respecter un nombre minimal d'atteros an automatique. Parfois ils sont obligés de le faire par beau temps Ah oui. Bah jmcmb.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Malgré l'existence de pilote automatique, il est évident que les pilotes sont surqualifiés et que ça n'enlève rien à leur métier. Ce n'est pas "un calculateur" qu'on applaudit, comme cela a été confirmé par beaucoup d'entre vous. Cependant, je ne comprends pas vraiment cette "tradition" consistant à applaudir. Il ne fait que son métier, pas un exploit ni une performance artistique. Je n'applaudis pas mon boulanger tous les matins, je n'applaudis pas mon chirurgien après une intervention ou mon anesthésiste parce que je me suis "réveillé". Afficher tout Oui mais ton boulanger n'a pas la vie de centaines de personnes entre ses mains ;)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Malgré l'existence de pilote automatique, il est évident que les pilotes sont surqualifiés et que ça n'enlève rien à leur métier. Ce n'est pas "un calculateur" qu'on applaudit, comme cela a été confirmé par beaucoup d'entre vous. Cependant, je ne comprends pas vraiment cette "tradition" consistant à applaudir. Il ne fait que son métier, pas un exploit ni une performance artistique. Je n'applaudis pas mon boulanger tous les matins, je n'applaudis pas mon chirurgien après une intervention ou mon anesthésiste parce que je me suis "réveillé". Afficher tout Pourtant on applaudit les footballeurs et même plus

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je ne suis pas pilote, mais ayant pas mal joué à un jeu de simulation très connu, je peux vous dire qu'un système appelé "ILS" permet de se positionner dans l'axe de la piste, et d'amorcer la descente en approche. Mais à ma connaissance, il ne gère pas la vitesse ni le freinage. Si sur le simulateur tu peux programmer l'auto break sur 4 niveau : 1,2,3 et full pour full stop! ! Le reverse trottle par contre se fais manuellement

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Malgré l'existence de pilote automatique, il est évident que les pilotes sont surqualifiés et que ça n'enlève rien à leur métier. Ce n'est pas "un calculateur" qu'on applaudit, comme cela a été confirmé par beaucoup d'entre vous. Cependant, je ne comprends pas vraiment cette "tradition" consistant à applaudir. Il ne fait que son métier, pas un exploit ni une performance artistique. Je n'applaudis pas mon boulanger tous les matins, je n'applaudis pas mon chirurgien après une intervention ou mon anesthésiste parce que je me suis "réveillé". Afficher tout C'est vrai que poser un appareil d'une envergure de 80m et d'un poids de 560T n'est pas un exploit ou une performance avec 800 personne à bord.

a écrit : Est-ce que le pilote entend les applaudissements depuis le cockpit? Pour avoir fait plusieurs vols en cockpit, je peux assurer qu'ils n'entendent rien ! D'ailleurs, ils sont presque totalement coupés de la cabine par leur porte blindée.

Ce système automatique est tellement efficace que les pilotes de ligne viennent régulièrement voler dans de petits aéroclubs pour retrouver les sensation du vol ! En effet il ne pilotent véritablement qu'une demi-heure sur tout la vol.

a écrit : Malgré l'existence de pilote automatique, il est évident que les pilotes sont surqualifiés et que ça n'enlève rien à leur métier. Ce n'est pas "un calculateur" qu'on applaudit, comme cela a été confirmé par beaucoup d'entre vous. Cependant, je ne comprends pas vraiment cette "tradition" consistant à applaudir. Il ne fait que son métier, pas un exploit ni une performance artistique. Je n'applaudis pas mon boulanger tous les matins, je n'applaudis pas mon chirurgien après une intervention ou mon anesthésiste parce que je me suis "réveillé". Afficher tout Je pense que, si le vol a subi des turbulences ou une avarie qui ont pu inquiéter les passagers, ces derniers, heureux d'arriver sains et saufs, se soulagent du stress enduré en applaudissant. C'est une manière d'extérioriser son soulagement.
De plus, comme pour le rire, un applaudissement est "contagieux"
C'est du moins l'explication que j'en fais.
Psychologues et autres spécialistes du comportement humain pourront peut-être mieux répondre à tes interrogations

C'est interdit d'atterrir avec le pilote automatique, si il y a un avion sur la piste on sait pas comment il fera pour gerer la situation, donc oui il y a des aides pour que le pilote atterisse mais pas le pilote automatique.

a écrit : Malgré l'existence de pilote automatique, il est évident que les pilotes sont surqualifiés et que ça n'enlève rien à leur métier. Ce n'est pas "un calculateur" qu'on applaudit, comme cela a été confirmé par beaucoup d'entre vous. Cependant, je ne comprends pas vraiment cette "tradition" consistant à applaudir. Il ne fait que son métier, pas un exploit ni une performance artistique. Je n'applaudis pas mon boulanger tous les matins, je n'applaudis pas mon chirurgien après une intervention ou mon anesthésiste parce que je me suis "réveillé". Afficher tout Sûrement des passagers qui croient que le paysage derrière les hublots n'est qu' un fond vert...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Applaudir apres un atterissage, c'est surement un moyen pour les passagers de se décharger du stress dut à la descente. Mais j'ai remarqué que en fonction de la destination, soit ça applaudit soit non. Exemple: USA, EAU, FAAA, HONG KONG: pas d'applaudissement; TURQUIE, AFRIQUE DU SUD, JAPON: Applaudissement Les turcs n’applaudissent plus, ça y est, on a pris l’habitude :)

a écrit : Rahh, je parle des autolands en conditions réelle de visibilité extremement basse, Bien sur qu'en entrainement ca arrive plus souvent, mais ca reste de l'entrainement.. J'en ai filmé une belle, voici le lien : www.youtube.com/watch?v=4NRQ4KTgtUU Impressionnante ta vidéo !