Comment éviter que les pâtes ne collent

Proposé par
le

Contrairement à une idée répandue, pour éviter que les pâtes (et le riz) ne collent à la cuisson, il faut ajouter dans l’eau non pas de l’huile, mais du vinaigre. L’acide acétique contenu dans le vinaigre va neutraliser les molécules d’amidon, responsables du « collage » des pâtes.

Il est également important d'utiliser un grand volume d'eau : plus les pâtes auront de la place, moins elles colleront.


Tous les commentaires (44)

a écrit : Pour le riz, il y’a collant et collant.
Il y a le collant trop cuit et le collant parfait ( cuisson japonaise par ex. Mieux pour le baguettes )
Un verre de riz pour un verre d’eau
Pas de sel
Rincer plusieurs fois jusqu’à ce que l’eau soit claire ( pour enlever l’amidon en surface)
Porter
a ébullition sans couvrir
Une fois l’ébullition atteinte, baisser le feu au minimum, couvrir et laisser cuire 18-20 min SANS JAMAIS SOULEVER le couvercle.

Collant mais pas pâteux ( ce qui évite l’excès de transformation de l’amidon en sucre , bien meilleur pour la santé.

Chacun ses goûts mais quand on goûte a ce riz, aux antipodes du riz de cantine, je conçois que l’on puisse parler de non sens culinaire, au même titre qu’une côte de bœuf trop cuite.
Comme ces affirmations ne feront pas concensus, je dirais que le principal est de d’auto-satisfaire et remercier toujours celui qui vous prépare a manger!

Bon appétit ;-)
Afficher tout
Ou encore plus simple, acheter un cuiseur à riz...

a écrit : Pour la viande il y a bien des règles pour la cuisiner et en faire ressortir les meilleurs saveurs.

Je ne connais pas la Jamaïque mais prenons le cas de l'Afrique : certes la viande est cuite à cœur, mais il y a une vraie façon de faire. Prenons pour exemple le Maroc : on cuisine beaucoup avec un barb
ecue (à la marocaine), le tajine n'est ni plus ni moins qu'un barbecue fermé. Il y a un savoir-faire indéniable. Pareil en Afrique du Sud avec ces braai où les grillades sont divines !
Alors oui la viande est bien cuite, mais elle est bien tendre et savoureuse. Ils sont super doués pour les grillades. Donc si je leur passe une cote de bœuf entière, je sais que j'aurais une super grillade.

Par contre les Chinois… Ils ne savent pas, c'est d'ailleurs la difficulté n°1 des restaurants occidentaux la bas : trouver un chef qui sait cuisiner la viande. Car les Chinois (je les prends pour l'exemple mais ça marche avec d'autres pays d'Asie, comme la Corée) ne savent cuisiner la viande que en tout tout petit morceaux très très cuit. Donc quand on leur passe une cote de bœuf entière : ils la font cramer et tu obtiens une semelle.

En Europe c'est pareil mais avec le riz. Il faut bien le reconnaitre que trop souvent le riz est cuit comme les pates et que c'est pas du tout folichon (cf la cantine).

Tout ceci est schématisé et vulgarisé car je ne peux pas résumé en 1 commentaire tous les talents culinaires de l'Afrique, Europe et Asie :)

Je suis d'accord avec Tybs : il y a des non sens culinaire. Ca ne veut pas dire qu'on n'a pas le droit de manger comme on le souhaite mais que certaines méthodes n'ont aucun intérêt. Un riz trop cuit voit l'amidon transformé en sucre, donc niveau diététique c'est nulle, un maïs mal préparé aura 0 apports en nutriments (voir la vidéo de Nota Bene), une viande mal cuite perds ses sucs et donc de la saveur etc.
Afficher tout
Pour avoir eu la chance de déguster un canard laqué en Chine c’était un délice et le canard est est cuit entier et découpé devant vous en petits morceaux avec une dextérité impressionnante

a écrit : Je n'ai jamais mangé les fidéus en paella (ça doit être très bon) mais comme les mangent les pêcheurs de sardines sur leurs bateaux. Ils préparent un "jus de sardines" (écrabouillées) puis font revenir les fidéus (seuls) avec une goutte d'huile (d'olive bien sûr), et quand les fidéus commencent à brunir ils arrosent petit à petit avec le jus, jusqu'à ce qu'ils gonflent et ramolissent. C'est tout bête ; ça ne coûte rien, ça nourrit son homme, et c'est délicieux :) Afficher tout Paella,c'est "poilée", en Français
En Catalogne c'est du riz revenu à l'huile d'olive arrosé de bouillon de légumes (avec ou sans les légumes) et garni avec ce qu'on a sous la main (les produits de la mer ne sont pas obligatoires)

a écrit : Pour avoir eu la chance de déguster un canard laqué en Chine c’était un délice et le canard est est cuit entier et découpé devant vous en petits morceaux avec une dextérité impressionnante J'aurais du être plus précis : je parlais surtout de la viande de bœuf.

Le canard laqué est très bon en effet, mais c'est une volaille donc totalement différent niveau cuisson avec le bœuf :)