L'avion de chasse Heinkel He 219 était en avance sur son époque

Proposé par
le
dans

Le Heinkel He 219 "Uhu" fut un chasseur de nuit allemand durant la Seconde Guerre mondiale. Son équipement était très moderne pour l'époque : cabine pressurisée, radar, train d'atterrissage tricycle, tourelle télécommandée, mais ce fut surtout le premier avion de série au monde à être doté d'un siège éjectable.Il ne fut produit qu'à un faible nombre d'exemplaires par manque de personnel compétent pour le produire en quantité.


Tous les commentaires (39)

a écrit : ils équipent aussi les hélicos ? Oui, certains. Notamment les derniers hélicoptères de combat russes. Un mécanisme détache les pales du rotor avant d'éjecter l'équipage. L'inverse serait un peu plus visuel

a écrit : ils équipent aussi les hélicos ? Pas à ma connaissance, après je m'y connais beaucoup moins bien en hélico.

a écrit : ils équipent aussi les hélicos ? Tres peu d'helicopteres sont pourvus d'un systeme d'éjection, de mémoire juste actuellement le KA50 Russe (bien que des essais ont eté effectués sur d'autres models, même du coté Américain)
Il ne s'agit pas exactement d'un siege éjectable comme sur les avions de chasses mais de fusées qui en partant vers le haut "tirent" le pilote hors de l'habitacle par l'intermédiaire de sangles. Les pales du rotor principal sont bien évidement éjecté par des boulons explosif au tout début de la procédure d'éjection.

(Le coup de la capsule éjectable du Tigre Francais vu dans le film Goldeneye est purement cinématographique; le tigre ne dispose d'aucun système d'éjection)

a écrit : Tu suggères donc ( ce qui est assez raciste ) que le meilleur personnel est toujours juif ? Je pense en effet qu'il aurait dû dire "CERTAINS DE leurs meilleurs chercheurs/ingénieurs"
Mais de là à qualifier le commentaire de "raciste", il faut pas extrapoler.
Il faut éviter d'utiliser ce terme à tout bout de champ, bien que je soupçonne que tu l'utilises volontairement afin de créer un débat indésirable

a écrit : Ça doit être plus facile de coller que de décoller avec uhu... Nous avons peut-être là le début d'un indice sur l'origine du nom de la colle UHU... ;-)

a écrit : ils équipent aussi les hélicos ? C'est Franquin qui a inventé le siège éjectable pour hélicoptères. (dans "idées Noires") mais le prototype reste à développer.

Comment ça "des trains d'atterrissage tricycle" ça veut dire que avant quand ils atterrissait c'était sur deux roues? Il devait avoir du courage

Super anecdote a mettre en lien avec une plus vielle: Le fabricant britannique de sièges éjectables Martin-Baker, équipant la plupart des avions de chasse, possède un club particulier. Chaque pilote qui s'est éjecté avec un siège de la marque devient membre à vie du "Ejection tie club" et reçoit alors une cravate et une médaille. Ce club dont l'accès est bien compliqué compte tout de même plus de 5800 membres.

C'est peut-être ce que je préfère sur ce site, lire une anecdote et la mettre en lien avec une autre déjà lu. :)

a écrit : Les allemands n'auraient jamais pu gagner la guerre car leur économie était incapable de mener une guerre d'usure. De plus, ils étaient incapables de donner la priorité à un quelconque projet et l'organisation de leur industrie était chaotique car divisée en fiefs. Ces raisons, parmi d'autres, expliquent la faible production du IIIe Reich. Afficher tout Faible production ???

Je ne pense pas que l'on puisse dire que le 3eme Reich ait eu une faible production.
La pénurie de matieres premieres en fin de conflit me parait plus plausible.

a écrit : Comment ça "des trains d'atterrissage tricycle" ça veut dire que avant quand ils atterrissait c'était sur deux roues? Il devait avoir du courage Le train d'atterrissage tricycle consiste, si je ne me trompe pas, en une roue à l'avant et deux roues à l'arrière. Jusqu'à la fin de la seconde guerre mondiale, la plupart des avions possédaient deux roues à l'avant et une roue à l'arrière. Le me262 fut le premier avion à être doté d'un train d'atterrissage tricycle.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Faible production ???

Je ne pense pas que l'on puisse dire que le 3eme Reich ait eu une faible production.
La pénurie de matieres premieres en fin de conflit me parait plus plausible.
Et pourtant, dès 1942 ils perdaient plus de machines de guerre qu'ils n'en construisaient, seule exception pour les U Boats jusqu'à l'entrée en service de radars embarqués dans les avions et du piratage d'Enigma.
Faut dire qu'avec la puissance industrielle Américaine d'un coté et d'U.R.S.S de l'autre, difficile de rivaliser.

a écrit : Le train d'atterrissage tricycle consiste, si je ne me trompe pas, en une roue à l'avant et deux roues à l'arrière. Jusqu'à la fin de la seconde guerre mondiale, la plupart des avions possédaient deux roues à l'avant et une roue à l'arrière. Le me262 fut le premier avion à être doté d'un train d'atterrissage tricycle. Ton commentaire est faux a propos du Me262. Des la premiere guerre mondiale, certains avions dont l'helice etait derriere etaient equipés de trains tricycle

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : Ton commentaire est faux a propos du Me262. Des la premiere guerre mondiale, certains avions dont l'helice etait derriere etaient equipés de trains tricycle Tricycle rétractable

a écrit : Le train d'atterrissage tricycle consiste, si je ne me trompe pas, en une roue à l'avant et deux roues à l'arrière. Jusqu'à la fin de la seconde guerre mondiale, la plupart des avions possédaient deux roues à l'avant et une roue à l'arrière. Le me262 fut le premier avion à être doté d'un train d'atterrissage tricycle. Avant lui il y eu entre autres le P39 Airacobra américain.

a écrit : Avant lui il y eu entre autres le P39 Airacobra américain. Au temps pour moi je me basais sur mes souvenirs.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Faible production ???

Je ne pense pas que l'on puisse dire que le 3eme Reich ait eu une faible production.
La pénurie de matieres premieres en fin de conflit me parait plus plausible.
La motorisation très réduite des divisions allemande est symptomatique de cette faible production. Du début à la fin de la guerre, la majorité des divisions d'infanterie allemandes utilisèrent des chevaux et non des véhicules. L'industrie fut incapable d'équiper convenablement ces divisions quand en quelques années les américains produisirent suffisamment de camions, de jeeps et de half-tracks pour déplacer facilement leur soldats.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je pense en effet qu'il aurait dû dire "CERTAINS DE leurs meilleurs chercheurs/ingénieurs"
Mais de là à qualifier le commentaire de "raciste", il faut pas extrapoler.
Il faut éviter d'utiliser ce terme à tout bout de champ, bien que je soupçonne que tu l'utilises volontairement afin de créer un débat indésirable
Ce que je voulais dire c'était que le IIIeme Reich comptait d'excellents ouvriers/chercheurs/ingénieurs.... juifs dans ses rangs, et qu'ils étaient, contre toute logique, (étant donné le contexte de Guerre Mondiale) envoyés dans des camps pour le seul motif qu'ils étaient juifs (ou polonais, etc.) malgré leur niveau élevé de compétence :)

a écrit : Je suis d'accord avec toi.
Cependant certaines version etaienr equipées du Schräge Musik, des canons qui tiraient presque a la verticale. Les bombardiers britanniques (qui attaquaient de nuit) etaient tres exposés a ces attaque, a cause de l'absence de mitrailleur ventral sur leurs bombardiers
On voit les connaisseurs ;)
J'ai déjà vu ces systèmes dans les bouquins, et autant dire que si le tir est bien ajusté ça fait mal. Mk 108 de 3cm sur le 219, et MG FF sur des bf110 ou même des Do217. Les japonais ont eu un système semblable :)

a écrit : Je pense en effet qu'il aurait dû dire "CERTAINS DE leurs meilleurs chercheurs/ingénieurs"
Mais de là à qualifier le commentaire de "raciste", il faut pas extrapoler.
Il faut éviter d'utiliser ce terme à tout bout de champ, bien que je soupçonne que tu l'utilises volontairement afin de créer un débat indésirable
Réveiller les esprits sur les termes à utiliser comme tu le fait 1 phrase après n'equivaut pas à debat indésirable mon grand
Les mots sont importants