Avec le temps, les postes ne seraient plus occupés que par des incompétents

Proposé par
le

Le principe de Peter énonce que dans une hiérarchie, tout employé a tendance à s'élever à son niveau d'incompétence. En effet, lorsque l'on est satisfait d'un employé, celui-ci reçoit souvent une promotion. Une fois promu au niveau supérieur, s'il s'avère incompétent il y reste. Avec le temps, ce phénomène fait que tous les postes sont occupés par des incompétents.

Le principe de Peter est le titre d'un petit livre, que Peter a écrit sur le ton de la plaisanterie, mais avec une vraie réflexion derrière. ll jeta un pavé dans la mare de ceux qui croyaient à l'efficacité des organisations hiérarchisées et il y eut des études universitaires sur le sujet suite à la parution de ce livre.


Tous les commentaires (82)

C est le meme principe que la croissance economique!
Tout le monde l espere et cour apres mais si vous regardez bien les exces de croissance sont franchement negatif pour le commun des mortels!

Posté le

android

(0)

Répondre

Le principe de Peter où Laposte dans tout sa splendeur!!!

a écrit : A force de péter trop haut, le cul prend la place du cerveau Je connaissais celle ci : "a péter plus haut que son cul,on fini par avoir le derrière des oreilles qui sent la merde" ami du bon goût,Bonjour

Posté le

android

(2)

Répondre

Je suis en BTS Management et les profs n ont jamais parler de ce principe là. Bizard!

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Et comme la promotion engendre une hausse de salaire, on l'accepte même si l'on connait son incompétence pour le poste proposé...
Il serait plus logique d'augmenter les salaires en fonction des compétences en cassant les plafonds de verres de chaques postes.
Je suis dans la production et ce s
yndrome est flagrant : impossible de garder les meilleurs éléments à l'établi pour cette raison. Afficher tout
En fonction des compétences ? Les compétences s'obtiennent par des formations spécifiques, n'importe qui peut être compétent !
Il faudrait plutôt abolir les salaires, et repartir les richesses de manière équitable, pour que chaque citoyen travaille et obtienne satisfaction de tous ses besoins
À quoi sert la société si elle ne sait même pas nourrir tout le monde ?

Posté le

android

(0)

Répondre

Aitant moi meme chef, je ne voit pas de qu'est ce que vous parlait.

a écrit : Je suis en BTS Management et les profs n ont jamais parler de ce principe là. Bizard! Ce "principe" tient plus de la plaisanterie que de la théorie démontrée scientifiquement et, heureusement, il ne se vérifie pas dans la plupart des cas. Mais il a eu le mérite de mettre en lumière certains dysfonctionnements du système de promotion au mérite, et ce livre a été un best-seller, alors des profs de management devraient au moins le citer, ne serait-ce que pour la culture générale des étudiants, puisqu'il fait partie des publications incontournables sur le sujet.

a écrit : A force de péter trop haut, le cul prend la place du cerveau ...et le cerveau, celle du cul...ha vous en avez croisés aussi!?
ben voilà, c'est eux, un jour ils ont été promus...si!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Au contraire! Dans l'asministration publique il est tout aussi possible de se voir muté dans un poste "inferieur" tout en gardant un statut hierarchique plus important! Le tout pour gagner en efficacité. Exemple en gendarmerie il n'est pas rare de voir des officiers muté dans des postes sans commandement du fait de leur incompetences ;) Afficher tout Le probleme dans la gendarmerie c'est qu'il n'y a presque que sa.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Dans le monde de l'entreprise, il arrive parfois qu'un employé "très efficace" n'ait pas de promotion hiérarchique. Du fait de sa compétence au sein du poste, il n'y a aucun intérêt à l'en faire changer.
Et au contraire certains manager n’hésitent pas à promouvoir des incompéten
ts de façon à ne plus les avoirs dans leurs équipes.
Cela provoque au final une stagnation des "compétents", entraînant de l'amertume et de la frustration et donc au final une perte de motivation faisant que quoi qu'il arrive il y aura toujours des incompétents ou des démotivés à chaque échelon de la hiérarchie...
Afficher tout
C'est très pessimiste, je suis moi même un ouvrier et on ne ma jamais proposer de hiérarchisation mais cela ne me pause aucun problèmes puisque j'aime ce que je fais et je ne voudrais pas avoir d'équipe ni travailler dans les papiers. je suis a ma place et j'aime mon métier pourquoi changer je suis heureux la ou je suis et beaucoup d'autre le sont

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : C'est quand même étonnant le nombre de lecteurs de scmb qui se disent les meilleurs dans leur boulot ...
Peut être aussi un léger manque d'objectivité ?

Le principe de Peter, on en a toujours vu beaucoup d'exemples, mais à mon avis de moins en moins.
La crise aidant, les entrepr
ises hésitent de moins en moins à licencier les personnes incompétentes. Et c'est de plus en plus facile ... Afficher tout
Je ne vois pas qui tu vises dans ta première phrase.
En tout cas, concernant le principe de Peter, étant donné le nombre de sociétés dans lesquelles j'ai travaillé, je pense que ce principe est appliquée seulement par certains chefs mais n'est certainement pas institué dans la grande majorité des entreprises (ouf). Si les personnes qui subissent cela ne se plaignent pas au dessus (lorsque cela provient d'un seul chef) alors cela peut passer inaperçu pour la hiérarchie.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est très pessimiste, je suis moi même un ouvrier et on ne ma jamais proposer de hiérarchisation mais cela ne me pause aucun problèmes puisque j'aime ce que je fais et je ne voudrais pas avoir d'équipe ni travailler dans les papiers. je suis a ma place et j'aime mon métier pourquoi changer je suis heureux la ou je suis et beaucoup d'autre le sont Afficher tout C'est toi qui as raison. Pourquoi vouloir changer lorsqu'on est content de ce qu'on fait et que ton employeur apprécie ton travail. Mieux vaut avoir des augmentations de temps en temps si les résultats de la société le permettent plutôt que de vouloir changer juste pour avoir une augmentation pour au final ne pas être content de ce qu'on fait et ne pas être fier du travail rendu (si on n'est conscient de ne pas être compétant à ce nouveau poste) tout en faisant des jaloux dans ses collègues et ne rendant pas service à son entreprise.
Qui dit moins de responsabilités dit aussi souvent des nuits et week-end plus sereins.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Si tu connaissais mieux l'adlministration, tu saurais qu'un poste n'est à prendre que si il y a concours auquel tu prétends et que tu obtiens. Tu n'obtiens le concours que si tu fais parti des meilleurs.
C'est la démarche inverse du principe de Peter, on vérifie tes compétences AVANT que
tu n'obtiennes le poste, et non pas après que tu l'aies obtenu... Afficher tout
Quand on voit le pôle emploi, les préfectures ou certaines mairies, c'est à se poser des questions...

Ou comment prouver l'absurde aux idiots qui y croient et qui veulent y reconnaître des gens...

Je me disais aussi....Ceci explique Cela, bienvenu à l'assemblée nationale.

Je pense que c'est exactement se qui c'est passé dans mon entreprise

a écrit : Et le cerveau prend la place du cul ? Si c'est le cas du coup tu pense sortir des truc intelligent ;-)