La vendetta toujours appliquée en Albanie

Proposé par
le

En Albanie et au Kosovo existe une vieille tradition, appelée la "vengeance du sang" : lors d'un meurtre, même si le tueur est arrêté et va en prison, la famille de la victime pourra tuer un membre de la famille du tueur. Cela aboutit à des situations où certaines familles vivent recluses sans jamais sortir de chez elles de peur de cette vengeance.

La "besa" peut éventuellement être accordée : il s'agit d'une parole d'honneur de la famille de la victime qui déclare qu'elle ne s'en prendra pas à certains membres de la famille du tueur (femmes ou enfants).


Tous les commentaires (231)

a écrit : Ca me rapelle un film mais je sais plus le nom.. Merci pour cette intervention

Posté le

iphone

(2)

Répondre

a écrit : Une certaine équivalence avec la Vendetta en Italie... Cela parait logique qu'une vengeance soit equivalente à une vendetta --'

Posté le

iphone

(0)

Répondre

"œil pour œil ne fera que rendre le monde aveugle"
-Gandhi

Posté le

iphone

(8)

Répondre

a écrit : malheureusement pour que l' homme se tienne tranquille il faut qu' il est peur d' une justice qui risquerait si preuve suffisante, de lui faire perdre gros... dites a un voleur qu' on va lui couper le bras..ca risquerait de le faire reflechir a 2 fois. c' est ce qu' on appelle les peines pratique de dissuasion Je ne suis pas d'accord! cet argument a été tenu par les personnes contre l abolition de la peine de mort en France. Des études en criminologie ont été réalisées prouvant le contraire! la peine de mort ne fait pas baisser le taux de criminalité. il en est de même pour les peine pratique de dissuasion. Enfin, il ne faut pas oublier que le rôle 1er de la justice pénale (du moins en Europe) est la réinsertion de l'individu qui a un comportement asocial! Une justice de crainte n'est pas, à mon avis, une bonne justice.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Etant en Fac de psycho, je me permets de repondre à ton commentaire. La plupart des tueurs ne controle rien, ils le font sous une pulsion morbide, et donc ne peuvent reflechir a 2 fois comme tu dis. Ils sont malades et le fait qu'ils soient en prison n'aide en rien. Il n'y a pas que des tueurs malade!

Posté le

iphone

(4)

Répondre

Je suis moi même albanais, et je tiens à préciser certaines choses. Les règles de la gjakmarje ( reprise de sang ) sont incluses dans un ensemble de lois médiévales formant un genre de code pénal et civil très en avance pour son époque, le Kanun. Les règles y sont très précises. Seulement, il y a énormément de dérives. Normalement, les reprises de sang s'arrêtent quand le premier crime à été vengé, pour qu'il n'y ai pas de cercle vicieux. Le crime peut être payé par la destruction de la maison du meurtrier aussi, cela dépend de l'arrangement entre les familles. La besa, la parole donnée, peut être utilisée par la famille de la victime pour pardonner le meurtre et jurer qu'il n'y aura AUCUNE représailles. Il arrive souvent que de grands rassemblements de pardons soient organisés pour régler les problèmes liés au sang.
Évitez de critiquer nos coutumes et traditions. Vous enfermez des violeurs et des tueurs pour les libérer au bout d'un temps qui au fond reste relativement court. Nous avons notre propre façon de traiter nos problèmes, chacun son point de vue là dessus. Mais la loi du Talion reste, à mes yeux, la plus juste de toutes. A vous de vous faire votre propre avis sur l'honneur.

Posté le

android

(22)

Répondre

a écrit : Je ne suis pas d'accord! cet argument a été tenu par les personnes contre l abolition de la peine de mort en France. Des études en criminologie ont été réalisées prouvant le contraire! la peine de mort ne fait pas baisser le taux de criminalité. il en est de même pour les peine pratique de dissuasion. Enfin, il ne faut pas oublier que le rôle 1er de la justice pénale (du moins en Europe) est la réinsertion de l'individu qui a un comportement asocial! Une justice de crainte n'est pas, à mon avis, une bonne justice. Afficher tout Heu, si on pousse ton raisonnement à peine un peu plus loin, tu vas nous dire que les "pauvres criminels" ne doivent pas être punis, mais gentiment soignés pour voir s'ils vont se réinsérer ??? Tant qu'on y est, pourquoi les juger, hein ? Deux cachets de Lexomil par jour et on les laisse libres ?



Tu m'excuseras, hein, mais moi, j'habite à environ 250 mètres de l'endroit où Merah s'est fait flinguer (à Toulouse, pour rappel). Et je passe régulièrement près de l'endroit où il a buté des ENFANTS (des humains modèle réduit auxquels on s'attache facilement quand ce sont les siens).



Alors savoir qu'il est définitivement hors d'état de nuire, ça m'aide à bien dormir la nuit, tu vois... Si tu vas lire la définition du mot "asocial", on lit "Qui ne s'adapte pas à la vie en société, qui ne l'aime pas". C'est assez clair, non ?



Donc, je ne vois vraiment pas pourquoi la société s'emm.... à vouloir gérer des gens, surtout s'ils sont violents, qui ne veulent pas en faire partie. Je m'en fous que ce soit dissuasif ou pas, un meurtrier est un chancre à éliminer, point barre. Je ne vois de tolérance à avoir qu'envers les homicides **IN**volontaires, notamment les accidents, ou les personnes asociales NON-violentes.



L'argument "l'abolition de la peine de mort a fait chuter le nombre de meurtres" est une connerie sans nom, car en effet de bord, la délinquance (y compris violente !) et les autres crimes (=pas les meurtres, donc) ont explosé pendant la même durée : incivilités (insultes et menaces notamment), vols à l'arrachée, vandalismes, cambriolages, etc. sont en hausse constante, tout comme le trafic de drogue, les coups et blessures, les viols et autre joyeusetés du même genre.



La délinquance étant peu punie suite à l'encombrement de l'appareil judiciaire par les criminels (tribunaux comme prisons), la police s'en occupe très peu, voire ne se déplace même plus. La légèreté des peines pour les délits n'est absolument pas dissuasive : pourquoi un sociopathe devrait-il avoir peur de quelques mois de prison (avec sursis, le plus souvent !) alors que son comportement sociopathe lui rapporte bien plus que les risques encourus ???



Du point de vue de la société dans son entièreté, je ne suis pas franchement certain qu'avoir une dizaine de meurtres en moins par an soit rentable au vu des "effets de bord" engendrés... Chose amusante, toutes les études que j'ai pu voir liées à la peine de mort omettent soigneusement de parler de la délinquance, ou des autres crimes que le meurtre !!



Après, la loi du talion telle que décrite dans l'anecdote est - à mon avis - nuisible, car elle légitime l'assassinat d'un innocent, et quelle que soit la raison, tuer un innocent n'est jamais justifiable.

Mais elle a quand même un mérite : faire ressentir à l'assassin initial ce que ça fait de perdre un proche auquel on tient, en espérant toutefois qu'il en aie quelque chose à faire... Je trouve que détruire sa maison est sûrement plus efficace (et justifiable !) que tuer un innocent, et ses proches se chargeront de lui faire payer la perte du foyer familial sur la durée.



Mais le plus simple reste quand même de se débarrasser des asociaux violents, et pas au bout de 20 ans de couloir de la mort aux frais de la princesse...

Posté le

website

(16)

Répondre

a écrit : faux, nous ne somnes pas des animaux mais nous avons des reactions bestiales par moment. ceci arrive lorsque nous faisons, pensons et croyons a des choses de facon bete et mecanique..alors que l' homme a toute les capacites d' etre noble absolument pas d'accord... l'homme par nature n'a rien de noble ce n'est qu'une illusion. l'histoire nous a montrer bien trop souvent et encore aujourd'hui que l'homme est le pire animal sur terre, bien plus cruel que nombres d'animaux!

Posté le

android

(7)

Répondre

Étant d'origine albanaise je peux affirmer en ajoutant que ça suit les anciennes lois appelés "Kanun" mis en place par Lekë Dukagjini au XVIe siècle !

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je suis moi même albanais, et je tiens à préciser certaines choses. Les règles de la gjakmarje ( reprise de sang ) sont incluses dans un ensemble de lois médiévales formant un genre de code pénal et civil très en avance pour son époque, le Kanun. Les règles y sont très précises. Seulement, il y a énormément de dérives. Normalement, les reprises de sang s'arrêtent quand le premier crime à été vengé, pour qu'il n'y ai pas de cercle vicieux. Le crime peut être payé par la destruction de la maison du meurtrier aussi, cela dépend de l'arrangement entre les familles. La besa, la parole donnée, peut être utilisée par la famille de la victime pour pardonner le meurtre et jurer qu'il n'y aura AUCUNE représailles. Il arrive souvent que de grands rassemblements de pardons soient organisés pour régler les problèmes liés au sang.
Évitez de critiquer nos coutumes et traditions. Vous enfermez des violeurs et des tueurs pour les libérer au bout d'un temps qui au fond reste relativement court. Nous avons notre propre façon de traiter nos problèmes, chacun son point de vue là dessus. Mais la loi du Talion reste, à mes yeux, la plus juste de toutes. A vous de vous faire votre propre avis sur l'honneur.
Afficher tout
Si je comprends bien ce que tu dis, des "lois médiévales en avances sur leur époque" (je te cite), seraient encore adaptées au monde d'aujourd'hui ?.. J'admets tout à fait que tu t'élèves contre des commentaires qui "asticotent", parfois bêtement, ton pays ; mais à un moment il faut peut-être un peu s'élever de l'archaïsme médiéval ; ce que tu dois faire par ailleurs, sur d'autres sujets, j'en suis sûr.

Posté le

iphone

(2)

Répondre

a écrit : absolument pas d'accord... l'homme par nature n'a rien de noble ce n'est qu'une illusion. l'histoire nous a montrer bien trop souvent et encore aujourd'hui que l'homme est le pire animal sur terre, bien plus cruel que nombres d'animaux! Mais un animal, de part sa nature ne peut pas être qualifié de cruel.
L'homme en revanche du fait de sa conscience peut se prévaloir de cette perversion....

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : absolument pas d'accord... l'homme par nature n'a rien de noble ce n'est qu'une illusion. l'histoire nous a montrer bien trop souvent et encore aujourd'hui que l'homme est le pire animal sur terre, bien plus cruel que nombres d'animaux! C'est surtout que l'homme par nature n'a justement pas de nature particulière. Il est ni bon, ni mauvais. Il est juste ce qu'il projette d'être, déterminé par lui même grâce à sa libre conscience.

Posté le

website

(2)

Répondre

a écrit : Etant en Fac de psycho, je me permets de repondre à ton commentaire. La plupart des tueurs ne controle rien, ils le font sous une pulsion morbide, et donc ne peuvent reflechir a 2 fois comme tu dis. Ils sont malades et le fait qu'ils soient en prison n'aide en rien. Ça aide peut-être à protéger la société de "malades" que l'on ne sait pas soigner. Ça aide peut-être aussi la famille de la victime car il y a une punition du criminel. La psychologie cherche toujours à tout expliquer et excuser.... mais il y a des limites......

Posté le

android

(0)

Répondre

œil pout œil et le monde finira aveugle disait ghandi

Posté le

android

(2)

Répondre

une histoire sans fin si la famille du meurtrier se venge...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Heu, si on pousse ton raisonnement à peine un peu plus loin, tu vas nous dire que les "pauvres criminels" ne doivent pas être punis, mais gentiment soignés pour voir s'ils vont se réinsérer ??? Tant qu'on y est, pourquoi les juger, hein ? Deux cachets de Lexomil par jour et on les laisse libres ? />


Tu m'excuseras, hein, mais moi, j'habite à environ 250 mètres de l'endroit où Merah s'est fait flinguer (à Toulouse, pour rappel). Et je passe régulièrement près de l'endroit où il a buté des ENFANTS (des humains modèle réduit auxquels on s'attache facilement quand ce sont les siens).



Alors savoir qu'il est définitivement hors d'état de nuire, ça m'aide à bien dormir la nuit, tu vois... Si tu vas lire la définition du mot "asocial", on lit "Qui ne s'adapte pas à la vie en société, qui ne l'aime pas". C'est assez clair, non ?



Donc, je ne vois vraiment pas pourquoi la société s'emm.... à vouloir gérer des gens, surtout s'ils sont violents, qui ne veulent pas en faire partie. Je m'en fous que ce soit dissuasif ou pas, un meurtrier est un chancre à éliminer, point barre. Je ne vois de tolérance à avoir qu'envers les homicides **IN**volontaires, notamment les accidents, ou les personnes asociales NON-violentes.



L'argument "l'abolition de la peine de mort a fait chuter le nombre de meurtres" est une connerie sans nom, car en effet de bord, la délinquance (y compris violente !) et les autres crimes (=pas les meurtres, donc) ont explosé pendant la même durée : incivilités (insultes et menaces notamment), vols à l'arrachée, vandalismes, cambriolages, etc. sont en hausse constante, tout comme le trafic de drogue, les coups et blessures, les viols et autre joyeusetés du même genre.



La délinquance étant peu punie suite à l'encombrement de l'appareil judiciaire par les criminels (tribunaux comme prisons), la police s'en occupe très peu, voire ne se déplace même plus. La légèreté des peines pour les délits n'est absolument pas dissuasive : pourquoi un sociopathe devrait-il avoir peur de quelques mois de prison (avec sursis, le plus souvent !) alors que son comportement sociopathe lui rapporte bien plus que les risques encourus ???



Du point de vue de la société dans son entièreté, je ne suis pas franchement certain qu'avoir une dizaine de meurtres en moins par an soit rentable au vu des "effets de bord" engendrés... Chose amusante, toutes les études que j'ai pu voir liées à la peine de mort omettent soigneusement de parler de la délinquance, ou des autres crimes que le meurtre !!



Après, la loi du talion telle que décrite dans l'anecdote est - à mon avis - nuisible, car elle légitime l'assassinat d'un innocent, et quelle que soit la raison, tuer un innocent n'est jamais justifiable.

Mais elle a quand même un mérite : faire ressentir à l'assassin initial ce que ça fait de perdre un proche auquel on tient, en espérant toutefois qu'il en aie quelque chose à faire... Je trouve que détruire sa maison est sûrement plus efficace (et justifiable !) que tuer un innocent, et ses proches se chargeront de lui faire payer la perte du foyer familial sur la durée.



Mais le plus simple reste quand même de se débarrasser des asociaux violents, et pas au bout de 20 ans de couloir de la mort aux frais de la princesse...
Afficher tout
qu' on soit d accord, je dis simplement que je suis contre la peine de mort après 10 ans de reclusion comme dans certains pays et contre la justice de la crainte! associal veut dire qui ne s adapte pas à la societe! c est le role de la justice d inverser la tendance! ma voiture se casse je ne la jette pas je la répare! alors pourquoi vouloir faire autrement avec la vie!

maintenant je ne justifie pas les actes des criminels comme merah et je suis k un des premiers à dire que le raids à bien fait son travail!

je rajoute que si j étais l un des parents d une victime de meurtre j appliquerais le meme sort au criminel!
mais le droit doit il tolérer ses agissements? je ne crois pas!

enfin, il ne faut pas confondre la loi et le système judiciaire, à savoir ce qu'on en fait...

Posté le

android

(3)

Répondre

Cette tradition s'appelle le "Kanun" en Albanie. C'est en effet l'équivalent de la vendetta.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Il n'y a pas que des tueurs malade! C'est pour ça que j'ai mit la plupart. Quand tu tue quelqu'un y'a forcement quelque chose qui ne va pas.

Posté le

android

(3)

Répondre

Ça peut aussi faire réfléchir la personne avant de tuer non ?
Avant d'aller tuer quelqu'un le mec doit se dire bon si je fait ça, ça risque de tuer mon fils ou ma femme , je préfère pas prendre de risque et du coup il ne tue personne ...

Posté le

iphone

(0)

Répondre