Pourquoi les hommes ont-ils des tétons ?

Proposé par
le

Les hommes possèdent des tétons alors qu’il s’agit d’un attribut sexuel féminin lié à la lactation. Ceci est dû à l’activité tardive du chromosome Y : il est activé uniquement à partir de la 6ème semaine de vie de l’embryon alors que le chromosome X, actif dès le début, permet la mise en place d'attributs sexuels féminins de façon très précoce.

Lorsque le chromosome Y s’active entre la 6ème et la 8ème semaine de vie de l’embryon, un certain nombre de caractères sexuels sont déjà mis en place, dont les tétons. L’activité de ce chromosome va bloquer le processus de féminisation de l’embryon et lancer le processus de masculinisation mais les tétons resteront.


Commentaires préférés (3)

C'est tétonnant... Ok je sors ;)

Les tétons n'ont pas un rôle de lactation chez les hommes en général et pourtant, cela ne veut pas dire qu'ils ne peuvent pas produire de lait du tout.
Il existe en Afrique centrale une population de 20.000 pygmées dont les hommes passent énormément de temps auprès des nouveaux-nés et certains parmi eux parviennent à obtenir un processus de lactation.

On apprend que c’est le gène SRY qui détermine le sexe qui se trouve sur le chromosome Y.

On avait fait un TP quand j’étais plus jeune où la prof nous expliquait que l’anomalie XXY donne un phénotype mâle.!!! Et c’est quelque chose qui arrive très souvent.

Tout comme le fait de présenter un phénotype mâle en étant XX et l’inverse…

Ceux qui présentent ces anomalies (pour les hommes) d’intersexes s’accompagnent souvent de symptômes de stérilité, faible production de testostérone, pas trop de poils , et développement des seins dans certains cas avec production de lait.

Au niveau comportemental les anomalies sur ce même chromosome semblent rendre les hommes hyperactifs, addictifs et autres troubles liés à la production, plus précisément dans nôtre cas la sous
-production de dopamine son effet sur l’autisme.


Tous les commentaires (26)

C'est tétonnant... Ok je sors ;)

Les tétons n'ont pas un rôle de lactation chez les hommes en général et pourtant, cela ne veut pas dire qu'ils ne peuvent pas produire de lait du tout.
Il existe en Afrique centrale une population de 20.000 pygmées dont les hommes passent énormément de temps auprès des nouveaux-nés et certains parmi eux parviennent à obtenir un processus de lactation.

On apprend que c’est le gène SRY qui détermine le sexe qui se trouve sur le chromosome Y.

On avait fait un TP quand j’étais plus jeune où la prof nous expliquait que l’anomalie XXY donne un phénotype mâle.!!! Et c’est quelque chose qui arrive très souvent.

Tout comme le fait de présenter un phénotype mâle en étant XX et l’inverse…

Ceux qui présentent ces anomalies (pour les hommes) d’intersexes s’accompagnent souvent de symptômes de stérilité, faible production de testostérone, pas trop de poils , et développement des seins dans certains cas avec production de lait.

Au niveau comportemental les anomalies sur ce même chromosome semblent rendre les hommes hyperactifs, addictifs et autres troubles liés à la production, plus précisément dans nôtre cas la sous
-production de dopamine son effet sur l’autisme.

Et les hommes comme les femmes peuvent avoir un cancer du sein, même si c'est rare , en vieillissant certains hommes ont aussi les seins qui poussent ,c'est pas banal !!!

a écrit : On apprend que c’est le gène SRY qui détermine le sexe qui se trouve sur le chromosome Y.

On avait fait un TP quand j’étais plus jeune où la prof nous expliquait que l’anomalie XXY donne un phénotype mâle.!!! Et c’est quelque chose qui arrive très souvent.

Tout comme le fait de présenter
un phénotype mâle en étant XX et l’inverse…

Ceux qui présentent ces anomalies (pour les hommes) d’intersexes s’accompagnent souvent de symptômes de stérilité, faible production de testostérone, pas trop de poils , et développement des seins dans certains cas avec production de lait.

Au niveau comportemental les anomalies sur ce même chromosome semblent rendre les hommes hyperactifs, addictifs et autres troubles liés à la production, plus précisément dans nôtre cas la sous
-production de dopamine son effet sur l’autisme.
Afficher tout
J ai eu une prof de science Nat qui nous avais dit que "plus on avait de chromosomes X dans le génome et moins on était normal" pour justement parler des xxy.
Suis content d'en avoir qu'un du coup ^^.

a écrit : J ai eu une prof de science Nat qui nous avais dit que "plus on avait de chromosomes X dans le génome et moins on était normal" pour justement parler des xxy.
Suis content d'en avoir qu'un du coup ^^.
Tu es sûr de toi là ;)??

a écrit : Tu es sûr de toi là ;)?? Sur sa phrase pas l ombre d'un doute: elle m avait déclenché un fou rire de 10mn....
Ça et un peu plus tôt un gène dominant mortel avant la puberté. Bref me rappel bien de ses cours: J avais parfois l'impression d aller voir un spectacle comique. Je l écoutais avec grande attention pour pas en rater une.
Sinon sur le contenu je préfère ton explication ;)

a écrit : J ai eu une prof de science Nat qui nous avais dit que "plus on avait de chromosomes X dans le génome et moins on était normal" pour justement parler des xxy.
Suis content d'en avoir qu'un du coup ^^.
Les profs de sciences Nat avaient de l'humour à ton époque (:

Il me semble qu'une anecdote parlais des soldats de je ne sais plus quelle armée (Suisse ?) dont le battement du fusil sur la poitrine lors de la marche au pas provoquait la croissance des glandes responsables de la lactation !

a écrit : Les profs de sciences Nat avaient de l'humour à ton époque (: En fait c était pas de l'humour. On est d autant plus drôle qu on le fait pas exprès je pense ^^
Et "ton époque" c est pas gentil: on va finir par croire que j ai l âge d époxy!(que je ne connais pas hein, c est boutade/taquinerie)

a écrit : Il me semble qu'une anecdote parlais des soldats de je ne sais plus quelle armée (Suisse ?) dont le battement du fusil sur la poitrine lors de la marche au pas provoquait la croissance des glandes responsables de la lactation ! J ai pas retrouvé mais j ai trouvé ça
mobile.secouchermoinsbete.fr/35931-lallaitement-nest-pas-reserve-quaux-femmes
Après j ai pas lu tous les commentaires et je confirme il me semble l'avoir lu mais dans un commentaire. Plus récent.

a écrit : On apprend que c’est le gène SRY qui détermine le sexe qui se trouve sur le chromosome Y.

On avait fait un TP quand j’étais plus jeune où la prof nous expliquait que l’anomalie XXY donne un phénotype mâle.!!! Et c’est quelque chose qui arrive très souvent.

Tout comme le fait de présenter
un phénotype mâle en étant XX et l’inverse…

Ceux qui présentent ces anomalies (pour les hommes) d’intersexes s’accompagnent souvent de symptômes de stérilité, faible production de testostérone, pas trop de poils , et développement des seins dans certains cas avec production de lait.

Au niveau comportemental les anomalies sur ce même chromosome semblent rendre les hommes hyperactifs, addictifs et autres troubles liés à la production, plus précisément dans nôtre cas la sous
-production de dopamine son effet sur l’autisme.
Afficher tout
Il s’agit du syndrome de klinefelter. Beaucoup d’homme on cette particularité mais ne le découvre bien souvent qu’après la trentaine lorsque leur tentative pour avoir un enfant prend du temps. Car l’infertilité survient souvent après la trentaine pour ce syndrome.

a écrit : Les tétons n'ont pas un rôle de lactation chez les hommes en général et pourtant, cela ne veut pas dire qu'ils ne peuvent pas produire de lait du tout.
Il existe en Afrique centrale une population de 20.000 pygmées dont les hommes passent énormément de temps auprès des nouveaux-nés et certains parmi eu
x parviennent à obtenir un processus de lactation. Afficher tout
Certains médicaments ont d'ailleurs comme effet secondaire l'écoulement de lait chez les hommes (galactorrhée, notamment avec les antipsychotiques en psychiatrie)

Posté le

android

(3)

Répondre

Merci pour l'info, ma fille m'a posé la question hier. Je vais pouvoir lui répondre avec un petit sourire de fierté.

a écrit : Certains médicaments ont d'ailleurs comme effet secondaire l'écoulement de lait chez les hommes (galactorrhée, notamment avec les antipsychotiques en psychiatrie) J'imagine pas ce qui doit se passer dans le cerveau d'un homme psychotique quand il réalise que du lait lui sort de la poitrine... ça peut partir dans tous les sens quand même...

Posté le

android

(1)

Répondre

Raisonnement par l'absurde :
Peut-on donc dire que l'Homme (ou les mammifères dans leur ensemble ?) est femelle par défaut ?
Si oui peut-on dire que le mâle est un "upgrade" de la femelle ?

a écrit : Raisonnement par l'absurde :
Peut-on donc dire que l'Homme (ou les mammifères dans leur ensemble ?) est femelle par défaut ?
Si oui peut-on dire que le mâle est un "upgrade" de la femelle ?
Ben au point de vue bio, ce serait plutôt une femelle low cost( l'appareil génital garçon est plus simple et part d' une base "fllle"). Le mâle est apparu "tardivement" dans le grand film de la vie quand cette dernière s'est aperçue que la reproduction sexuée offrait pas mal d'avantages par rapport à la division cellulaire ( genre protozoaires ou bactérie) ou la parthenogénèse ( pucerons) : brassage génétique, stabilité de l'espèce, etc...