Les derniers jours étranges de Nicolas de Condorcet

Proposé par
le
dans

Le révolutionnaire Nicolas de Condorcet eut une fin surprenante. Suite au renversement des Girondins en 1793, un mandat d’arrestation fut lancé contre lui. Il se cacha durant plusieurs mois et tenta finalement de fuir Paris en 1794, mais fut arrêté dans un restaurant populaire à cause d’une commande inhabituelle qui éveilla la suspicion de la servante : une omelette à 12 œufs.

Il mourut deux jours plus tard dans une cellule de la prison de Bourg-la-Reine, dans des circonstances énigmatiques.


Commentaires préférés (3)

Déguisé en homme du peuple pour passer incognito, il a été futé en commandant une omelette, plat populaire, mais moins en répondant au pif "12 oeufs".

Plus intéressant que l’anecdote en elle-même à mon avis, il est connu comme « celui qui proposa le premier système d'Instruction publique en France afin de permettre ‘une instruction publique commune à tous les citoyens’ comme le prévoyait la Constitution de 1791 » (merci Wikipedia).

a écrit : Alors je comprend que commander 12 œufs c'est surprenant. Mais ça explique pas pourquoi s'il y a une commande de 12 œufs alors c'est forcément condorcet... J'imagine que le fait qu'il demande douze oeufs était suspects car ça parait très bizarre de demander un tel nombre mais surtout car ça traduisait une déconnexion de la personne avec la vie du peuple. Un peu comme si un homme ou une femme politique aujourd'hui ne connaissait pas le prix d'un pain au chocolat.
Etre déconnecté de la vie du peuple dans les années suivant la révolution devait être un motif de suspicion suffisant pour mettre en garde à vue et instruire. Le fait qu'il soit Condorcet est venu en lumière après.


Tous les commentaires (46)

Déguisé en homme du peuple pour passer incognito, il a été futé en commandant une omelette, plat populaire, mais moins en répondant au pif "12 oeufs".

Ah bien oui, s’il commande 12 œufs... ceci explique cela...

Plus intéressant que l’anecdote en elle-même à mon avis, il est connu comme « celui qui proposa le premier système d'Instruction publique en France afin de permettre ‘une instruction publique commune à tous les citoyens’ comme le prévoyait la Constitution de 1791 » (merci Wikipedia).

Alors je comprend que commander 12 œufs c'est surprenant. Mais ça explique pas pourquoi s'il y a une commande de 12 œufs alors c'est forcément condorcet...

a écrit : Alors je comprend que commander 12 œufs c'est surprenant. Mais ça explique pas pourquoi s'il y a une commande de 12 œufs alors c'est forcément condorcet... J'imagine qu'un homme du peuple aurait demandé moins d'œufs, n'étant pas aussi riche qu'un bourgeois.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Alors je comprend que commander 12 œufs c'est surprenant. Mais ça explique pas pourquoi s'il y a une commande de 12 œufs alors c'est forcément condorcet... J'imagine que le fait qu'il demande douze oeufs était suspects car ça parait très bizarre de demander un tel nombre mais surtout car ça traduisait une déconnexion de la personne avec la vie du peuple. Un peu comme si un homme ou une femme politique aujourd'hui ne connaissait pas le prix d'un pain au chocolat.
Etre déconnecté de la vie du peuple dans les années suivant la révolution devait être un motif de suspicion suffisant pour mettre en garde à vue et instruire. Le fait qu'il soit Condorcet est venu en lumière après.

a écrit : J'imagine que le fait qu'il demande douze oeufs était suspects car ça parait très bizarre de demander un tel nombre mais surtout car ça traduisait une déconnexion de la personne avec la vie du peuple. Un peu comme si un homme ou une femme politique aujourd'hui ne connaissait pas le prix d'un pain au chocolat.
Etre déconnecté de la vie du peuple dans les années suivant la révolution devait être un motif de suspicion suffisant pour mettre en garde à vue et instruire. Le fait qu'il soit Condorcet est venu en lumière après.
Afficher tout
Ca doit être ça, j'ai lu il y a longtemps qu'à cette époque, avec le salaire journalier d'un ouvrier, on pouvait acheter 6 œufs (environ).

a écrit : Déguisé en homme du peuple pour passer incognito, il a été futé en commandant une omelette, plat populaire, mais moins en répondant au pif "12 oeufs". Un jour j’ai demandé une omelette à 3 1/2 œufs et j’ai provoqué une belle hilarité. Je voulais simplement situer en 3 gros et 4 petits

J'espère au moins qu'il ai eu le temps de la finir.. Cela dit 12 œufs ? Il devait être affamé le bougre.

a écrit : Alors je comprend que commander 12 œufs c'est surprenant. Mais ça explique pas pourquoi s'il y a une commande de 12 œufs alors c'est forcément condorcet... Je pense que c'est comme le prix des pains au chocolat à 10 ou 15cts de JF Copé. Si tu veux te fondre dans le peuple mais que tu ne connais pas les codes t'es grillé dès que tu ouvres la bouche. Et une fois que t es grillé on peut aller gratter pour savoir qui tu es vraiment!

Les circonstances énigmatiques ne seraient pas une simple indigestion ?!
Les fans de Paul Newman me diront que non... (Cool hand Luke/Luke la main froide et le pari des 50 oeufs..)

a écrit : J'imagine que le fait qu'il demande douze oeufs était suspects car ça parait très bizarre de demander un tel nombre mais surtout car ça traduisait une déconnexion de la personne avec la vie du peuple. Un peu comme si un homme ou une femme politique aujourd'hui ne connaissait pas le prix d'un pain au chocolat.
Etre déconnecté de la vie du peuple dans les années suivant la révolution devait être un motif de suspicion suffisant pour mettre en garde à vue et instruire. Le fait qu'il soit Condorcet est venu en lumière après.
Afficher tout
Un peu comme Jean-Francois Copé en 2016! :/

www.google.fr/amp/s/www.lci.fr/amp/primaire-droite/video-quand-jean-francois-cope-evalue-un-pain-au-chocolat-a-10-ou-15-centimes-2009174.html

a écrit : Déguisé en homme du peuple pour passer incognito, il a été futé en commandant une omelette, plat populaire, mais moins en répondant au pif "12 oeufs". Déjà publié

a écrit : J'imagine que le fait qu'il demande douze oeufs était suspects car ça parait très bizarre de demander un tel nombre mais surtout car ça traduisait une déconnexion de la personne avec la vie du peuple. Un peu comme si un homme ou une femme politique aujourd'hui ne connaissait pas le prix d'un pain au chocolat.
Etre déconnecté de la vie du peuple dans les années suivant la révolution devait être un motif de suspicion suffisant pour mettre en garde à vue et instruire. Le fait qu'il soit Condorcet est venu en lumière après.
Afficher tout
La situation inverse est aussi possible. Quand on ne possède pas les codes, ça se voit tout de suite. Et c'est très gênant.

Il y a une vingtaine d'années, j'avais décidé de me rendre dans un golf pour frapper quelque balles. Il faut savoir que la pratique était beaucoup moins démocratisée qu'aujourd'hui. Je cherche donc un golf sur le net, je mets mes 5 clubs dans ma splendide Citroën AX société (sans banquette arrière) et je m'y rends.
Je finis par trouver l'endroit, en pleine forêt, près de Chantilly.
Je tombe sur une barrière à l'entrée, munie d'un visiophone sur le côté. Je sonne.
- Bonjour Monsieur, vous désirez ?
- C'est pour jouer au golf
- Vous faîtes partie du club ?
- Non, mais je veux bien m'inscrire.
- ...........( un blanc)
- Comment on fait pour s'inscrire ?
- Il faut être parrainé par 2 autres membres.
Et au moment où le type me dit ça, la barrière se lève et une Bentley (dont le seul pare-choc coûtait sûrement 2 ou 3 fois le prix de ma voiture) me croise et quitte le club.
Je venais (enfin) de comprendre où je me trouvais, je me suis senti très seul...

a écrit : La situation inverse est aussi possible. Quand on ne possède pas les codes, ça se voit tout de suite. Et c'est très gênant.

Il y a une vingtaine d'années, j'avais décidé de me rendre dans un golf pour frapper quelque balles. Il faut savoir que la pratique était beaucoup moins démocratisée qu
'aujourd'hui. Je cherche donc un golf sur le net, je mets mes 5 clubs dans ma splendide Citroën AX société (sans banquette arrière) et je m'y rends.
Je finis par trouver l'endroit, en pleine forêt, près de Chantilly.
Je tombe sur une barrière à l'entrée, munie d'un visiophone sur le côté. Je sonne.
- Bonjour Monsieur, vous désirez ?
- C'est pour jouer au golf
- Vous faîtes partie du club ?
- Non, mais je veux bien m'inscrire.
- ...........( un blanc)
- Comment on fait pour s'inscrire ?
- Il faut être parrainé par 2 autres membres.
Et au moment où le type me dit ça, la barrière se lève et une Bentley (dont le seul pare-choc coûtait sûrement 2 ou 3 fois le prix de ma voiture) me croise et quitte le club.
Je venais (enfin) de comprendre où je me trouvais, je me suis senti très seul...
Afficher tout
Je suis d'accord, les codes qu'on ne maitrise pas, ca se voit vite et on se fait regarder de haut, c'est agaçant, par contre, tu est tombé sur un club privé de golf, mais même il y a 30 ans il existait déjà des parcours de golf accessibles à tous. Je le sais, mes parents vivent juste à coté, le parcours 18 trous coutait 150 francs, c'est pas cher!
Tu pouvais aussi louer tout le matériel avec le sac à roulettes et tout et tout. ;) D'ailleurs y'avait du bourgeois qui venait aussi parce que le parcours est vraiment très beau et bien entretenu, c'était plutôt sympa comme ambiance, je faisais le caddie pour ma ptite pièce de 10 francs, au black, je récupérais les balles perdues dans les étangs et les revendaient aux golfeurs direct sur le parcours, et le personnel non seulement ne m'a jamais rien dit, mais ils me filaient de temps en temps un truc a boire, sympa, quoi, ce "club" de golf! ;)

a écrit : Je suis d'accord, les codes qu'on ne maitrise pas, ca se voit vite et on se fait regarder de haut, c'est agaçant, par contre, tu est tombé sur un club privé de golf, mais même il y a 30 ans il existait déjà des parcours de golf accessibles à tous. Je le sais, mes parents vivent juste à coté, le parcours 18 trous coutait 150 francs, c'est pas cher!
Tu pouvais aussi louer tout le matériel avec le sac à roulettes et tout et tout. ;) D'ailleurs y'avait du bourgeois qui venait aussi parce que le parcours est vraiment très beau et bien entretenu, c'était plutôt sympa comme ambiance, je faisais le caddie pour ma ptite pièce de 10 francs, au black, je récupérais les balles perdues dans les étangs et les revendaient aux golfeurs direct sur le parcours, et le personnel non seulement ne m'a jamais rien dit, mais ils me filaient de temps en temps un truc a boire, sympa, quoi, ce "club" de golf! ;)
Afficher tout
J'ai fini par trouver un golf hôtel public juste à côté (celui que je cherchais à l'origine) mais je ne savais tout simplement pas qu'il existait des clubs "de sport" privés, comme des boîtes de nuit.

a écrit : Un peu comme Jean-Francois Copé en 2016! :/

www.google.fr/amp/s/www.lci.fr/amp/primaire-droite/video-quand-jean-francois-cope-evalue-un-pain-au-chocolat-a-10-ou-15-centimes-2009174.html
A la base de mémoire c était Mitterrand qui avait posé la question à VGE en 1981... Depuis c est une sorte de même et nos politique révisent certains points avant d aller voir Bourdin et autres (la ministre du transport (sais plus quoi-morisset)c était faite avoir en disant 4 euros par ex pour un ticket de métro... Bon j avoue je secherai aussi, vu que j ai un passe Navigo et achète jamais de tickets...

a écrit : A la base de mémoire c était Mitterrand qui avait posé la question à VGE en 1981... Depuis c est une sorte de même et nos politique révisent certains points avant d aller voir Bourdin et autres (la ministre du transport (sais plus quoi-morisset)c était faite avoir en disant 4 euros par ex pour un ticket de métro... Bon j avoue je secherai aussi, vu que j ai un passe Navigo et achète jamais de tickets... Afficher tout Le nombre de CDD renouvelables. Une parle de Myriam El-Connerie. Bravo la ministre du travail mdr

La note moyenne dans un restaurant est de 200 euros.
La classe moyenne c'est un salaire à 4000e.
Je suis ministre de la culture mais je déclare fièrement ne jamais avoir lu un livre.

a écrit : J'ai fini par trouver un golf hôtel public juste à côté (celui que je cherchais à l'origine) mais je ne savais tout simplement pas qu'il existait des clubs "de sport" privés, comme des boîtes de nuit. -T'as pas la Bentley, tu rentre pas! ^^

Oh j'ai connu aussi
-De toute façons il est pourri votre club, il accepte que les bâtards qui pensent que leur fric les rend sympathiques. ;)

HAHA