Les voiles des pilotes d'avion de chasse

Proposé par
le
dans

Les pilotes d'avion peuvent être soumis à des phénomènes dangereux liés à la force d'accélération et à la gravité : il peut ainsi arriver que leur cerveau ne soit plus suffisamment irrigué par le sang. Il y a alors perte de vision : cela s'appelle le voile noir. Lors du mouvement inverse, le sang monte aux yeux et le pilote voit tout rouge (voile rouge).

Pour limiter les risques de subir ces voiles, les pilotes utilisent des combinaisons anti-g qui leur compressent certaines parties du corps (notamment les cuisses) pour éviter que le sang puisse s'y accumuler.


Tous les commentaires (49)

a écrit : Nan on peut sevanouir sur le coup ou alors avoir quelque trouble mai spasbplus dune semaine les "G" sapelle en realiter facteur de charge et jai 13 ans Moi ossi et ...

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Le plus gros risque c'est qu'au bout d'un moment le pilote est complètement désorienté dans le sens 'abruti' par le manque de sang dans le cerveau voir de la perte de conscience qui entraine des mauvaises réactions, réactions tardives ou pas de réaction du tout du pilote ce qui entraine un crash, notamment à basse altitude.
Les pilotes s'entrainent pour éviter ça au maximum et les avions de chasse modernes sont équipés de limiteur de G mais malheureusement ça peut se produire tellement les Hommes sont poussés à l'extrême dans certaines manoeuvres, pour ceux que ça intéresse tapez g-lock sur les sites de vidéos en ligne vous aurez plusieurs vidéo parfois amusantes lorsqu'il s'agit de passagers novices, parfois stressantes lorsqu'il s'agit de pilotes aux commandes...

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Cela n est vrai que pour les pilotes d'avions de chasse il me semble

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Allez sur youtube il y a des videos avec des tests sur cobay russe et americain, plus de 4 ou 5 G et c est enorme pour un corp humain, ils tombent tous dans les vaps ...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Est ce qu'il peut y avoir des risques a long terme ? Des dommages irréversibles ? Très interressant en tous cas.
PS: j'ai lu les sources, on peut même faire une syncope!

On a tous eu envie un jour de faire ce métier plus tard, bah tout de suite, ça calme...
oui javoue

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Oui, c'est comme quand tu as été pris dans une grosse vague, que tu nage pour remonter à la surface mais qu'en réalité tu nage vers le fond ça ça doit être horrible !

Posté le

unknown

(3)

Répondre

a écrit : Et ça se voit .. Haha, très bon ^^ sinon intéressant le principe de l'anti-g, je me demandais justement comment on pouvait contrer une force dûe à l'acceleration... En fait on agis pas sur cette force mais sur ses effets sur le corps humain... Cool.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Faut bien mériter son salaire. Sinon quel différence avec les autres travail

Posté le

unknown

(0)

Répondre

?LIMITES HUMAINE?

D'ailleurs les avions militaires pourraient avoir des performances bien supérieures a celles des machines actuelles; on pourrai faire monter les avions en altitude bien plus rapidement, mais les performances ont déjà atteintes les limites humaines.
-Il est connu en aéronautique que les limites sont en fait humaines, et non pas matérielles.
-L'armée voudrait remplacer progressivement les avions classiques par des avions sans pilotes, commandés depuis le sol par des pilotes chevronnés. Ils peuvent voler dans des configurations bien particulières, a des vitesse bien supérieures. Ces avions sont déjà en activité, ce sont des Drones. Ils ont été utilisés en Irak, en Afganistan etc... et sont aussi utilisées au quotidien dans notre pays pour des vols de reconnaissance.

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Aie ca doit faire mal au niveau de l'entre-jambe.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Le phénomène de désorientation arrive aussi si on se trouve enseveli sous la neige lors d' une avalanche! Une solution : s'uriner dessus!!! Mais dans le froid faut avoir envie!!! Tu baves... C'est un peu plus simple.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Le phénomène de désorientation arrive aussi si on se trouve enseveli sous la neige lors d' une avalanche! Une solution : s'uriner dessus!!! Mais dans le froid faut avoir envie!!! trop car elle est gelé ( la vessie)

Posté le

android

(0)

Répondre

Le voile rouge peu arriver en moto sur un très gros freinage, expérience vécu et pas très agréable ..!!

Posté le

iphone

(5)

Répondre

"L'étoffe des héros" ;)

Precission: pilotes de chasse ou de voltige! Les autres sont un peu plus pépère.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : "Les pilotes d'avions"
Ca n'arrive qu'au pilote de chasse ou également au pilote de ligne ?
C'est un phénomène qui peut arriver à tous les pilotes, dont leur avions évoluent sous facteur de charge. Mais il est plus conséquent sur les pilotes de chasse car leurs entrainement comprend principalement des exercices sous facteur de charge. Apres la limites de facteur dépend de l'avion qu'il pilote. Par exemple je suis pilote de chasse sur EMBRAER 314 SUPER TUCANO, et cette avion peut aller jusqu'a 7g. Et le voile noir ou voile rouge j'en ai connu plusieurs...

a écrit : Ça arrivait particulièrement aux bombardiers durant la 1ère GM qui devaient piquer pour lâcher leurs bombes. Lorsqu'ils remontaient le sang était temporairement chassé du cerveau du pilote qui devenait aveugle quelques secondes.. Oui surtout pour le stuka avion allemand. Le pilotes piquaient jusqu'a 80° et fesait sa ressource à 7g.