Survivant d'Auschwitz et champion du monde l'année suivante

Proposé par
le

Alfred Nakache était un nageur et joueur de water-polo français, survivant d'Auschwitz. Libéré en 1945 alors qu'il ne pesait plus que 40 kilogrammes, il réussit l'exploit de devenir dès l'année suivante champion du monde et recordman du relais 3*100 mètres trois nages. Il participa ensuite aux Jeux olympiques de 1948.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Ayant eu 1 an pour les championnats et 3 ans pour les jo, je ne vois pas où est l'exploit. Il a largement eu le temps d'atteindre son poids de forme et de s'entrainer. Il ne faut as oublier non plus que le niveau était moins élevé que de nos jours (records et donc vitesse moyenne, méthodes et équipement, etc...).
Et en plus il n'y a pas eu de nouveau champ pendant les 6 années de guerre, donc un record du monde inchangé pendant cette période.
Afficher tout
1 an pour retrouver son niveau maximum, largement suffisant après Auschwitz ?
Étant moi-même sportif et m'étant blessé il y a un an environ, je commence tout juste à retrouver mes capacités d'avant, et lui avait en plus de l'aspect physique (bien plus important que dans mon cas) l'aspect moral.
Merci de respecter cet exploit.

Posté le

android

(244)

Répondre

a écrit : Ayant eu 1 an pour les championnats et 3 ans pour les jo, je ne vois pas où est l'exploit. Il a largement eu le temps d'atteindre son poids de forme et de s'entrainer. Il ne faut as oublier non plus que le niveau était moins élevé que de nos jours (records et donc vitesse moyenne, méthodes et équipement, etc...).
Et en plus il n'y a pas eu de nouveau champ pendant les 6 années de guerre, donc un record du monde inchangé pendant cette période.
Afficher tout
Rarement vu un commentaire aussi méprisant et stupide sur ce site, et j’y suis depuis 10ans.
Oui les performances étaient adaptées aux matériel et méthodes de l’époque, donc si Alfred Nakache a pulvérisé des records, c’est qu’il faisait partie des meilleurs de l’époque. Et c’est d’autant plus un exploit qu’il sortait d’Auschwitz il y a moins d’1 an, avec MOITIÉ moins de son poids à l’arrivée.
Qu’est ce que tu veux qu’il ait fait de plus ? Marcher sur l’eau ?

a écrit : 1 an pour retrouver son niveau maximum, largement suffisant après Auschwitz ?
Étant moi-même sportif et m'étant blessé il y a un an environ, je commence tout juste à retrouver mes capacités d'avant, et lui avait en plus de l'aspect physique (bien plus important que dans mon cas) l'aspect moral
.
Merci de respecter cet exploit.
Afficher tout
C’est ce qu’on appelle communément un troll. Malheureusement vous êtes tombés dans le piège. . .

Ça fait deux ans que je me fais traiter d’une pubalgie et je commence à peine à reprendre le rugby.

Le mec avec tous ce qu’il a subit il est médaillé olympique et champion du monde.
Chapeau.


Tous les commentaires (26)

Ayant eu 1 an pour les championnats et 3 ans pour les jo, je ne vois pas où est l'exploit. Il a largement eu le temps d'atteindre son poids de forme et de s'entrainer. Il ne faut as oublier non plus que le niveau était moins élevé que de nos jours (records et donc vitesse moyenne, méthodes et équipement, etc...).
Et en plus il n'y a pas eu de nouveau champ pendant les 6 années de guerre, donc un record du monde inchangé pendant cette période.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ayant eu 1 an pour les championnats et 3 ans pour les jo, je ne vois pas où est l'exploit. Il a largement eu le temps d'atteindre son poids de forme et de s'entrainer. Il ne faut as oublier non plus que le niveau était moins élevé que de nos jours (records et donc vitesse moyenne, méthodes et équipement, etc...).
Et en plus il n'y a pas eu de nouveau champ pendant les 6 années de guerre, donc un record du monde inchangé pendant cette période.
Afficher tout
1 an pour retrouver son niveau maximum, largement suffisant après Auschwitz ?
Étant moi-même sportif et m'étant blessé il y a un an environ, je commence tout juste à retrouver mes capacités d'avant, et lui avait en plus de l'aspect physique (bien plus important que dans mon cas) l'aspect moral.
Merci de respecter cet exploit.

Posté le

android

(244)

Répondre

a écrit : Ayant eu 1 an pour les championnats et 3 ans pour les jo, je ne vois pas où est l'exploit. Il a largement eu le temps d'atteindre son poids de forme et de s'entrainer. Il ne faut as oublier non plus que le niveau était moins élevé que de nos jours (records et donc vitesse moyenne, méthodes et équipement, etc...).
Et en plus il n'y a pas eu de nouveau champ pendant les 6 années de guerre, donc un record du monde inchangé pendant cette période.
Afficher tout
Certe les records étaient sans doute moins élevé que de nos jours (principe propre à l’évolution des records

a écrit : Ayant eu 1 an pour les championnats et 3 ans pour les jo, je ne vois pas où est l'exploit. Il a largement eu le temps d'atteindre son poids de forme et de s'entrainer. Il ne faut as oublier non plus que le niveau était moins élevé que de nos jours (records et donc vitesse moyenne, méthodes et équipement, etc...).
Et en plus il n'y a pas eu de nouveau champ pendant les 6 années de guerre, donc un record du monde inchangé pendant cette période.
Afficher tout
Rarement vu un commentaire aussi méprisant et stupide sur ce site, et j’y suis depuis 10ans.
Oui les performances étaient adaptées aux matériel et méthodes de l’époque, donc si Alfred Nakache a pulvérisé des records, c’est qu’il faisait partie des meilleurs de l’époque. Et c’est d’autant plus un exploit qu’il sortait d’Auschwitz il y a moins d’1 an, avec MOITIÉ moins de son poids à l’arrivée.
Qu’est ce que tu veux qu’il ait fait de plus ? Marcher sur l’eau ?

a écrit : 1 an pour retrouver son niveau maximum, largement suffisant après Auschwitz ?
Étant moi-même sportif et m'étant blessé il y a un an environ, je commence tout juste à retrouver mes capacités d'avant, et lui avait en plus de l'aspect physique (bien plus important que dans mon cas) l'aspect moral
.
Merci de respecter cet exploit.
Afficher tout
C’est ce qu’on appelle communément un troll. Malheureusement vous êtes tombés dans le piège. . .

Ça fait deux ans que je me fais traiter d’une pubalgie et je commence à peine à reprendre le rugby.

Le mec avec tous ce qu’il a subit il est médaillé olympique et champion du monde.
Chapeau.

a écrit : 1 an pour retrouver son niveau maximum, largement suffisant après Auschwitz ?
Étant moi-même sportif et m'étant blessé il y a un an environ, je commence tout juste à retrouver mes capacités d'avant, et lui avait en plus de l'aspect physique (bien plus important que dans mon cas) l'aspect moral
.
Merci de respecter cet exploit.
Afficher tout
Oui et sans imaginer les séquelles psychologiques qu’il a dû avoir

a écrit : Ayant eu 1 an pour les championnats et 3 ans pour les jo, je ne vois pas où est l'exploit. Il a largement eu le temps d'atteindre son poids de forme et de s'entrainer. Il ne faut as oublier non plus que le niveau était moins élevé que de nos jours (records et donc vitesse moyenne, méthodes et équipement, etc...).
Et en plus il n'y a pas eu de nouveau champ pendant les 6 années de guerre, donc un record du monde inchangé pendant cette période.
Afficher tout
Le record du 400m féminin en athlétisme a perduré quelques décennies et cela malgré la professionnalisation du sport.

Il revient d'un camp de la mort, retrouve sa forme et est capable d'atteindre le haut niveau c'est assez exceptionnel et révélateur de sa motivation. La professionnalisation était certes moindre mais il était le meilleur de son époque, et c'est déjà assez ahurissant.

Par contre, ton commentaire est exceptionnel par son ton méprisant. Tu n'as sans doute jamais fait de sport pour ne pas réaliser l'exploit.

a écrit : Ayant eu 1 an pour les championnats et 3 ans pour les jo, je ne vois pas où est l'exploit. Il a largement eu le temps d'atteindre son poids de forme et de s'entrainer. Il ne faut as oublier non plus que le niveau était moins élevé que de nos jours (records et donc vitesse moyenne, méthodes et équipement, etc...).
Et en plus il n'y a pas eu de nouveau champ pendant les 6 années de guerre, donc un record du monde inchangé pendant cette période.
Afficher tout
Il n'a jamais voulu retrouver son poids de forme , il se jetait du plongeoir tel un caillou et ricochait jusqu'à l'arrivée, malheureusement cette nage n'a jamais été reconnue

Posté le

android

(0)

Répondre

Ca serait vraiment bien que les anecdotes suivent ce que disent leurs sources.

Il est fait mention nulle part qu'il pesait 40kg suite à Auschwitz dans la seule source disponible. Lui même dit qu'il est passé de 85kg à 61kg (si ça c'est pas de la source !).

Toujours dans les sources, il a probablement été sauvé par l'Allemand faisant les sélections, qui lui-même étant nageur, a reconnu Alfred et l'a affecté à l'infirmerie. Alfred n'aura de cesse d'organiser des cours de natation dans le dos des gardiens dans un bassin de rétention.

a écrit : Ayant eu 1 an pour les championnats et 3 ans pour les jo, je ne vois pas où est l'exploit. Il a largement eu le temps d'atteindre son poids de forme et de s'entrainer. Il ne faut as oublier non plus que le niveau était moins élevé que de nos jours (records et donc vitesse moyenne, méthodes et équipement, etc...).
Et en plus il n'y a pas eu de nouveau champ pendant les 6 années de guerre, donc un record du monde inchangé pendant cette période.
Afficher tout
À vous entendre on a l'impression que c'est tellement facile.
Dites moi, que faites vous dans la vie ?
Je pense que vous avez beaucoup de records à votre nom, vu comment cela à l'air facile pour vous.

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Ca serait vraiment bien que les anecdotes suivent ce que disent leurs sources.

Il est fait mention nulle part qu'il pesait 40kg suite à Auschwitz dans la seule source disponible. Lui même dit qu'il est passé de 85kg à 61kg (si ça c'est pas de la source !).

Toujours dans les
sources, il a probablement été sauvé par l'Allemand faisant les sélections, qui lui-même étant nageur, a reconnu Alfred et l'a affecté à l'infirmerie. Alfred n'aura de cesse d'organiser des cours de natation dans le dos des gardiens dans un bassin de rétention. Afficher tout
Recherche rapide sport.francetvinfo.fr/natation/portrait-de-champion-des-bassins-deporte-par-les-nazis-le-destin-dalfred-nakache-le-nageur

Il perd une quarantaine de kilo et atteint le poids de 42 kg.
Peut etre qu'il s'agit d'un bug et qu'il manque des sources ? avant d'être vindicatif, c'est pas mal de chercher et de lire.
Pour info, mon lien est le deuxième sur google, donc assez facile à trouver.

a écrit : Ca serait vraiment bien que les anecdotes suivent ce que disent leurs sources.

Il est fait mention nulle part qu'il pesait 40kg suite à Auschwitz dans la seule source disponible. Lui même dit qu'il est passé de 85kg à 61kg (si ça c'est pas de la source !).

Toujours dans les
sources, il a probablement été sauvé par l'Allemand faisant les sélections, qui lui-même étant nageur, a reconnu Alfred et l'a affecté à l'infirmerie. Alfred n'aura de cesse d'organiser des cours de natation dans le dos des gardiens dans un bassin de rétention. Afficher tout
Dans la source, il est marqué : "Il reprend l'entraînement, et du poids, puisqu'à sa sortie d'Auschwitz, il ne pèse plus qu'une quarantaine de kilogrammes, et qu'avant le camp il en pesait environ quatre-vingts". J'ai vérifié l'historique pour m'assurer que ça n'a pas été rajouté après ton commentaire, pas de modification de cet article depuis le 19 février.

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Dans la source, il est marqué : "Il reprend l'entraînement, et du poids, puisqu'à sa sortie d'Auschwitz, il ne pèse plus qu'une quarantaine de kilogrammes, et qu'avant le camp il en pesait environ quatre-vingts". J'ai vérifié l'historique pour m'assurer que ça n'a pas été rajouté après ton commentaire, pas de modification de cet article depuis le 19 février. Afficher tout Salut l'ami, peux-tu m'expliquer comment tu as fait pour avoir l'historique du site au 19 janvier? Merci :)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ayant eu 1 an pour les championnats et 3 ans pour les jo, je ne vois pas où est l'exploit. Il a largement eu le temps d'atteindre son poids de forme et de s'entrainer. Il ne faut as oublier non plus que le niveau était moins élevé que de nos jours (records et donc vitesse moyenne, méthodes et équipement, etc...).
Et en plus il n'y a pas eu de nouveau champ pendant les 6 années de guerre, donc un record du monde inchangé pendant cette période.
Afficher tout
Là où je te rejoins, c'est que les autres en face devaient pas être non plus dans la meilleur des formes. La guerre n'aura épargné personne que ça soit physiquement ou psychiquement. Au delà de ça voilà une belle promo à ceux préconisant le jeûne pour améliorer sa santé. J'ai toujours hésité à m'y mettre, peut être quand même de manière moins radical.

Posté le

android

(0)

Répondre

Je me suis toujours demandé ce que les déportés français avaient comme image de la France à leur retour d'après guerre. Comment renouer avec le pays qui voulait ta mort.

Ton pays te déporte comme de la vermine mais tu reviens et gagne des titres.
C'est bien sa volonté qui m'impressionne bien plus que l'exploit sportif (qui est déjà bien impressionnant).

Posté le

android

(7)

Répondre

Comme quoi, même en ayant traversé l'enfer.. l'Homme peut accomplir bien des exploits..

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je me suis toujours demandé ce que les déportés français avaient comme image de la France à leur retour d'après guerre. Comment renouer avec le pays qui voulait ta mort.

Ton pays te déporte comme de la vermine mais tu reviens et gagne des titres.
C'est bien sa volonté qui m'impression
ne bien plus que l'exploit sportif (qui est déjà bien impressionnant). Afficher tout
Question très intéressante.

Je crois qu'une part de la réponse peut être tenue dans une question : "est ce vraiment leur pays qui les a déporté ?"

Le régime de Vichy était t il "la France" ?
Les collaborateurs sont ils "la France" ?

Il reste que toutes les analyses que l'ont peut faire 75 ans après seront tjrs bien loin du ressenti de ces gens de retour au pays, le vrai. Se promener dans les rues de ta ville en sachant que le gars qui t'a dénoncé a la gestapo court probablement encore quelque part doit être particulièrement mal aisant.

A mon avis il doit y avoir plein de travaux d'historiens sur la question.

Posté le

android

(3)

Répondre