L'indigestion des plantes carnivores

Proposé par
le
dans

Les plantes carnivores peuvent être victimes d'indigestions : les feuilles des sarracénies, par exemple, ont la forme d'une urne qui ne se referme pas. Elles sont un piège redoutable, car elles ont des poils dans le sens de la descente empêchant toute remontée, mais si trop d'insectes y pénètrent en même temps, la feuille, incapable de les digérer, noircit et meurt.


Commentaires préférés (3)

Quand on a les yeux plus gros que le ventre...

Posté le

unknown

(186)

Répondre

Je trouve les plantes carnivores complètement fascinantes ! Des plantes qui mangent des animaux... C'est fou !

Posté le

unknown

(251)

Répondre

a écrit : elles ne les mangent pas, mais les digerent simplement Ca veut dire la même chose

Posté le

unknown

(194)

Répondre


Tous les commentaires (41)

Tant mieu. Je fais des cauchemards de ces genres de plantes ^^

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Sympa à savoir, d'ailleurs c'est dangereux pour la plante de lui fermer la 'tête' quand ils n'y a rien dedans ?

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Quand on a les yeux plus gros que le ventre...

Posté le

unknown

(186)

Répondre

a écrit : Sympa à savoir, d'ailleurs c'est dangereux pour la plante de lui fermer la 'tête' quand ils n'y a rien dedans ? En effet, chez les plantes à pièges à machoires, il est dangereux que l'on la ferme. Elles peuvent se refermer un nombre limité de fois et après meur. De toutes façons, il vaut mieux ne toucher à aucune plantes carnivores sauvages, car elles sont en voies de disparition et elles sont très sensible.

Posté le

unknown

(27)

Répondre

En effet, moi qui cultive des sarracénia, lorsque une fourmie décide d'y rentrer, c'est toute la colonie qui la suit ! Et le piège finit par noircir et pourrir. Mais ça peut aussi arriver au dionaea, népenthes, aux drosera ... bref à n'importe quelle type de plante carnivore c'est trop nombreux ou trop gros !

@ Seybou04 >>> Non ce n'est pas dangereux de fermer le piège des dionaea si c'est de ça que tu parle, mais ça épuise la plante et le piège ne dure que pour 3-4 fermetures en moyenne ... Les autres plantes carnivores à part quelque drosera ne bougent pas, et encore la plus part des drosera bougent trop lentement pour qu'on le voit

Posté le

unknown

(29)

Répondre

Je trouve les plantes carnivores complètement fascinantes ! Des plantes qui mangent des animaux... C'est fou !

Posté le

unknown

(251)

Répondre

C'est la chaine alimentaire à l'envers.

Posté le

unknown

(8)

Répondre

a écrit : Je trouve les plantes carnivores complètement fascinantes ! Des plantes qui mangent des animaux... C'est fou ! elles ne les mangent pas, mais les digerent simplement

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : elles ne les mangent pas, mais les digerent simplement Ca veut dire la même chose

Posté le

unknown

(194)

Répondre

a écrit : Ca veut dire la même chose non pas vraiment mais bon si tu veux

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Quand on a les yeux plus gros que le ventre... Magnifique com. Pour as1c, que deviennent les dechets de se que la plante a digeré? (si il y en a)

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Formidable anecdote! De jolies petites fleurs mais au final de véritables prédateurs.. Comment ces espèces de fleur fonctionnent-elles concernant la pollinisation? L'insecte ne peut pas se poser? Merci ce soir jmcmb!!

Posté le

unknown

(6)

Répondre

a écrit : non pas vraiment mais bon si tu veux "Manger" fait parti de l'action de s'alimenter. Le terme est plutôt approprié. Je voulais dire par là que son commentaire n'avait pas besoin d'être corrigé

Posté le

unknown

(4)

Répondre

Elles s'est suicidée en avalant des fourmituriques.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : En effet, moi qui cultive des sarracénia, lorsque une fourmie décide d'y rentrer, c'est toute la colonie qui la suit ! Et le piège finit par noircir et pourrir. Mais ça peut aussi arriver au dionaea, népenthes, aux drosera ... bref à n'importe quelle type de plante carnivore c'est trop nombreux ou trop gros !

@ Seybou04 >>> Non ce n'est pas dangereux de fermer le piège des dionaea si c'est de ça que tu parle, mais ça épuise la plante et le piège ne dure que pour 3-4 fermetures en moyenne ... Les autres plantes carnivores à part quelque drosera ne bougent pas, et encore la plus part des drosera bougent trop lentement pour qu'on le voit
Afficher tout
C'est intéressant ça ... Les fourmis suivent la première bêtement en pensant que le chemin est sans risque, ou alors elles savent que la première fourmis s'est condamnée et qu'elles peuvent la sauver si elles la suivent toutes ?

Posté le

unknown

(11)

Répondre

a écrit : C'est intéressant ça ... Les fourmis suivent la première bêtement en pensant que le chemin est sans risque, ou alors elles savent que la première fourmis s'est condamnée et qu'elles peuvent la sauver si elles la suivent toutes ? Bonne question... Mais je ne sais pas si on a déjà réussi à rentrer dans la tête d'une fourmi ;-)

Posté le

unknown

(4)

Répondre

@ Yval et Yahou : en fait ce qui se passe je pense c'est que les fourmis sont attirée par le nectar que secrète la sarracénia, hors ce nectar a plus ou moins les mêmes effets que l'alcool sur eux ^^ du coup elles glissent dans le piège et ne peuvent remonter. Les autre fourmis pense que le chemin est sur, elles se suivent toute

Posté le

unknown

(13)

Répondre

a écrit : Formidable anecdote! De jolies petites fleurs mais au final de véritables prédateurs.. Comment ces espèces de fleur fonctionnent-elles concernant la pollinisation? L'insecte ne peut pas se poser? Merci ce soir jmcmb!! La fleur, contrairement aux idées reçues, n'intervient pas dans l'attraction et la capture des proies.
En général, la pollinisation s'effectue avec l'aide des mêmes insectes que ceux dont la plante se nourrit. C'est pour cela que les fleurs se trouvent souvent à l'extrémité de longs pédoncules, isolant l'insecte porteur du pollen fécondateur des pièges mortels des feuilles.

Posté le

unknown

(17)

Répondre

a écrit : La fleur, contrairement aux idées reçues, n'intervient pas dans l'attraction et la capture des proies.
En général, la pollinisation s'effectue avec l'aide des mêmes insectes que ceux dont la plante se nourrit. C'est pour cela que les fleurs se trouvent souvent à l'extrémité de longs
pédoncules, isolant l'insecte porteur du pollen fécondateur des pièges mortels des feuilles. Afficher tout
Ok merci beaucoup fancat!!

Posté le

unknown

(1)

Répondre

c'est vrai cette histoire d'une plante de ce type dans laquelle se serai piegée une souris et qui aurai commencé a se faire digerer ?

Posté le

unknown

(0)

Répondre