Les Vikings ont éradiqué les forêts islandaises

Proposé par
le

Il y a 1000 ans, 25% du territoire Islandais était recouvert de forêts. En 100 ans, les Vikings ont rasé quasi entièrement ces forêts pour dégager des pâturages et utiliser le bois pour la construction. C'est aujourd'hui le territoire le moins boisé d'Europe (0,5% du territoire).

L'Islande s'investit aujourd'hui dans le reboisement du territoire, tâche rendue difficile par la rigueur du climat, qui a un impact sur la croissance des arbres. La seule forêt remarquable d'Islande est la forêt d’Hallormsstaður à l'est du pays.


Commentaires préférés (3)

Il y a une blague en Islande à ce sujet: "Si tu es perdu dans une forêt, c'est simple, lève-toi".

En lisant "Hallormsstaður", j'ai cru que j'avais une poussière sur mon écran de téléphone ^^

Posté le

android

(138)

Répondre

Un jour j'ai rencontré un bûcheron, je lui est demandé son origine car il n'avait pas la stature d'un bûcheron.
Il m'a dit qu'il venait du Sahara.
Je lui ai dit, il n'y a pas d'arbres là bas.
Il m'a répondu, il n'y en a plus.


Tous les commentaires (23)

Il y a une blague en Islande à ce sujet: "Si tu es perdu dans une forêt, c'est simple, lève-toi".

« Promenons nous dans les bois...pend’ »


Ah bah non en fait..

Cf l histoire de râpa nui

Posté le

android

(3)

Répondre

En lisant "Hallormsstaður", j'ai cru que j'avais une poussière sur mon écran de téléphone ^^

Posté le

android

(138)

Répondre

Un jour j'ai rencontré un bûcheron, je lui est demandé son origine car il n'avait pas la stature d'un bûcheron.
Il m'a dit qu'il venait du Sahara.
Je lui ai dit, il n'y a pas d'arbres là bas.
Il m'a répondu, il n'y en a plus.

Il me semble que l’île de Pâques a connut le même sort.
Et en France, au moyen âge, il y avais beaucoup moyen de forêt que maintenant.

a écrit : Il me semble que l’île de Pâques a connut le même sort.
Et en France, au moyen âge, il y avais beaucoup moyen de forêt que maintenant.
Il faut nuancer. Avant la période carolingienne, au début du MA ( Le moyen âge ça dure 1000ans), il y avait probablement beaucoup de zones vierges et non défrichées. Actuellement il me semble que la forêt des Landes, artificielle, fait pencher la balance dans le bon sens.

Posté le

android

(1)

Répondre

Le désert Chinois de Mu Us ( également appelé Maowusu), est l'un des 4 principaux déserts du pays.
..... Ou plutôt devrais-je écrire "était", car, après plus de 6 décennies m de dure labeur, 93% de son territoire de 42 200 km2, a été réboisé, ou mis en culture agricole.

Entre le 9eme et le 17eme siècle, cette région du Nord-Est de la Chine, a connu une progressive désertification, due à une surexploitation de l'environnement, tant en cultures comme en pâturage.

Le cas du désert de Mu Us, est tout de même quelque peu contradictoire, car Mao Tsé Toung n'a jamais porté un spécial intérêt sur la protection de l'Environnement et avait même fait ordonner des coupes franches de surfaces forestières, afin d'augmenter la surface agricole cultivée.
C'est uniquement après son décès, que son successeur fit mettre en place, en 1978, un plan centenaire de plantation de 100 milliards (!) d'arbres. Le plan a tellement bien fonctionné, que déjà le deux tiers de l'objectif est atteint aujourd'hui.
Actuellement, la Chine atteint un pourcentage de surfaces boisées, proche de 25% de son territoire, bien que l'enjeu est de taille, vue la rapide progression des zones désertiques.
Voici un article, reflétant assez bien la situation actuelle.
www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/quand-la-lutte-contre-la-desertification-change-dechelle-1132230


Dernière précision: un article de la Constitution Chinoise, précise que chaque citoyen est en devoir de planter entre trois et cinq arbres, chaque année.

Sources:
fr.sputniknews.com/international/202005191043809142-un-desert-de-chine-est-sur-le-point-de-disparaitre-de-la-carte---video/

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Le désert Chinois de Mu Us ( également appelé Maowusu), est l'un des 4 principaux déserts du pays.
..... Ou plutôt devrais-je écrire "était", car, après plus de 6 décennies m de dure labeur, 93% de son territoire de 42 200 km2, a été réboisé, ou mis en culture agricole.

Entre le
9eme et le 17eme siècle, cette région du Nord-Est de la Chine, a connu une progressive désertification, due à une surexploitation de l'environnement, tant en cultures comme en pâturage.

Le cas du désert de Mu Us, est tout de même quelque peu contradictoire, car Mao Tsé Toung n'a jamais porté un spécial intérêt sur la protection de l'Environnement et avait même fait ordonner des coupes franches de surfaces forestières, afin d'augmenter la surface agricole cultivée.
C'est uniquement après son décès, que son successeur fit mettre en place, en 1978, un plan centenaire de plantation de 100 milliards (!) d'arbres. Le plan a tellement bien fonctionné, que déjà le deux tiers de l'objectif est atteint aujourd'hui.
Actuellement, la Chine atteint un pourcentage de surfaces boisées, proche de 25% de son territoire, bien que l'enjeu est de taille, vue la rapide progression des zones désertiques.
Voici un article, reflétant assez bien la situation actuelle.
www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/quand-la-lutte-contre-la-desertification-change-dechelle-1132230


Dernière précision: un article de la Constitution Chinoise, précise que chaque citoyen est en devoir de planter entre trois et cinq arbres, chaque année.

Sources:
fr.sputniknews.com/international/202005191043809142-un-desert-de-chine-est-sur-le-point-de-disparaitre-de-la-carte---video/
Afficher tout
Avec ce qu'ils ont pollués comme cours d'eau (pour nous permettre d'acheter des merd.s à bas prix) je ne suis pas sur que la balance soit si équilibrées que ça.
Ah si les arbres c'est plus visibles que les métaux lourds, micro-plastiques, etc... au fond des rivières.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : En réalité, on a aujourd'hui autant de forêts en France qu'à la fin du moyen-âge avec 155 000 km2, d'ailleurs une anecdote a été publiée à ce sujet.

mobile.secouchermoinsbete.fr/77372-on-a-autant-de-forets-en-france-qu-au-moyen-age
C'est vrai, mais si la surface de forêt est similaire, on n'a pas vraiment la même "qualité de forêt" (notamment d'un point de vue biodiversité). Mais je ne suis pas sûr qu'il y ait grand chose à faire à part laisser du temps et éviter de recouper massivement !

Même s'il est vrai que la république d'Irlande, aidée par l'Europe à développé un fort programme de reboisement, il faut noter que le colon anglais a en son temps déforesté à tout va sur l'île d'émeraude. En premier lieu pour la construction, notamment navale, puis pour le chauffage. Cette dernière utilisation avait également pour but de priver l'autochtone de ce bien précieux.

Posté le

android

(0)

Répondre

En Islande, il est dit qu'une forêt est composée au minimum de 3 arbres

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : En lisant "Hallormsstaður", j'ai cru que j'avais une poussière sur mon écran de téléphone ^^ Rassure toi, tu n'es pas le seul

Posté le

android

(1)

Répondre

Lors de mon voyage en Islande, j'ai été surpris car les palissades ne font pas le tour du terrain des maisons.
On ne trouve des palissades qu'autour des petits bois situés à proximité des maisons.
En fait, les palissades ne servent pas à délimiter les propriétés (on ne trouve souvent qu'une maison à plusieurs kilomètres à la ronde), mais à protéger les jeunes pousses d'arbres des moutons (qui vivent en liberté et se baladent partout) !

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : C'est vrai, mais si la surface de forêt est similaire, on n'a pas vraiment la même "qualité de forêt" (notamment d'un point de vue biodiversité). Mais je ne suis pas sûr qu'il y ait grand chose à faire à part laisser du temps et éviter de recouper massivement ! En France, certains coins de forêts sont dédiés à la sylviculture poussée, des arbres tous identiques en rang d'oignons où on rase tout et on replante. Bon, ca fonctionne, et là, la biodiversité est à peu près équivalente à celle d'un champ de maïs.
Dans mon coin, le sol est pauvre, accidenté et rocailleux, les forêts poussent quasi toute seules, on coupe des petites parcelles, où bien le long des chemins, pas tout les arbres (on fait une sélection, quoi, limiter les pins qui poussent très vite et acidifient le sol, privilégiant les essences "nobles") et on laisse la nature se requinquer pendant... pffff, 40 ans minimum, et ce qui est intéressant, c'est qu'aux endroits où il y a eu une coupe, deux ans après, champignons, fraises des bois, mûres... ca repart du bas, mais bien sur, pour que ca marche, il faut se contenter de couper en clairières, et pas tous les arbres, on laisse souvent les trois où quatre les plus grands, les plus vieux, faire attention aux petits arbrisseaux... ca ne s'improvise pas.

On coupe, mais pas n'importe comment, quoi, sinon ca se transforme en garrigue. Ca ne s'improvise pas.
Tout raser, c'est une erreur monumentale pour l'avenir.