L'explorateur Pierre Savorgnan de Brazza a laissé un grand souvenir au Congo

Proposé par
le
dans

L'explorateur Pierre Savorgnan de Brazza fut en France fêté en héros, présenté comme l'ami des Noirs et libérateur des esclaves. Il avait, en effet, colonisé le Congo français sans violence, par un traité avec le chef des Batéké. On lui confia plus tard la mission d'enquêter sur les abus des colons. La ville de Brazzaville, capitale du Congo, lui doit son nom.


Commentaires préférés (3)

Quand on se penche sur l'histoire coloniale, et qu'on sait que de manière générale, les Noirs n'étaient considérés que comme des marchandises, c'est beau ! Dans le sens où signer un traité avec quelqu'un, c'est le considérer comme son égal

Posté le

android

(38)

Répondre

Et pendant ce temps là (1879) les britanniques se prenaient une défaite cuisante à la bataille d'Isandhlwana !
Ca y est j'ai enfin pu caser cette anecdote, depuis le temps que j'attendais et le nombre de fois où elle a été refusée !! Ouf !
D'ailleurs une éclipse solaire a eu lieu durant cette bataille, mettant fin abruptement à la bataille (en un massacre).

a écrit : Quand on se penche sur l'histoire coloniale, et qu'on sait que de manière générale, les Noirs n'étaient considérés que comme des marchandises, c'est beau ! Dans le sens où signer un traité avec quelqu'un, c'est le considérer comme son égal Est-ce que tu crois vraiment que les Officiels américains qui ont signé des traités avec les Amérindiens les considéraient comme leurs égaux?
Et je sais bien qu'en son temps Brazza se considérait lui-même comme un véritable humaniste, mais une colonisation est une colonisation


Tous les commentaires (14)

Quand on se penche sur l'histoire coloniale, et qu'on sait que de manière générale, les Noirs n'étaient considérés que comme des marchandises, c'est beau ! Dans le sens où signer un traité avec quelqu'un, c'est le considérer comme son égal

Posté le

android

(38)

Répondre

Le porte feuille Brazza de Louis Vuitton a d’ailleurs été nommé ainsi en son honneur

Et pendant ce temps là (1879) les britanniques se prenaient une défaite cuisante à la bataille d'Isandhlwana !
Ca y est j'ai enfin pu caser cette anecdote, depuis le temps que j'attendais et le nombre de fois où elle a été refusée !! Ouf !
D'ailleurs une éclipse solaire a eu lieu durant cette bataille, mettant fin abruptement à la bataille (en un massacre).

a écrit : Quand on se penche sur l'histoire coloniale, et qu'on sait que de manière générale, les Noirs n'étaient considérés que comme des marchandises, c'est beau ! Dans le sens où signer un traité avec quelqu'un, c'est le considérer comme son égal Les colons Européens ont cherché et signé des traités avec généralement un des peuples issus de quasiment de tous les pays Africains colonisés (bah, si on peut éviter de faire la guerre, c'est plus pratique, et puis ces traités permettaient aux autochtones signataires de prendre de l'avance sur leurs voisins (parfois ennemis)).
C'est aux peuples qui s'y opposaient qu'ils faisaient la guerre.

a écrit : Quand on se penche sur l'histoire coloniale, et qu'on sait que de manière générale, les Noirs n'étaient considérés que comme des marchandises, c'est beau ! Dans le sens où signer un traité avec quelqu'un, c'est le considérer comme son égal Est-ce que tu crois vraiment que les Officiels américains qui ont signé des traités avec les Amérindiens les considéraient comme leurs égaux?
Et je sais bien qu'en son temps Brazza se considérait lui-même comme un véritable humaniste, mais une colonisation est une colonisation

D'ailleurs il semblait avoir lu autrefois, complément d’anecdote, que Brazzaville est la seule capitale d'Afrique a porter le nom d'un "colon".
Corrigez moi si je me trompe!

a écrit : Quand on se penche sur l'histoire coloniale, et qu'on sait que de manière générale, les Noirs n'étaient considérés que comme des marchandises, c'est beau ! Dans le sens où signer un traité avec quelqu'un, c'est le considérer comme son égal Il est également possible que notre bon ami de brazza fut habile dans le domaine de la roublardise.

Posté le

android

(0)

Répondre

Je suis twé conten de connaitwe cett anecdote

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Est-ce que tu crois vraiment que les Officiels américains qui ont signé des traités avec les Amérindiens les considéraient comme leurs égaux?
Et je sais bien qu'en son temps Brazza se considérait lui-même comme un véritable humaniste, mais une colonisation est une colonisation
Une colonisation n’est pas toujours péjorative. Le royaume de France a ses débuts n’a rien à voir avec le pays d’aujourd’hui. Les catalans ont ils été colonisés ? Les provençaux aussi ? Et quid des alsaciens alors ?
La décolonisation , n’oublie pas est l’œuvre des russes et américains post guerre afin de détruire les empires franco anglais qui aurait pu contester l’hegemonie des deux ogres.

a écrit : Une colonisation n’est pas toujours péjorative. Le royaume de France a ses débuts n’a rien à voir avec le pays d’aujourd’hui. Les catalans ont ils été colonisés ? Les provençaux aussi ? Et quid des alsaciens alors ?
La décolonisation , n’oublie pas est l’œuvre des russes et américains post guerre afin de détruir
e les empires franco anglais qui aurait pu contester l’hegemonie des deux ogres. Afficher tout
Je pige pas ton message :-/ Tu voudrais nous expliquer que la colonisation de l'Afrique noire, en fait, c'était bien ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je pige pas ton message :-/ Tu voudrais nous expliquer que la colonisation de l'Afrique noire, en fait, c'était bien ? Non il ne dit ça nul part.

Il dit que la colonisation est monnaie courante dans l'histoire, voir même une norme. Si ses exemples de sont pas très pertinent, ça se défend. La France est issu d'une colonialisation dans un sens, l'Angleterre aussi. Des colonisations qui ont parfaitement fonctionné. Les États actuels sont des agrégats de colonialisation successif dans le temps et l'espace. Donc la colonialisation n'est pas quelque chose de foncièrement mal ou bien. C'est une simple donnée. Il y a eu des horreurs avec la colonisation récente (l'Afrique par les européens) mais ce n'est pas pour ça que la colonialisation doit être catalogué dans le "mal". Bien que ça soit le cas, car on pense direct aux travailleurs forcés africains.

Et il dit que ce "catalogage" a été exacerbé par les nouvelles grandes puissances de l'époque (USA et URSS) pour définitivement faire chuter les anciennes (France Angleterre).

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Non il ne dit ça nul part.

Il dit que la colonisation est monnaie courante dans l'histoire, voir même une norme. Si ses exemples de sont pas très pertinent, ça se défend. La France est issu d'une colonialisation dans un sens, l'Angleterre aussi. Des colonisations qui ont parfaitement fonctio
nné. Les États actuels sont des agrégats de colonialisation successif dans le temps et l'espace. Donc la colonialisation n'est pas quelque chose de foncièrement mal ou bien. C'est une simple donnée. Il y a eu des horreurs avec la colonisation récente (l'Afrique par les européens) mais ce n'est pas pour ça que la colonialisation doit être catalogué dans le "mal". Bien que ça soit le cas, car on pense direct aux travailleurs forcés africains.

Et il dit que ce "catalogage" a été exacerbé par les nouvelles grandes puissances de l'époque (USA et URSS) pour définitivement faire chuter les anciennes (France Angleterre).
Afficher tout
Ok, Merci pour ces précisions :-) je pige mieux l'avis qui est effet est pertinent.

Ceci dit, a t il existé des cas où des colonisations se sont bien passées ? Je ne connais pas tous les exemples cités, mais peut être que toutes ces colonisations se sont mal passées pour les peuples autochtones...

Les trois seuls exemples que je connais vaguement sont la colonisation de la Palestine par israel, l'Amérique par l'Europe, et l'Afrique par l'Europe. C'est pas des cas franchement réjouissants ... Y a t il colonisations ou les peuples colonisés étaient contents ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je pige pas ton message :-/ Tu voudrais nous expliquer que la colonisation de l'Afrique noire, en fait, c'était bien ? Ca n’est pas un crime contre l’humanité. Les vendeurs d’esclaves pour le commerce triangulaire ce sont les africains eux meme. Les premiers esclavagiste d’africains ont été les empires ottomans/ arabes et pourtant on en leur rappelle pas en permanence.
L’histoire a des nuances, ça serait bien de s’en rappeler.

a écrit : Ok, Merci pour ces précisions :-) je pige mieux l'avis qui est effet est pertinent.

Ceci dit, a t il existé des cas où des colonisations se sont bien passées ? Je ne connais pas tous les exemples cités, mais peut être que toutes ces colonisations se sont mal passées pour les peuples autochtones...
/>
Les trois seuls exemples que je connais vaguement sont la colonisation de la Palestine par israel, l'Amérique par l'Europe, et l'Afrique par l'Europe. C'est pas des cas franchement réjouissants ... Y a t il colonisations ou les peuples colonisés étaient contents ?
Afficher tout
Bien passé c'est difficile à dire, pour les contemporains de certaines colonisations ils ont pu se dire que ça c'est bien passé oui, mais selon nos critères des droits humains, d'Etat de droit et de démocratie développé récemment c'est plus difficile à satisfaire. Et cela pour des tiers, des obsversateurs. Pour les autochtones il est encore moins évident d'en trouver qui, dans leur globalité, ont bien accepté une colonisations.

La colonisation la plus aboutie est de l'avis de certains celle l'Angleterre par les normands au XIeme siècle. Les normands sont des colonisateurs accomplis, ils ont essayé avec succès sur la botte de l'Italie et surtout la Sicile mais aussi et sur la côte Est de la mer adriatique.
Les russes aussi, colonisé par les Vikings, l'Etat russe est l'archétype d'une nation colonisatrice avec réussite mais ils ont maltraité pas mal des autochtones.

Une colonisation bien reçu par les autochtones il n'y a pas à chercher bien loin finalement : les gaulois. Ils ont été colonisé par les romains, et nos gaulois -pour le coup pas du tout réfractaire- les ont accueilli à bras ouvert en grande majorité. Ils aimaient l'action civilisatrice des romains sur leurs tribus, ce côté de la colonisation n'est pas un mythe même s'il est aujourd'hui péjoratif. Comme les gallo-romains ont assez bien accepté la population et l'autorité Francque par la suite.

Les berbères, bien qu'ils se sont en parti révolté plusieurs fois entre 750 et 1057 ont été très vite arabisé et aujourd'hui l'extrême majorité de ceux qui se disent arabes en France comme au Maghreb sont en réalité des berbères.

Posté le

android

(2)

Répondre