Nous descendons tous du DACU

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Son nom est plus sympa en anglais. Il s’appelle LUCA pour Last Universal Common Ancestor

Commun Unique ! Ca ne dément pas l'existence de lignées concurrentes qui se seraient éteintes, sans donner aucune descendance, ni de lignées pré-existantes (éteintes également à ce moment), simplement la vie telle qu'on la connaît actuellement ne descendrait ni de ces lignées concurrentes, ni d'autres lignées plus anciennes :)

C'est intéressant de se demander à partir de quel moment on peut considérer un organisme comme "vivant". Certains scientifiques estiment que l'apparition du "vivant" est lors de la première réplication EXACTEMENT identique des acides nucléiques (ADN et ARN). D'autres pensent que c'est lors de l'acquisition d'une forme cellulaire. Il n'y a pas de barrière précise entre le vivant et le non-vivant, que ce soit dans les sciences ou en juridiction (a quel moment un être est "vivant" : Ca dépend des religions, des cultures...).

Chez les asiatiques, on considère qu'un être est "vivant" quand la cellule oeuf est formée.
En France, on considère qu'un enfant est "vivant" quand les poumons se sont remplis d'air (1ere respiration).

Désolé du petit HS, mais je trouve cela passionnant. Sources : Mes cours d'embryologie et d'histoire de l'évolution

Posté le

android

(80)

Répondre


Tous les commentaires (56)

Son nom est plus sympa en anglais. Il s’appelle LUCA pour Last Universal Common Ancestor

je suppose que les créationniste ne sont pas d'accord avec cette anecdote...
9/100 des français et 40/100 des américains. Vous en connaissez forcement.

Pourquoi serait il unique? La vie pourrait être apparue à plusieurs reprises.

Posté le

android

(5)

Répondre

Commun Unique ! Ca ne dément pas l'existence de lignées concurrentes qui se seraient éteintes, sans donner aucune descendance, ni de lignées pré-existantes (éteintes également à ce moment), simplement la vie telle qu'on la connaît actuellement ne descendrait ni de ces lignées concurrentes, ni d'autres lignées plus anciennes :)

a écrit : Commun Unique ! Ca ne dément pas l'existence de lignées concurrentes qui se seraient éteintes, sans donner aucune descendance, ni de lignées pré-existantes (éteintes également à ce moment), simplement la vie telle qu'on la connaît actuellement ne descendrait ni de ces lignées concurrentes, ni d'autres lignées plus anciennes :) Afficher tout *universel et pas unique 'scuzez

a écrit : Pourquoi serait il unique? La vie pourrait être apparue à plusieurs reprises. Pourquoi serait-il unique ?

a écrit : Son nom est plus sympa en anglais. Il s’appelle LUCA pour Last Universal Common Ancestor Ce nom est totalement approuvé par moi ! :)

a écrit : Pourquoi serait il unique? La vie pourrait être apparue à plusieurs reprises. La vie a très bien pu apparaître à plusieurs reprises mais en philogénétique on considère des caractères "ancestraux" qui, si retrouvés dans la descendance etc sont considérés comme exclusifs à cette lignée pour cette occurence originelle là.
En gros il est fort possible que d'autres organismes extrêmement primitifs aient vécu au mm moment mais ils ont disparus avant de donner des branches evolutives ne laissant que la lignée de LUCA.

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : je suppose que les créationniste ne sont pas d'accord avec cette anecdote...
9/100 des français et 40/100 des américains. Vous en connaissez forcement.
Ça pourrait faire l'objet d'une anecdote mais cette phrase "vous en connaissez forcément..." depend du milieu et donc n'est pas vraiment réaliste mm d'un point de vue statistique vu qu'elle exclu trop de paramètres importants :)

Posté le

android

(4)

Répondre

C'est intéressant de se demander à partir de quel moment on peut considérer un organisme comme "vivant". Certains scientifiques estiment que l'apparition du "vivant" est lors de la première réplication EXACTEMENT identique des acides nucléiques (ADN et ARN). D'autres pensent que c'est lors de l'acquisition d'une forme cellulaire. Il n'y a pas de barrière précise entre le vivant et le non-vivant, que ce soit dans les sciences ou en juridiction (a quel moment un être est "vivant" : Ca dépend des religions, des cultures...).

Chez les asiatiques, on considère qu'un être est "vivant" quand la cellule oeuf est formée.
En France, on considère qu'un enfant est "vivant" quand les poumons se sont remplis d'air (1ere respiration).

Désolé du petit HS, mais je trouve cela passionnant. Sources : Mes cours d'embryologie et d'histoire de l'évolution

Posté le

android

(80)

Répondre

a écrit : Ça pourrait faire l'objet d'une anecdote mais cette phrase "vous en connaissez forcément..." depend du milieu et donc n'est pas vraiment réaliste mm d'un point de vue statistique vu qu'elle exclu trop de paramètres importants :) Mmmh, pas si sûr.

Si je pense en effet que certains critères sociaux-économiques (région/origines/âge/milieu culturel et économique) doivent très probablement avoir un impact, les probabilités sont tellement faibles que je doute de ton point de vue. Il faut ajouter que tout le monde connait quelques personnes provenant d'autres "classes sociales".

Considérant une répartition aléatoire (simplifie) des créationnistes, des chiffres corrects énoncés ci-dessus (9%), et un nombre de 400 personnes qu'on "connait" (choisi arbitrairement), les chances de ne pas connaitre de créationniste sont de 0.00000000000000413% environ, soit une chance sur 24'179'300'000'000'000. (Je me suis p-e planté sur un ou deux "0". Si c'est le cas, veuillez m'en excuser, mais l'idée reste la même.)

Je doute que les facteurs énoncés changent notablement la donne. Je le rejoins donc: "vous en connaissez forcément".

a écrit : Mmmh, pas si sûr.

Si je pense en effet que certains critères sociaux-économiques (région/origines/âge/milieu culturel et économique) doivent très probablement avoir un impact, les probabilités sont tellement faibles que je doute de ton point de vue. Il faut ajouter que tout le monde connait quelques perso
nnes provenant d'autres "classes sociales".

Considérant une répartition aléatoire (simplifie) des créationnistes, des chiffres corrects énoncés ci-dessus (9%), et un nombre de 400 personnes qu'on "connait" (choisi arbitrairement), les chances de ne pas connaitre de créationniste sont de 0.00000000000000413% environ, soit une chance sur 24'179'300'000'000'000. (Je me suis p-e planté sur un ou deux "0". Si c'est le cas, veuillez m'en excuser, mais l'idée reste la même.)

Je doute que les facteurs énoncés changent notablement la donne. Je le rejoins donc: "vous en connaissez forcément".
Afficher tout
La répartition des créationistes n'est pas aléatoire, et nos connaissances ne sont un échantillon représentatif de la population globale.

Pour prendre un exemple, D'après une étude de l'enseigne mie caline, 13% des français disent chocolatine à la place de pain au chocolat. Et pourtant je n'en connais aucun dans mon entourage qui dit cela.

Dire que quelque part cette chose est notre arrière arrière (etc) grand père/mère .

a écrit : je suppose que les créationniste ne sont pas d'accord avec cette anecdote...
9/100 des français et 40/100 des américains. Vous en connaissez forcement.
Ils te diront que ADAM a 3,8 milliards d’années.

Adam et Èveve ont existé, mais à des époques différentes l'un de l'autre.
Les mitochondries sont transmis par la mère uniquement. En remontant l'arbre généalogique de l'humanité, il y a un moment où les branches concordent à un unique individu. La fameuse Ève mitochondriale. fr.m.wikipedia.org/wiki/%C3%88ve_mitochondriale
Le même raisonnement s'appliquer pour l'Adam (avec le chromosome sexuel Y) sauf qu'il est le patrilinéaire commun à tous les non-africains.
fr.m.wikipedia.org/wiki/Plus_r%C3%A9cent_anc%C3%AAtre_patrilin%C3%A9aire_commun

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : je suppose que les créationniste ne sont pas d'accord avec cette anecdote...
9/100 des français et 40/100 des américains. Vous en connaissez forcement.
Pourquoi contre ? peut être que les croyants (je préfère ce terme moins péjoratif) ne sont pas aussi bêtes que tu le laisse sous-entendre, peut être qu’ils croient justement, que le créateur (je préfère ce mot moins répulsif que dieu pour les non croyants) est assez « intelligent » pour créer un seul organisme et lui donner les éléments nécessaires pour évoluer vers ce que nous connaissons aujourd’hui.
Tout est possible, non ?!

a écrit : C'est intéressant de se demander à partir de quel moment on peut considérer un organisme comme "vivant". Certains scientifiques estiment que l'apparition du "vivant" est lors de la première réplication EXACTEMENT identique des acides nucléiques (ADN et ARN). D'autres pensent que c9;est lors de l'acquisition d'une forme cellulaire. Il n'y a pas de barrière précise entre le vivant et le non-vivant, que ce soit dans les sciences ou en juridiction (a quel moment un être est "vivant" : Ca dépend des religions, des cultures...).

Chez les asiatiques, on considère qu'un être est "vivant" quand la cellule oeuf est formée.
En France, on considère qu'un enfant est "vivant" quand les poumons se sont remplis d'air (1ere respiration).

Désolé du petit HS, mais je trouve cela passionnant. Sources : Mes cours d'embryologie et d'histoire de l'évolution
Afficher tout
On touche à 2 notions légèrement différentes là, tu nous parles d'une sorte de définition (juridique/éthique) de quand un organisme multicellulaire peut-être considéré comme un "être vivant" à part entière (et là fonction des pays et des cultures il y a débat en effet) ;
Or la cellule-oeuf est dès la fécondation un organisme vivant (capable de réplication quel que soit le mode, pour ne pas rentrer dans les détails), et ainsi de suite, les bactéries, les archaes ... pour ta 2e partie (en termes de génétique moléculaire pure). En revanche d'accord avec la première partie, un virus par exemple n'est pas capable d'autoréplication et n'est donc pas considéré comme vivant (comme un bactériophage) :)

a écrit : je suppose que les créationniste ne sont pas d'accord avec cette anecdote...
9/100 des français et 40/100 des américains. Vous en connaissez forcement.
9% seulement ? J'aurais dit bien plus (toutes religions confondues)... des sources ? Sans parler de ceux qui croient aux reptiliens et compagnie !

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : je suppose que les créationniste ne sont pas d'accord avec cette anecdote...
9/100 des français et 40/100 des américains. Vous en connaissez forcement.
Aller tiens un pouce vert,vu que tu l'as joliment tourné pour en réclamé

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pourquoi contre ? peut être que les croyants (je préfère ce terme moins péjoratif) ne sont pas aussi bêtes que tu le laisse sous-entendre, peut être qu’ils croient justement, que le créateur (je préfère ce mot moins répulsif que dieu pour les non croyants) est assez « intelligent » pour créer un seul organisme et lui donner les éléments nécessaires pour évoluer vers ce que nous connaissons aujourd’hui.
Tout est possible, non ?!
Afficher tout
Je ne vois aucun sous-entendu péjoratif dans son commentaire. Le seul sous-entendu que je vois est de dire que cette minorité qui conçoit la chose autrement est finalement assez répandue alors que la vision scientifique semble prévaloir de plus en plus. À aucun moment il n'a laissé sous-entendre qu'ils étaient "bêtes" comme tu dis.

En effet à travers le prisme de la science ces créationistes semblent se conformer à une vision très figée mais ça ne fait pas nécessairement d'eux des idiots. Rien ne dit non plus que la science est l'ultime vérité, c'est simplement le modèle qui tend à expliquer le plus de choses à l'heure actuelle voilà tout.

Posté le

android

(7)

Répondre