Deux chiens ont survécu seuls un an en Antarctique

Proposé par
le

En 1958, une expédition scientifique japonaise en Antarctique comprenant 15 chiens de traineaux dut faire face à une tempête. Les hommes purent être évacués mais pas les chiens qui restèrent sur place, attachés. Un an plus tard, une nouvelle expédition découvrit contre toute attente que deux chiens, Taro et Jiro, avaient survécu. Cette histoire incroyable donna lieu à un film en 1983 : Antarctica.

Taro fut renvoyé au Japon ou il vécut jusqu'en 1970 et Jiro mourra en 1960 en Antarctique.


Tous les commentaires (49)

a écrit : De mémoire, car ils pensaient revenir rapidement les chercher et ne voulaient pas qu'ils se perdent dans la tempête de neige, malheureusement les conditions climatiques les ont empêchés de revenir... Pendant un an... ils ont bien vécu avec ça ?

a écrit : on sait pourquoi le deuxieme chien est mort un an apres avoir ete sauve ? en antartique. les sources n'en parlent pas. De cause naturelle à ce que j'ai lu

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Alors là non ! Il m’a fallu presque quinze de thérapie pour arrêter de pleurer à la fin de ce film. C’est pas gagné.

Le film est pire que Bambi, le roi lion et l’ours réunis.

Que les hommes s’entretuent c’est déjà horrible, mais que de pauvres chiens, compagnons fidèles s’il en est, soient a
bandonnés et sacrifiés, alors qu’ils n’avaient juste rien demandés à personne, ça me désole.

Bref, un très beau film que je ne regarderai pas une deuxième fois...
Afficher tout
Ok donc je regarderai jamais

a écrit : Se qui me choque c'est :" attachė"
Les hommes sont sauvés mais ils laissent les chiens attachés, c'est deja cruel de les laisser, mais pourquoi pas les libérés, si ils doivent mourir autant les laisser libre
Il faut relire les sources. Les scientifiques quittaient la base pour une rotation. Ils n'ont pas fui en abandonnant tout.
Une deuxieme equipe devait arrivé peu après et s'occuper des chiens. Ils n'étaient attachés que pour le temps de la rotation, qui n'a finalement pas eu lieu.
Les scientifiques (qui avaient crées des liens forts avec les chiens) ne voulaient pas les abandonner.
J'ai vu ce film il y a plus de 25 ans, étant gamin, et il m'a beaucoup marqué....
Je vous le conseille.

Posté le

android

(9)

Répondre

Mais ils ont bouffés quoi les chiens pendant un an ? De la neige ?

Posté le

android

(6)

Répondre

Aurais je trouvé la bande d annonce du film qui a traumatisé mon enfance?

En 1990 j avais une VHF de Mogli (le livre de la jungle) et il apprentis a faire du boomerang.

Au debut de la cassette il y avait des bande d annonce de film et je me souvient de scènes qui se passent en antarctique.
Mais il me semble que y avait aussi un morse ou un orque? Je ne sais plus. Il faut que je retrouve ce film pour finaliste mon "inachevé".

(Non je ne fume pas de drogue)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Mais ils ont bouffés quoi les chiens pendant un an ? De la neige ? On va pas spoiler... mais le chien reste un animal sauvage a la base....

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Aurais je trouvé la bande d annonce du film qui a traumatisé mon enfance?

En 1990 j avais une VHF de Mogli (le livre de la jungle) et il apprentis a faire du boomerang.

Au debut de la cassette il y avait des bande d annonce de film et je me souvient de scènes qui se passent en antarctique.
/> Mais il me semble que y avait aussi un morse ou un orque? Je ne sais plus. Il faut que je retrouve ce film pour finaliste mon "inachevé".

(Non je ne fume pas de drogue)
Afficher tout
C'est possible... il y a les 2 dans le film...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ce qui choque c'est que le reste de la phrase n'est pas au futur. Tout dépend de l'époque dans laquelle on imagine l' action. Il suffit de comprendre que pour le premier, on parle en étant à notre époque et pour le second, on se place au moment des faits . . . C' est donc acceptable pour que le lecteur ait l' impression d'être présent au moment des faits et soit ainsi plus touché par l'événement. C' est un jeu littéraire subtile de conjugaison et d' imagination.

a écrit : Il faut relire les sources. Les scientifiques quittaient la base pour une rotation. Ils n'ont pas fui en abandonnant tout.
Une deuxieme equipe devait arrivé peu après et s'occuper des chiens. Ils n'étaient attachés que pour le temps de la rotation, qui n'a finalement pas eu lieu.
Les sci
entifiques (qui avaient crées des liens forts avec les chiens) ne voulaient pas les abandonner.
J'ai vu ce film il y a plus de 25 ans, étant gamin, et il m'a beaucoup marqué....
Je vous le conseille.
Afficher tout
C'est donc encore plus coupable puisque les chiens ont été abandonnés volontairement, la 2eme equipe ne venant jamais,
C'est d'une cruauté incroyable , ils ont condamnés les chiens a mourir

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Mais ils ont bouffés quoi les chiens pendant un an ? De la neige ? J'imagine que les humains leur ont laissés toutes leurs provisions, ils n'en avaient plus besoin, les chiens de traîneau sont parfaitement capables de manger de la nourriture surgelée mais sinon en y réfléchissant un peu, on peut deviner ce qui s'est passé quand les provisions ont été épuisées.
J'ai pas vu le film et ne le regarderai certainement pas mais bon, y'a pas 36 possibilités...

J'ai moi aussi vu ce film étant jeune, je l'ai trouvé à la fois beau et triste, mais surtout triste.
Concernant l'emploi du futur historique - et je sais que ce n'est pas le sujet de l'anecdote, mais le sujet m'intéresse tout autant! - je rejoins ceux qui le contestent. On aurait pu dire "mourra" si le reste de l'anecdote avait été au présent historique. Mais avec un récit entièrement au passé simple, je ne vois pas très bien ce qu'un futur vient faire dans l'histoire. Mais ce n'est qu'un détail de grammaire et n'enlève rien à l'intérêt de l'anecdote!
Une page très intéressante sur l'emploi du futur historique ici :
www.cairn.info/revue-le-francais-aujourd-hui-2002-4-page-87.htm#

a écrit : Alors là non ! Il m’a fallu presque quinze de thérapie pour arrêter de pleurer à la fin de ce film. C’est pas gagné.

Le film est pire que Bambi, le roi lion et l’ours réunis.

Que les hommes s’entretuent c’est déjà horrible, mais que de pauvres chiens, compagnons fidèles s’il en est, soient a
bandonnés et sacrifiés, alors qu’ils n’avaient juste rien demandés à personne, ça me désole.

Bref, un très beau film que je ne regarderai pas une deuxième fois...
Afficher tout
Il eu 2 films un japonnais en 1983 et l'autre en 2006 avec le regretté Paul Walker. Trop beau film.

Posté le

android

(1)

Répondre

Comment les deux chiens ont pu survivre ?
Qu'ont-ils mangé ?

Ils ont probablement bouffé leurs 13 potes...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Mais ils ont bouffés quoi les chiens pendant un an ? De la neige ? Ça en fait du surgelé à disposition...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : As tu lu les commentaires précédents??? Même Ragondin13, l'auteur de cette anecdote reconnait qu'il aurait dû utiliser le passé simple et non le futur... Sérieusement? C'est donc que Ragondin a utilisé cette figure de style tout comme Monsieur Jourdain faisait de la prose, sans le savoir... ce qui n'enlève rien à mon commentaire. Sérieusement !

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Tout dépend de l'époque dans laquelle on imagine l' action. Il suffit de comprendre que pour le premier, on parle en étant à notre époque et pour le second, on se place au moment des faits . . . C' est donc acceptable pour que le lecteur ait l' impression d'être présent au moment des faits et soit ainsi plus touché par l'événement. C' est un jeu littéraire subtile de conjugaison et d' imagination. Afficher tout Merci à toi gabitom. J'apprécie beaucoup ta dernière phrase. Et dommage pour ceux qui ne savent pas en profiter.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : on sait pourquoi le deuxieme chien est mort un an apres avoir ete sauve ? en antartique. les sources n'en parlent pas. D’une insolation

a écrit : D’une insolation t'es quelqu'un de vachement marrant toi, on te l'a deja dit ?

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre