La vapeur d'eau ne peut pas se voir à l'oeil nu

Proposé par
le
dans

Lorsque l'on fait bouillir de l'eau dans une casserole, ce que l'on voit qui s'en échappe n'est pas de la vapeur d'eau. Si la vapeur s'échappe bien lorsque l'eau bout, elle est invisible à l'oeil nu : ce que l'on voit est la condensation d'une partie de la vapeur au contact de l'air, formant un brouillard, à la forme liquide et non gazeuse.

La vapeur d'eau est présente partout autour de nous. Elle est le principal gaz à effet de serre sur la planète, puisqu'elle est responsable de 60% de l'effet de serre.


Tous les commentaires (34)

a écrit : "Effet de serre". On n'entend que ce mot-là en moment, et on l'associe directement à CO2. Mais au moins, savez-vous que c'est loin d'être le gaz le plus dangereux pour la nature? Petit rappel: le CO2 (gaz naturel émis par tout mammifère lors de l'expiration) est naturellement recyclé par notre chère nature (plantes + micro-organismes végétaux des mers et océans), mais vu que l'être humain déforeste et pollue l'eau, Dame Nature a du mal à suivre cette cadence infernale. Ensuite, il y a le CO2 émis par les véhicules, les usines, les diverses combustions produites par la main de l'Homme, ainsi que beaucoup de transformations chimiques produites par ce dernier. N'oublions pas aussi le côté marketing du terme Gaz à Effet de Serre: par exemple, on veut vous vendre un véhicule qui produit 20 fois moins de CO2 au Km. C'est bien. Mais est-ce la marque vous dit combien de Kg de CO2 est produite par seconde pour la fabrication de 1 g d'acier? (toute le procédé pour l'extraction du minerais ou son recyclage + central électrique + raffinement, traitement des matières premières, très polluant + acheminement + fabrication de l'acier + fonte à 1200°C, et tout le processus + mise en forme des laminés dans l'usine automobile...) Et encore, ici c'est le matériau le moins polluant (nous parlons toujours uniquement du CO2, pas de la multitude d'autres gaz et polluants), nours pourrions aborder aussi les plastiques, peintures... Marketing, marketing, marketing. Mais pour revenir aux gaz nocifs ou/et à effet de serre qui sont bien plus dangereux et présents que le CO2, nous avons le monoxyde de carbone (non recyclé par les végétaux, mais uniquement par la glace dans la nature: théoriquement, pour 0,001g de CO, il faut 7 tonnes de glace, et une période de 80 ans. Test en labo, car il n'a pas encore été prouvé que la nature puisse recycler ce gaz. Sachant que l'Homme en produit des tonnes chaque jour..), il y a aussi les vapeurs de chlore, souffre (pas ceux des volcans, biensûr), arsenic, méthane... La liste est très longue. Avant de parler de limiter l'émission de gaz à effet de serre (pour moi, c'est juste un pansement sur une jambe de bois), il faut déjà revoir le problème à la base: arrêter la déforestation (il y a suffisement de bois et papier à recycler. De plus, il a été prouvé que ces recyclages consommaient moins d'eau, énergie, temps, argent, et que le produit était plus solide, efficace), encourager la fusion froide (à peine plus coûteux que la fusion à chaud, et consomme 2000 fois moins d'énergie), arrêter les conneries avec le pétrole (cela fait plus de soixante ans que technologiquement nous n'en n'avons plus besoin. Voir également les travaux de Nikola Tesla), stop avec le nucléaire (voir www.worldometers.info pour donner un ordre d'idée...),etc. Les solutions sont simples, mais dans une société de surconsommation où l'argent prime avant la vie, le chemin promet d'être long et difficile... Afficher tout Très bon article . Merci.

Je ne suis pas d'accord, la condensation est le passage de l'état gazeux à l'état solide, même si ont entend parler de condensation liquide le terme exacte du passage de l'état gazeux à l'état liquide est la liquéfaction! La vapeur d'eau que l'on peut apercevoir n'est plus sous forme de gaz car il est incolore on peut donc considérer que c'est de l'eau en suspension.

a écrit : Oui mais je présume que dire "brouillard issu de la condensation d'une partie de la vapeur d'eau" c'est pas très pratique, donc ce qui s'échappe est bien de la vapeur d'eau..... mais condensée....non ? De la vapeur d'eau condensée, ce n'est plus de la vapeur d'eau.. mais de l'eau ...si? :-)

Posté le

android

(1)

Répondre

Ce que l'ont voit au dessus de la casserole n'est pas de la vapeur d'eau, car celle-ci est invisible mais c'est un mini-brouillard.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : "Effet de serre". On n'entend que ce mot-là en moment, et on l'associe directement à CO2. Mais au moins, savez-vous que c'est loin d'être le gaz le plus dangereux pour la nature? Petit rappel: le CO2 (gaz naturel émis par tout mammifère lors de l'expiration) est naturellement recyclé par notre chère nature (plantes + micro-organismes végétaux des mers et océans), mais vu que l'être humain déforeste et pollue l'eau, Dame Nature a du mal à suivre cette cadence infernale. Ensuite, il y a le CO2 émis par les véhicules, les usines, les diverses combustions produites par la main de l'Homme, ainsi que beaucoup de transformations chimiques produites par ce dernier. N'oublions pas aussi le côté marketing du terme Gaz à Effet de Serre: par exemple, on veut vous vendre un véhicule qui produit 20 fois moins de CO2 au Km. C'est bien. Mais est-ce la marque vous dit combien de Kg de CO2 est produite par seconde pour la fabrication de 1 g d'acier? (toute le procédé pour l'extraction du minerais ou son recyclage + central électrique + raffinement, traitement des matières premières, très polluant + acheminement + fabrication de l'acier + fonte à 1200°C, et tout le processus + mise en forme des laminés dans l'usine automobile...) Et encore, ici c'est le matériau le moins polluant (nous parlons toujours uniquement du CO2, pas de la multitude d'autres gaz et polluants), nours pourrions aborder aussi les plastiques, peintures... Marketing, marketing, marketing. Mais pour revenir aux gaz nocifs ou/et à effet de serre qui sont bien plus dangereux et présents que le CO2, nous avons le monoxyde de carbone (non recyclé par les végétaux, mais uniquement par la glace dans la nature: théoriquement, pour 0,001g de CO, il faut 7 tonnes de glace, et une période de 80 ans. Test en labo, car il n'a pas encore été prouvé que la nature puisse recycler ce gaz. Sachant que l'Homme en produit des tonnes chaque jour..), il y a aussi les vapeurs de chlore, souffre (pas ceux des volcans, biensûr), arsenic, méthane... La liste est très longue. Avant de parler de limiter l'émission de gaz à effet de serre (pour moi, c'est juste un pansement sur une jambe de bois), il faut déjà revoir le problème à la base: arrêter la déforestation (il y a suffisement de bois et papier à recycler. De plus, il a été prouvé que ces recyclages consommaient moins d'eau, énergie, temps, argent, et que le produit était plus solide, efficace), encourager la fusion froide (à peine plus coûteux que la fusion à chaud, et consomme 2000 fois moins d'énergie), arrêter les conneries avec le pétrole (cela fait plus de soixante ans que technologiquement nous n'en n'avons plus besoin. Voir également les travaux de Nikola Tesla), stop avec le nucléaire (voir www.worldometers.info pour donner un ordre d'idée...),etc. Les solutions sont simples, mais dans une société de surconsommation où l'argent prime avant la vie, le chemin promet d'être long et difficile... Afficher tout Ton commentaire est très idéaliste. La déforestation est un problème pour l'écho système, mais une forêt mature ne recyclé plus le CO2 car c'est les jeunes arbres qui le permettent. La plupart des énergies alternatives consomment des matériaux rares qui polluent énormément et son présent qu'en très faible quantités. Le nucléaire est de mieux en mieux maitrisé. Les technologies sans pétroles sont un mythe car sans pétrole, pas de plastique, pas d'ordinateurs, pas de routes (et j'en passe) ce qui crée le plus gros problème du XXIeme siècle, à savoir comment le remplacer. De plus, 90% des plastiques ne sont pas recyclable car s'altère avec la chaleur avant leur point de liquéfaction.
Donc voilà, tu as un commentaire plein de rage mais tu ne fais que dénoncer les causes et les conséquence. A l'heure actuel, ces problèmes sont bien connu et plus de monde que tu ne semble croire cherchent des solutions.

a écrit : "Effet de serre". On n'entend que ce mot-là en moment, et on l'associe directement à CO2. Mais au moins, savez-vous que c'est loin d'être le gaz le plus dangereux pour la nature? Petit rappel: le CO2 (gaz naturel émis par tout mammifère lors de l'expiration) est naturellement recyclé par notre chère nature (plantes + micro-organismes végétaux des mers et océans), mais vu que l'être humain déforeste et pollue l'eau, Dame Nature a du mal à suivre cette cadence infernale. Ensuite, il y a le CO2 émis par les véhicules, les usines, les diverses combustions produites par la main de l'Homme, ainsi que beaucoup de transformations chimiques produites par ce dernier. N'oublions pas aussi le côté marketing du terme Gaz à Effet de Serre: par exemple, on veut vous vendre un véhicule qui produit 20 fois moins de CO2 au Km. C'est bien. Mais est-ce la marque vous dit combien de Kg de CO2 est produite par seconde pour la fabrication de 1 g d'acier? (toute le procédé pour l'extraction du minerais ou son recyclage + central électrique + raffinement, traitement des matières premières, très polluant + acheminement + fabrication de l'acier + fonte à 1200°C, et tout le processus + mise en forme des laminés dans l'usine automobile...) Et encore, ici c'est le matériau le moins polluant (nous parlons toujours uniquement du CO2, pas de la multitude d'autres gaz et polluants), nours pourrions aborder aussi les plastiques, peintures... Marketing, marketing, marketing. Mais pour revenir aux gaz nocifs ou/et à effet de serre qui sont bien plus dangereux et présents que le CO2, nous avons le monoxyde de carbone (non recyclé par les végétaux, mais uniquement par la glace dans la nature: théoriquement, pour 0,001g de CO, il faut 7 tonnes de glace, et une période de 80 ans. Test en labo, car il n'a pas encore été prouvé que la nature puisse recycler ce gaz. Sachant que l'Homme en produit des tonnes chaque jour..), il y a aussi les vapeurs de chlore, souffre (pas ceux des volcans, biensûr), arsenic, méthane... La liste est très longue. Avant de parler de limiter l'émission de gaz à effet de serre (pour moi, c'est juste un pansement sur une jambe de bois), il faut déjà revoir le problème à la base: arrêter la déforestation (il y a suffisement de bois et papier à recycler. De plus, il a été prouvé que ces recyclages consommaient moins d'eau, énergie, temps, argent, et que le produit était plus solide, efficace), encourager la fusion froide (à peine plus coûteux que la fusion à chaud, et consomme 2000 fois moins d'énergie), arrêter les conneries avec le pétrole (cela fait plus de soixante ans que technologiquement nous n'en n'avons plus besoin. Voir également les travaux de Nikola Tesla), stop avec le nucléaire (voir www.worldometers.info pour donner un ordre d'idée...),etc. Les solutions sont simples, mais dans une société de surconsommation où l'argent prime avant la vie, le chemin promet d'être long et difficile... Afficher tout Exact tu as complètement raison au élections je voterai pour toi Ministre de l' Environnement Nazarthan

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : "Effet de serre". On n'entend que ce mot-là en moment, et on l'associe directement à CO2. Mais au moins, savez-vous que c'est loin d'être le gaz le plus dangereux pour la nature? Petit rappel: le CO2 (gaz naturel émis par tout mammifère lors de l'expiration) est naturellement recyclé par notre chère nature (plantes + micro-organismes végétaux des mers et océans), mais vu que l'être humain déforeste et pollue l'eau, Dame Nature a du mal à suivre cette cadence infernale. Ensuite, il y a le CO2 émis par les véhicules, les usines, les diverses combustions produites par la main de l'Homme, ainsi que beaucoup de transformations chimiques produites par ce dernier. N'oublions pas aussi le côté marketing du terme Gaz à Effet de Serre: par exemple, on veut vous vendre un véhicule qui produit 20 fois moins de CO2 au Km. C'est bien. Mais est-ce la marque vous dit combien de Kg de CO2 est produite par seconde pour la fabrication de 1 g d'acier? (toute le procédé pour l'extraction du minerais ou son recyclage + central électrique + raffinement, traitement des matières premières, très polluant + acheminement + fabrication de l'acier + fonte à 1200°C, et tout le processus + mise en forme des laminés dans l'usine automobile...) Et encore, ici c'est le matériau le moins polluant (nous parlons toujours uniquement du CO2, pas de la multitude d'autres gaz et polluants), nours pourrions aborder aussi les plastiques, peintures... Marketing, marketing, marketing. Mais pour revenir aux gaz nocifs ou/et à effet de serre qui sont bien plus dangereux et présents que le CO2, nous avons le monoxyde de carbone (non recyclé par les végétaux, mais uniquement par la glace dans la nature: théoriquement, pour 0,001g de CO, il faut 7 tonnes de glace, et une période de 80 ans. Test en labo, car il n'a pas encore été prouvé que la nature puisse recycler ce gaz. Sachant que l'Homme en produit des tonnes chaque jour..), il y a aussi les vapeurs de chlore, souffre (pas ceux des volcans, biensûr), arsenic, méthane... La liste est très longue. Avant de parler de limiter l'émission de gaz à effet de serre (pour moi, c'est juste un pansement sur une jambe de bois), il faut déjà revoir le problème à la base: arrêter la déforestation (il y a suffisement de bois et papier à recycler. De plus, il a été prouvé que ces recyclages consommaient moins d'eau, énergie, temps, argent, et que le produit était plus solide, efficace), encourager la fusion froide (à peine plus coûteux que la fusion à chaud, et consomme 2000 fois moins d'énergie), arrêter les conneries avec le pétrole (cela fait plus de soixante ans que technologiquement nous n'en n'avons plus besoin. Voir également les travaux de Nikola Tesla), stop avec le nucléaire (voir www.worldometers.info pour donner un ordre d'idée...),etc. Les solutions sont simples, mais dans une société de surconsommation où l'argent prime avant la vie, le chemin promet d'être long et difficile... Afficher tout Merci pour ses informations des plus précieuses! Je me coucherai deux fois moins bête

a écrit : Je precise au passage pr denoncer l hypocrisie de la voiture a hydrogene qui degage de la ... Vapeur d eau et oui un moteur "ecologique" qui degage la encore un gaz a effet de serre... Personne n en parle. Il faut bien séparer la notion d'effet de serre et celle de réchauffement climatique ^^
Ce sont les rejets excessifs de méthane (CH4) et de CO2 notamment qui sont bels et bien responsables du réchauffement climatique ! En fait c'est dû à la perturbation du cycle du Carbone par l'homme, qui peut influer sur celui de l'eau (pluies acides par exemple avec la formation d'acide carbonique (H2CO3))

Donc la voiture à hydrogène, si c'est bien son nom, ne représente pas vraiment un danger pour l'atmosphère ^^

Ce n'est pas parfaitement exact : contrairement a ce que la plupart des gens pense, la condensation est le passage de l'état gazeux à l'état solide, et non liquide (et ce sans jamais passer par l'état liquide). Il faudrait donc remplacer "condensation" par, tout simplement, "liquéfaction"

a écrit : "Effet de serre". On n'entend que ce mot-là en moment, et on l'associe directement à CO2. Mais au moins, savez-vous que c'est loin d'être le gaz le plus dangereux pour la nature? Petit rappel: le CO2 (gaz naturel émis par tout mammifère lors de l'expiration) est naturellement recyclé par notre chère nature (plantes + micro-organismes végétaux des mers et océans), mais vu que l'être humain déforeste et pollue l'eau, Dame Nature a du mal à suivre cette cadence infernale. Ensuite, il y a le CO2 émis par les véhicules, les usines, les diverses combustions produites par la main de l'Homme, ainsi que beaucoup de transformations chimiques produites par ce dernier. N'oublions pas aussi le côté marketing du terme Gaz à Effet de Serre: par exemple, on veut vous vendre un véhicule qui produit 20 fois moins de CO2 au Km. C'est bien. Mais est-ce la marque vous dit combien de Kg de CO2 est produite par seconde pour la fabrication de 1 g d'acier? (toute le procédé pour l'extraction du minerais ou son recyclage + central électrique + raffinement, traitement des matières premières, très polluant + acheminement + fabrication de l'acier + fonte à 1200°C, et tout le processus + mise en forme des laminés dans l'usine automobile...) Et encore, ici c'est le matériau le moins polluant (nous parlons toujours uniquement du CO2, pas de la multitude d'autres gaz et polluants), nours pourrions aborder aussi les plastiques, peintures... Marketing, marketing, marketing. Mais pour revenir aux gaz nocifs ou/et à effet de serre qui sont bien plus dangereux et présents que le CO2, nous avons le monoxyde de carbone (non recyclé par les végétaux, mais uniquement par la glace dans la nature: théoriquement, pour 0,001g de CO, il faut 7 tonnes de glace, et une période de 80 ans. Test en labo, car il n'a pas encore été prouvé que la nature puisse recycler ce gaz. Sachant que l'Homme en produit des tonnes chaque jour..), il y a aussi les vapeurs de chlore, souffre (pas ceux des volcans, biensûr), arsenic, méthane... La liste est très longue. Avant de parler de limiter l'émission de gaz à effet de serre (pour moi, c'est juste un pansement sur une jambe de bois), il faut déjà revoir le problème à la base: arrêter la déforestation (il y a suffisement de bois et papier à recycler. De plus, il a été prouvé que ces recyclages consommaient moins d'eau, énergie, temps, argent, et que le produit était plus solide, efficace), encourager la fusion froide (à peine plus coûteux que la fusion à chaud, et consomme 2000 fois moins d'énergie), arrêter les conneries avec le pétrole (cela fait plus de soixante ans que technologiquement nous n'en n'avons plus besoin. Voir également les travaux de Nikola Tesla), stop avec le nucléaire (voir www.worldometers.info pour donner un ordre d'idée...),etc. Les solutions sont simples, mais dans une société de surconsommation où l'argent prime avant la vie, le chemin promet d'être long et difficile... Afficher tout Il faut arrêter de cracher sur le nucléaire, c'est l'une des seule source d'énergie "propre" qui soit assez viable économiquement. l'Allemagne a renoncé au nucléaire et en paye le prix fort : ses centrales fonctionnant aux charbons sont actuellement en train de tourner a plein régime et pollue leur pays. De plus nous sommes en France, les plus grands producteurs dans le nucléaire, renoncer au nucléaire c'est se tirer une balle dans le pied.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Il faut arrêter de cracher sur le nucléaire, c'est l'une des seule source d'énergie "propre" qui soit assez viable économiquement. l'Allemagne a renoncé au nucléaire et en paye le prix fort : ses centrales fonctionnant aux charbons sont actuellement en train de tourner a plein régime et pollue leur pays. De plus nous sommes en France, les plus grands producteurs dans le nucléaire, renoncer au nucléaire c'est se tirer une balle dans le pied. Afficher tout Je suis plutôt pour le nucléaire, mais il est important de bien cerner ses risque et limite; non le nucléaire n'est pas une énergie propre il dégage énormément de matériaux radioactif que nous stockons pour l'instant dans des condition assez précaire et non durable par exemple en Bretagne 100 000 tonne mal confiner avec une nappe phréatique en dessous... De plus il coûte chère les prix n'inclue pas le démantèlement des usine qui représente un coup pharaonique de plusieurs centaine de milliard d'euros et les industriel edf Areva ainsi que les politiques français pratique le mensonge et la désinformation depuis malheureusement un bon paquet d'années il est donc important de ne pas gober tous de qui se raconte et de se faire sa propre idée perso je pense que l'atome est une solution d'avenir mais à ne pas laisser dans les mains des irresponsables qui nous gouverne ...

a écrit : C'est comme les nuages qu'on voit dans le ciel. Ce sont de l'eau a l'état liquide et non gazeux. À si haute altitude l'eau et solide à cause de la température basse

a écrit : Oui mais je présume que dire "brouillard issu de la condensation d'une partie de la vapeur d'eau" c'est pas très pratique, donc ce qui s'échappe est bien de la vapeur d'eau..... mais condensée....non ? La vapeur condensée c'est de l'eau mais oui