Bohemian Rhapsody a nécessité beaucoup de travail

Proposé par
Invité
le
dans

La chanson Bohemian Rhapsody de Queen est particulièrement complexe musicalement, et cela s'est traduit par de longues séances d'enregistrement. Il fallut 3 semaines entières au groupe pour tout enregistrer, certaines parties de la chanson ayant eu jusqu'à 180 réenregistrements afin de pouvoir mettre sur une même piste l'ensemble des voix et instruments.


Tous les commentaires (55)

Commentaire supprimé Je suis pas spécialiste (j'y connais même pas grand chose...) Mais j'ai pas l'impression que ce soit fait pour être écouter dans la voiture...
La vidéo est à but explicative sur la complexité de la partition.
Le son assourdissant doit juste être là pour suivre le rythme et ce rendre compte des changements.

Enfin j'espère... Sinon effectivement c'est insupportable ;)

Posté le

android

(2)

Répondre

Une petite correction sur l'anecdote : d'après les sources ce n'est pas 180 ré-enregistrements mais 180 pistes. En sudio, on enregistre séparément les différents instruments et les voix sur des pistes différentes, et ensuite c'est un travail de montage et de mixage de ces différentes pistes qui permet obtenir le résultat final qui sortira sous forme de disque (il faut bien sûr de nombreux essais avant d'obtenir un mixage satisfaisant). Sauf qu'à l'époque le matériel de studio ne gérait que 24 pistes simultanées pour le mixage alors que le nombre d'instruments et la complexité du morceau avait nécessité d'enregistrer 180 pistes différentes ! Il a donc fallu mixer les pistes successivement pour obtenir des pistes mixées contenant une partie des 180 pistes, qu'on remixait avec d'autres pistes préalablement aussi prémixées, etc. C'est un tour de force. Mais ça n'a rien à voir avec le fait d'avoir joué plusieurs fois le même morceau pour obtenir un enregistrement satisfaisant d'une des pistes. Il a sans doute fallu aussi de nombreux enregistrements de chaque piste pour obtenir un résultat satisfaisant à utiliser pour le mixage dans le résultat final mais c'est une autre histoire et le nombre d'essais conservés ou rejetés pour chaque piste n'est pas ce que représente le nombre de 180.

Posté le

android

(24)

Répondre

a écrit : Effectivement il l'avait annoncé avant cette chanson, toutefois certaines theories, pour tenter d'expliquer les paroles, affirment qu'il y aurait un sens caché sur son homosexualité voir sur le fait qu'il avait le sida et qu'il l'aurait transmis (cf "mama, just killed a man'...) Alors qu'au final il n'y a aucune affirmation officielle sur le sens du texte. Afficher tout Surtout qu'en 1975, on ne connaissait pas encore le SIDA..

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : C'est "complexe" certe, mais au référentiel de ce que fesait le groupe a l'époque.

A côté de la musique progressive (rush, Yes, Tool, Pink Floyd, Dream Theater... ) on est très loins de pouvoir appeler ça de la musique complexe.. Qui nécessite parfois (pour le dernier groupe cité par e
xemple) des mois voir des années d'enregistrement

(allez voir ne serait-ce que la partition de Bohemian Rhapsody et celle de Dance of Eternity de Dream Theater et comparez de vous même)..

Quand on change 6 fois de temps en 4 lignes, on peut parler de musique complexe, quand on reste en 4/4 tout le long.. Beaucoup moins.. Néanmoins j'adore Queen, mais cette anecdote n'a pas vraiment lieu d'être, c'est clairement basé sur la popularité du groupe..

Car si on avait vraiment voulu mettre en avant le terme de complexité musicale, on n'aurait tout simplement pas cité Queen.

youtu.be/FwkcRTNMsWs
Afficher tout
Il fallait bien une personne avec un avatar opeth pour retablir la vérité ! Merci !
Eh oui, queen c'est tres bien mais ca ne fait pas de freddie mercury un mozart moderne. Dans le meme genre, ne vous fiez pas aux couvertures de magazines qui vous disent que le bassiste des red hot chili poppers est le meilleur au monde, que le batteur de slipknot etc... Il y a bien mieux.

Posté le

android

(2)

Répondre

Vous pouvez même faire chanter cette chanson par l'assistant de votre IPhone, il suffit de mettre votre Siri en anglais puis de dire à l’assistant vocal : “I see a little silhouetto of a man”. Faites-le et vous verrez !

J'avais lu quelque part que le "son de cloche" entendu dans le morceaux n'était pas voulu ! Mais qu'à l'écoute, le groupe à souhaité le laisser...! Je vais essayer de retrouver la source !

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Il fallait bien une personne avec un avatar opeth pour retablir la vérité ! Merci !
Eh oui, queen c'est tres bien mais ca ne fait pas de freddie mercury un mozart moderne. Dans le meme genre, ne vous fiez pas aux couvertures de magazines qui vous disent que le bassiste des red hot chili poppers est le mei
lleur au monde, que le batteur de slipknot etc... Il y a bien mieux. Afficher tout
Personnellement j'adore le bassiste de SOAD... Pas seulement pour sa manière de jouer, mais aussi pour la manière qu'il a de vivre ce qu'il joue...

Posté le

android

(6)

Répondre

La complexité de la musique n'en a jamais fait la beauté. Je suis de ceux qu'on appelle "progueux", et ceux qui se masturbent encore sur le nombre de changement de tonalité, de rythmique etc n'ont rien compris.

a écrit : Je sais pas si c'est de m'ironie, mais sinon, Mercury était ouvertement gay bien avant cette chanson. Freddie Mercury à toujours eu du mal à assumer publiquement son homosexualité justement par rapport à sa mère

bohemian Rhapsody, ou la scêne culte de la voiture dans Wayne's World

Posté le

windowsphone

(5)

Répondre

a écrit : Y a de quoi choper un gros mal de crâne à écouter çà , beurk ! Ton "beurk" est insipide et incommensurable de jugement primaire. Pour qui te prends tu pour donner ton avis sur une oeuvre que tu ne comprends pas?

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : C'est "complexe" certe, mais au référentiel de ce que fesait le groupe a l'époque.

A côté de la musique progressive (rush, Yes, Tool, Pink Floyd, Dream Theater... ) on est très loins de pouvoir appeler ça de la musique complexe.. Qui nécessite parfois (pour le dernier groupe cité par e
xemple) des mois voir des années d'enregistrement

(allez voir ne serait-ce que la partition de Bohemian Rhapsody et celle de Dance of Eternity de Dream Theater et comparez de vous même)..

Quand on change 6 fois de temps en 4 lignes, on peut parler de musique complexe, quand on reste en 4/4 tout le long.. Beaucoup moins.. Néanmoins j'adore Queen, mais cette anecdote n'a pas vraiment lieu d'être, c'est clairement basé sur la popularité du groupe..

Car si on avait vraiment voulu mettre en avant le terme de complexité musicale, on n'aurait tout simplement pas cité Queen.

youtu.be/FwkcRTNMsWs
Afficher tout
Entre Queen et Dreams il y a 20 ans d'écart ; Ce n'est plus la même musique... Ce titre restera dans l'éternité auditive des masses populaires (malheureusement ou heureusement?) par rapport aux autres groupes que tu as cité. Même si il est paraît beaucoup moins "technique" que d'autres titres amblematiques il restera un chef d'oeuvre pop.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : bohemian Rhapsody, ou la scêne culte de la voiture dans Wayne's World Pour moi ( excuser mes pauvres références), ce film et cette musique seront a tout jamais liés...

a écrit : Quel est le rapport? C'est juste par pur mépris? Pas par mépris non, il est juste difficile d accepter que des gens hyper talentueux passent souvent presque totalement inaperçus lorsque tu vois la pure daube que l on entend aujourd'hui à longueur de journée à la radio. C est artistes qui n en sont pas vraiment sont souvent juste des marionnettes destinées à faire du pognon. Paroles vides de sens, qualité instrumentale inexistante, ET impossibilité de sortir UNE note correcte sans cet outil du diable appelé auto tune. Les intéressés diront que le son modifié de leur voix (robotisée) sortant de l auto tune est la raison pour laquelle ils l utilisent. BALIVERNES. J en conclus donc (avis personnel) que lorsque j entend un "artiste" chanter avec ce genre de ****** qu' il n a simplement pas le talent nécessaire pour chanter. Je sais que les goûts et les couleurs, bla bla bla....mais c est assez difficile de voir des millions de jeunes (ou moins jeunes) totalement hystériques aduler des coquilles vides de talent. Voilà !

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Personnellement j'ai arrêté le morceau après 30 secondes !
C'est vraiment insupportable et n'a rien à voir avec Queen.
Juger un morceau après 30 secondes d'écoute et dire que ca n'a rien à voir avec Queen... la blague !
Si t'as pas écouté le morceau en entier tu ne peux pas dire que tu ne l'aime pas, tu ne peux pas émettre un jugement sur une œuvre entière , ce n'est pas objectif !
L'avantage avec Queen c'est qu'il n'y a pas de style précis (si on compare who wants to live forever à crazy little thing called love par exemple, on pourrait se demander quel est le lien ... à part la voix de Freddie)

a écrit : Pour moi ( excuser mes pauvres références), ce film et cette musique seront a tout jamais liés... idem, dès que j'entends cette musique leur chorégraphie (!) me revient et j'ai aussi une Petite pensée pour Phil et son gobelet pour vomir

Posté le

windowsphone

(4)

Répondre

a écrit : Pas par mépris non, il est juste difficile d accepter que des gens hyper talentueux passent souvent presque totalement inaperçus lorsque tu vois la pure daube que l on entend aujourd'hui à longueur de journée à la radio. C est artistes qui n en sont pas vraiment sont souvent juste des marionnettes destinées à faire du pognon. Paroles vides de sens, qualité instrumentale inexistante, ET impossibilité de sortir UNE note correcte sans cet outil du diable appelé auto tune. Les intéressés diront que le son modifié de leur voix (robotisée) sortant de l auto tune est la raison pour laquelle ils l utilisent. BALIVERNES. J en conclus donc (avis personnel) que lorsque j entend un "artiste" chanter avec ce genre de ****** qu' il n a simplement pas le talent nécessaire pour chanter. Je sais que les goûts et les couleurs, bla bla bla....mais c est assez difficile de voir des millions de jeunes (ou moins jeunes) totalement hystériques aduler des coquilles vides de talent. Voilà ! Afficher tout Amen brother

a écrit : à propos des chanteurs & musiciens de merde qui font fortune à notre époque en chiant dans les oreilles des gens, Coluche rappelle cette vérité intemporelle : "Quand on pense qu'il suffirait que les gens n'en achètent pas pour que ça ne se vende pas !!!" Coluche disait aussi : "je ne m'y connais pas aussi bien que vous en musique, mais j'entend aussi bien que ceux qui achètent les disques".

a écrit : à propos des chanteurs & musiciens de merde qui font fortune à notre époque en chiant dans les oreilles des gens, Coluche rappelle cette vérité intemporelle : "Quand on pense qu'il suffirait que les gens n'en achètent pas pour que ça ne se vende pas !!!" Mais les gens écoutent ce qui est "main stream" c'est à dire ce qui passe à la radio... quelle qu'en soit la qualité.

A titre d'exemple, il y a quelques années, Madonna a refusé de se rendre aux NRJ Music Awards. NRJ a donc boycotté son album suivant... qui ne s'est donc pas vendu en France. On parle de Madona là, pas de Jul.
En gros, ton producteur est bien avec les maisons de radios, fais de la m*rde et tu feras des millions. Tu peux être une des plus grande star de la planète, fache toi avec les radios et tu fais un flop.
Parce que les gens achètent ce qui est à la mode... indépendemment de la qualité du morceau.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : La complexité de la musique n'en a jamais fait la beauté. Je suis de ceux qu'on appelle "progueux", et ceux qui se masturbent encore sur le nombre de changement de tonalité, de rythmique etc n'ont rien compris. Ta première phrase était assez juste. Dommage que tu te sois senti obligé d'émettre un jugement de valeur ensuite...

Complexité et beauté n'ont effectivement pas grand chose à voir ou alors sont liés de manière antagoniste. En musique, ça fait plus de deux siècles que les compositeurs ont désavoué le dogme du «beau» au profit d'une plus grande liberté d'écriture. Le nom le plus évident qui me vient en tête: Beethoven.

La liste après lui est longue et se rallonge de manière exponentielle dès le XXe siècle. Gustav Mahler écrit une musique longue et poignante, on en ressort comme après l'ascension d'un sommet, essoufflé mais ébahi. La force de certains passages peut parfois forcer l'auditeur à se boucher les oreilles tandis qu'il faut cesser de respirer dans d'autres pour discerner les sons extrêmement doux.

Stravinsky écrit une musique brutale, extrêmement rhytmique et dissonante, barbare dans le Sacre du Printemps, oeuvre qui fit scandale à Paris. Il utilise la bitonalité (joue deux accords en même temps, Do et Ré bémol majeur par exemple...), transformant de simples accords en blocs rugueux répétés inlassablement. Un «bel» extrait par ici => m.youtube.com/watch?v=vNt0mvjoS08

Je sais qu'on ne parle pas du même "genre" de musique (quoi que ça puisse vouloir dire, pas grand chose à mon sens) mais tu me permettras de ne pas considérer tout ceci comme de la "branlette intellectuelle", terme d'ailleurs particulièrement hideux.

Quant à Dream Theater (puisque je suppose que c'est à eux que tu faisais référence), on parle d'un groupe de métal progressif.
Le métal est il un genre de musique prônant le «beau»?
Tout est subjectif, certes, mais je pense qu'il serait particulièrement mal avisé d'en chercher ici. Le propos est donc ailleurs et ce que tu considères comme de la **** (non je ne le répéterai pas) fait sens pour d'autres.
Je ne connaissais pas, je me suis intéressé et clairement, les émotions ne sont pas les mêmes qu'avec Queen. J'ai trouvé ça classe, maîtrisé, fluide et particulièrement briant.