Bohemian Rhapsody a nécessité beaucoup de travail

Proposé par
Invité
le
dans

La chanson Bohemian Rhapsody de Queen est particulièrement complexe musicalement, et cela s'est traduit par de longues séances d'enregistrement. Il fallut 3 semaines entières au groupe pour tout enregistrer, certaines parties de la chanson ayant eu jusqu'à 180 réenregistrements afin de pouvoir mettre sur une même piste l'ensemble des voix et instruments.


Commentaires préférés (3)

À cette époque, il était difficile d'enregistrer plusieurs piste sur la même bande magnétique en même temps. Il fallait faire plusieurs passages. C'est ainsi que les bandes sont devenues transparentes à force d'écrire et ré-écrire par dessus poyr mixer toutes les voix ensemble.

Mais le résultat vaut le coup ;)

Sa méthode de diffusion est elle aussi atypique !
Outre l'utilisation d'un clip pour vendre le single (novateur pour l'époque), Freddie profita de son amitié avec un animateur de radio pour diffuser la musique rapidement. L'animateur avait pour ordre de ne pas la diffuser pour le moment, mais il l'aimait tellement que dès les premiers jours il en diffusait un passage, soit disant par erreur, amenant eb un week end à la diffuser 14 fois !

Posté le

android

(77)

Répondre

à propos des chanteurs & musiciens de merde qui font fortune à notre époque en chiant dans les oreilles des gens, Coluche rappelle cette vérité intemporelle : "Quand on pense qu'il suffirait que les gens n'en achètent pas pour que ça ne se vende pas !!!"


Tous les commentaires (55)

À cette époque, il était difficile d'enregistrer plusieurs piste sur la même bande magnétique en même temps. Il fallait faire plusieurs passages. C'est ainsi que les bandes sont devenues transparentes à force d'écrire et ré-écrire par dessus poyr mixer toutes les voix ensemble.

Mais le résultat vaut le coup ;)

Et quel chef d'oeuvre... Même de nos jours, elle figure parmi les références

Posté le

android

(20)

Répondre

Et malgré cette complexité, cette génialité, cet effort pour donner à la musique le meilleur d'elle même...il y a des trucs comme Justin Bieber

Cette chanson serait en réalité le coming out de freddie. mama just killed a man...

Posté le

android

(0)

Répondre

Sa méthode de diffusion est elle aussi atypique !
Outre l'utilisation d'un clip pour vendre le single (novateur pour l'époque), Freddie profita de son amitié avec un animateur de radio pour diffuser la musique rapidement. L'animateur avait pour ordre de ne pas la diffuser pour le moment, mais il l'aimait tellement que dès les premiers jours il en diffusait un passage, soit disant par erreur, amenant eb un week end à la diffuser 14 fois !

Posté le

android

(77)

Répondre

a écrit : Et malgré cette complexité, cette génialité, cet effort pour donner à la musique le meilleur d'elle même...il y a des trucs comme Justin Bieber *Ce génie **De tout temps il y eut des chanteurs pourraves que le Temps se charge d'effacer... :)

Posté le

android

(6)

Répondre

Autant de temps qu'il n'en faut a notre cher Jul pour sortir un album tout entier. Je laisse chacun en tirer ses propres conclusions

Posté le

android

(16)

Répondre

Beaucoup de travail et pas seulement pour l'enregistrer, l'écriture a dû en demander énormément aussi, Mais quelle "merveille".
Je ne connais personne qui n'aime pas ou ne connait pas. Il suffit de la fredonner pour que quelqu'un chante immédiatement " carry on...carry on. Même si cette personne ne parle pas Anglais.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Et malgré cette complexité, cette génialité, cet effort pour donner à la musique le meilleur d'elle même...il y a des trucs comme Justin Bieber Quel est le rapport? C'est juste par pur mépris?

a écrit : Cette chanson serait en réalité le coming out de freddie. mama just killed a man... Je sais pas si c'est de m'ironie, mais sinon, Mercury était ouvertement gay bien avant cette chanson.

a écrit : Et malgré cette complexité, cette génialité, cet effort pour donner à la musique le meilleur d'elle même...il y a des trucs comme Justin Bieber C'est clairement pas le pire, mais bon si on commence à lister les artistes à succès malgré peu de compétences musicales, rien qu'en France, on a pas fini.

Posté le

android

(10)

Répondre

à propos des chanteurs & musiciens de merde qui font fortune à notre époque en chiant dans les oreilles des gens, Coluche rappelle cette vérité intemporelle : "Quand on pense qu'il suffirait que les gens n'en achètent pas pour que ça ne se vende pas !!!"

Y a de quoi choper un gros mal de crâne à écouter çà , beurk !

Posté le

android

(0)

Répondre

C'est "complexe" certe, mais au référentiel de ce que fesait le groupe a l'époque.

A côté de la musique progressive (rush, Yes, Tool, Pink Floyd, Dream Theater... ) on est très loins de pouvoir appeler ça de la musique complexe.. Qui nécessite parfois (pour le dernier groupe cité par exemple) des mois voir des années d'enregistrement

(allez voir ne serait-ce que la partition de Bohemian Rhapsody et celle de Dance of Eternity de Dream Theater et comparez de vous même)..

Quand on change 6 fois de temps en 4 lignes, on peut parler de musique complexe, quand on reste en 4/4 tout le long.. Beaucoup moins.. Néanmoins j'adore Queen, mais cette anecdote n'a pas vraiment lieu d'être, c'est clairement basé sur la popularité du groupe..

Car si on avait vraiment voulu mettre en avant le terme de complexité musicale, on n'aurait tout simplement pas cité Queen.

youtu.be/FwkcRTNMsWs

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : C'est "complexe" certe, mais au référentiel de ce que fesait le groupe a l'époque.

A côté de la musique progressive (rush, Yes, Tool, Pink Floyd, Dream Theater... ) on est très loins de pouvoir appeler ça de la musique complexe.. Qui nécessite parfois (pour le dernier groupe cité par e
xemple) des mois voir des années d'enregistrement

(allez voir ne serait-ce que la partition de Bohemian Rhapsody et celle de Dance of Eternity de Dream Theater et comparez de vous même)..

Quand on change 6 fois de temps en 4 lignes, on peut parler de musique complexe, quand on reste en 4/4 tout le long.. Beaucoup moins.. Néanmoins j'adore Queen, mais cette anecdote n'a pas vraiment lieu d'être, c'est clairement basé sur la popularité du groupe..

Car si on avait vraiment voulu mettre en avant le terme de complexité musicale, on n'aurait tout simplement pas cité Queen.

youtu.be/FwkcRTNMsWs
Afficher tout
La complexité en musique ne tient pas qu'à la division des mesures. Les accords, les différents instruments comptent aussi.

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : Je sais pas si c'est de m'ironie, mais sinon, Mercury était ouvertement gay bien avant cette chanson. Elle a été écrite pour annoncer à sa mère qu'il avait le VIH et qu'il allait mourir ! Et non un coming out.

a écrit : Je sais pas si c'est de m'ironie, mais sinon, Mercury était ouvertement gay bien avant cette chanson. Effectivement il l'avait annoncé avant cette chanson, toutefois certaines theories, pour tenter d'expliquer les paroles, affirment qu'il y aurait un sens caché sur son homosexualité voir sur le fait qu'il avait le sida et qu'il l'aurait transmis (cf "mama, just killed a man'...) Alors qu'au final il n'y a aucune affirmation officielle sur le sens du texte.

Posté le

android

(8)

Répondre

Freddie n'a jamais annoncé officiellement qu'il était gay, seul son entourage proche était au courant (Mary Austin en premier, bien évidemment). En effet, la religion zoroastrienne voyait d'un mauvais oeil l'homosexualité.
Il n'a appris qu'il était atteint de la maladie qu'en 1987, quelques mois après la fin du Magic Tour. Il a tout fait pour cacher publiquement la terrible nouvelle jusqu'à la veille de sa mort où il a fait rédiger un communiqué destiné à la presse dans lequel il annonce être atteint du sida.

Pour revenir à l'anecdote, dans les toute premières versions live, ils ont tenté de reproduire la partie "opéra" sur scène (hélas il n'y a pas d'enregistrement de ces versions). Etant donné que le résultat n'était pas probant, ils ont décidé de passer la bande studio, ce qui leur permettait de souffler un peu pendant les concerts.
Bohemian Rhapsody live a beaucoup évolué au fil des années tant vocalement (en raison de polypes) que musicalement: passage de medley avec Killer Queen à une version quasi complète, introductions variées, tempo légèrement accéléré, partie piano très légèrement arrangées pour faciliter le chant simultané, évolution du solo guitare. Brian May et Freddie Mercury stressaient toujours à l'arrivée de la transition hard rock/final.

Dernière anecdote intéressante, dans l'enregistrement studio, le piano utilisé est celui-là même qui a été utilisé par les Paul McCartney à l'enregistrement de Hey Jude 8 ans auparavant.

a écrit : Quel est le rapport? C'est juste par pur mépris? Ahh oui...
Du mépris le plus pure et le plus basic pour ceux soit disant musiciens de la nouvelle génération qui nous cassent les oreilles et pour ceux qui n'ont pas les goûts musicaux assez développés qui les écoutent

a écrit : C'est "complexe" certe, mais au référentiel de ce que fesait le groupe a l'époque.

A côté de la musique progressive (rush, Yes, Tool, Pink Floyd, Dream Theater... ) on est très loins de pouvoir appeler ça de la musique complexe.. Qui nécessite parfois (pour le dernier groupe cité par e
xemple) des mois voir des années d'enregistrement

(allez voir ne serait-ce que la partition de Bohemian Rhapsody et celle de Dance of Eternity de Dream Theater et comparez de vous même)..

Quand on change 6 fois de temps en 4 lignes, on peut parler de musique complexe, quand on reste en 4/4 tout le long.. Beaucoup moins.. Néanmoins j'adore Queen, mais cette anecdote n'a pas vraiment lieu d'être, c'est clairement basé sur la popularité du groupe..

Car si on avait vraiment voulu mettre en avant le terme de complexité musicale, on n'aurait tout simplement pas cité Queen.

youtu.be/FwkcRTNMsWs
Afficher tout
Personnellement j'ai arrêté le morceau après 30 secondes !
C'est vraiment insupportable et n'a rien à voir avec Queen.