Le Japon est menacé par sa démographie

Proposé par
le
dans

SI rien ne change, les Japonais deviendront un peuple en voie de disparition. En effet, entre le vieillissement de la population et un taux de natalité en baisse, la population japonaise diminue assez rapidement, ce qui inquiète sérieusement les responsables politiques. D'après les estimations, le pays va perdre un million d'individus par an d'ici 2060 et passera donc de 128 à 87 millions d'habitants.


Tous les commentaires (80)

a écrit : Je vis au Japon et j'essaie de faire repartir la démographie à la hausse :p Qu'il soit permis à l'indigne Cygne de représenter à l'Honorable Tokyonoshonin (allusion à Nichiren Shonin?) que, quelles que soient les tentatives de l'Asie d'exterminer les populations d'Europe, donc les futures d'Amérique, par diverses infections dont "the Black Death", pas loin de réussir, nous Occidentaux avons gardé des souches de grippe asiatique qui vont réduire ses prouesses à néant. ;D
Et, quand on voit que 本州 est pratiquement invivable sauf dans des grandes villes comme Tokyo, est-il raisonnable d'y procréer? Le métro et la circulation y sont déjà des enfers.

a écrit : Pour la planète c'est effectivement une bonne chose, pour l'économie qui est basé sur un modèle de croissance démographique, beaucoup moins...
Comme en France, notre système de retraite est basée sur le fait qu'il y ait plus de jeunes (qui cotisent) que de vieux (qui en bénéficie) : c'est la
parce sociale ! Donc tu vois bien où est le problème si les vieux vivent de plus en plus longtemps alors qu'il y a de moins en moins de naissance :/ Afficher tout
Seule solution: une bonne guerre! Je ne sais pourquoi, les jeunes sont systématiquement envoyés se battre contre d'autres qui ne leur ont rien fait, qui ne demanderaient qu'à sympathiser, et mourir "glorieusement", pour défendre les vieux et leurs patrimoines; ce devrait être l'inverse.
Jeunes de tous les pays, unissons-nous! Nous n'avons rien à perdre que nos vieux chênes!

Je dis ça comme ça mais c'est un exemple que beaucoup de pays devraient suivre. Je dis ça je dis rien objectif 3milliards en 2100

Posté le

android

(5)

Répondre

Bon, ok. Je me devoue pour repeupler le Japon. Mesdemoiselles?

Après ce n'est pas en soi une mauvaise nouvelle car au vu du rapport population / ressources du pays c'est on ne peut plus souhaitable de réduire la croissance des pays développés comme le Japon. Par ailleurs de nombreuses mesures sont prises par l'état pour pallier au problème et on pense plutôt voir cette croissance se stabiliser que de régresser jusqu'à la disparition des japonais

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : 130 millions d'habitants.
Montagnes qui occupent 70% du territoire.
80% du territoire inhabitable.
25% de superficie cultivable.

Ce sont les chiffres Wikipedia et c'est pas folichon au nivezu du potentiel ressources (point positif quand même : énorme potentiel de ressources marines).
Bah tout dépend : du point de vue mondialiste, il est necessaire d'avoir un sol plat pour développer une agglomération ou une culture productiviste classique et seuls les gisements de grande importance sont comptés. Sauf que concrètement (même si au Japon c'est peu exploité vu que l'économie permet de s'appuyer sur les importations) les zones pentues mais exploitables sont très répandues, surtout dans le sud (volcans, aux sols très fertiles, et qui reçoivent suffisamment de pluies pour faire 3 voire 4 récoltes par ans). Pour ce qui est des ressources minières, la présence de montagnes offre par définition accès à une grande diversité de ressources, et le Japon n'y échappe pas. Bref tout ça pour dire que si le Japon exploite peu son potentiel (qui est l'addition de ressources très localisées) c'est par choix de se tourner vers la mondialisation et pas par manque d'espace

Posté le

windowsphone

(2)

Répondre

a écrit : Je ne vois pas le scandale vu la surpopulation mondial. On devrai s.en réjouir et suivre le même exemple. D'accord avec toi. Merci d'aborder le sujet.

Posté le

android

(5)

Répondre

De toutes façon nous sommes beaucoup trop nombreux, l'humain est comme un parasite qui se développe en appauvrissant sont hôte jusqu'à sa mort!

Au pire en pourra toujours en retrouver en captivité à Paris (humour)

a écrit : De toutes façon nous sommes beaucoup trop nombreux, l'humain est comme un parasite qui se développe en appauvrissant sont hôte jusqu'à sa mort! Tout à fait juste.
Je donne justement des cours de hara-kiri par correspondance.
Payables d'avance. Satisfait ou remboursé.

a écrit : Pas tout a fait exacte. Il semblerai que le taux de fertilité chinoise est de l'ordre de 1.6 enfants par femme et depuis quelques année deja, le nombre d'actif chinois est en baisse.
Pour l'Inde, il semblerai que le taux de fertilité est encore largement au dessus de 2 mais elle baisse quand même
rapidement.
Seul l'Afrique a connu des taux de fertilité très haute ces dernieres années et ne montre pas encore de signe de baisse.
Afficher tout
Pour l'Inde le chiffre cache un désequilibre démographique suivant les religions. Les hindous ont un taux de natalité égal à la France soit moins du taux de renouvellement de la population qui est à 2,1. Du coup il y a 13% de musulman en Inde mais 30% si on ne regarde que les moins de 10 ans. Du coup l'Inde cherche à déporter sa population musulmane pour garder une majorité hindoue. Ils ne savent pas encore comment. Mais ce qui est sur c'est que l'Inde ne devrait pas voir sa population croitre bien longtemps et ne dépassera jamais la Chine.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Cela est vrai aussi pour les Allemands. Mais il en reste quand même beaucoup!
En extrapolant, il ne restera plus que des Chinois et Indiens, avec quelques réserves de populations marginales protégées.
L'Afrique qui deviendra le plus grand bassin de population d'après l'évolution actuelle...

a écrit : Je ne vois pas le scandale vu la surpopulation mondial. On devrai s.en réjouir et suivre le même exemple. Enfin un commentaire logique.

Bon j'ai lu la première page et j'ai eu un AVC, je suis affligé par autant d'ignorance. Personne ici ne se demande si la baisse de natalité est liée à l'éducation? Parce que quand on voit ce que réserve l'avenir à nos enfants, on a pas envie d'en faire. En plus on a des contraceptifs fiables et on peut faire des galipettes autant que l'on veut sans risques d'en avoir où presque et on s'en prive pas.

Non mais sans déconner, on est une espèce intelligente, et en ne promettant à nos enfant que la pollution, le réchauffement climatique, une troisième guerre mondiale pour s'approprier les dernières ressources naturelles (elle a commencé y'a 42 ans au premier choc pétrolier au cas où vous ne le saviez pas) et une dégénérescence génétique inéluctable, ben franchement, j'ai pas envie d'infliger ça à mes gosses et merde à ma génétique future.

Ce que j'écris est certes très négatif, mais c'est vrai, et que l'on me contredise. Je vous attends, on va se marrer ;)

Le premier qui me parle de perpétuer l'espèce, je lui répond d'entrée que pour perpétuer l'espèce, on a pas besoin de centrales nucléaires, de bagnoles, d'ordinateurs et de char Leclerc et en prime je lui colle une giroflée à cinq pétales dans la figure! ^^

A la limite, coloniser l'espace pour perpétuer notre civilisation, oui, mais l'espèce, des fruits et légumes et un peu de bidoche de temps en temps suffisent.

Le monde entier déprime, c'est un fait, et quand on déprime, on a pas envie de faire de mômes. Point final.

a écrit : Bon j'ai lu la première page et j'ai eu un AVC, je suis affligé par autant d'ignorance. Personne ici ne se demande si la baisse de natalité est liée à l'éducation? Parce que quand on voit ce que réserve l'avenir à nos enfants, on a pas envie d'en faire. En plus on a des contraceptifs fiables et on peut faire des galipettes autant que l'on veut sans risques d'en avoir où presque et on s'en prive pas.

Non mais sans déconner, on est une espèce intelligente, et en ne promettant à nos enfant que la pollution, le réchauffement climatique, une troisième guerre mondiale pour s'approprier les dernières ressources naturelles (elle a commencé y'a 42 ans au premier choc pétrolier au cas où vous ne le saviez pas) et une dégénérescence génétique inéluctable, ben franchement, j'ai pas envie d'infliger ça à mes gosses et merde à ma génétique future.

Ce que j'écris est certes très négatif, mais c'est vrai, et que l'on me contredise. Je vous attends, on va se marrer ;)

Le premier qui me parle de perpétuer l'espèce, je lui répond d'entrée que pour perpétuer l'espèce, on a pas besoin de centrales nucléaires, de bagnoles, d'ordinateurs et de char Leclerc et en prime je lui colle une giroflée à cinq pétales dans la figure! ^^

A la limite, coloniser l'espace pour perpétuer notre civilisation, oui, mais l'espèce, des fruits et légumes et un peu de bidoche de temps en temps suffisent.

Le monde entier déprime, c'est un fait, et quand on déprime, on a pas envie de faire de mômes. Point final.
Afficher tout
Ce que tu dis est vrai, très juste, mais c'est regarder le problème par un seul bout de la lorgnette ; le plus important sûrement, celui de l'Humanité... Il n'y a pas photo, on est déjà bien trop ;)
Le japonais, eux, sont inquiets à juste titre pour leur civilisation ; à ce train là, dans deux ou trois générations ils n'existent plus. On peut s'en foutre à l'échelle de l'Humanité, mais on peut comprendre leur problème interne et la volonté d'y remédier.

a écrit : Bon j'ai lu la première page et j'ai eu un AVC, je suis affligé par autant d'ignorance. Personne ici ne se demande si la baisse de natalité est liée à l'éducation? Parce que quand on voit ce que réserve l'avenir à nos enfants, on a pas envie d'en faire. En plus on a des contraceptifs fiables et on peut faire des galipettes autant que l'on veut sans risques d'en avoir où presque et on s'en prive pas.

Non mais sans déconner, on est une espèce intelligente, et en ne promettant à nos enfant que la pollution, le réchauffement climatique, une troisième guerre mondiale pour s'approprier les dernières ressources naturelles (elle a commencé y'a 42 ans au premier choc pétrolier au cas où vous ne le saviez pas) et une dégénérescence génétique inéluctable, ben franchement, j'ai pas envie d'infliger ça à mes gosses et merde à ma génétique future.

Ce que j'écris est certes très négatif, mais c'est vrai, et que l'on me contredise. Je vous attends, on va se marrer ;)

Le premier qui me parle de perpétuer l'espèce, je lui répond d'entrée que pour perpétuer l'espèce, on a pas besoin de centrales nucléaires, de bagnoles, d'ordinateurs et de char Leclerc et en prime je lui colle une giroflée à cinq pétales dans la figure! ^^

A la limite, coloniser l'espace pour perpétuer notre civilisation, oui, mais l'espèce, des fruits et légumes et un peu de bidoche de temps en temps suffisent.

Le monde entier déprime, c'est un fait, et quand on déprime, on a pas envie de faire de mômes. Point final.
Afficher tout
Inutile de dire que ces propos sont tenus après un sévère Accident Vasculaire Cérébral, ça se voit.
Pour ma part, je suis bien content d'avoir eu des parents qui n'ont pas toujours eu recours à la pilule et ne se sont pas posé trop de questions à propos du monde où je vivrai.

a écrit : Je vois pas le rapport entre vieillissement et diminution de la population... si ils vieillissent, ils meurent moins chaque année... donc ça fait plus de personnes. Quelqu'un m'explique svp? Il y a plus de décès que de naissances donc la population diminue

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Oui l'anecdote est un brin alarmiste alors qu'il n'y a vraiment pas lieu de l'être.
Et même je ne comprends pas que ça préoccupe autant le gouvernement puisque justement ils ont plus à craindre d'une surpopulation sur leur île que d'une perte de démographie !
Sans doute trouveras-tu l'analogie abusée mais ne faut-il pas être alarmiste en ce qui concerne le réchauffement climatique ? Attendre que ça se règle tout seul est tout aussi bête que croire que nous sommes condamnés. La vérité est qu'on n'en sait rien. Et tant qu'on n'en sait rien, autant prendre toutes les précautions.
Bon par contre, pour revenir à l'anecdote, je ne suis pas pour la surpopulation ._.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Bon j'ai lu la première page et j'ai eu un AVC, je suis affligé par autant d'ignorance. Personne ici ne se demande si la baisse de natalité est liée à l'éducation? Parce que quand on voit ce que réserve l'avenir à nos enfants, on a pas envie d'en faire. En plus on a des contraceptifs fiables et on peut faire des galipettes autant que l'on veut sans risques d'en avoir où presque et on s'en prive pas.

Non mais sans déconner, on est une espèce intelligente, et en ne promettant à nos enfant que la pollution, le réchauffement climatique, une troisième guerre mondiale pour s'approprier les dernières ressources naturelles (elle a commencé y'a 42 ans au premier choc pétrolier au cas où vous ne le saviez pas) et une dégénérescence génétique inéluctable, ben franchement, j'ai pas envie d'infliger ça à mes gosses et merde à ma génétique future.

Ce que j'écris est certes très négatif, mais c'est vrai, et que l'on me contredise. Je vous attends, on va se marrer ;)

Le premier qui me parle de perpétuer l'espèce, je lui répond d'entrée que pour perpétuer l'espèce, on a pas besoin de centrales nucléaires, de bagnoles, d'ordinateurs et de char Leclerc et en prime je lui colle une giroflée à cinq pétales dans la figure! ^^

A la limite, coloniser l'espace pour perpétuer notre civilisation, oui, mais l'espèce, des fruits et légumes et un peu de bidoche de temps en temps suffisent.

Le monde entier déprime, c'est un fait, et quand on déprime, on a pas envie de faire de mômes. Point final.
Afficher tout
Je comprends pas le lien que tu fais entre perpétuer l'espèce et les progrès technologiques.