Survivre à 46 degrés de fièvre est possible

Proposé par
le
dans

La fièvre est généralement définie par une température rectale supérieure à 38 degrés, et on considère qu'il y a un risque mortel au delà de 41,6 degrés. En 1980, pendant la canicule à Atlanta, un certain Willie Jones a vu sa température monter jusqu'à 46,5 degrés. C'est la plus haute température corporelle jamais enregistrée. Il passa 24 jours à l'hôpital puis ressortit sans séquelles.


Commentaires préférés (3)

Et moi qui me plains quand j'ai 38 de fièvre ...

On peut dire qu'il a eu chaud....

Posté le

android

(296)

Répondre

Contrairement aux idées reçues ce qui est grave ce n'est pas la fièvre mais plutôt ce qui la provoque. La fièvre n'est qu'une réaction du corps face aux "attaques" diverses. On peut donc dire que la fièvre est une bonne chose puisqu'elle indiqué que le corps se défend. Source : le pédiatre de mon enfant

Posté le

android

(262)

Répondre


Tous les commentaires (66)

Bientot la canicule emportera des européens aussi.

Et moi qui me plains quand j'ai 38 de fièvre ...

On peut dire qu'il a eu chaud....

Posté le

android

(296)

Répondre

"Mais elle m'a mis la fièvre, pendant des heures..."
(1995 déjà...)

Posté le

android

(54)

Répondre

Assistant à une conférence sur le réchauffement climatique, un orateur pour imager son propos a déclamé : " La température de votre corps est de 37° ajoutez 4°, ce qui est prévu pour le réchauffement de la Terre, et vous comprendrez mieux ce qui nous attend .." . L'anecdote me rassure et j'aurai aimé la connaître pour en faire part à ce célèbre climatologue ! Ouf !

Déjà lorsque mon portable est à 40 degrés je trouve ça désagréable alors toucher une personne a 46 degrés...il devait pas se sentir très bien je pense.

Posté le

android

(12)

Répondre

Fallait en profiter pour les merguez !

Encore un qui avait le feu aux fesses!! St chauds ces ricains!

Posté le

android

(3)

Répondre

Contrairement aux idées reçues ce qui est grave ce n'est pas la fièvre mais plutôt ce qui la provoque. La fièvre n'est qu'une réaction du corps face aux "attaques" diverses. On peut donc dire que la fièvre est une bonne chose puisqu'elle indiqué que le corps se défend. Source : le pédiatre de mon enfant

Posté le

android

(262)

Répondre

Je ne savais pas que la canicule pouvait faire monter la température du corps à ce point. Il devait souffrir d'une autre pathologie non? ou d'un probléme de régulation?

La fièvre c'est, généralement, le corps qui augmente sa température pour affaiblir un virus (se développant dans un environnement bien précis). Le problème, c'est que notre corps ne sait pas forcément s'arrêter et peu "s'auto-détruire" en voulant se défendre.

Après, forcément, si on vous met sur un feu, votre température augmentera. Un peu comme le soleil "tapant" sur votre corps.

Posté le

android

(27)

Répondre

Le mec pouvait se cuire un œuf sur le front!

Ça me fait penser a un stéroïde (un fat Burnet --> brûleur de graisse) qui faisais monter la température du corps jusqu'à provoquer, quand il est mal doser, pour certain .. La mort.

Posté le

android

(2)

Répondre

C'est ce qu'on appelle avoir le feu aux fesses !

Blague à part, à cette température, les fonctions des protéines, certaines en tout cas, devraient être altérées ! Il a du etre bien faible durant ces 24 ou 26 à l'hopital !

La fièvre peut faire convulser voir même délirer

J'ai du mal à imaginer que c'est la canicule qui puisse faire atteindre une aussi haute température, à moins qu'il ne soit en train de bronzer sur la plage... Je pense plutôt à une maladie/infection.

A force de manger des piments aussi....

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Contrairement aux idées reçues ce qui est grave ce n'est pas la fièvre mais plutôt ce qui la provoque. La fièvre n'est qu'une réaction du corps face aux "attaques" diverses. On peut donc dire que la fièvre est une bonne chose puisqu'elle indiqué que le corps se défend. Source : le pédiatre de mon enfant En effet, la fièvre n'est pas du tout dangereuse, elle est juste mortelle après cette température à cause de la dénaturation des protéines (enzymes et autres transporteurs) qui est induite par un changement de cette même température. Une protéine dénaturée ne pouvant plus remplir son rôle, c'est la mort.

Cf: cours de biologie humaine et de biochimie.

a écrit : Contrairement aux idées reçues ce qui est grave ce n'est pas la fièvre mais plutôt ce qui la provoque. La fièvre n'est qu'une réaction du corps face aux "attaques" diverses. On peut donc dire que la fièvre est une bonne chose puisqu'elle indiqué que le corps se défend. Source : le pédiatre de mon enfant La fièvre peut être grave au contraire : lors d'une élévation importante de la température corporelle (hyperthermie) les cellules du corps humain ainsi que le cerveau peuvent subir des modifications irréversibles qui entraînent parfois la mort. C'est pour cette raison qu'il faut surveiller les fièvres, en particulier celles des nourissons, et faire très attention en période caniculaire, comme actuellement.

Posté le

android

(27)

Répondre

a écrit : La fièvre peut être grave au contraire : lors d'une élévation importante de la température corporelle (hyperthermie) les cellules du corps humain ainsi que le cerveau peuvent subir des modifications irréversibles qui entraînent parfois la mort. C'est pour cette raison qu'il faut surveiller les fièvres, en particulier celles des nourissons, et faire très attention en période caniculaire, comme actuellement. Afficher tout On m'a dit qu'une température élevée peut être grave, mais que ce n'est pas sur ça qu'il faut se concentrer, mais sur ce qui la provoque. La fièvre n'est qu'une réaction à un mal que le corps tente de combattre. Du coup, à force de bourrer les enfants de médoc pour baisser des petites fièvre, les parents inquiets (et ça se comprend), ne font que compromette le système immunitaire de l'enfant.

Pour ma part je n'ai pas le souvenir d'avoir eu de grosses fièvres enfant. Adolescente, j'ai fait une appendicite et jetait à 36.8 degrés. Ils ne voulaient même pas me croire lorsque je leur disais que j'étais malade et c'est avec une échographie qu'ils ont vu que j'avais réellement un problème... Ah lala...

Posté le

android

(10)

Répondre