Survivre à 46 degrés de fièvre est possible

Proposé par
le
dans

La fièvre est généralement définie par une température rectale supérieure à 38 degrés, et on considère qu'il y a un risque mortel au delà de 41,6 degrés. En 1980, pendant la canicule à Atlanta, un certain Willie Jones a vu sa température monter jusqu'à 46,5 degrés. C'est la plus haute température corporelle jamais enregistrée. Il passa 24 jours à l'hôpital puis ressortit sans séquelles.


Tous les commentaires (67)

500 ans avant JC, un médecin et philosophe Grec, Parménide disait : Donnez moi le pouvoir de créer de la fièvre et je guéris de toutes maladies

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Contrairement aux idées reçues ce qui est grave ce n'est pas la fièvre mais plutôt ce qui la provoque. La fièvre n'est qu'une réaction du corps face aux "attaques" diverses. On peut donc dire que la fièvre est une bonne chose puisqu'elle indiqué que le corps se défend. Source : le pédiatre de mon enfant Vrai et faux : la fièvre est benifique lorsque elle n'est pas trop élevé <39 C° . Mais, elle est nocive pour le corps lorsqu'elle dépasse 40 C°, d'autant plus pour les enfants et sujets âgés.
Source : je suis médecin.

Posté le

android

(43)

Répondre

Commentaire supprimé moi j'ai eu 40,5° et j'avais aussi des hallucinations ! comme toi c'était le genre flippant ^^ je voyais la plante en face de moi grossir ou mes yeux regarder (un peu effet loupe mais avec du flou en plus par ci par la) autant dire j'étais pas bien! Alors le gars a plus de 46° imagine un peu comme il a dû déliré , de quoi être traumatisé a mon avis !

Posté le

android

(10)

Répondre

Une pensée pour ce gars qui a du avoir un thermomètre dans le derrière pendant 24 jours...

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Contrairement aux idées reçues ce qui est grave ce n'est pas la fièvre mais plutôt ce qui la provoque. La fièvre n'est qu'une réaction du corps face aux "attaques" diverses. On peut donc dire que la fièvre est une bonne chose puisqu'elle indiqué que le corps se défend. Source : le pédiatre de mon enfant Oui, mais une fièvre trop élevée va dégrader les enzymes du corps et peut entraîner la mort. Source: Anathomie et physiologie humaine (Marieb)

Il avait juste manger trop épicé, quand sa sort c'est sûr ça chauffe !

a écrit : Contrairement aux idées reçues ce qui est grave ce n'est pas la fièvre mais plutôt ce qui la provoque. La fièvre n'est qu'une réaction du corps face aux "attaques" diverses. On peut donc dire que la fièvre est une bonne chose puisqu'elle indiqué que le corps se défend. Source : le pédiatre de mon enfant La fièvre est aussi dangereuse, le fait que la température corporelle augmente trop induit une destruction de certaines enzymes du corps humain ( et autres dégradations)

a écrit : Contrairement aux idées reçues ce qui est grave ce n'est pas la fièvre mais plutôt ce qui la provoque. La fièvre n'est qu'une réaction du corps face aux "attaques" diverses. On peut donc dire que la fièvre est une bonne chose puisqu'elle indiqué que le corps se défend. Source : le pédiatre de mon enfant Dans la mesure du raisonnable je pense
Il y existe bien des médicaments pour faire baisser la fièvre que l on administre par exemple quand tu as la grippe
Mais sachant que ton corps n est pas habituer à des températures trop élevé, dans des cas comme 41 et plus ... Il doit y avoir des répercussions

En expérience personnelle j ai eu 41,2 de température ... Je peux vous dire que c était pas facile à vivre ...

a écrit : Contrairement aux idées reçues ce qui est grave ce n'est pas la fièvre mais plutôt ce qui la provoque. La fièvre n'est qu'une réaction du corps face aux "attaques" diverses. On peut donc dire que la fièvre est une bonne chose puisqu'elle indiqué que le corps se défend. Source : le pédiatre de mon enfant Oui, sauf qu'à partir de 42 degrés environ, les enzymes (des protéines indispensables au bon fonctionnement du corps humain) commencent à se dénaturer, c'est-à-dire qu'au lieu que la longue chaîne d'acides aminés soit repliée sur elle-même et présente ainsi des sites actifs, elle est "dépliée" et est juste sous la forme d'un "long fil". En gros, les enzymes ne fonctionnent plus.
Il y a également bien d'autres problèmes qui peuvent arriver avec une température corporelle trop élevée, comme certains organes qui ne fonctionnent plus.
Donc en effet, la fièvre est bénéfique, mais jusqu'à une certaine limite.
Source : cours de bio.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Contrairement aux idées reçues ce qui est grave ce n'est pas la fièvre mais plutôt ce qui la provoque. La fièvre n'est qu'une réaction du corps face aux "attaques" diverses. On peut donc dire que la fièvre est une bonne chose puisqu'elle indiqué que le corps se défend. Source : le pédiatre de mon enfant Tu a en partie raison mais la température peut aussi provoquer des dégâts, c'est pourquoi certaine personnes sont plongé dans des bacs remplis de glaçons lorsqu'elle sont trop chaude.

a écrit : Contrairement aux idées reçues ce qui est grave ce n'est pas la fièvre mais plutôt ce qui la provoque. La fièvre n'est qu'une réaction du corps face aux "attaques" diverses. On peut donc dire que la fièvre est une bonne chose puisqu'elle indiqué que le corps se défend. Source : le pédiatre de mon enfant La fièvre est effectivement une sorte "d'effet secondaire", mais si elle signifie bien que le corps se défend, on ne peut guère prétendre que par là, il se défend avec efficacité.

Posté le

android

(4)

Répondre

Il a dû faire des rêves assez bizarres quand il avait cette fièvre !

a écrit : Contrairement aux idées reçues ce qui est grave ce n'est pas la fièvre mais plutôt ce qui la provoque. La fièvre n'est qu'une réaction du corps face aux "attaques" diverses. On peut donc dire que la fièvre est une bonne chose puisqu'elle indiqué que le corps se défend. Source : le pédiatre de mon enfant En partie vrai si ce n'est que la fievre peu aussi causer des dégats du fait que les bactéries vivants dans notre organismes (nécessaires à la vie) ne peuvent survivre à un température trop élevée. Donc la fievre tue les agents néfastes mais peut aussi mettre le pronostic vital en jeu... Je ne sais pas si je suis claire mais l'idée est la ^^

a écrit : Contrairement aux idées reçues ce qui est grave ce n'est pas la fièvre mais plutôt ce qui la provoque. La fièvre n'est qu'une réaction du corps face aux "attaques" diverses. On peut donc dire que la fièvre est une bonne chose puisqu'elle indiqué que le corps se défend. Source : le pédiatre de mon enfant Ce qui est grave c'est surtout ce que la fièvre provoque, en effet, avec l'augmentation de la chaleur du corps les enzymes que nous avons sont dénaturées et notre corps ne fonctionne donc plus bien...

a écrit : Contrairement aux idées reçues ce qui est grave ce n'est pas la fièvre mais plutôt ce qui la provoque. La fièvre n'est qu'une réaction du corps face aux "attaques" diverses. On peut donc dire que la fièvre est une bonne chose puisqu'elle indiqué que le corps se défend. Source : le pédiatre de mon enfant Oui, il est meme recommendé de ne pas donné de Doliprane ou autre avant 38 degré car avant il n'y a mas vraiment de fievre et c'est donc inutile de l'atenuer.

a écrit : moi j'ai eu 40,5° et j'avais aussi des hallucinations ! comme toi c'était le genre flippant ^^ je voyais la plante en face de moi grossir ou mes yeux regarder (un peu effet loupe mais avec du flou en plus par ci par la) autant dire j'étais pas bien! Alors le gars a plus de 46° imagine un peu comme il a dû déliré , de quoi être traumatisé a mon avis ! Afficher tout J'ai eu pareil il y a 2 ans, au ski (oui en hiver, mais ca ne m'a pas rafraichie) et je voyais flou et lorque j'etais alongé je voyais le plafond se rapprocher comme si j'allais etre ecrasee ! Horrible ! Mais c'est passe en 2 jours seulement ^^

a écrit : Contrairement aux idées reçues ce qui est grave ce n'est pas la fièvre mais plutôt ce qui la provoque. La fièvre n'est qu'une réaction du corps face aux "attaques" diverses. On peut donc dire que la fièvre est une bonne chose puisqu'elle indiqué que le corps se défend. Source : le pédiatre de mon enfant En fait la fièvre en elle même peut tuer quelque soit la cause, c'est secondaire à des mécanismes complexes du corps humain, et au delà de 41,6 degrés peuvent apparaître des lésions cérébrales (que je croyais non réversibles mais cette anecdote prouve le contraire)

a écrit : "Mais elle m'a mis la fièvre, pendant des heures..."
(1995 déjà...)
"Beaucoup plus bo**e que la plus bo**e de tes copines!"

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Contrairement aux idées reçues ce qui est grave ce n'est pas la fièvre mais plutôt ce qui la provoque. La fièvre n'est qu'une réaction du corps face aux "attaques" diverses. On peut donc dire que la fièvre est une bonne chose puisqu'elle indiqué que le corps se défend. Source : le pédiatre de mon enfant L'augmentation de température demande beaucoup d'énergie au corps, c'est un moyen de défense destiné à modifier la température de l'environnement dans lequel se trouvent les organismes agresseur. Ils s'en retrouvent affaibli et deviennent beaucoup plus facile à combattre par le système immunitaire.

Posté le

android

(3)

Répondre