La légende de la copie de philosophie vide sur le courage

Proposé par
le

Chaque année, lorsque le bac philosophie approche, une légende urbaine resurgit sur un élève répondant au sujet "Qu'est-ce que le courage" par la phrase "Le courage c'est ça" et laissant le reste de sa copie blanche. Cette histoire vient en réalité d'une scène du film "Le pion" de Christian Giron sorti en 1978, où la question était "qu'est-ce que le risque" et où un élève se lève au bout de quelques secondes pour rendre une copie vide, pour laquelle il aura 18/20.


Tous les commentaires (124)

La légende dit " qu'est ce que l'audace?" Non? Ça me paraît plus approprié que "courage"

a écrit : Ce qui fait la valeur de l'art n'est ni plus ni moins aujourd'hui que son coût antérieur, une exposition dans une grande galerie, un nom dessus. Si mon opinion est largement contestable, l'art ne devrait pas être a la portée du premier imbécile venu qui secoue son pinceau quelques minutes devant une toile. Si je vois une oeuvre et que je me dis, sans prétention ( je ne sais ni peindre ni dessiner ) que je peux le faire, alors c'est pas de l'art.
Les gens cherchent toujours a trouver des interprétations aux toiles, et je pense que les artistes qui font ça doivent bien rigoler en disant " non en fait j'ai juste renversé mon pot mais continue tu trouve un sens a ma peinture ".
Car sincèrement un point noir sur une feuille blanche faut être un peu a fleur de peau pour verser une larme hein..
Une toile qui réussit a représenter fidèlement des paysages, des personnes ou des objets, qui requiert du talent du temps et du savoir, la déjà c'est plus intéressant.
Je reste dans le sujet, on parle de philo !
Afficher tout
L'art est bien plus que ce que tu crois, mais tu n'es pas le seul à penser ainsi et je me t'en blâme pas.

L'art, même dans sa forme la plus simple, requiert un travail de la pensée derrière chaque oeuvre. Oui un point noir sur une page blanche peut parraître bidon, mais c'est simple, efficace et porte à s'arrêter et réfléchir. Aurais-tu fait de même pour démontrer le sujet? Tu aurais pu y aller dans un style très réaliste dans une ville New Yorkaise avec un personnage se détachant du décord. Tu aurais pu t'exprimer dans in style enfantin avec un groups d'un côté et quelqu'un seul d'un autre. Ou encore, quelqu'un seul sur des colines à perte de vue. Mais aurais-tu pensé à ce simple petit point noir, seul et misérable sur sa page? Alors là arrive le travail de l'art et ce dans toutes ses formes. Pas tous les artistes s'expriment dans un style réaliste qui demande des heures, voir des jours de travail. Mais ce n'est pas parce que cela à l'air facile à faire et à reproduire que cela enlève sa valeur à l'oeuvre.

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Ma pensée qui affirme que votre question est plus importante que ma réponse et qui refuse d'en donner est résolument intempestive à une époque où la pensée à fait place à l'insignifiant et à l'éphémère !
La philosophie ,( mon insignifiante pensée ) c'est le rayonnement insolite du monde moder
ne, en une parole qui détruit la sécurité du langage à tout dire et compromet l'assise de l'homme ...dans l'étant . Afficher tout
Dans l'étang *

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Ça me fait penser , quand j'était en art plastique au collège , on avait pour thème : " la solitude "
Alors que tout mes camarades se sont embêter à faire de super trucs , moi j'ai mît un point noir sur une feuille blanche et ben j'ai eu 20/20.
Moi sa me rappelle un devoir ou je devais expliquer : qu'est-ce que le rien? J'ai repondu : une table sans son socle et ses pieds malheureusement j'ai eu 2/20 juste pour avoir ecrit mon prenom..

a écrit : L'art est bien plus que ce que tu crois, mais tu n'es pas le seul à penser ainsi et je me t'en blâme pas.

L'art, même dans sa forme la plus simple, requiert un travail de la pensée derrière chaque oeuvre. Oui un point noir sur une page blanche peut parraître bidon, mais c'est simpl
e, efficace et porte à s'arrêter et réfléchir. Aurais-tu fait de même pour démontrer le sujet? Tu aurais pu y aller dans un style très réaliste dans une ville New Yorkaise avec un personnage se détachant du décord. Tu aurais pu t'exprimer dans in style enfantin avec un groups d'un côté et quelqu'un seul d'un autre. Ou encore, quelqu'un seul sur des colines à perte de vue. Mais aurais-tu pensé à ce simple petit point noir, seul et misérable sur sa page? Alors là arrive le travail de l'art et ce dans toutes ses formes. Pas tous les artistes s'expriment dans un style réaliste qui demande des heures, voir des jours de travail. Mais ce n'est pas parce que cela à l'air facile à faire et à reproduire que cela enlève sa valeur à l'oeuvre. Afficher tout
Boris Cyrulnik dirait : " Quand on est pauvre en idées, il est encore possible de déclencher une émotion de transcendance en achetant cher un tableau blanc. S'il n'était pas coûteux, ce ne serait qu'un carré blanc, il n'y aurait rien à dire. Mais puisqu'il vaut beaucoup d'argent, c'est donc qu'il s'agit d'une œuvre d'art. "
Produire du cher permet de se faire croire qu'on a accès à une beauté réservée aux initiés. Pour se sentir appartenir à une élite intellectuelle il suffit d'acheter une poubelle d'Arman .

Ça me fait penser...
Vous devrez rédigé un texte qui met en scène le sexe, le doute et la religion.
Oh mon dieu, je suis enceinte, mais de qui ?

Posté le

android

(2)

Répondre

À mes concours pour rentrer en grande école cette année j'ai eu en sujet de philo"crépuscule de la vérité." Ma réponse tenait presque en une phrase, mais j'ai eu 4.

18/20... Comme quoi même en faisant un super truc, on pourra jamais avoir 20/20 en philo

Posté le

android

(0)

Répondre

Un grand merci pour cette explication on se posait justement la question hier avec ma cousine qui passe son bac je pensais que c'était vrai mais j'étais dans le faux

C'est relativement la même chose, mais je l'avais plutôt entendu sous la forme : "qu'est ce que le culot ?" ; réponse : "le culot c'est ça."
Avec effectivement à la clé un 18, je crois que ça a été le rêve de tout élève passant le bac de sortir une phrase aussi classe !

La philosophie est sûrement la seule matière qui nous permet d'avoir des reflexions sur notre condition, et d'appréhender ce que nous sommes, de Hommes. Bref ça permet d'avoir du recul sur soi meme et sur le monde afin de se détacher du déterminisme que certains seraient tente de nous imposé.

Je fais ça en vrai à un DS et j'ai 0. Ce n'est pas un risque avec mes profs mais du suicide.

Sauf que dans 'le pion' l'élève ne rends pas copie blanche, mais il écrit sur la deuxième page de sa copie, 'le risque c' est ca' prennent ainsi le risque que le correcteur ne lise pas la deuxième page...

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Et meme que le prof a mis 18 ou 20 a ce mec (je sais plus) et le meilleur de la classe qui a ecrit 4 pages a eu 2, ce qui a faillit le faire virer de l'ecole. Ce commentaire est un non-sens complet de la majuscule au point final

a écrit : Ça me fait penser , quand j'était en art plastique au collège , on avait pour thème : " la solitude "
Alors que tout mes camarades se sont embêter à faire de super trucs , moi j'ai mît un point noir sur une feuille blanche et ben j'ai eu 20/20.
Plus c'est gros, plus ça passe.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Ce qui fait la valeur de l'art n'est ni plus ni moins aujourd'hui que son coût antérieur, une exposition dans une grande galerie, un nom dessus. Si mon opinion est largement contestable, l'art ne devrait pas être a la portée du premier imbécile venu qui secoue son pinceau quelques minutes devant une toile. Si je vois une oeuvre et que je me dis, sans prétention ( je ne sais ni peindre ni dessiner ) que je peux le faire, alors c'est pas de l'art.
Les gens cherchent toujours a trouver des interprétations aux toiles, et je pense que les artistes qui font ça doivent bien rigoler en disant " non en fait j'ai juste renversé mon pot mais continue tu trouve un sens a ma peinture ".
Car sincèrement un point noir sur une feuille blanche faut être un peu a fleur de peau pour verser une larme hein..
Une toile qui réussit a représenter fidèlement des paysages, des personnes ou des objets, qui requiert du talent du temps et du savoir, la déjà c'est plus intéressant.
Je reste dans le sujet, on parle de philo !
Afficher tout
Non l'art ne se résume pas à ce que les autres peuvent aussi produire. L'art contemporain en est un exemple. Mais ce qu'il y a de particulier c'est la signification qu'a donné l'artiste a l'objet. Moi je trouve ça vraiment puissant ce qu'a fait la personne a qui tu répondais. En un unique petit point noir, sobre, il décrit la solitude. Tout le monde aurait certes pu le faire, mais personne n'en a eu l'idée, c'est comme ça qu'il se démarque. L'art résulte du génie et le génie c'est aussi toute la réflexion qui amène la création. L'art se distingue de l'imitation en produisant un original!
Je ne suis pas un as de la philosophie mais ayant passé mon bac mercredi dernier, (et ayant de plus choisi un sujet sur l'art) j'ai passé un bon bout de temps à réfléchir au sens de l'art! (Et aussi pendant mes révisions, oui, je suis en S et j'ai révisé de la philo)

C comme poser une affiche avec écrit dessus défense d'afficher sur un mur ou il est interdit d'afficher .... Moi j'avais fait une feuille plein de. N avec écris dessous pourquoi tant de N !?

a écrit : «De toute façon si tu tombes sur ça t'auras pas les c*illes. T improviseras comme d hab' thèse,antithèse,prothèse et ta note dépendra de ce que l'examinateur a mangé à midi» Le rire jaune mon ami!! Je reconnaît ici le fin connaisseur ^^

Posté le

android

(7)

Répondre