Ne comptez pas les moutons pour vous endormir

Proposé par
le

Une étude de chercheurs de l'Université d'Oxford a démontré que compter les moutons pour s'endormir était contre-productif. En effet, cela excite votre pensée, qui se focalise sur ce décompte, à un moment où il est nécessaire de ne penser à rien ou à des scènes relaxantes pour s'endormir.


Commentaires préférés (3)

Voila. Donc j'avais raison, petite, quand j'expliquais à mes parents que compter les moutons ne m'aidait absolument pas à m'endormir. Merci pour l'anecdote rafraîchissante et intéressante :)

Posté le

unknown

(221)

Répondre

Il y a un sketch énorme de Mr Bean a propos de ça, a voir ;)

Posté le

unknown

(209)

Répondre

La valeur scientifique de l'article est plutôt basse...
Ces conclusions sont faites après études d'une quarantaine d'étudiants insomniaques. Déjà, des insomniaques.

Ensuite, ce sont eux-même qui ont estimé leur temps d'endormissement.

Enfin, dans l'article (et donc dans l'étude) il n'est nul part mentionné l'utilisation de la technique des "moutons" pour s'endormir. On parle de
"imagery distraction” “general distraction” “no instruction” .

Ainsi :
-faible puissance de l'étude, dû à des effectifs faibles
-niveau de preuve faible voir très faible (aucun renseignement clinique objectif, que du subjectif)

Ce qui fait que cette étude n'est pas vraiment crédible. Même si l'article dans le NY Times et sa traduction française l'enjolivent (pour se faire lire), cette étude ne démontre en aucun cas l'effet du décompte des moutons. Donc la source des sources n'est pas fiable. Donc pour moi, cette anecdote n'a pas une authenticité "probable", mais colporte une légende urbaine.

Posté le

unknown

(201)

Répondre


Tous les commentaires (39)

En effet compter les moutons ne m'aide pas a dormir, mais une fois que mon esprit est SUIS SURE, qu'il n'y a qu'une et une seule barriére, je dors cash!

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Voila. Donc j'avais raison, petite, quand j'expliquais à mes parents que compter les moutons ne m'aidait absolument pas à m'endormir. Merci pour l'anecdote rafraîchissante et intéressante :)

Posté le

unknown

(221)

Répondre

Je dois être bizarre compter les moutons moi ça m'endort?

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Il y a un sketch énorme de Mr Bean a propos de ça, a voir ;)

Posté le

unknown

(209)

Répondre

Vaut mieux compter les BMW a Bob !!!!!

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Y'a pas d'heure pour compter les moutons!!!????

Posté le

unknown

(0)

Répondre

La valeur scientifique de l'article est plutôt basse...
Ces conclusions sont faites après études d'une quarantaine d'étudiants insomniaques. Déjà, des insomniaques.

Ensuite, ce sont eux-même qui ont estimé leur temps d'endormissement.

Enfin, dans l'article (et donc dans l'étude) il n'est nul part mentionné l'utilisation de la technique des "moutons" pour s'endormir. On parle de
"imagery distraction” “general distraction” “no instruction” .

Ainsi :
-faible puissance de l'étude, dû à des effectifs faibles
-niveau de preuve faible voir très faible (aucun renseignement clinique objectif, que du subjectif)

Ce qui fait que cette étude n'est pas vraiment crédible. Même si l'article dans le NY Times et sa traduction française l'enjolivent (pour se faire lire), cette étude ne démontre en aucun cas l'effet du décompte des moutons. Donc la source des sources n'est pas fiable. Donc pour moi, cette anecdote n'a pas une authenticité "probable", mais colporte une légende urbaine.

Posté le

unknown

(201)

Répondre

C'est pourquoi elle est dans la catégorie légende urbaine et non sciences.

Posté le

unknown

(14)

Répondre

Justement : pour moi, dire que compter les moutons n'aide pas à nous endormir relève d'une légende urbaine. Et selon moi, les anecdotes Légendes urbaines tentent de casser les mythes; pas d'en instaurer de nouveaux.

Posté le

unknown

(9)

Répondre

Jcroi que tu te prend tro la tête mister Graak, compter les moutons ca aide pa a dormir pour la plupart des gens... Après légende ou pas on s'en branl un peu.

Posté le

unknown

(7)

Répondre

C'est pas pour polluer hein, mais j'ai bien envie de mettre 1 a capcom

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Ouais moi je vais plutôt mettre 1 à graak.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

en toute logique, effectivement le fait de compter est exitant pour les neurones car cela fait reflechir. je suis assez d'accord avec l'anecdote meme si c'est "enjolivé".

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Louis De funes compte ses ouvriers dans le film "la zizani" ^^
Enfin bref... Moi que se soit des moutons des chèvres ou lapins sa ne m'a jamais aidé a dormir...^^

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Ouais bah après avoir fumer les moutons, euh compter les BM de Bob, enfin quoi... Laissez tomber je me met 1 je prend la porte et je vais dormir!!!!??

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Au Cameroun ce ne serait pas les moutons qu'il faut compter mais les nattes quand on a des insomnies.

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Je ris d'imaginer certains essayer de compter des moutons qui n'existent pas et ce d'autant plus que j'ai essayé. Trouver l'origine de l'expression qui doit être liée de près ou de loin aux bergers pourrait être intéressant. Bon j'avoue, je ne lis pas les sources...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Il y a un sketch énorme de Mr Bean a propos de ça, a voir ;) +1

j'ai tout de suite repensé à ce sketch en lisant l'anecdote.

On ne va pas dévoiler la chûte, pour ceux qui ne connaissent pas... mais çà se moque gentiment de la théorie du comptage de mouton faisant dormir.

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Je pense pour ma part que se concentrer sur des moutons en train de sauter une barrière l'un après l'autre permet d'éviter à penser à d'autres choses et donc, oui, facilite l'endormissement ; par contre çà ne sert à rien de les compter, il faut juste les imaginer et au bout d'un moment on s'assoupit ; enfin çà ne marche pas non plus tout le temps...

Posté le

unknown

(12)

Répondre