Au début de l'aviation, on se tirait dessus à coup de fusil

Proposé par
le
dans

Au début de la Première Guerre Mondiale, les pilotes des avions de reconnaissance et des bombardiers s'affrontaient avec leurs fusils ou leur armes de poing, avec une précision bien aléatoire. Mais en janvier 1915, Raymond Saulnier et un certain Roland Garros mirent au point la mitrailleuse embarquée et le tir à travers l'hélice.


Commentaires préférés (3)

Ça projetait des balles de tennis?

Posté le

android

(478)

Répondre

Il est dit dans les sources que les tirs étaient synchronisés avec l'hélice mais que parfois les balles touchaient celle ci..... Qui était tout de même blindé : ouf mais pas tellement rassurant en plein vol !

Les balles sont synchronisées avec l'hélice, qui est en partie blindée sur sa face intérieure. Un peu sur le même principe que la corde à sauter : la corde représente les balles et tes pieds l'hélice :)
Parfois ça heurtait l'hélice, mais grâce à son blindage, pas de problèmes, on continue ! :D


Tous les commentaires (60)

Ça projetait des balles de tennis?

Posté le

android

(478)

Répondre

Tir à travers l'hélice? Je dis peut-être une bêtise mais les balles ne heurtaient jamais les pales?

Quelqu'un peu m'expliquer comment il tiraient à travers l'hélice ?

Merci Roland et Raymond! invention utile ou inutile.. Utile entre de bonnes mains inutile dans d'autre..

Il est dit dans les sources que les tirs étaient synchronisés avec l'hélice mais que parfois les balles touchaient celle ci..... Qui était tout de même blindé : ouf mais pas tellement rassurant en plein vol !

Pour l'époque, reussir à creer une mitraillette qui soit calcer avec précision sur l'hélice, c'était un exploit technologique impressionnent :)

Posté le

android

(10)

Répondre

Les balles sont synchronisées avec l'hélice, qui est en partie blindée sur sa face intérieure. Un peu sur le même principe que la corde à sauter : la corde représente les balles et tes pieds l'hélice :)
Parfois ça heurtait l'hélice, mais grâce à son blindage, pas de problèmes, on continue ! :D

a écrit : Tir à travers l'hélice? Je dis peut-être une bêtise mais les balles ne heurtaient jamais les pales? En fait, un système de détecteur sur l axe d' hélice permettait de tirer uniquement si il n y avait pas une des pales devant le canon, et si mes souvenirs sont bons, les bases de l hélice était blindées. Ce fut une des plus grandes inventions de la Grande Guerre.

Il "suffit" que le moteur qui entraîne l'hélice entraîne aussi une sorte de barillet, un peu comme une gatling. en théorie on a un synchronisation parfaite peu importe la vitesse de rotation de l'hélice, comme elle est couplée au rotor de l'arme.

Je parle a priori, je vais me renseigner un peu, car c'est un petit défi technique quand même !

edit : bon, en vue des commentaires plus haut.. c'est pas ça ^^ dommage

a écrit : Tir à travers l'hélice? Je dis peut-être une bêtise mais les balles ne heurtaient jamais les pales? La cadence de tir était synchronisée avec celle des hélices.

Posté le

android

(1)

Répondre

Pour tirer à travers l'hélice sans la toucher, une came reliait le moteur à la mitrailleuse afin que tout ce petit monde soit synchronisé. Ainsi on était sûr que la balle parte quand l'hélice n'était pas devant et ce à n'importe quelle vitesse de rotation du moteur.

Posté le

android

(15)

Répondre

L'anecdote est partiellement fausse : si Roland Garros a bel et bien inventé les déflecteurs blindés pour pouvoir tirer à travers l'hélice, ce sont le sergent Franz et le caporal Quenault qui ont eu en premier l'idée d'embarquer une mitrailleuse à bord de leur avion (qui disposait d'une hélice propulsive, à l'arrière, permettant ainsi de tirer vers l'avant).

C'est ainsi qu'ils ont remporté la première victoire aérienne jamais enregistrée contre un appareil allemand, le 5 octobre 1914, soit avant les réflecteurs blindés de Roland Garros.

Sources :
fr.wikipedia.org/wiki/Voisin_III
fr.wikipedia.org/wiki/Combat_a%C3%A9rien

a écrit : Quelqu'un peu m'expliquer comment il tiraient à travers l'hélice ? Ils avaient placé des rails de metal sur les pâles pour detourner les balles, roland garros s'écrasa derrière les lignes ennemis, les allemands reprendront son idée mais l'amélioront, ils ont synchronisé les tir avec la vitesse de l'hélice.

Posté le

android

(0)

Répondre

Cette innovation fut beaucoup de victime car les pilotes devaient se lever pour tirer, donc l'avion ciblé n'avait qu'à attendre que le pilote se lève pour tourner et et donc éviter les tirs, ils furent surpris quand ils se firent tirer dessus alors que le pilote français ne se levait pas

Posté le

android

(5)

Répondre

au debut, le tir n'etait pas synchronise avec l'helice, donc l'helice se prenait les balles, il a fallut attendre 1916 pour voir apparaitre les tirs synchronises RIP aux pilotes qui ont eu leur helice dechiquetee...

Au début de Roland Garros, les joueurs s'affrontaient avec leur raquette de tennis, avec une précision bien aléatoire. Mais quelques décennies plus tard, des citoyens espagnols mirent au point la mitrailleuse embarquée et le tir à travers le filet : Rafael Nadal.

Posté le

android

(28)

Répondre

a écrit : Les balles sont synchronisées avec l'hélice, qui est en partie blindée sur sa face intérieure. Un peu sur le même principe que la corde à sauter : la corde représente les balles et tes pieds l'hélice :)
Parfois ça heurtait l'hélice, mais grâce à son blindage, pas de problèmes, on continue ! :D
A la base, ce sont les alliés qui ont "inventés" ce système.Cela dit, il est arrivé que, avec les rebon des balles, les pilotes alliés soit touchés par leurs propres balles. Une amélioration à été apporté à ce système après que l aviation allemande, malgré tout, victime de ce procédé, arrive à abattre un appareil et le recupera. Les ingénieurs allemands se mirent au boulot et ils ont mis au point un système qui était sans danger pour le pilote. Ce qui rendit l avantage à l aviation allemande, rendant célèbre par la suite, le baron rouge (qui se fit tuer par un artilleur au sol... Ironie du sort)

Posté le

android

(5)

Répondre

Ok mais qui ce faisait chier a ramasser les balles ???

a écrit : Pour l'époque, reussir à creer une mitraillette qui soit calcer avec précision sur l'hélice, c'était un exploit technologique impressionnent :) Mitrailleuse, pas mitraillette

Posté le

android

(1)

Répondre

Ça me rappelle une scène dans Indiana Jones où le père d'Indy détruit leur propre avion en tirant avec une mitraillette embarquée.