Des membres du gouvernement sans droit de vote

Proposé par
le
dans

En 1936, le gouvernement Léon Blum du Front populaire comptait 3 femmes membres du gouvernement : Irène Joliot-Curie, Cécile Brunschvicg et Suzanne Lacore, qui étaient sous-secrétaire d'état. Ironie de l'histoire, malgré cette fonction haut placée, elles n'avaient pas le droit de vote, qui n'apparaitra qu'en 1944 pour les femmes en France.


Tous les commentaires (35)

Bravo fancat, une fois de plus tu fait taire les jaloux grâce à ton savoir

Posté le

unknown

(3)

Répondre

ne pas oublier que Irène Joliot-Curie était également la fille de Marie et Pierre Curie ^^

Posté le

unknown

(10)

Répondre

Les études, la protection de l'enfance et l'éducation. Quoiqu'on en dise, je ne vois pas où est le miracle dans la mesure où leur poste reste dans les limites des l'état d'esprit du moment: les femmes et les enfants. Il n'y a eu qu'une Première Ministre et cela prouve bien que les femmes n'ont pas encore leur place assurée dans le paysage politique.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je ne sais pas tout loin de là. J'ai juste eu la chance d'aller à l'école et d'apprendre à lire (en comprenant ce que je lis) et à écrire correctement, ce qui me permet de me cultiver. Je m'intéresse particulièrement à l'histoire car l'histoire permet de comprendre la société d'aujourd'hui. Si un sujet ne m'intéresse pas (il y en a très peu) je ne mets pas de commentaires.
Pour revenir à Pétain, ce que tu n'a pas compris c'est que sous la 3ème république l'assemblée nationale ne désignait pas la chambre des députés mais L'ENSEMBLE des 2 chambres (députés plus sénateurs) pour modifier ou établir une constitution.
Afficher tout
C'était pas plutôt le Parlement qui regroupait le sénat et l'assemblée nationale ?

a écrit : Tout à fait inexact. L'assemblée nationale n'a pas porté Léon Blum au pouvoir. D'une part, à l'époque l'assemblée nationale regroupait, comme déjà précisé, la chambre des députés et les sénateurs. En 1936 il y a eu des législatives. Au vu des résultats de l'élection des députés, et non de l'assemblée nationale, Albert Lebrun qui était président a choisi de nommer Léon Blum au poste de chef du gouvernement. (Mitterand a bien choisi Chirac pour premier ministre de la cohabitation). Sous la cinquième République, pour établir une nouvelle Constitution, il faut toujours les députés et les sénateurs mais cela s'appelle désormais le Congrés qui se réunit à Versailles en séance plennière.
À notre époque le cher du gouvernement n'est pas élu (comme en 1940) mais choisi par le président.
D'autre part il n'y avait plus de président du conseil (et de ministre), du Front populaire. La nouvelle constitution a juste défini le partage des pouvoirs et d'ailleurs pas à la totalité des députés et des sénateurs.
Léon Blum ne sait pas suicidé, il est mort en 1950. Salengro, Boulin et Bérégovoy se sont par contre suicidé à cause de propos diffamatoires (ou on les a suicidé).
Afficher tout
Oh my god ! Première faute que je vois dans un de tes commentaires fancat la grepolicienne ! A "Léon Blum ne S'EST pas suicidé".
Et dommage, je viens de le voir à l'école. Ce doit être le nouveau programme de 3ème...

Posté le

android

(2)

Répondre

Les soldats n'obtiendront le droit de vote,eux,que l'année suivante en 1945.Et c'est pour cette raison que Charle de Gaulle n'a jamais voté avant cette date.

a écrit : Et cette joliot-curie, iréne de son prénom, ne serait-elle pas de la famille de Marie(curie)?
Elle fut peut-être exposée aux radiations chimiques des expériences des deux autres. Elle fut donc radié (du gvt) avant de l'irradié!
Je sors-->
Les blagues les plus courtes sont les meilleures ...

Commentaire supprimé Bien sûr que c'est l'inverse, c'est le principe de l'évolution mon petit. Ce qui est étonnant, c'est que plus en plus de jeune n'ayant pas connu cette époque sont macho. Certains hommes sont à nouveau dans le passé, quoi qu'on en dise , quoi qu'on en pense!

Iréne Joliot Curie était d'ailleurs la fille de Pierre et Marie Curie, les physiciens !

Irène joliot curie était effectivement la fille de pierre et Marie curie mais mieux encore, prix Nobel de Chimie!!! Ces trois femmes sont mille fois plus remarquables que tous ces idiots actuellement au pouvoir qui n'ont rien fait que des écoles élitiste grâce a leur naissance.

Fancat tu est vraiment extraordinaire !!!!!!

a écrit : J'étais certaine en posant cette annecdote qu'il y aurait des commentaires "machos".
Lèon Blum était président du conseil (choisi par Albert Lebrun) et à ce titre dirigeait le gouvernement. Irène Joliot-Curie fut membre du gouvernement du Front populaire en tant que sous-secrétaire d'Éta
t à la Recherche scientifique, mais a démissionné 3 mois après à cause de problème de santé.
Cécile Brunschvicg fut nommée sous-secrétaire d'État à l'Éducation Nationale. Son ministre de tutelle est Jean Zay. Elle a en particulier participé à la création des cantines scolaires, et à la promotion de l'éducation des filles.
Suzanne Lacore fut, elle, sous-secrétaire d'État à la Protection de l'enfance. Son ministre de tutelle est Henri Sellier. Durant son mandat, elle institue notamment les visiteuses sociales, la formation des jeunes salariées et prend des mesures pour accompagner les enfants abandonnés.
Heureusement qu'il y a donc eu des féministes pour faire évoluer la société même si "les machos" ne voulait pas leurs accorder le droit de vote.
Afficher tout
Les féministes d'aujourd'hui ne ferait pas ça.
C'est des hommes sans couille.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : "Madame je sais tout", pour les jaloux ça s'appelle la culture, et je ne vois pas l'intérêt de venir a la fin d'une discussion simplement pour dire ça.

Merci fancat pour toutes tes anecdote tu m'as appris beaucoup de choses, merci aux autres aussi ^^
Pas de jaloux :p
Je suis d'accord avec toi, fancat m'a appris plus de chose que la plupart des gens que je connais
D'ailleurs fancat ton pseudo ne veut pas dire fan des chats ? ( fan/cat) ^^

Avant on disait que les femmes servaient à faire les enfants et maintenant on va dire la même chose des hommes :p

Commentaire supprimé Même au 115e degré ton commentaire est pour le moins affligeant. Quoi que tu en "penses".