Un crash d'avion dû au fils du pilote

Proposé par
le

Le 23 mars 1994, un Airbus de la compagnie russe Aeroflot assurant un vol entre Moscou et Hong Kong s'écrasa lors de sa phase de croisière. Le pilote avait laissé les commandes à son fils de 15 ans qui suite à de mauvaises manipulations entraina le désamorçage du pilote automatique ce qui provoqua un piqué de l'appareil. Il n'y eut aucun survivant sur les 75 passagers et membres d'équipage.


Tous les commentaires (86)

Commentaire supprimé D'après ce que tu dis l'avionneur aurait été au courant.
Alors pour n'avait-il pas prévu d'alarme?
Pourquoi n'avait-il pas intégré cette particularité à la formation des pilotes?
Si tu as des preuves, je voudrais bien les lires.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : D'après ce que tu dis l'avionneur aurait été au courant.
Alors pour n'avait-il pas prévu d'alarme?
Pourquoi n'avait-il pas intégré cette particularité à la formation des pilotes?
Si tu as des preuves, je voudrais bien les lires.
Il n'y a pas d'alarme parce que ce n'était pas prévu d'en mettre.
C'est intégré aux formations.
C'est juste que le pilote n'a pas vu que le voyant s'était éteint, et que l'avion avait changé de trajectoire.
Pour la sécurité qui remet l'avion dans le bon axe tout seul, quand t'es un pilote, t'as des reflexes, et ses reflexes étaient de remttre l'avion droit en tirant sur le manche, il a du oublier que ça se faisait automatiquement sur cet appareil.

Pas de survivant?? qui a balance quil a laisse les commandes a son fils alors ?

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : Pas de survivant?? qui a balance quil a laisse les commandes a son fils alors ? La boite noir! Enregistrement audio!

Posté le

android

(18)

Répondre

Et le co-pilote n'a rien dit? A moins que ce soit son autre fils de 4 ans...tout s'explique.

Posté le

windowsphone

(27)

Répondre

Heu j'ai bien compris pourquoi le pilote automatique s'est désactivé mais pourquoi l'avion s'est crashé ? En 5 min de piqué personne ne s'est rendu compte de la situation ? Il n'aurait pas suffit de reprendre la main et de "tirer le manche" pour redresser l'avion ?

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Pour ceux que ca interresse vous pouvez suivre des docu-fiction sur les crashs les plus important dans l'aviation via les series "Mayday" et "danger dans le ciel". Ou sur des des chaines payantes, Aircrash.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : D'après ce que tu dis l'avionneur aurait été au courant.
Alors pour n'avait-il pas prévu d'alarme?
Pourquoi n'avait-il pas intégré cette particularité à la formation des pilotes?
Si tu as des preuves, je voudrais bien les lires.
Selon moi ce système est déjà une sécurité, en effet; même sans que la commande de désactivation du pilote auto classique ne fonctionne, il demeure possible de reprendre l'avion en main. (Après une alarme pour signaler au pilote qu'il a appuyé sciemment sur son manche...c'est tiré par les cheveux), la défaillance étant de ne pas signaler l'arrêt (si arret total il y a) du pilote auto. Je ne pense pas que ce type de procédure soit ignoré par airbus, qui à certainement programmé cette fonction. Cependant parmis les centaines de fonctions dont dispose un cockpit de ce type d'avion il est fort probable que son formateur n'ai, à la sortie de cet avion, pas même été au courrant.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Heu j'ai bien compris pourquoi le pilote automatique s'est désactivé mais pourquoi l'avion s'est crashé ? En 5 min de piqué personne ne s'est rendu compte de la situation ? Il n'aurait pas suffit de reprendre la main et de "tirer le manche" pour redresser l'avion ? La pression occasionnée par la chute en piqué de l'avion était telle que le copilote et le fils du pilote était littéralement scotchés à leur siège, rendant très difficile pour le copilote d'atteindre les manettes et pour le fils de quitter le siège du pilote. Ils pesaient deux fois leur poids.

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : La cause d'un crash n'étant jamais unique, le pilote a fait ensuite la même erreur que celui du Rio Paris. Il a tiré sur le manche alors que ces avions se récupère automatiquement d'un décrochage si on ne touche à rien. Le pilote était mal formé et le filston n'est pas le seul responsable finalement. Salut,
Il me semble que ce que tu n'est pas tout à fait correct. Il ne suffit pas de rien faire.
Il faut mettre en route le mode "to/ga" qui est la pleine puissance moteur, celle du décollage et pousser sur le manche...
Cdt

Posté le

android

(0)

Répondre

Déjà pourquoi ce jeune homme était là, et le co-pilote aurait put dire quelque chose mais à la place de la compagnie aérienne j'aurai engagé le fils puis viré le pilote, le co-pilote et le fils du pilote. Ha c'est vrai le fils à tué tout le monde (ptit assassin précoce va)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Déjà pourquoi ce jeune homme était là, et le co-pilote aurait put dire quelque chose mais à la place de la compagnie aérienne j'aurai engagé le fils puis viré le pilote, le co-pilote et le fils du pilote. Ha c'est vrai le fils à tué tout le monde (ptit assassin précoce va) Bah, c'est naturel de montrer ça à son gamin et même de le laisser s'asseoir un peu sur le siège, quand t'es pilote. J'ai bien "conduit" un TGV de Lyon à Paris à l'âge de 10 ans, en tant que fils de cheminot !

La vraie et grosse connerie, celle qui a tué les passagers, c'est de lui avoir laissé toucher des contrôles critiques. Pas d'avoir montré le cockpit à son gamin.

Pour reprendre mon exemple, je n'avais en réalité le contrôle que du klaxon (dont j'ai abusé un max, trop fun pour un gosse !) et le contrôle du volant d'intensité (= l'accélérateur), que je ne manipulais QUE sur l'ordre du conducteur et il gardait de toutes façons une main dessus "au cas où". Et il gardait le contrôle de tout le reste, notamment de la vigilance (= le dispositif de détection "homme mort" du train). Bien sûr, je n'ai pas fait le départ ou l'entrée en gare...

a écrit : Bah, c'est naturel de montrer ça à son gamin et même de le laisser s'asseoir un peu sur le siège, quand t'es pilote. J'ai bien "conduit" un TGV de Lyon à Paris à l'âge de 10 ans, en tant que fils de cheminot !

La vraie et grosse connerie, celle qui a tué les passagers,
c'est de lui avoir laissé toucher des contrôles critiques. Pas d'avoir montré le cockpit à son gamin.

Pour reprendre mon exemple, je n'avais en réalité le contrôle que du klaxon (dont j'ai abusé un max, trop fun pour un gosse !) et le contrôle du volant d'intensité (= l'accélérateur), que je ne manipulais QUE sur l'ordre du conducteur et il gardait de toutes façons une main dessus "au cas où". Et il gardait le contrôle de tout le reste, notamment de la vigilance (= le dispositif de détection "homme mort" du train). Bien sûr, je n'ai pas fait le départ ou l'entrée en gare...
Afficher tout
Perso, je trouve cela choquant. On n'a pas à laisser à un enfant les commandes d'un avion, bateau ou train. Ce sont des vies derrière et on ne devrait pas prendre à la légère les contraintes de sécurité. En tout les cas, c'est triste de penser à toutes les familles qui ont été anéantie par cette catastrophe.

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : Salut,
Il me semble que ce que tu n'est pas tout à fait correct. Il ne suffit pas de rien faire.
Il faut mettre en route le mode "to/ga" qui est la pleine puissance moteur, celle du décollage et pousser sur le manche...
Cdt
Tu as l'air d'un pro. En tout cas si y'a bien une chose a ne pas faire, c'est bien de tirer sur le manche. Facile a faire quand on met la vue extérieure dans flight simulator :-)

Si seulement ils avaient un peu plus d'esprit... On se demande à quoi ça tient des fois!!

Et il avait aussi laissé sa fille d'une dizaine d'années prendre la place du commandant de bord juste avant son fils...

a écrit : C'est en manipulant le gouvernail que le fils du pilote a désactivé le pilotage automatique des ailerons. Une pression trop forte sur le gouvernail pendant une durée de trente secondes était suffisante pour reprendre le contrôle des ailerons, le pilote et comme de nombreux utilisateurs de ce modèle n'étaient pas au courant! 75 morts.



Ce qui est terrible c'est que l'avion à plongé 5 minutes. J'ose à peine imaginer la terreur en cabine.

Source: le figaro
Afficher tout
C'est à cause de ces "5 minutes de terreur" que je ne prends jamais l'avion...

J'ai trop peur de la mort lente...

a écrit : C'est à cause de ces "5 minutes de terreur" que je ne prends jamais l'avion...

J'ai trop peur de la mort lente...
Je préfère à la limite ne pas du tout penser à la mort quand je prend l'avion!

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Perso, je trouve cela choquant. On n'a pas à laisser à un enfant les commandes d'un avion, bateau ou train. Ce sont des vies derrière et on ne devrait pas prendre à la légère les contraintes de sécurité. En tout les cas, c'est triste de penser à toutes les familles qui ont été anéantie par cette catastrophe. Oui enfin la t'en fait un peu trop tout ce qu'il aurait pu faire de mal c'est effrayer une vache avec le klaxon... le pilote de l'avion par contre lui était complètement idiot et irresponsable.

Posté le

android

(14)

Répondre

Si lors d'un crash seul la boite noire resiste, pourquoi ne construit on pas l'avion dans cette matiere ??? (Humour je precise...)

Posté le

android

(9)

Répondre